Trouver son poids de santé et affiner sa silhouette avec les huiles essentielles

| 12 mars 2013 | 166 Commentaires

L’expert : Aude Maillard, Docteur en Pharmacie, Aromathérapeute et Réflexologue.
Praticienne et diplômée en aromathérapie scientifique, réflexologie plantaire et olfactothérapie, Aude Maillard a une approche très complète des huiles essentielles, à la fois scientifique et énergétique.C’est aussi et avant tout une passionnée des huiles essentielles avide de transmettre son savoir.
Aude Maillard anime aujourd’hui des ateliers d’Aromathérapie Aroma-Zone et est également à votre disposition pour des consultations personnalisées : pour davantage d’informations, connectez-vous sur www.aude-maillard.fr

 

Être en harmonie avec son corps
L’utilisation des huiles essentielles pour optimiser l’état de santé s’inscrit dans le cadre d’une démarche hygiéniste, de prévention et de respect de l’organisme et de l’environnement. Le poids et la silhouette d’un individu renseignent déjà beaucoup sur son état de santé. Le surpoids et l’obésité sont bien sûr des facteurs de risque de nombreuses pathologies, comme les problèmes circulatoires et les accidents cardiovasculaires, les dérèglements endocriniens et métaboliques comme le diabète, les dyslipidémies, l’hypo ou l’hyperthyroïdie, et bien d’autres maladies émergentes. La silhouette est aussi un indicateur de certaines fragilités et du profil métabolique et énergétique du sujet ; la graisse est en effet un moyen de protection pour l’organisme. Le poids et la silhouette d’un individu sont donc propres à lui, et ne sont sûrement pas dictés par un phénomène de mode ou d’imitation. Les huiles essentielles nous aident à trouver notre propre identité et à être en harmonie avec notre corps. Elles nous offrent tout un panel de propriétés thérapeutiques et émotionnelles qui peuvent être mises à profit pour aider à maîtriser son comportement et son appétit et bien sûr, aussi, travailler dans la matière, au niveau même des cellules à traiter.

 

Manger mieux

La santé passe d’abord par la qualité de ce que l’on mange. Hippocrate le revendiquait déjà : « Que l’aliment soit ton premier médicament ». Savoir composer en qualité et en quantité les nutriments n’est pas toujours chose facile. Il n’est pas inutile de rappeler que l’Homme est un omnivore, mais qu’il est le seul mammifère qui consomme à l’âge adulte des produits laitiers. L’industrie agroalimentaire développe le « créneau plaisir » par la recherche de toujours plus de saveurs, de nouvelles consistances et de sensations. Cette quête de plaisir est bien souvent dénuée de sens et va à l’encontre des grands principe de santé.
Le meilleur moyen pour avoir un poids de santé stable est bien de rééduquer sa manière de s’alimenter pour recaler le métabolisme et l’ensemble des grands systèmes de l’organisme. Le raffinage du sucre, l’essor de l’industrie chimique, de l’agriculture et de l’élevage intensif sont concomitants avec l’après-guerre et l’essor des pathologies auto-immunes et inflammatoires (fibromyalgie, polyarthrite, sclérose en plaques…), et des cancers. Dès lors que l’on supprime du quotidien tous les sucres rapides et qu’on les remplace par des sucres lents le corps se sent mal, tout simplement, parce qu’il est intoxiqué au sucre. Le sucre rapide est partout : pain blanc, pâtes ou semoule blanche, riz blanc, vinaigre balsamique, plats industriels ainsi que toutes les sucreries et viennoiseries, sans oublier les fruits frais ou secs. Maux de tête, fatigue, vertiges, baisse de tension : c’est le tableau clinique typique du syndrome de sevrage au sucre rapide.
Le glucose est bien un aliment nécessaire au fonctionnement du cerveau, mais ses apports ne sont pas adaptés aux réels besoins physiologiques du corps humains. Le glucose est un nutriment que l’organisme sait stocker lorsqu’il arrive en excès. Il le stocke sous forme de sucre, mais aussi de graisse. L’apporter par des céréales complètes, comme le riz, le blé complet, le sarrasin ou le quinoa change radicalement le métabolisme glucidique et lipidique. Le pancréas est soulagé dans sa fonction insulinique, la digestion est facilitée car les céréales complètes amènent aussi des fibres nécessaires à la régularisation du transit, et le corps ne stocke pas, ce qui facilite la perte de poids et libère plus d’énergie vitale.

Par le simple fait de changer la nature des nutriments qui apportent les glucides et en veillant à supprimer l’ensemble des produits laitiers (lait, yaourts, fromages et crème fraîche), tout en s’aidant par un traitement naturel aux essences aromatiques, le corps va déstocker, s’alléger et se remettre en mouvement plus facilement et surtout se recaler sur des bases saines. Ces conseils diététiques sont valables pour tout individu, qu’il présente ou non des problèmes de santé, quels que soient son âge et le nombre de kilos qu’il souhaite perdre. Le travail des reins et du foie étant soulagé par ces règles diététiques, les sujets présentant des problèmes d’insuffisance rénale ou hépatique peuvent suivre ces conseils. Il leur est même vivement recommandé de le faire, ce qui n’est pas le cas des régimes amaigrissants hyperprotéinés très en vogue.


Manger sain avec les huiles essentielles

Il est facile d’intégrer au quotidien les bienfaits des huiles essentielles, et cela à plusieurs titres. Tout d’abord, ce geste amène de nouvelles saveurs et plus de plaisir au niveau des papilles, ce qui contribue à un mieux être psychique incontestable. D’autre part, la présence d’aromates, comme la coriandre, l’estragon, le basilic, le laurier, le clou de girofle, le romarin… dans la nourriture a la fonction première de prendre soin de l’appareil digestif, d’un point de vue physiologique. Les doses incorporées ne sont pas de l’ordre de concentrations aux effets thérapeutiques, mais elles sont suffisantes pour soutenir la synthèse des sucs gastriques, les fonctions du foie et du pancréas.

Il est d’ailleurs un test très simple à faire, celui de déposer ne serait ce qu’une trace d’huile essentielle d’estragon dans la bouche (attention pas trop, car cette huile est irritante). Pour cela, tremper un cure-dent dans le flacon d’huile essentielle et mettez-le en bouche. Dans les secondes qui suivent, vous pouvez observer une augmentation de la quantité de salive. Sachant que c’est la première enzyme digestive à rentrer en action, on imagine bien ce qui peut se passer sur tout le reste du tractus digestif.
Les gestes santé avec les huiles essentielles au quotidien sont par exemple de mettre 8 à 10 gouttes d’huiles essentielles de basilic exotique ou d’estragon, de citron ou encore de carotte dans la bouteille d’huile de colza ou de lin réservée aux crudités. Autre idée, celle d’aromatiser l’eau de boisson avec un peu d’essence de citron ou de pamplemousse. Pour cela, l’astuce du cure-dent imprégné de l’essence en question est pratique ; il sera peut-être nécessaire d’en mettre deux selon la taille de la bouteille. Rappelons que les huiles essentielles ne sont pas miscibles à l’eau et qu’il n’est pas recommandé de les mettre directement dans la bouteille. Il existe aussi des dispersants (solubol ou disper) à usage alimentaire, spécifiquement destinés à cet usage.
Les hydrolats peuvent aussi être consommés au quotidien, par exemple, ils peuvent être rajoutés, à raison d’une cuillère à café dans l’eau des glaçons pour aromatiser les apéritifs. Par exemple, celui de rose de Damas est divin dans le verre de rosé frais. Ils peuvent encore servir à la confection de plats, comme par exemple celui de muscade qui relève délicatement la saveur du taboulé. Les idées ne manquent pas, il faut juste ne pas avoir la main trop lourde et les papilles se raviront.

 

Une « synergie anticellulite » complète et puissante

La graisse est une réserve fertile pour la femme qui s’accumule dans le bas de son corps. En effet, il y a un moment de la vie d’une femme où celle-ci peut aller puiser dans ses réserves, c’est celle de l’allaitement. A cette période, la leptine va lyser les graisses accumulées au niveau de la « culotte de cheval » pour subvenir au besoin du bébé. D’ailleurs les jeunes femmes anorexiques à la masse grasse insuffisante ont des problèmes d’infertilité.
En médecine énergétique chinoise, l’accumulation de graisse correspond aussi aux endroits où les liquides stagnent. Ces stases sont bien souvent en rapport avec des blocages ou faiblesses énergétiques en rapport avec l’organe qui se trouve en regard de la zone, à savoir les reins, la rate et le foie. Les pratiques en énergétique chinoise (moxa, acupuncture, shiatsu ou réflexologie) sont vivement recommandées pour accompagner un régime amaigrissant.

Pour ce qu’il en est des capitons rebelles, le produit à visée amincissante doit remplir plusieurs exigences pour prétendre aller déloger les cellules graisseuses. Lipolytique, désinfiltrante, mais aussi anti-inflammatoire et circulatoire, l’univers aromatique peut facilement répondre à toutes ces propriétés. Et d’autant plus que les huiles essentielles ont une grande affinité pour le tissu cutané, ce qui permet une pénétration optimale jusqu’à la zone à traiter, à savoir l’hypoderme. Les huiles essentielles riches en cétones (cèdre de l’Atlas, lavande aspic, romarin à camphre) ne feront qu’une bouchée des adipocytes incrustés et gorgés de graisse. En effet, ces molécules ont la particularité de lyser les matières de nature de lipophile. Les huiles essentielles de cyprès de Provence et celle de cannelle vont mettre en circulation le sang et la lymphe, en tonifiant et chauffant tout le réseau vasculaire. Lessence de citron soutient leur travail par une action protectrice sur la paroi des vaisseaux. L’huile essentielle de genévrier de virginie (ou cèdre de virginie) stimule la circulation et draine les rétentions hydrolipidiques. Et enfin l’huile essentielle d’eucalyptus citronné et celle d’hélichryse italienne calment l’inflammation caractéristique des problèmes de cellulite. La présence de cannelle peut être plus ou moins bien tolérée par les peaux sensibles, il peut y avoir apparition de rougeurs au moment de l’application. Celles-ci s’estompent rapidement et sont le signe d’une bonne activité des huiles essentielles.
La présence de plusieurs huiles végétales n’est là que pour renforcer l’efficacité de la synergie ; le macérât huileux de millepertuis apporte de belles propriétés anti-inflammatoires, la calophylle fluidifie aussi le sang et favorise l’élimination des toxines, et la rose musquée apporte les acides gras essentiels incontournables à l’amélioration de l’état du tissu cutané, les « Oméga 3 ».

 

Réguler son appétit, trouver le juste milieu
Le pamplemousse, ce fruit tant apprécié pour ses propriétés alcalinisantes et anti oxydantes, fournit dans son zeste une essence qui est une excellente dépurative et diurétique. Mais ces qualités vont bien au-delà de ce travail sur la matière. En l’utilisant par voie olfactive et sublinguale, elle accompagne les troubles du comportement alimentaire de deux manières différentes. A faible dose, elle stimule l’appétit et, employée à plus fortes concentrations (au moins 6 administrations par jour), elle possède des effets anorexigènes et permet de mieux maîtriser la quantité des calories absorbées ou bien les fringales et les grignotages en dehors des repas. Pour bénéficier de ses propriétés apéritives, respirer l’essence de pamplemousse quelques minutes avant chaque repas et, pour ses propriétés anorexigènes, respirer au moins 6 fois par jour l’essence (3 à 5 respirations consécutives et profondes) et déposer en plus 2 gouttes pures sous la langue 5 fois par jour, en dehors des repas.

 

 La recette de l’expert
Synergie «Minceur»
Propriétés :
lipolytique, désinfiltrante, chauffante, anti-inflammatoire, fluidifiante sanguine, astringente et raffermissante

HE eucalyptus citronné 2.6 ml soit 90 gouttes
HE cèdre de l’Atlas 2.6 ml soit 90 gouttes
HE citron 0.8 ml soit 30 gouttes
HE lavande aspic 2.6 ml soit 90 gouttes
HE hélichryse italienne 0.8 ml soit 30 gouttes
HE genévrier de Virginie (ou Cèdre de Virginie) 1.7 ml soit 60 gouttes
HE cyprès de Provence 2.6 ml soit 90 gouttes
HE romarin à camphre 2.6 ml soit 90 gouttes
HE cannelle de Chine 0.6 ml soit 20 gouttes
HV de millepertuis  20 ml
HV d’argan  20 ml
HV de calophylle  10 ml
HV de rose musquée  Complément à 100 ml

HE : huile essentielle
HV: huile végétale
1ml équivaut à 35 gouttes

Dans un flacon de 100 ml, déposer les huiles essentielles et les huiles végétales selon les quantités indiquées, refermer et agiter.
Usage : Mode d’emploi : masser les zones à traiter avec la quantité nécessaire, deux fois par jour, en cure de 3 semaines. Il est recommandé d’utiliser cette formule amincissante par cure, et non en continu toute l’année.
Indications : cellulite et capitons, rétention d’eau.
Contre-indications :
femmes enceintes et allaitantes, enfants de moins de 5 ans, sujets épileptiques, antécédents de cancer hormonaux dépendants. Ne pas s’exposer au soleil (présence de citron, de calophylle et de millepertuis).

Tags: , ,

Catégorie: AVIS D'EXPERT

Commentaires (166)

Trackback URL | Flux RSS des commentaires

  1. Line dit :

    Article très intéressant !
    Ravie de voir qu’aroma-zone préconise l’arrêt des produits laitiers ! J’en entends beaucoup parler ces temps-ci… J’aimerais moi-même arrêter mais je me demande si l’arrêt peut se faire d’un coup ou bien si cela doit se faire progressivement, surtout quand on a toujours mangé quotidiennement les 3 produits laitiers préconisés (?)

    • aude.maillard dit :

      Bonjour Line,
      L’arrêt des produits laitiers peut se faire d’un coup, il n’y aura pas d’effet rebond. Par contre, pour être sûr d’y arriver complètement, je vous déconseille de le faire. Il vaut mieux y aller lentement mais surement. Changer d’alimentation doit être toujours quelque chose de progressif pour que cela soit durable.

      Très belle journée.

      • Julie dit :

        Je trouve cela bien dommage de ce positionner ainsi.

        Certes certaines personnes ont une réduction de la lactase progressive après leur enfance. L’homme est bien un omnivore mais qui s’adapte à son milieu, en Europe cela fait un certain temps que l’on mange du fromage et autres produits laitiers. d’Ailleurs on constate que les personnes vivant en Europe tolère beaucoup mieux les laitages que dans les pays asiatique (ou le fromage n’existe depuis peu).

        Je trouve que tous le débat concernant les produits laitiers n’est pas justifié. Et la carence en vitamine D ? Vous en faites quoi ? Compléments ? Exposition au soleil (mélanome) ? Le calcium pour les personnes âgées atteintes d’ostéoporose?

        Laisser cette opinion au professionnel de ce domaine; les diététiciens, médecins nutritionniste.

        J’apprécie le domaine de la naturopathie et de l’aromathérapie mais je trouve que trop souvent vous dépasser vos compétences.

        Bien à vous,

        Julie

        • Laurent dit :

          Bonjour Julie,
          Je ne suis ni naturopathe, ni aromathérapeute mais praticien de Médecine Traditionnelle Chinoise.
          Je possède quelques compétences en diététique chinoise mais puisque vous êtes nutritionniste et/ou diététicienne j’ai une question à vous poser :
          comment vous positionnez-vous par rapport au constat suivant ?
          – dans les pays ou régions du monde où l’on consomme le moins de produits laitiers la population rencontre le moins de problème du type ostéoporose.
          – dans les pays où l’on consomme énormément de produits laitiers (voir nos rayons de grandes surfaces) il y a les problèmes les plus graves et les plus fréquents du type ostéoporose ?
          Cette question, bien sûr, n’est pas polémique mais uniquement dans l’intérêt de mes patients et pour que je ne « dépasse plus mes compétences ».
          Cordialement.
          Laurent

          • Julie dit :

            A cause de l’acidification de notre alimentation. Certain aliment on tendance à acidifier notre sang, d’autre aliment alcalinise notre sang. Dans les pays dévellopper nous consommons trop d’aliment acidifiant (viande, produit rafinner) et pas assez d’aliment alcalinisant comme les fruits et légumes. Le sang pour pouvoir retrouver un pH neutre exerce sur le corps un pouvoir tampon (il déminéralise les os en dissolvant le Ca et Mg des os)

            J’ai menée une études sur l’ostéoporose et j’ai remarquer que les personnes ne mangeant ni fruit ni légume avait tendance à avoir des ostéodensitométrie beaucoup plus mauvaise. Maintenant mon études n’étais pas à grande échelle mais pour ce qui est des produits laitiers, on retrouve également cette tendance, plus on en consomme (enfin en quantité normal pas en excès) avec une alimentation saine : ils ont moins de dégâts au niveaux des os.

        • Line dit :

          Et bien, je n’avais pas suivi tout le débat. Il y a eu beaucoup d’interventions !
          Je comprends que ce sujet ne laisse pas indifférent les nutritionnistes mais enfin, Julie, je trouve qu’il y a une façon de dire les choses et c’est bien dommage de s’en prendre comme ça à Mme Maillard, qui ne faisait que son travail…
          En ce qui me concerne, l’arrêt est en cours et je remercie l’équipe Aroma Zone pour leur efficacité et pour tous ces articles intéressants !
          Continuez ainsi.

        • saras dit :

          Bonjour,
          Ma mére a mangée beaucoup de produits laitiers (yaourt, fromage blanc, fromage …) et resultat de l’ostéoporose et beaucoup de problemes de ventre (moi qui n’en consomme quaiment pas je me porte beaucoup mieux), alors les bienfaits des laitages je reste dubitative mais il est vrais qu’en france nous avons le lobbying des laitages avec Danone et nesles etc etc

        • MARIE dit :

          L’eternel débat sur les produits laitiers, soigneusement entretenu par les multinationales du lait. Mon mari était atteint d’un cancer de la thyroïde, et moi je souffrais de problèmes de rhumatismes depuis l’âge de 14 ans !!! Un médecin nous a conseillé d’arrêter les produits laitiers. Résultat, au bout de quelques semaines mes douleurs ont disparu, pour ne jamais revenir, et mon mari – dont le cancer s’était porté sur les os et qui souffrait le martyr – a vu ses douleurs diminuer. Ca ne l’a pas empêché de mourir du cancer, mais il n’a jamais plus souffert et s’est éteint sans avoir besoin de morphine…. Quand à la vitamine D on en trouve ailleurs. Et la vitamine C aussi, ce n’est pas l’arrêt du lait qui va déclencher une ostéoporose !!! On en trouve suffisamment dans une alimentation équilibrée.

        • silvy dit :

          Bonjour,
          Il me semble qu’il n’est pas nécessaire d’être diplômée en diététique pour faire preuve de bon sens : le lait est un aliment de croissance. Aucune autre espèce ne consomme du lait une fois adulte. C’est vrai que ça fait mal à l’égo de se mettre au simple rang « d’espèce »… Et de garder un œil critique sur ce qu’on nous enseigne à l’école (diététique ou autre), bien que cela soit un gage d’intelligence.
          Et puis les publications scientifiques (qui n’ont que faire des « modes ») ne manquent pas à ce sujet!
          Je travaille régulièrement avec des diététiciennes qui ont revu leurs apprentissages scolaires pour se mettre à la page des dernières connaissances scientifiques, faisant ainsi le bonheur de leurs patients !
          Cordialement,
          Marie

        • JML dit :

          Des études récentes montrent que nous sommes en fait plus herbivores qu’omnivores, de part la forme de nos dents, les mouvements de notre mâchoire et la longueur de nos intestins. Pour ce qui est de la consommation de produit laitier, je suis pour sa diminution mais pas son arrêt, sauf le lait de vache qu’il faut arrêter ça ne sert strictement à rien d’en boire à partir d’un certain âge, surtout que je trouve ça contre nature, mais c’est un autre débat.
          Mais ce n’est que mon humble avis, moi même ayant arrêté le lait depuis un moment ainsi que la viande (même si je fais un écart tous les 36 du mois), je le ressens au niveau de mon bien-être…
          Bien à vous!!

    • Gisèle dit :

      Bonjour,
      Je découvre ce blog qui est très intéressant et je voulais juste réagir à ce que je viens de lire sur les produits laitiers avant d’aller découvrir plus loin ce qui est dit
      J’ai presque 58 ans avec tous les problèmes de poids que ça engendre . Suite à une lecture, il y a maintenant 2 ans, sur les produits laitiers, je les ai pratiquement éliminé de mon alimentation. J’ai simplement remplacer mon « sacré » café au lait du matin par un petit morceau de fromage avec mon café. J’ai supprimé tous les yaourts et fromage blanc. Je m’autorise (car je suis quand même gourmande) de temps à autre un petit morceau de bon fromage.
      Résultats, j’ai perdu mon ventre, je ne suis plus du tout balonnée après les repas..et c’est super ! et avec un peu de gym je me suis affinée mais malgré tout sans perdre de poids ..et pas de problème d’ostéoporose.
      Je vais continuer à lire ….

    • Xtine dit :

      Bonjour Line ,
      Après réflexion j’ai stopper net les produits laitiers de la vache et non ceux de brebis ou de chèvre, il reste donc beaucoup de possibilités parmi ces 2 types de lait et nombreuses en bio ! Depuis 2 mois je commence à en ressentir les bienfaits en terme de digestion et de douleurs (plusieurs opérations- genoux, dos- et fractures). Par ailleurs mon petit fils de 4 ans est suivi par un homéopathe, 72 ans toujours en activité et en pleine forme, et il a recommandé à ma fille de lui supprimer le lait de vache car il accumule les soucis ORL. Il y a de gros enjeux financiers derrière la pub « 3 produits laitiers par jour » et toujours en montrant les produits issus de lait de vache. Vous pouvez toujours essayer pendant une période et voir si cela vous convient, chacun est différent … à vous de jouer. Belle santé

  2. daniel ghislaine dit :

    je suis très interressèe par les huiles essentielles et je trouve votre ar

    ticle super,merci tous vos conseils. ghislaine

  3. daniel ghislaine dit :

    je trouve votre site très interressant ,j’utilise les huiles essentielles et je suis contente d’avoir d’autres idées car je ne suis pas experte.Merci à vous et bonne continuation.
    ghislaine

  4. Lucy dit :

    Bonjour,

    juste une remarque au sujet de l’arrêt total des produits laitiers. Il faut quand même savoir que les femmes sont naturellement sujettes à l’ostéoporose (fragilisation des os à partir de la ménopause). Aussi, il est important, tout au long de sa vie, d’avoir des apports en calcium en suffisance selon son âge, son activité physique etc. Certains aliments contiennent bien sûr du calcium… mais certains de ces aliments sont moins faciles à intégrer à son quotidien. Personnellement, je limite mes apports en produits laitiers (non pas tant pour des raisons « minceur », mais plus par rapport à la manière dont sont élevés les bovins et les différents avis qui disent que les produits laitiers ne nous sont pas tellement adaptés), en remplaçant par ex. lait et crème par lait et crème de soja, le beurre par de la purée de noix de cajou (délicieux et bourré d’énergie pour commencer sa journée !). Par contre, étant gourmande, je n’ai pas renoncé au fromage, mais je fais attention. Enfin, pour faire court, si vous envisagez de supprimer les produits laitiers, pensez au calcium !

    • aude.maillard dit :

      Bonjour Lucy,
      Le calcium des produits laitiers est la forme de calcium la moins bien assimilée par l’organisme. La preuve en est que les femmes asiatiques ne consommant pas de lait, sont celles souffrant le moins d’ostéoporose. Il y a deux moyens efficaces pour conserver des os en bon état : la consommation à chaque repas de légumes sous toutes leurs formes, sans modération (le calcium végétal est le mieux assimilé). Et l’activité physique, qui par la contraction musculaire libère des ions calcium qui sont directement recaptés par les os, ce qui entretient leur minéralisation en permanence. Dans le règne mammifère, les animaux adultes ne boivent jamais de lait, ils ne souffrent pas pour autant de décalcification, la nature est bien faîte.

      Très belle journée.

      • Line dit :

        Merci beaucoup pour toutes ces précieuses infos ! 😉

      • Julie dit :

        C’est le contraire, le calcium d’origine végétale est beaucoup moins bien absorbé par l’organisme.

        Pour les asiatiques vous confondez avec un autres facteurs : L’alimentation acidifiante. les asiatiques consomment moins de viandes, moins de soda, moins de produits raffiner et plus de légumes.

        L’alimentation européenne et américaine est acidifiante (beaucoup trop de viande de soda et pas assez de fruits et légumes)

        C’est du au pouvoir tampon du sang : Lorsque le sang est trop acide, il veut retrouver sa neutralité. Si le sang est trop acide, des os se déminéralisent en laissant s’échapper une quantité non négligeable de Ca et Mg. ce qui peut à la longue entrainer une diminution de masse osseuse et une ostéoporose.

        Une alimentation saine et varier ne signifie pas bannir un groupe entier de l’alimentation. les produits laitier sans excès sont bénéfique à notre organisme.

        • Aroma-Zone dit :

          Bonjour Julie,

          Tout d’abord merci pour votre avis très intéressant.
          Techniquement la lactase est une enzyme qui est présente chez l’enfant et qui naturellement est programmée pour disparaître. L’absence de sevrage et la consommation régulière de lactose entretient sa sécrétion, c’est bien pour cela qu’un certain nombre d’individus continue à bien digérer le lait, mais pour d’autres l’adaptation n’est pas si évidente. Ce qui explique que les asiatiques digèrent, de ce fait, beaucoup moins bien les produits laitiers.
          Il est évident que cette consommation de produits laitiers est sujet à réel débat, car il fait intervenir beaucoup de protagonistes : les consommateurs, l’industrie agroalimentaire, les professionnels de la santé,… mais aussi notre affect puisque le lait est lié à la sphère émotionnelle. Ainsi, la vérité sur le sujet n’est pas simple à trouver.
          Cet article d’Aude Maillard est le résultat de recherches et d’un travail scientifique pointu, mais aussi d’une expérience de terrain. Les sciences restent bien le domaine où l’ouverture, l’observation et l’humilité sont de prédilection. Toutefois, il s’agit de conseils ; chacun reste libre d’y prendre ce qu’il souhaite. Nous prenons note de toutes les remarques et respectons toutes les opinions.

          Bien cordialement,
          Laura
          Pour l’équipe Aroma-Zone

          • Elise dit :

            Bonjour Sophie, Julie et Aude

            Pour trancher par l’exemple, je vais citer mon cas qui est peut être une exception:
            Je me passe de produits laitiers depuis bientôt douze ans pour raison médicale. J’ai allaité mon bébé jusqu’à ses 12 mois (c’était il y a 4 mois) et il était en allaitement maternel exclusif jusqu’à ses 6 mois, puis deux à trois fois par jour jusqu’à 12/13 mois.

            J’ai fait des analyses de sang avant ma grossesse, pendant ma grossesse et pendant l’allaitement.Je viens d’en refaire une. Mon taux de calcium a toujours été constant et très bon. Et cela a toujours été la plus grande inquiétude de mon gynéco, d’où ce suivi serré.

            Je mange équilibré, beaucoup de produits à base de soja, du poisson, de la viande, beaucoup de légumes et un fruit par jour. Alors que je ne m’y entends pas du tout en diététique. Je marche et bouge beaucoup.

            Ceci devrait un peu conforter la thèse de Aude. Même si je dois l’avouer, les médecins m’ont toujours dit que c’est le calcium du lait qui est le mieux assimilé par le corps et que si mon taux sanguin et bon çela ne gage pas de l’assimilation par les os (à quoi bon faire des prises de sang alors?)

            Un autre exemple si je peux me permettre:

            Ma voisine est Cantonaise (Chinoise) et ne veut pas gouter aux produits laitiers car ça ne fait pas partie de sa culture. Pourtant elle a 65 ans et toutes ses dents…

            Sans vouloir prendre parti, je me sens beaucoup mieux sans produits laitiers.

            Bonne journée!

          • Julie dit :

            Il faut prendre le cas par cas, si je me souviens bien 1 personnes sur 5 ne digéré pas ou pas bien le lait.. Donc 80% de la population le digère.

            Je suis diététicienne et lorsque je vois arrivé des patients avec des aprioris sur le lait mais sur les autres sujets « à la mode » cela m’exaspère… Je me suis longuement occupé de personnes agé dans le cas de l’ostéoporose et je me suis largement documenter sur ce problème. Je crois sincèrement qu’aucun aliment ne devrai être discriminé… Pourquoi les produits laitiers ? D’autre on l’idée de bannir les tomates, d’autres encore le pain (sans être céliaque)…

            Enfin ce que je voulais dire c’est qu’il faut manger de tout !

        • Fusco Catherine dit :

          Bonjour Julie,

          Je viens de lire toutes les interventions concernant les produits laitiers. Et même si cela date un peu (2012, apparemment), je dois dire que je suis un peu choquée de la façon dont vous vous exprimez. Les blogs sont faits pour partager des avis, non pour s’en prendre avec une certaine « véhémence » aux uns ou aux autres. Les avis -contraires- sont tous bons à entendre et chacun se fait sa propre opinion (c’est le principe de la communication). Donc svp, évitez de glisser vers le débat à « couteaux tirés ».
          En revanche, je ferais une remarque qui va sûrement vous agacer, mais tant pis : Julie, soignez votre orthographe. Si vous voulez avoir un peu de crédibilité, commencez par là.
          Catherine

        • Maria dit :

          Bonjour

          J’ai 65 ans et je ne prends plus depuis longtemps, une dizaine d’années au moins maintenant, du lait de vache et de ses dérivés. A cette époque, j’avais fait l’objet de fractures au niveau des jambes et des pieds (coups de pieds, calcanéum ou calcanéus, etc… etc… Après les radios, mon médecin m’apprit que je faisais un début d’ostéoporose et d’ailleurs on voyait sur les clichés que le squelette était tout blanc.
          Or, dans mon entourage, des amis me conseillèrent de lire l’ouvrage  » L’alimentation, ou la troisième médecine, du Docteur Jean SEIGNALET qui préconise le mode alimentaire originel, ancestral et hypotoxique. En particulier, celui de bannir de son alimentation tous les laits d’animaux de toutes origines et de leurs dérivés.

          D’une part, je cite « … En France, l’élevage remonte à 5000 ans, mais le lait de vache a longtemps servi essentiellement à nourrir les jeunes veaux à qui il convient très bien puisqu’un jeune veau possède quatre estomac qui disposent d’un arsenal enzymatique autre que celui de l’unique estomac humain, tandis que le lait de femme est adapté au nourrisson et au jeune enfant et seulement pendant la petite enfance. Or, au cours des cinquante dernières années, le lait de vache a pris aujourd’hui la place prépondérante qu’il occupe aujourd’hui dans la nourriture des enfants, mais aussi dans celle des adultes…

          D’autre part, les protéines bovines ont une structure primaire différente des protéines humaines, avec des régions où les acides aminés ne sont pas les mêmes. Ainsi certaines protéines bovines résistent elles, au moins en partie, à la digestion par les enzymes et la flore bactérienne des humains , toutes deux mal adaptées. Le grêle du nourrisson, fragile et immature, laisse souvent passer dans le sang des macromolécules non dégradables. C’est pourquoi on observe souvent dans la petite enfance : des signes cliniques d’intolérance au lait de vache et des anticorps dirigés contre diverses protéines bovines…

          Et enfin, contrairement à une croyance très répandue, la suppression des produits laitiers animaux n’entraîne pas une carence en calcium (FRADIN 1991a) et ceci pour deux raisons : les laits animaux surtout le lait de vache, sont certes fort riches en calcium, mais seule une petite fraction de celui-ci est absorbé par l’intestin grêle humain. L’immense majorité du calcium absorbé est précipitée sous forme de phosphate de calcium insoluble et éliminé dans les selles. Ce phénomène est bienvenu, car les quantités de calcium contenu dans le lait de vache sont beaucoup trop fortes pour les besoins de l’homme.

          Pour terminer, le calcium est abondant dans le sol et sera donc fourni en grande partie largement par les légumes, légumineuses, crudités et fruit ».

          Pour ma part, je me porte très bien sans les produits laitiers animaux, à part peut-être que de temps en temps j’aime manger un petit fromage de chèvre…. Bonne lecture !

    • Chlorophylle dit :

      L’apport de calcium par les fromages est incroyablement faible… par rapport à ce qu’apportent, par exemple, les algues… la prêle…
      Les inconvénients majeurs apportés par les produits laitiers (principalement de vache) ne valent pas qu’on prenne des risques pour un apport de calcium très mineur. Un des inconvénients (outre l’osétéoporose, déjà citée, c’est l’acide lactique qui se loge dans les muscles). Cela fait maintenant plus de 30 ans que j’ai supprimé le lait et la plupart des fromages. De temps en temps un yaourt (pour les ferments lactiques) et un peu de fromage de chèvre ou de brebis.
      Ma tendance très nette à défaillir (tomber dans les pommes) a disparu! Le matin, je déjeûnais « classsique » : pain, beurre, confiture. Un naturopathe m’a invitée à changer totalement de régime : crême budwig… et mes vertiges, mes chutes de tension ont disparu!
      Maintenant, le matin, souvent, c’est une crèpe à base de son d’avoine, son de blé, oeuf et yaourt de soja : un régal, pas de prise de poids et ça tient bien au corps…
      Alors, oui, on peut supprimer le lait – qui n’est pas adapté du tout aux possibilités digestives de l’humain. Il est d’ailleurs facile à remplacer par du lait végétal…
      Bon appétit!

    • pauchey dit :

      je vous conseille de lire ce documentaire :www.maplante.com/maladies-causees-par-le-lait/

  5. Pascale dit :

    Bonjour, j’ai lu votre article avec grand intérêt.
    J’utilise moi-même un mélange pour combattre la cellulite, est ce que je pourrai avoir votre avis ?
    Comme support pour mes HE, j’utilise du beurre de karité et je mélange du cèdre de l’atlas et du fenouil. Pour un pot de 50 ml j’utilise 1,5 ml d’HE.
    Merci
    bonne journée

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour Pascale,

      Vos proportions en huiles essentielles (1,5 ml pour 50 ml de beurre de Karité) me semblent adéquates.
      Les huiles essentielles de Cèdre Atlas et de Fenouil sont excellentes contre la cellulite.
      Pensez à vous masser longuement avec votre préparation afin de favoriser l’élimination de la cellulite.

      Très belle journée,

      Marie-Laure, technicienne en formulation cosmétique

      • MARIE dit :

        Super ce blog, enfin des renseignements sérieux sur les HE; J’aurais besoin de conseils car je souffre de surpoids (hypothyroïdie) j’ai un traitement anti hormonal (cancer du sein)…et l’âge (66 ans). J’ai grossi de 35 kg, mange très équilibré et me retrouve avec une grosse « bouée » au niveau du ventre. J’ai lu que je ne pouvais pas utiliser votre formule, y a t’il un élément que je puisse supprimer pour essayer de perdre ces horribles kilogs qui me gênent beaucoup. Merci de votre réponse.

  6. Cathy dit :

    Bonjour,

    Merci pour cette recette.
    J’aimerais savoir s’il est possible de ne pas mettre l’HE d’hélichryse italienne étant son coût élevé?

    Merci beaucoup pour votre réponse.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour Cathy,

      Il est possible de ne pas mettre d’huile essentielle d’hélichryse italienne, si vous n’en possédez pas. Les huiles essentielles de Cyprès et de Genévrier ont aussi des propriétés circulatoires.

      Très belle journée.

  7. Coco dit :

    Bonjour,
    je voulais vous dire à quel point j’adore votre site.J’adhère totalement depuis 1 an aux huiles essentielles et je trouve très intéressante vos idées et remarques postées sur ce forum.La preuve est que je mange beaucoup de laitages!!!Je vais réguler ma consommation grâce à vous.
    Merci pour tout.

  8. Sophie dit :

    Bonjour,
    Je trouve cet article très intéressant, d’autant qu’il me rappelle les conseils de ma kiné pour limiter mes problèmes de circulation et garder des jambes légères…
    C’est sans trop de problèmes que j’avais réussi à l’époque à limiter ma consommation de sucre car je n’en mange que dans les fruits et les céréales. Mais comme je suis souvent à l’étranger, il est parfois difficile d’adapter ces conseils à la consommation locale. En l’occurrence, je suis en ce moment au Mexique, et je me demandais quels types de céréales locales (mais, blé, etc.) rentrent dans la catégorie « sucre rapide » ou « sucre lent ». Une remarque au passage, je pense qu’il serait très utile de traduire cet article en espagnol pour le diffuser au Mexique, car l’industrie agroalimentaire sème du sucre de partout, et il est quasi impossible de ne pas en manger volontairement…
    Encore merci pour vos conseils!

    • Aude Maillard dit :

      Bonjour Sophie,
      Il n’est pas évident de connaître le type de sucre des céréales locales, cela dépend du degrés de raffinage de celles ci. En tout cas une astuce pour diminuer la rapidité d’assimilation des céréales, c’est de les mastiquer longuement et toute seule dans la bouche, sans les mélanger à un autre nutriment , ni aucune sauce. En effet, des études montrent que cette première étape de la digestion, a un effet sur la sécrétion d’insuline et la vitesse d’absorption des sucres. Cette étape permet de laisser le temps à la salive de digérer l’amidon.
      Merci de l’intérêt que vous nous témoignez, et de la confiance que vous nous portez.

      Très belle journée,

      Aude Maillard

  9. mu dit :

    wow! décidément j’adore ce blog! bravo, merci pour les articles , recettes et aussi…pour les débats qui de toutes façons ne peuvent qu’ouvrir les esprits de tous!

  10. Sealeha dit :

    Très intéressant cet article !! J’avoue que je suis une grande consommatrice de fromage, même si je sais pertinemment que ce n’est pas ce qu’il y a de meilleur pour la santé… Chez les enfants, préconisez-vous également l’arrêt ou du moins la diminution des produits laitiers ? A partir de quel âge ?

    En ce qui concerne votre synergie d’huiles essentielles, je la testerai dans une crème, merci !

    • Aude Maillard dit :

      Bonjour Sealeha,

      Le lait maternel est normalement le seul aliment du bébé. Comme tous les mammifères l’homme devrait avoir un sevrage aux produits laitiers qui devrait correspondre à la période où les premières dents de bébé apparaissent et lui permettent progressivement d’avoir plus d’autonomie dans ses capacités de survie. Cette période s’étale de 1an et demi à 3 ans. En moyenne, l’arrêt du lait peut se faire vers l’âge de 2 ans. Il doit être bien sûr progressif pour ne pas amener de frustrations et permettre au bébé d’éveiller ses papilles sans stress.

      Très Belle journée,
      Aude Maillard

  11. Jess dit :

    Bonjour à tous,
    Je voudrai entreprendre de perdre du poids et d’arrêter de fumer en même temps. Un changement radical pour moi, que je ne me sens incapable de faire sans un petit « coup de pouce » (que je voudrais totalement naturel), voila pourquoi j’aimerai me tourner vers les huiles essentielles.

    Cependant, je suis novice dans ce domaine et forcément je me pose énormément de question, auxquelles vous pourrez peut-être m’aider à répondre:

    Y a-t-il d’autre H.E. que celle de pamplemousse qui permette d’atténuer la faim?
    Pour l’arrêt du tabac, y a-t-il une H.E. qui permette de réduire l’anxiété voir même l’envie de fumer?
    Est ce qu’il y a des erreurs à ne surtout pas commettre avec les H.E.?

    Merci pour vos réponses,
    Excellente journée à tous.

    • Aude Maillard dit :

      Bonjour Jess,

      Entreprendre de perdre du poids et d’arrêter de fumer en même temps sous entend beaucoup d’efforts et de motivation. Les huiles essentielles sont particulièrement adaptées grâce à leur propriétés psychoémotionnelles et informationnelles pour vous aider. Soutenir sa volonté (laurier noble, kunzea), faire preuve d’autorité sur soi-même (cyprès de Provence), de persévérance (romarin à verbénone), apaiser les tensions nerveuses (camomille noble, marjolaine des jardins, petit grain bigaradier…), et surtout aussi gérer la frustration au moment de l’envie ou de la compulsion, voilà autant de propriétés que les huiles essentielles sont susceptibles de vous apporter. Il n’est cependant pas facile de vous citer « LA » synergie qui pour vous serait la plus adaptée. En effet, nous sommes en plein dans le registre psychoémotionnel, l’appréciation et l’impact des odeurs aromatiques sur les pensées et le comportement changent d’un individu à un autre. Ces conseils rentrent typiquement dans le cadre d’une consultation que vous pouvez avoir avec un olfactothérapeute. Il vous guide pour identifier les huiles essentielles en question par rapport à leurs effets sur votre corps physique et vos émotions.
      A ma connaissance, l’essence de pamplemousse est assez unique par ces effets sur l’appétit.
      Quant aux erreurs à ne pas commettre avec les huiles essentielles, il y en a bien sûr pas mal… En fonction du sujet, de la dose, de l’huile essentielle. Les grands risques toxiques sont impérativement à connaître avant toute manipulation des huiles essentielles. Des ateliers sont à votre disposition pour vous permettre d’acquérir les bonnes bases. Pour démarrer, la trousse d’urgence et la trousse du voyageur sont particulièrement recommandé.

      Très belle journée,
      Aude Maillard

      • Jess dit :

        Merci pour cette réponse si complète, je suis heureuse d’apprendre qu’effectivement, les huiles essentielles peuvent m’aider dans ma démarche. Par contre, je découvre petit à petit que le domaine est immensément plus vaste que je le pensai au départ. Je crois donc, que consulter un spécialiste, comme vous me le conseillez, est encore la meilleur chose à faire.

        Je vous remercie encore pour vos conseils,
        Bonne soirée.

  12. Magclo dit :

    Bonjour,
    cette recette semble très intéressante et je souhaite la préparer. cependant, j’ai une question concernant la liste des ingrédients: que signifie , pour l’huile de rose musquée: « QSP » 100 ml? merci d’avance pour votre réponse et pour la qualité de votre site et de vos recettes.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour Magclo,

      QSP est l’abréviation utilisée pour « Quantité Suffisante Pour ».
      Pour cette recette il faut donc ajouter environ 33 ml de d’huile végétale de Rose musquée pour avoir 100 ml de préparation.

      Très belle journée,
      L’équipe Aroma-Zone

  13. Marie dit :

    Merci pour vos conseils, toujours très clairs et si précieux.
    La recette « synergie minceur » est contre-indiquée pour les personnes ayant des antécédents de cancer hormonaux dépendant. Y-a-t-il beaucoup d’HE déconseillées dans ce cas et pourquoi ?
    Avez-vous une autre recette efficace ?
    Merci de votre réponse

    • Aude Maillard dit :

      Bonjour Marie,

      Je vous remercie pour vos compliments. La synergie minceur contient des huiles essentielles possédant des propriétés oestrogéniques, ce sont celles de cèdre, de cyprès et de genévrier. En effet, comme toutes les huiles essentielles possédant un intérêt pour améliorer la circulation sanguine et lymphatique, elles sont riches en sesquiterpénols ce qui leur vaut ces propriétés endocriniennes. Elles sont donc vivement déconseillées en cas d’antécédent de cancer en relation directe avec les hormones. Voilà une liste des principales huiles essentielles à effet oestrogénique : cèdre de l’Atlas, cyprès de Provence, lentisque pistachier, genévrier de Virginie, patchouli, fenouil, sauge sclarée, anis et dans une moindre mesure, le niaouli et la tanaisie annuelle. Les huiles essentielles de romarin à verbénone et de géranium Bourbon sont aussi contre indiquées du fait de leur activité réharmonisante endocrinienne.

      Très belle journée,
      Aude Maillard

      • Mélusine dit :

        Bonjour Aude,

        Merci pour votre générosité quant à votre savoir et votre expérience…

        Puisque l’on parle de cancer lié aux hormones (j’entends par là cancer du sein principalement), peut on au contraire recommander aux personnes en ayant eu un d’utiliser certaines HE ?

        Pensez-vous qu’un dossier, ou tout du moins un article sur le sujet des cancers serait envisageable bien que certainement délicat ? Thérapie de soutien pendant traitement chimio ou rayons, récupération après, …

        Bien cordialement,

        Mélusine

        PS : toute mon approbation pour ce qui concerne le débat sur les produits laitiers… J’apprécie votre parti pris à titre personnel, et si l’entreprise AZ le soutient, décidément c’est encore mieux 🙂

        • Aude Maillard dit :

          Bonjour Mélusine,

          Je vous remercie pour vos compliments et pour l’intérêt que vous portez à mes articles. Le sujet du cancer et des huiles essentielles se prête bien sûr à l’écriture et même aux ateliers. C’est un sujet qui ne devrait pas tarder à être traité, car il y pas mal d’informations à donner au grand public, comme par exemple les précautions à prendre avec certaines huiles essentielles en cas d’antécédents de certains cancers , mais il y a aussi surtout beaucoup de conseils en matière de prévention ou éviter les récidives. Donc à suivre…

          Très belle journée,
          Aude Maillard

  14. cloclo596 dit :

    pour l’huile essentielle de pamplemousse pour reguler son appétit, peut -on utiliser l’eau de pamplemousse et comment ? et pour l’effet de jus de fruit de pamplemousse quant est-il ? zn pamplemousse jaune à rouge bien s ur

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Il s’agit de 3 produits différents. L’huile essentielle est plus puissante et aura une action plus rapide. Cependant, si vous souhaitez utiliser l’hydrolat de pamplemousse, par voie interne, vous pouvez mettre une cuillérée à café par jour de cet hydrolat dans une tisane 3 à 4 fois par jour pour soulager les effets dus aux excès alimentaires. Consommer régulièrement des agrumes frais, et notamment des pamplemousses, tout en ayant un régime alimentaire équilibré, peut également, entre autres bienfaits, aider à perdre du poids et à réguler l’appétit. Attention, la consommation du pamplemousse ou de son jus est contre-indiquée avec certains médicaments. Si vous suivez un traitement médical, il convient dans ce cas de demander l’avis de votre médecin. En premier lieu, il convient de savoir exactement l’effet que vous recherchez afin de pouvoir utiliser le ou les produits qui conviennent le mieux à votre personne en ce moment.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie.

  15. emeraude24 dit :

    Bonjour ,
    Très heureuse de trouver enfin un site où il est possible de prendre conseil auprès de personnes habilitées à le faire.
    Je suis passionnée de botanique depuis toujours et bien sûr par le pouvoir des plantes sous toutes leurs formes mais je reste une néophyte en matière d’aromathérapie où je tente de progresser avec prudence .
    En quête de conseils je me permets donc de vous exposer mon cas :
    Victime d’une hypothyroïdie trop tardivement décelée,à 39 ans on m’a aussi diagnostiqué une ménopause (très) précoce! J’ai aujourd’hui 50 ans et 20 kilos de plus, malgré les traitements pour la thyroïde et un traitement hormonal de soutien. Le corps médical m’a unanimement défendu d’entamer tout régime trop drastique par peur de carences diverses.
    Ma prise de poids s’est répartie sur l’ensemble de mon corps mais les zones du ventre ,des fesses et des cuisses sont particulièrement « atteintes » et récalcitrantes à toute tentative de « réduction » par les cosmétiques courants…
    Pouvez-vous m’aider et me conseiller? L’aromathérapie peut-elle quelque-chose pour moi qui me bats en vain depuis 10 ans et commence à désespérer …
    Merci d’avance .
    Cordialement
    NB: Je suis active physiquement: équitation, jardinage intensif, marche ,natation.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Pour faciliter la perte de poids et l’élimination nous pouvons vous proposer notre huile de massage minceur par voie externe : http://www.aroma-zone.com/aroma/aroma_huiles_massage.asp#minceur
      Il est également important d’y associer à une petite cure « détox » : vous pouvez par exemple préparer un mélange aux mêmes proportions d’hydrolat de lédon du Groenland et de carotte sauvage et/ ou de romarin à verbénone :
      http://www.aroma-zone.com/aroma/fiche_hydrolat_carotteBIO.asp
      http://www.aroma-zone.com/aroma/Fiche_hydrolat_LedonGroenlandBIO.asp
      Chaque jour, vous pouvez mélanger 1 cuillère à soupe du mélange dans 1 litre d’eau, à boire tout au long de la journée en cure de 20 jours.

      Voici également une autre formule que nous pouvons vous conseiller :

      Amaigrissement (D.Baudoux):
      HE menthe poivrée : 2 gouttes
      HE citron : 2 gouttes
      HE romarin verbénone : 1 goutte
      HE patchouli : 1 goutte
      3 gouttes du mélange dans une cuillère à café d’huile d’olive 3 fois par jour avant les repas.

      Cependant, l’activité physique, une alimentation équilibrée…sont également importantes pour aider à perdre du poids.
      Je vous conseille également de demander l’avis d’un aromathérapeute ou un naturopathe qui pourra vous apporter un suivi plus personnalisé.
      Vous pouvez par exemple consulter le site d’Aude Maillard qui propose des consultations personnalisées afin de répondre au mieux au besoin de chacun :
      http://www.aude-maillard.fr/

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

      • Malika dit :

        Bonjour,

        Je suis également en hypothyroïdie traitée. Je suis âgée de 57 ans avec un poids de 65 kgs pour 159. Cette graisse est surtout localisée sur les cuisses, les fesses, les hanches et l’abdomen. C’est tellement affreux que je ne me regarde plus dans la glace et que j’envisage une lipo avec lifting des cuisses avec les risques que cela engendrerait. Mais si vous aviez une formule à me communiquer pour me permettre de me débarrasser de ces kilos et de cette graisse, j’en serais ravie. J’ai relevé celle faite à Emeraude24 le 25 octobre 2012 mais peut-être que celle-ci ne me conviendrait pas. A vous lire. D’avance merci.

  16. Sabrina dit :

    Bonjour,
    Déconseillez-vous de manger des fruits?

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour Sabrina,

      Pourquoi déconseiller les fruits ? Ils sont une source importante de sels minéraux, vitamines, fibres, riches en antioxydants… indispensables pour garder une bonne santé.
      Dans le cadre d’un régime particulier, certains peuvent être plus ou moins conseillés, mais devant la variété de fruits existant, certains étant plus caloriques que d’autres, d’autres ont un effet coupe-faim…, chaque personne peut adapter son choix en fonction de ses besoins. Si nécessaire, vous pouvez prendre un rendez-vous chez un naturopathe qui pourra vous conseiller plus personnellement en fonction de vos souhaits et besoins particuliers.

      Très belle journée.
      Floriane, Docteur en Pharmacie

  17. sabrina dit :

    Je croyais que vous les déconseilliez parce que vous dite que l’on mange trop de sucres rapides.
    Sinon j’ai une autre question.
    Y a t-il des huiles essentielles qui aident à faire partir la graisse du ventre? Je suppose que la graisse et la cellulite ce n’est pas le meme processus.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour Sabrina,

      Concernant les sucres rapides, la question est plus complexe que cela. Les aliments à éviter et que nous consommons en général en trop grande quantité sont surtout les aliments raffinés, farines blanches et produits dérivés… D’autre part, plus un aliment est travaillé, plus il aura un index glycémique élevé.
      Ensuite, tous les fruits n’ont pas le même index glycémique, et ceux avec un indice glycémique faible sont à privilégier, même si les autres ne doivent pas être rejetés mais consommés en moins grande quantité. Ensuite, certains seront peut-être déconseillés à certaines personnes dans le cadre d’un régime particulier, et en accord avec un médecin et/ou un nutritionniste. Mais en règle générale, pour tous les bienfaits qu’ils apportent, les fruits, en privilégiant les fruits issus de culture biologique pour éviter l’ingestion de pesticides et autres molécules chimiques, doivent être consommés tous les jours. Dans tous les cas, il convient d’avoir une alimentation saine et variée et d’avoir une bonne hygiène de vie, de pratiquer régulièrement une activité physique… pour donner à notre corps la meilleure santé possible.

      Un amas graisseux est un excès de graisse (tissu adipeux). Ces amas graisseux (au niveau du ventre le plus souvent, mais aussi des cuisses…) peuvent être liés à un surpoids ou obésité ou à une mauvaise répartition des graisses dans le corps.
      La cellulite ou « peau d’orange » n’est pas forcément liée à un excès de graisse, même si elle peut parfois lui être associée. Il s’agit d’un phénomène de surface (problème mécanique entre le derme et l’hypoderme) donnant à la peau un aspect capitonné. Souvent localisée sur le derrière des cuisses, les fesses, elle peut également se retrouver sur le ventre… Elle est souvent associée à une rétention d’eau.

      Cependant, les huiles essentielles pour ces deux indications se recouvrent, car dans tous les cas il convient de drainer et de déstocker les graisses.
      Voici un émul’gel que nous pouvons vous conseiller :
      http://www.aroma-zone.com/aroma/fiche_aroma_emul-gel_minceur.asp

      Voici également une formule indiquée en cas de surpoids :
      Obésité (D.Baudoux):
      Huile essentielle de Romarin à verbénone : 2 ml
      Huile essentielle de Citron : 2 ml
      Huile essentielle de Mandarine : 1 ml
      3 gouttes du mélange dans une cuillère à café d’huile de sésame 3 fois par jour avant les repas, 20 jours par mois, puis reprendre.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

  18. domy dit :

    bonjour
    je viens de lire tous les commentaires pouvez vous me dire ce que c la cure detox !!! je ne trouve pas sur le site
    merci

  19. Edwige dit :

    Super article!
    Merci pour toutes ces astuces. Je ne pensais pas que l’on pouvait consommer au quotidien des huiles essentielles.

  20. Saltaojos dit :

    Article très intéressant encore une fois avec de nombreuses idées de synergies à utiliser… merci beaucoup !
    Et bravo pour les débats provoqués dans les commentaires, c’est très intéressant tout cela !

  21. Françoise dit :

    Article tres intéressant, merci pour tous ses renseignements. Je me permets de vous poser une question qui n’est pas en rapport avec votre article mais je ne sais pas à qui la poser.
    J’ai réussi grace à Aroma-zone a redessiner l’ovale du visage et a diminuer la profondeur des rides mais persiste un problème de paupières supérieures tombantes qui donne triste mine. Y a-t-il une recette pour améliorer mon regard. Si oui laquelle? Merci d’avance

  22. laithier dit :

    Bonjour,
    J’aimerais concocter une recette minceur (costaud car comme la neige ca doit fondre ! lol) avec ce que j’ai à la maison, mais au niveau des quantités et association entre HE c pas évident pour moi.Quelqu’un peut m’aider ?
    HV noisette, caféïne, cosgard, bois de rose, citron, cèdre de l’atlas, menthe poivree, ester de sucre, extrait de fleur de nenuphar, pp.
    Merci !

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Voici la recette « minceur » que je vous propose avec les ingrédients proposés ci-dessous :
      Pour environ 100 ml de préparation
      A Eau minérale : 47 ml
      A Caféine naturelle : 2 g
      B Huile végétale de Noisette : 30 ml
      B Ester de Sucre : 20 g
      C Huile essentielle de Bois de Rose : 75 gouttes
      C Huile essentielle de Citron : 75 gouttes
      C Huile essentielle de Cèdre atlas : 35 gouttes
      C Conservateur Cosgard : 20 gouttes
      1/ Faites chauffer au bain-marie la phase A (eau minérale + caféine) jusqu’à totale solubilisation de la caféine puis sortez du feu.
      2/ Dans un autre bol, transférez la phase B (huile de noisette + ester de sucre) dans un bol puis mélangez bien afin d’obtenir une préparation bien homogène.
      3/ Versez lentement phase A dans la phase B, petit à petit, sans cesser d’agiter vigoureusement pendant environ 3 minutes. Le mélange blanchit et s’homogénéise.
      5/ Ajoutez enfin la phase C (le reste des ingrédients) en mélangeant bien entre chaque ajout.
      6/ Transférez la préparation dans votre flacon à l’aide de la pipette si nécessaire.

      Attention, l’huile essentielle de Citron est potentiellement photosensibilisante, ne vous exposez pas au soleil après application de votre préparation.

      Très belle journée,
      Marie-Laure, Formulatrice cosmétique

  23. Anick dit :

    je suis vraiment très satisfaite des produits que je fabrique grâce à vos fiches, je fais aussi des préparations pour mon fils et ma belle fille(rapport qualité prix ++++!)
    A la suite de la lecture de cet article, j’aimerais des conseils pour des amas graisseux au niveau du ventre, qui résistent aux séries d’abdominaux!!!)
    Je n’ai pas trop de cellulite sur les cuisses, mais comment traiter ce petit ventre disgracieux?
    j’ajoute que j’ai 58 ans (ça peut jouer peut-être?)
    Merci beaucoup pour vos conseils et recettes

  24. Marlène dit :

    Bonjour Aroma,

    Merci pour cet article des plus intéressants. J’aurai juste une question concernant la formule de la synergie minceur. Quelle autre HV peut-on utiliser à la place du millepertuis ? Il est contre indiqué avec mon traitement…
    Merci encore pour la qualité des produits ainsi que pour les fiches recettes !

    Très bonne journée.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour Marlène,

      Dans la synergie minceur le macérât huileux de Millepertuis est utilisé pour ses propriétés anti-inflammatoire, vous pouvez remplacer cette huile par de l’Huile végétale de Calophylle Inophyle (déjà présente dans cette synergie). Vous pouvez également la remplacer par de l’Huile végétale de Chaulmoogra connue pour aider à lutter contre les surcharges adipeuses et la cellulite.

      Très belle journée,
      Laura, Formulatrice cosmétique

  25. maria dit :

    bonjour,
    votre site est vraiment super, votre article est très intéressant. J’avoue que ce qui est des produits AROMA-ZONE, les prix sont abordables.
    je suis une femme de type africain, depuis un certain temps j’ai pris beaucoup de poids, et les amas graisseux se sont installés un niveau de mon visage, du ventre et des fesses. j’aimerais avoir des conseils de votre part, des recettes minceur surtout pour ces parties de mon corps. ça commence à me stresser surtout quand je me regarde dans un miroir et que mon visage n’arrête pas de grossir. Merci vos conseils.

  26. PICHARD dit :

    bonjour,
    Vous parlez des produits laitiers, que je songe sincèrement à réduire, mais les produits laitiers de chèvre ou brebis dont je raffole en font-ils partis ? Ou est-ce seulement le lait de vache ? Merci beaucoup pour ce forum très intéressant.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Les laits de chèvre et de brebis, bien que souvent plutôt préférés au lait de vache sur certains plans, restent des laitages d’origine animale et donc il convient de ne pas en abuser.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

  27. Nat dit :

    Bonsoir

    article très intéressant. J’ai une question concernant l’émul’gel : puis-je l’utiliser même si j’ai eu une ablation de la thyroïde ? Je me posais la question par rapport à la présence d’algues brunes.
    Merci pour votre réponse et bonne continuation pour vos articles qui sont vraiment supers.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Vous pouvez utiliser cet émul’gel sans problème, devant la faible quantité de cet actif et sachant qu’il s’agit d’une utilisation par voie externe.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

  28. nicole dit :

    Je découvre le blog aujourd’hui !
    Je constate que la polémique sur les produits laitiers est tjs aussi importante.
    Moi-même, sur les conseils d’un médecin homéopathe, ai supprimer les produits laitiers depuis 10 ans environ. Je consomme un peu de fromage et yaourts de chèvres ou brebis et des yaourts au soja ainsi que des fruits secs.
    Les densitométries osseuses que j’ai passée sont tout à fait normale.
    J’ai opté pour ce régime car je souffre bcp d’arthrose.
    Les animaux adultes herbivores font leur masse osseuse sans lait !!!
    Merci pour vos conseils.

  29. celine dit :

    Bonjour
    merci pour cet article très enrichissant.
    En ce qui concerne la formule anti-cellulite, pourriez vous en donner une non contre-indiquée aux femmes ayant des antécédents de cancer hormono-dépendant ?
    ma sœur a eu un cancer du sein hormono-dépendant et j’ai une mastose … je ne sais pas si je peux utiliser cette formule … merci pour votre aide

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Par précaution et en l’absence d’études complètes sur le sujet, les huiles essentielles à action œstrogène-like sont déconseillées en cas d’antécédents de cancers et de cancers hormono-dépendants.
      Ces huiles essentielles sont caractérisées par la présence de composés appelés sesquiterpénols ou alcools sesquiterpéniques tels que Nerolidol (HE Néroli)Virilidol (HE Niaouli), Carotol (HE Carotte), Farnésol (HE Camomille romaine), Santalol (HE Santal), Cédro (HE Cyprès de Provence), Patchoulol (HE Patchouli), Carvéol (HE carvi), Globulol (HE Eucalyptus globulus), Lédol (HE Lédon du Groenland), Spathulénol (HE Verveine citronnée), Bisabolol (HE Camomille allemande), Sclaréol (HE Sauge sclarée) …

      Par contre, vous pouvez utiliser les huiles essentielles suivantes : Pamplemousse, Citron, Christe marine…

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

  30. marie dit :

    bonjour je trouve votre article super intéressant!! pour ma part je voudrai savoir que pouvez-vous me conseillé comme l’huile essentiel pour un problème qui me gâche la vie la graisse qui est stocké au niveau des culottes ne veulent pas partir malgré sport régime massage rien a faire et je devient de plus en plus complexé par ce problème!!!!!!!!merci d’avance pr la réponse

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Voici les huiles essentielles amincissantes et déstockantes que je vous propose :
      Huile essentielle de Pamplemousse
      Huile essentielle de Christe marine
      Huile essentielle de Géranium Egypte
      Huile essentielle de Romarin à Camphre
      Huile essentielle de Genévrier
      Huile essentielle de Cèdre (Virginie ou Atlas)

      Très belle journée,
      Marie-Laure, Formulatrice cosmétique

  31. Coralie dit :

    Bonjour,
    Y a t il des huiles essentielles contre indiquées lorsque l’on a une hypothyroïdie et d autre à favoriser? Merci

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Voici quelques-unes des huiles essentielles relevées dans notre base de données qui agissent sur cette glande :

      Indiquées dans le cas d’une hypothyroïdie (http://www.aroma-zone.com/aroma/fichegrofle.asp : recette 30) :
      Huile essentielle de Clou de Girofle
      Huile essentielle de Myrte

      Indiquées dans le cas d’une hyperthyroïdie, et donc à éviter :
      Huile essentielle de Myrrhe
      Huile essentielle de Cumin

      Il convient cependant de faire vérifier ces nodules régulièrement par le médecin. Les formules que nous proposons ne remplacent pas un traitement médical si besoin.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

  32. Monster Beats Casque dit :

    Nous avons tous ete la. Vous commencez a taper quelque chose sur les medias sociaux, vous êtes sur le point de poster, alors vous raviser. Ou du moins beaucoup d’entre nous ont ete la, selon une nouvelle etude.
    Monster Beats Casque http://ecouteur-monster-beats.webnode.fr/

  33. Clochette dit :

    Merci beaucoup pour ce superbe article !

  34. Abby dit :

    Bonjour Marie, j’ai eu le même problème et le palper-roulé mécanique (cellu M6)à très bien complété l’utilisation des H.E et harmonisé ma silhouette. Bon courage.

  35. Lia dit :

    Bonjour, J’ai 44 ans et je suis sous surgestone en continu pour un problème de fibrome, qui m’occasionne une ménopause artificielle, pour tenter de réduire mon fibrome. Pensez-vous qu’il me soit possible d’utiliser la synergie minceur que vous nous proposer étant donné qu’elle contient des HE oestrogènes-like et si non que me conseilleriez vous comme autre recette pour un problème majeure de rétention d’eau et de graisse adipeuse. Existe t-il une recette d’huiles essentielles qui me permettrait de réduire efficament mon fibrome et d’arrêter mon traitement allopathique. Merci d’avance pour votre réponse.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Je vous déconseille d’utiliser des huiles essentielles à action oestrogen-like par précaution.
      Pour la rétention d’eau, vous pouvez essayer un traitement par voie interne, pour cela je vous invite à consulter la fiche technique de l’hydrolat de Genévrier :
      http://www.aroma-zone.com/aroma/fiche_hydrolat_GenevrierBIO.asp
      (recette N°5).
      Voici une formule conseillée par D. Baudoux en cas de fibrome utérin :
      Huile essentielle d’Hélichryse italienne : 2 gouttes
      Huile essentielle de Géranium rosat Egypte : 1 goutte
      Huile essentielle de Ciste ladanifère : 1 goutte
      Huile essentielle de Saro : 2 gouttes
      Faire préparer par votre pharmacien des petits ovules contenant chacun 300 mg du mélange. Placer 1 ovule matin et soir pendant 3 semaines, arrêt d’une semaine, puis reprendre le traitement pendant 4 mois.
      Il convient cependant de demander l’avis de votre médecin et de ne pas arrêter votre traitement médical sans l’avis de celui-ci.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

      • Lia dit :

        Je vous remercie de votre réponse. Sur Grenoble, il n’y a, hélas, pas de pharmacie qui font ce type de préparation, puis-je prendre ces huiles essentielles sur un comprimé neutre, pendant 3 semaines, matin et soir, avec un arrêt d’une semaine, et ensuite durant 4 mois.

        Belle journée à vous aussi

        Lia

        • Aroma-Zone dit :

          Bonjour,

          Non, cette formule est dédiée à un usage local et il est important de faire un traitement local, c’est par cette voie qu’il sera efficace.

          Voici quelques conseils supplémentaires que vous pouvez suivre parallèlement :
          Voici une cure d’hydrolats que vous pouvez faire (Lydia Bosson) :
          Hydrolat de Ciste : 50 ml
          Hydrolat d’Achillée : 50 ml
          Hydrolat d’Hélichryse italienne : 50 ml
          Hydrolat de Cyprès : 50 ml
          Une cuillère à soupe dans un litre d’eau chaude, à boire dans la journée durant 4 mois.

          Par voie externe :
          Huile essentielle de Ciste : 5 gouttes
          Huile essentielle d’Achillée : 5 gouttes
          Huile essentielle d’Ylang-Ylang : 5 gouttes
          Huile essentielle de Petitgrain : 10 gouttes
          Huile essentielle de Cyprès : 3 gouttes
          Huile végétale de Bourrache : 30 ml
          Massage du bas-ventre 2 fois par jour, durant 4 mois.

          Très belle journée,
          Floriane, Docteur en Pharmacie

  36. anne dit :

    bonjour, j’ai 58 ans , sportive, mais j’ai un peu de graisse sur le ventre et la peau qui plisse .
    pourriez vous me conseiller pour une huile de massage ou autre pour mes problème.

    merci d’avance

  37. Parapharmacie en ligne dit :

    C’est toujours un plaisir d’échanger avec les internautes les différentes informations qui peuvent leurs être utiles.

  38. Sandra dit :

    Très bon article, sauf que moi, l’He de cannelle en huile de massage, ça me fait quand même tiquer…

  39. Marie-katerine dit :

    Bonjour
    C’est avec bonheur que j’ai découvert votre site et vos conseils beauté: je suis une adepte maintenant des H.E
    Je viens d’acheter sur votre site des actifs « minceur » mais je ne sais pas comment les utiliser ensemble (ou pas) et si il me manque un ingredien.
    Les voici: gélisucre, fuco’slim, lierre grimpant,
    Et pour mes différentes préparations des H.E. de citron, helichryse, menthe poivrée, eucalyptus citroné, gaulthérie, camphre, romarin verbénone, cyprés, sauge sclarée, carotte, bois de rose, géranium rosa, rose musquée, anis
    Merci pour votre aide et vos conseils précieux
    Cordialement
    M.C

    • Marie-katerine dit :

      bonjour
      je ne sais pas où poster ma question pour avoir une réponse concernant l’utilisation de vos produits « minceur » (voir message ci dessus)
      cdlt
      C.R

  40. June dit :

    Merci pour cette page intéressante tant sur la qualité de l’article que sur les conseils fournis à chacun.
    J’ai justement une petite question concernant la silhouette : J’ai arrêté les produits laitiers depuis 2 mois et réduit ma consommation de gluten ainsi que de sucre raffiné. Bref, tout cela pour expliquer que malgré ce changement d’hygiène de vie, j’ai pris 2 kilos et j’ai le ventre « comme gonflé » alors qu’habituellement, grignoteuse de sucrerie à toute heure de la journée, mon poids était stable et mon ventre ultra plat ? Y aurait-il une combinaison d’HE qui pourrait m’aider à retrouver ma silhouette habituelle ? Car ce changement me gêne et je crains d’avoir perturber mon organisme !
    Merci par avance pour votre aide.
    June

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Il est difficile de répondre à votre question sans un diagnostique médical que seul un médecin peut vous donner. Toutefois, il se peut que ce ballonnement que vous ressentez soit la conséquence de la modification de votre alimentation. Il n’est pas impossible que, dès que votre corps se sera habitué à son nouveau régime, ce phénomène disparaisse.

      En tout état de cause, la synergie « minceur » recommandée dans cet article doit pouvoir vous aider.

      Très belle journée,
      Frédéric, Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

  41. vanessa babyloo dit :

    Bonjour, je commence tout juste a m’intéresser aux huiles essentielles a l’aromathérapie en général et au bio mais je suis un peu perdu avec toute ces huiles.
    La en fait j’ai commencé un régime donc j’ai du poids des centimètres hanche, cuisses, ventre à perdre et de la cellulite. Que me conseillez vous s’il vous plaît.
    Merci de votre aide et votre site et super sympas

  42. Marie-katerine dit :

    merci de répondre à ma demande car je ne sais pas comment faire
    merci

  43. louis-alexandre michelle dit :

    Salut
    Vos conseils sont salutaires…merci
    j’ai des fibromes non saignants pas d’opération selon le médecin
    que me conseiller pour les assécher, je fais beaucoup de sport (abdos quotidiens)mon ventre reste énorme surtout le bas ventre quelquefois douloureux

    Comment stopper un grignotage compulsif qui conduit à la boulimie(surtout au niveau du cerveau …arrêter de penser à la nourriture)

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour Madame, et merci pour l’intérêt que vous portez à nos produits.

      En ce qui concerne le premier problème, il est de nature très médical, et nous vous conseillons de vous rapprocher d’un médecin, pour un avis thérapeutique.

      Pour la seconde question en revanche, vous pourriez trouver un apaisement qui calmera vos petites crises de boulimie avec les deux huiles essentielle Est Africaines que sont la myrrhe et l’oliban. Un mélange équipartite des deux huiles essentielles en friction sous les poignets au moment de la montée de crise devrait rapidement vous aider.

      Espérant avoir répondu à votre demande,

      Cordialement,

      Frédéric, Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

  44. Moune17 dit :

    Bonjour, je viens de lire avec atention vos conseils ainsi que les questions de personnes concernées par la perte de poids. En ce qui me concerne, ce n’est pas l’alimentation qui m’a fait prendre plus de vingt kilo (j’en faisais 50, j’en fais 71 !) mais le stress consécutif à de gros problèmes qui perdurent dans le temps. J’ai déjà pris des HE pour divers maux mais j’aimerais savoir ce que je peux faire pour perdre ces kilos, les régimes n’y faisant rien, ni le sport, ni .. ni … Les nutritionnistes que j’ai vus ne peuvent rien changer à mon alimentation. Je vous remercie vivement pour votre réponse que j’attends avec impatience. Très bonne journée.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour Madame, et merci pour l’intérêt que vous portez à nos produits.

      Il n’existe pas d’huiles essentielles qui puisse vous garantir une perte de poids de vingt kilos. En revanche, l’huile essentielle de citron est réputée lipolytique (qui détruit les graisses). Mais cela doit s’accompagner d’une pratique sportive régulière (la marche nordique est particulièrement conseillée), et un régime alimentaire adapté (préférez les légumes frais, surtout en cette période d’été).

      A vous lire, il semble surtout que ce soit une situation de stress qui perturbe votre métabolisme. Or, nous proposons plusieurs huiles essentielles réputées apaisantes de stress excessifs. L’huile essentielle d’ylang ylang, celle de géranium rosat, le soir pour apaiser les tensions il y a le néroli (huile essentielle de fleur d’oranger), celle de camomille romaine …
      Je sous suggère à cet effet de prendre connaissance de notre dossier « aromathérapie », en bas duquel se trouvent les principales recommandations anti stress :
      http://www.aroma-zone.com/aroma/dossier_inventez_aromatherapie.asp

      Espérant avoir répondu à votre demande,

      Cordialement,

      Frédéric, Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

  45. Moune17 dit :

    re-bonjour, j’ai oublié de vous dire dans mon précédent message, que j’avais lu que les HE de cannelle et ou de citron pouvaient faire perdre du poids. Qu’en est-il ? Merci pour votre réponse.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour Madame, et merci pour l’intérêt que vous portez à nos produits.

      L’huile essentielle de cannelle

      Espérant avoir répondu à votre demande active la circulation sanguine, et celle de citron est réputée lipolytique (qui détruit les graisses). Mais cela doit s’accompagner d’une pratique sportive régulière (la marche nordique est particulièrement conseillée), et un régime alimentaire adapté (préférez les légumes frais, surtout en cette période d’été).

      Avec ce quelques petits conseils, vous devriez trouver de l’aide.

      Espérant avoir répondu à votre demande

      Cordialement,

      Frédéric, Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

  46. annie dit :

    Ce site est vraiment très intéressant.
    je voudrais récupérer l’ovale de mon visage, puis-je intégrer tous les actifs dans la crème n°2 ainsi que quelques gouttes d’huiles essentielles ou y a t-il un risque à trop en mettre?

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Vous pouvez tout à fait ajouter vos actifs raffermissants et remodelants dans notre crème neutre n°2 si vous le souhaitez.
      Vous pouvez associer tous les actifs et huiles essentielles que vous souhaitez, mais essayez de ne pas dépasser les 7% en actifs et 2% en huiles essentielles en tout, ceci pour une question de stabilité.

      Très belle journée,
      Marie-Laure, Formulatrice cosmétique.

  47. Marie dit :

    Bonjour Aude,

    Merci pour toutes les explications que vous avez pu donner, je découvre l’aromathérapie depuis peu et cela m’intéresse grandement autant pour le côté cosmétique et bio que pour son action sur la santé.

    Je me pose néanmoins 2 questions :

    – votre synergie « minceur » aide t elle uniquement à remodeler le corps et à l’affiner ou peut elle aider pour faire décoller la balance ?

    – je suis quelqu’un d’assez fort : je pèse 107kg pour 1m70. Je n’ai pas toujours été ronde car de 15 à 20 ans je faisais 15 à 20h de sport par jour. Ayant arrêté le sport d’un coup pour mes études j’ai pris 30kg en 2 ans et depuis je n’arrive plus à les perdre (j’ai maintenant 36 ans). Je suis suivie par une nutritionniste (je perds du poids et dès que j’ai un gros stress je reprends du poid soit parce que je craque sur le sucre soit sans raison apparente) et fais 3h de cardio par semaine et je n’ai pas de problème de santé (j’ai une thyroïdite chronique asymptomatique). Auriez vous une idée me permettant de m’appuyer sur l’aromathérapie pour déloger tous ces kilos ? Je ne sais pas si la précision est importante mais la graisse est surtout au niveau des fesses, cuisses, hanches et bras (j’ai peu de ventre).

    Quelle que soit votre réponse je vous remercie de votre attention. Je peux concevoir que vous n’ayez pas le temps de vous pencher sur mon cas ou que les HE ne puissent rien pour moi 😉

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Un problème de surcharge pondérale est toujours lié à plusieurs facteurs sur lesquels il faut agir de manière concomitante.
      L’alimentation, l’activité physique, le métabolisme, et dans certains cas : le psychisme.

      L’article ci-dessus vous propose l’état de notre connaissance sur tous les moyens d’utiliser les huiles essentielles qui permettent, directement ou indirectement, de perdre du poids.

      La synergie minceur que nous vous proposons présente une réelle efficacité, mais elle doit être complétée d’une alimentation équilibrée, et d’une activité physique quotidienne.

      Enfin, au-delà des huiles essentielles, nous proposons de nombreuses formules, dont celle indiquée sur la fiche technique de la caféine pure (voir gel concentré « ventre plat » : http://www.aroma-zone.com/aroma/fiche_actif_cafeine.asp) dont l’efficacité est réelle.

      Si malgré vos efforts alimentaires, l’utilisation de la synergie que nous recommandons, l’utilisation d’actifs amincissants et la pratique régulière d’un sport, vous ne perdez pas le poids que vous souhaitez perdre, alors il peut être utile de consulter un endocrinologue ou en parler à un psychologue.

      Très belle journée,
      Frédéric, Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

      • Marie dit :

        Merci beaucoup pour cette réponse, j’ai repris en main mon alimentation et je fais 3h de sport par semaine. Je vais de ce pas acheter de quoi faire la synergie minceur ; pour le gel ventre plat comme je vous le disais je n’ai pas beaucoup de ventre mais s’il diminue trop lentement j’y penserai. Je ne suis pas vraiment du genre à me mettre des crèmes ou des huiles mais je vais essayer de m’y tenir.

        Peut on mettre ce mélange partout (cuisses, fesses, ventre, hanches et bras) ou y a t il des zones à éviter ? Vous dites qu’il faut faire des cures de 3 semaines, combien de temps faut il laisser entre chaque cure ?

        Merci en tout cas pour tous vos conseils, je vais essayer tout cela et je vous tiendrai au courant dans 1 mois ou 2 des résultats 😉
        Belle journée à vous aussi,

        Marie

        • Aroma-Zone dit :

          Bonjour,

          La formule que je vous ai conseillée peut être utilisée sur toutes les parties de votre corps.

          Nous n’avons pas de durée indicative entre chaque cure. Une semaine devrait être suffisante. N’hésitez pas à nous ternir informés des résultats obtenus !

          Très belle journée,
          Frédéric, Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

  48. Ida dit :

    Bonjour,
    Je souhaitais savoir où conserver au mieux toutes ces huiles essentielles. J’ai acheter une de vos boites en métal, est ce que je peux les ranger la dedans sans aucun risque ?

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Vous pouvez parfaitement utiliser notre boite pour ranger vos huiles essentielles. Cela les préservera de la lumière. Toutefois, il faut aussi penser à les conserver dans un endroit frais (idéalement au frais), et qu’elles sont une durée d’utilisation optimale indiquée sur le flacon. Les huiles essentielles d’hespéridées (agrumes) sont plus fragiles que les autres.

      Très belle journée,
      Frédéric, Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

  49. Danielle essentielles dit :

    Mme. Maillard, vous avez écrit un super article. Félicitations!

  50. Sandra dit :

    Bonjour,

    Tout d’abord merci pour ce partage de connaissances et pour ce blog qui est super.
    Je me permets de poser une question: j’ai des cernes violettes qui me gênent énormément au lieu de les camoufler je souhaiterais les traiter afin qu’elles disparaissent. Ces cernes sont toujours présentes même lorsque je suis bien reposée et ne se sont jamais atténuées malgré l’essai d’énormément de produits. Avez- vous quelque chose à me conseiller? Et pour les poches sous les yeux?
    J’aimerai Aussi quelque chose d’efficace contre les points noirs.
    Merci d’avance.

  51. DELATTRE MICHELLE dit :

    Bonjour,

    Merci pour ce blog très intéressant et l’apport des expériences des unes et des autres.

    Je reviens sur sur le sujet du pamplemousse comme coupe-faim. J’ai lu qu’il annihile l’effet des traitements médicaux et notamment anti-cholestérol pris en continu. J’ai 72 ans une surcharge pondérale de 15 kg après un cancer du sein (10ans) avec intervention/curiethérapie+traitements 6 ans.
    Par quel autre coupe-faim peut-on le remplacer et surtout comment perdre du poids à mon âge.

    Par ailleurs pouvez-vous m’indiquer un olfactothérapeute ou s’il fait partie de votre équipe

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Le jus de pamplemousse par voie orale peut interagir avec certain médicament entrainant un surdosage ou un sous-dosage. L’huile essentielle ne poserait pas de problème, car les molécules responsables des interactions se trouveraient uniquement dans le jus de pamplemousse ou le fruit. N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin. Si la prise d’huile essentielle par voie orale vous est déconseillée, vous pouvez vous tourner vers la synergie d’Aude Maillard, par voie externe.

      Très belle journée,
      Catherine, Docteur en Pharmacie

  52. Henry dit :

    C’est très instructif. Je m’occupe également ce type d’entreprise. Pour plus de détail dans le journal sur notre site Internet

  53. laurence dit :

    Bonjour,
    Ayant été opérée d’un cancer de la thyroïde en 1998( j’ai toujours le lobbe gauche), puis-je utiliser toutes les huiles essentielles citées dans votre formule?
    Merci

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Le cancer de la thyroïde fait partie des cancers hormono-dépendants. Je ne conseillerai pas l’utilisation de cette synergie dans votre cas à cause de la présence d’huiles essentielles dites « hormon-like » qui jouent un rôle important dans le métabolisme.
      Vous pouvez néanmoins prendre de l’huile essentielle de citron seule sur une pastille neutre que l’on laisse fondre en bouche 3 fois par jour en fin de repas. Vous pouvez faire des cures de 20jours, stoppez 10 jours et reprenez de la même façon si nécessaire. Il est également nécessaire en parallèle d’adopter une bonne hygiène de vie : manger mieux et bouger.
      N’hésitez pas demander conseil à votre médecin.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  54. Agnès G dit :

    Bonjour, je voudrai une info concernant un réel soucis de relâchement cutané.
    Outre le fait que j’ai perdu 9 kg, je me suis fais poser un stérilet en septembre et depuis…, j’ai la peau à l’intérieur des cuisses complètement distendue, elle « pend » et j’ai l’aspect d’une femme très agée (j’ai 47 ans)…
    Je n’ai pas de cellulite ni de poids à perdre.Je fais de la muscu.depuis la rentrée et de la natation aussi…
    Que me conseillez vous? quelle mélange HE pourrais je utiliser?
    j’ai une amie masseuse, quel type de massage peut elle me faire? quel fréquence?
    J’attend avec impatience vos réponses, merci beaucoup de m’informer…

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Pour le relâchement cutané, nous pouvons vous proposer notre huile de massage minceur toute prête qui contient des huiles essentielles connues pour être drainantes, raffermissantes et tonifiantes. Cette synergie est idéale pour raffermir la peau et lisser l’effet peau d’orange. Les huiles essentielles associées à des massages vont permettre de tonifier la peau. Elle va ainsi se retendre progressivement.
      Nous avons aussi un actif : le bio-remodelant qui est re-densifiant et permet à la peau de retrouver son élasticité. Vous pouvez l’incorporer directement à votre crème hydratante pour le corps ou créer vous-même votre propre soin-maison. Je vous laisse découvrir la fiche technique via ce lien http://www.aroma-zone.com/aroma/fiche_actif_Bio-remodelant.asp
      N’hésitez pas à associer les deux pour un meilleur résultat. Le tout combiné à de l’exercice physique devrait permettre à votre corps de se redessiner.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  55. joelle dit :

    bonjour, j ai perdu mes cheveux suite a une chimiothérapie (cancer du sein) il y a maintenant 3 ans et demi.alors que j avais un gros cheveu epais je me retrouve avec un cheveu très fin et clairsemé à mon grand désespoir.ma coiffeuse me dit que c est foutu maintenant on voit mon crane et je ne supporte plus ma tete ds le miroir. y aurait il une huile essentielle que je puisse essayer pour améliorer cet état? merci d avance

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Je ne vous conseillerai pas de produit particulier et votre coiffeuse n’est pas très optimiste !
      La racine a été abîmée par la chimio et n’est plus en mesure de fabriquer de nouveaux cheveux. Après votre dernière chimio, les médicaments mettent un certain temps à disparaitre de votre organisme afin que vos racines recommencent à fonctionner « normalement ». Si vos cheveux sont encore courts et vous paraissent plus épais, ne vous inquiétez pas, cela s’atténuera au fil de la repousse. Il faut donc patienter !
      Il se peut ensuite que ce soit un problème hormonal. N’hésitez à en parler avec votre médecin.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  56. regime protéiné dit :

    Merci pour cette article, ainsi votre partage est très intéressant…

  57. Catherine Gadbois dit :

    Salut je trouve votre site très tres interessant ,j’utilise les huiles essentielles et je suis contente d’avoir d’autres idées car je ne suis pas experte ni professional .Merci à vous et bonne continuation pour votre site .

  58. patricia dit :

    Bonjour
    J’ai suivi votre conseil à savoir respirer l’HE de pamplemousse 5 fois et 2 gouttes pures 5 fois également c’est incroyable ce que cela à marcher pour moi aucune fringale dans la journée , mais combien de jours peut on faire cela ? 10 gouttes d’HE par jour c’est pas trop ? ( je ne l’ai fait qu’une fois )
    Je m’intéresse beaucoup aux huiles essentielles et j’en apprends chaque jour sur ce blog et je commence à m’interroger car les HE ne sont pas anodines , j’ai été opérée y a 6 ans et demi d’un cancer du poumon du coup je ne sais plus si toutes ces HE essentielles que j’utilise sont bonnes pour moi , les livres que j’utilisent depuis 3 ans ne parlent jamais des HE et des cancers , vers quels professionnels de santé puis je me diriger pour continuer les HE avec confiance
    Merci de bien vouloir !!!disons me rassurer ☺
    Belle journée à vous☼

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,
      Les huiles essentielles s’utilisent sous forme de cure d’une vingtaine de jours avec un arrêt d’une semaine entre deux cures.
      L’huile essentielle de pamplemousse est là uniquement pour vous aider à diminuer les fringales. En parallèle, il faut aussi jouer sur le mental en faisant preuve volonté et diminuer ainsi le nombre de gouttes d’huile essentielle.
      il ne faut pas combler systématiquement le manque de nourriture par une goutte d’huile essentielle.
      N’hésitez pas à prendre conseil auprès d’un médecin aromathérapeute.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  59. Sandrine dit :

    Bonjour,

    Merci pour ce blog, ce partage de connaissances et vos réponses à nos questions.
    Je suis intéressée par l’application de la crème synergie minceur, cependant, j’ai également un fibrome « traité » par l’homéopathie le gattilier.
    A la lecture du blog, ce que je comprends, c’est que dans mon cas, je ne devrais pas utiliser la crème synergie minceur avec toutes les composantes énoncées.
    Pourriez vous m’indiquer comment je pourrais adapter cette crème à mon cas ?
    En vous remerciant par avance

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Tout d’abord, il faut savoir que les huiles essentielles et l’homéopathie ne doivent pas être pris simultanément. De plus, il est fortement recommandé de ne pas utiliser d’huiles essentielles d’eucalyptus et de menthe, qui peuvent complètement annuler l’efficacité de l’homéopathie. Si vous souhaitez associer les deux, il faut commencer par prendre l’homéopathie et attendre une heure avant d’utiliser les huiles essentielles.
      La synergie de l’expert est déconseillée d’après vos antécédents médicaux. Si vous souhaitez adapter la synergie, il faudrait retirer les huiles essentielles qui ont une activité oestrogen-like ou emménagogue comme le cyprès ou le romarin à camphre.
      N’hésitez pas à demander l’avis de votre médecin ou prendre conseil auprès d’un aromathérapeute.

      Très belle journée,
      Catherine – Docteur en Pharmacie

  60. Nataly dit :

    Bonjour,
    j’ai une amie qui à acheter une huile contour des yeux avec plusieurs éléments mais évidemment je n’ai pas la formulation … pourriez vous m’aider avec une formulation de votre cru :)?
    il y a noté ces éléments :
    huile de noisette
    huile de nigelle
    huile de calophylle
    huile de rose musquée
    HE géranium
    HE camomille allemande
    vitamine E

    votre site est une mine d’information et vos fiches sont vraiment très bien désignées …. félicitation

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Je vous recommande la recette suivante :
      HV nigelle : 5%
      HV Calophylle : 10 %
      HV Rose musquée : 30%
      HV noisette : 55%

      Cependant, nous ne recommandons pas l’utilisation d’huiles essentielles pour le contour des yeux (zones très sensible et fragile).

      Très belle journée,
      Laura, Formulatrice cosmétique

  61. viviane dit :

    Bonjour

    J ai 56 ans toujours pas ménopausée J’ai eu une tumérectomie au sein et j’ai un fibrome qui touche l’endomètre celui ci pourrait se sécher en ménopause les massages a base de sauge sclarée sont ils conseillés ou risque t ils de le faire grossir ? je n’ai pas vu de conseil sur cette plante.

    Merci de votre réponse j’apprécie énormément votre site
    bonne journée

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Dans la cadre d’un cancer de cancer hormono-dépendant ou de fibrome, il est préférable d’éviter les huiles essentielles oestrogen-like (c’est-à-dire qui mime l’action des œstrogènes) comme la sauge.
      Je vous recommande vivement de vous rapprocher d’un aromathérapeute pour un suivi personnalisé.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  62. Jamih dit :

    Bonjour,
    Merci tout d’abord pour vos conseils et avis qui sont très intéressants.
    J’ai 50 ans et une polyarthrite qui m’handicape même en prenant mon traitement avec lequel j’ai pris 20 kg, même en surveillant mon alimentation et en me bougeant.
    Est-ce que les HE sont compatibles avec le Méthotrexate (6 comprimés en une prise une fois par semaine)J’ai pris beaucoup du ventre, je suis moins ballonné depuis que je prends de la poudre de cannelle et du curcuma mais cela me donne des bouffées de chaleurs plus intenses, je suis ménopausée depuis ma PR que j’ai depuis 3 années et qui a gâché mon quotidien. articulations douloureuses, doigts de pieds et mains qui gonflent et se bloquent. Bref si je pouvais avoir une recette qui m’aiderait ce serait super pour que je puisse un jour continuer à courir après mes futurs petits-enfants. Merci pour vos réponses et bon après-midi

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Il est délicat pour nous d’intervenir sur des thématiques thérapeutiques telle que celle-ci qui demande une grande précision au niveau du traitement. Le Méthotrexate est un médicament qui nécessite une surveillance particulière et qui interagit avec beaucoup d’autres molécules.
      Vous pourriez éventuellement consulter un aromathérapeute pour avoir un suivi personnalisé.
      Dans tous les cas, il est indispensable d’en parler avant à votre médecin.

      Très belle journée.
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  63. Marine dit :

    Bonjour!
    Bravo pour ce site, je découvre de merveilleuses choses que je vais m’empresser d’essayer.
    Avant toute commande, j’ai besoin de vos lumières sur les produits amincissants et anti-cellulite. Tous les produits que vous proposez sont avec des HE donc interdits aux femmes enceintes.
    Je suis tout nouvellement enceinte, et je souhaiterais utiliser un produit à texture huileuse pour des massages palper rouler.
    Quel produit maison anti cellulite je peux utiliser?

    Merci pour votre réponse et pour votre énergie à changer les mentalités!

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Actuellement nous ne proposons pas d’actifs anti-cellulite autres que les huiles essentielles qui peuvent s’ajouter à de l’huile. Nos actifs sont uniquement solubles dans l’eau.

      Très belle journée,
      Laura, Formulatrice cosmétique

  64. Annie dit :

    Bonjour,
    J’ai 55 ans. J’ai un gros double menton et des bajoues dont je ne parviens pas à me débarrasser par de la gym faciale. Quelle « recette » pouvez-vous me conseiller ?
    Merci de me répondre,
    bonne journée

  65. Sarah dit :

    Bonjour 🙂 ,
    Je viens de regarder la recette « minceur » et je voulais savoir si il était possible d’enlever certaines huiles a la recette ? J’ai 21 ans et je sais pas si j’aurai réellement besoin de tout …
    Merci. Bonne soirée

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      En effet vous pouvez enlever dans huiles essentielles au mélange si vous le souhaitez.

      Très belle journée,
      Laura, Formulatrice cosmétique

  66. lalique dit :

    je voudrais vous félicitez sur vos conseils , ils sont très utiles.
    alors vous parlez HE de clou de girofle ,
    j’en trouve pas dans la liste d’aroma-zone
    ou peux t’ont la trouvée ??
    merci

  67. Anne dit :

    bonjour
    Contre la cellulite, que pensez-vous d’une huile de massage uniquement à base de HV de calophylle et d’huile essentielle de cèdre de l’Atlas ? quelle serait la quantité d’HE à rajouter à 100 ml d’HV ?
    merci de votre réponse
    Anne

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Je vous conseille d’ajouter une autre huile végétale à votre mélange pour diluer la calophylle qui est très forte. Je vous propose l’HV de Chaulmoogra connue comme efficace contre la cellulite.
      Je vous conseille d’ajouter au maximum 5ml d’HE à 100 ml d’HV.

      Très belle journée,
      Laura, Formulatrice cosmétique

  68. Rebecca dit :

    Bonjour,
    Habituée à votre huile minceur et celle de chez weleda (deux huiles que j’apprécie bcp) , il me reste malheureusement toujours un amas disgracieux de graisses au niveau du ventre, formant une « bouée » autour de mon nombril, plus communément appelé « muffin top » en anglais.
    Après recherche je suis tombée sur une autre huile minceur qui a l’air d’être assez efficace selon plusieurs avis de youtubeuses, bloggeuses, et Btesteuses mais la composition est loin d’être naturelle et bio. Ce qui me dérange.
    J’aimerai alors reproduire cette huile grâce à des ingrédients plus saints et bio grâce à vous.
    Les actifs principaux sont les HE suivantes : immortelle, poivre noir et pamplemousse.

    Pourriez vous m’indiquer la posologie conseillée de ces HE pour 100ml d’HV ?
    Quelle HV serait la plus adaptée ? J’ai lu plus haut que celle de chaumoolgra était bonne mais j’aime connaître toutes les options possibles avant d’effectuer mes achats.

    Je précise que je suis une hygiène de vie assez saine et équilibrée (alimentation saine et clean à 80% + 1h30 de sport 5/6j sur 7)

    En espérant une réponse de votre part je vous remercie de votre attention et pour tout ce que vous faites. Vous êtes réellement géniaux.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Pour la base vous pouvez faire un mélange 50/50 d’HV de Chaulmoogra et Macadamia.
      Pour les huiles essentielles je vous propose :

      – HE poivre noir 1%
      – HE Pamplemousse 3%
      – HE immortelle 1 %

      Si cette préparation ne fonctionne pas bien je vous conseille d’essayer de passer sur une crème ou un gel à la caféine (comme notre emul’gel galbe et silhouette).

      Très belle journée,
      Laura

  69. Florence dit :

    Bonjour

    Je n’ai pas beaucoup de cellulite mais un petit peu quand même.
    n’étant pas très fan des massages huileux, je souhaiterais préparer la formule de l’expert et l’utiliser comme phase grasse dans mon lait corps (en général j’utilise 25 à 40% de phase grasse selon les saisons).

    Pensez vous que ce sera efficace ?

    Puis l’utiliser de façon permanente dans mon lait, et sur tout le corps ?

    Merci d’avance
    Florence

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Vous pouvez en effet utiliser cette préparation comme phase grasse de votre émulsion.

      Belle journée,
      Laura

  70. nathalie dit :

    Bonjour,

    Je souhaiterai faire cette recette mais 13.5 ml d’HE pour 100ml me semble énorme. J’ai toujours entendu dire qu’il ne fallait pas dépasser 5 à 7 % d’HE.

    Et par rapport aux produits photosensibilisants combien de temps faut il attendre entre l’application et l’exposition au soleil. J’habite dans le sud donc difficile de se cacher complètement du soleil.

    Merci pour votre réponse

  71. Christine dit :

    Bonjour!
    Je tiens juste à dire que j’ai essayé la formule et elle est impeccable! J’ ai non seulement « dégonflée », mais l’aspect peau d’orange avait disparue! j’ai accompagné la formule, de boisson diurétique, à boire toute la journée, et j’avais des jambes légères! Bon, le seul souci, c’est le pipi TOUT le temps, spécialement le soir!!! 3 à 4 fois dans la nuit! Pourtant j’arrêtais de boire de trop grande quantité d’eau à partir d’une certaine heure, mais rien n’y faisait! J’utilisais un appareil pour les massages avec la formule, 2/fois par jours, comme indiquée par Aude, mais au vue de mes nuits écourtées par ses innombrables aller-retour au toilette, j’ai du cesser ma routine du soir; mon système lymphatique s’était remis à exister, et il voulait que je le sache! Je ne suis pas trop produits laitiers, sauf quand mon corps l’exige, et c’est souvent du fromage; Par contre je souffre des genoux, et je faisais de l’oedeme, quand je forçais trop; je mange de tous, pas trop fruits et légumes, je ne les digèrent pas très bien, mais Mère Nature est grande et si diverse! A partir du moment, où votre organisme se réveille, vous vivez! A l’époque où j’ai essayé la formule, je ne comprenais pas tous ces changements en moi, et je pensais que c’était bien trop! Mais je m’étais remise au sport, ballade, massage, beaucoup de thé ou d’eau…Donc, oui, c’était trop pour mon corps qui ne connaissait pas du tout, mais qui, comme toute nouvelle habitude, s’en est bien remis! C’était en 2012, je pense, et aujourd’hui, je recommence! je croise les doigts! Et un grand MERCI à Aroma-Zone et Mme Aude M. pour leur incroyable travail! Surtout, ne changez rien people!!!
    Bonne journée à tous!
    Christ

  72. Dominique dit :

    bonjour, je consulte le site Aroma-zone depuis quelques jours pour trouver les huiles essentielles qui pourraient convenir à mes problèmes de circulation sanguine auxquels sont liés mes problèmes de cellulite localisée au niveau des genoux et des hanches, de chevilles enflées lors de stations debout prolongées et par temps chaud, de sensation de jambes lourdes, du nombre important de vaisseaux disgracieux sur les cuisses et les mollets. De plus je me sens gonflée au niveau du ventre et des jambes. J’ai du mal à m’y retrouver et à faire le bon choix parmi l’éventail très large d’huiles essentielles pouvant convenir à mes problèmes. J’ai 47 ans et je veux venir à bout de ces problèmes tant qu’il est encore temps. Je tiens à vous signaler que je ne fais pas de sport mais je suis tout de même active. Pourriez-vous m’aider à faire le bon choix dans les huiles essentielles proposées sur le site? Les HE que j’ai sélectionnées pour ces problèmes sont : la Christe marine, le Cyprès provence, le Pamplemousse, le Citron, le Niaouli, le Romarin à cinéole, le Géranium bourbon, le Cèdre d’Atlas, le Lentisque pistachier et les HV de Noisette, de Jojoba, de Calophylle inophyle. Est-ce que cela convient, y en a-t-il qui ne seront pas utiles ou d’autres qu’il faut que je rajoute? Merci d’avance

  73. Marie dit :

    Bonjour,
    J’ai réalisé cette synergie minceur.
    J’ai effectué des massages 2 fois par jour mais au bout d’1 semaine je me suis réveillée avec des minuscules boutons qui ressemble à de l’eczéma, partout où j’ai passé cette synergie.
    En fait, l ‘HV de rose musquée Aromazone que j’ai reçue sent le rance, aussi j’espère que ce n’est pas cela qui a provoqué cette réaction.
    J’utilise des HE depuis longtemps et des HV en soins de visage depuis longtemps aussi et jamais je n’ai eu une telle réaction cutanée.
    Je ne sais vraiment pas quoi faire.
    Quelqu’un a t’il déjà eu ce problème ?
    Je vais faire analyser l’huile de rose pour savoir si c’est cela le problème.

  74. Aurélie dit :

    Bonjour, je connais bien les produits aroma zone, avec une peau (très) pénible j’ai enfin trouvé la crème pour mon visage, sans que celui ci soit archi sec ou luisant !
    Je recherche maintenant LA recette qui pourra influer sur cette cellulite (visible lorsque je suis debout mais très peu visible lorsque je pince la peau… + vergetures a gogo + et varicosités qui pointent leur nez depuis peu mais en nombre… il me semble qu’émul gel a eu une petite action sur l’aspect de cellulite mais y aurait il une combo que je puisse passer sur mes jambes/fesses

    Super article en tout cas
    (et sans vouloir relancer le débat, le lait de vache c’est pr les veaux…. faites quelques recherches internet sur le professeur joyeux la dessus, vous verrez tres interessant!) apres oui il y a des gens qui y sont insensibles, mais ça reste du poison pr nous

    Bonne journée a tous 🙂

  75. coach personnel lille dit :

    Excellent article.
    Merci pour le partage.

  76. Blog.moncoach dit :

    Je suis entièrement d’accord avec le fait d’arrêter les produits laitiers. Depuis que j’ai supprimé le lait je dors beaucoup mieux et surtout je digère bien mieux.

Poster une réponse