Le mascara

| 14 juin 2013 | 4 Commentaires

L’histoire du mascara

Le mascara dont le nom espagnol signifie « masque » est un produit cosmétique permettant de mettre en valeur les yeux en colorant les cils et leur donnant plus de longueur et de volume.

L’origine du mascara remonte à l’Égypte pharaonienne, les égyptiens et les égyptiennes appliquaient sur leurs yeux, à l’aide de bâton, une poudre noire (le sulfure d´antimoine) appelée khôl. Au fil des siècles, le khôl a continué à être utilisé par les tribus nomades et berbères comme produit de beauté mais aussi pour se protéger les yeux de la lumière et du vent.

Vers 1880 un parfumeur nommé Eugène Rimmel développe le premier mascara sous forme de pâte que l’on prélevait avec une brosse mouillait. Aujourd’hui le mascara est couramment nommé « Rimmel ». Helena Rubinstein a révolution le monde de la cosmétique en inventant en 1939 le premier mascara waterproof puis en 1958 le mascara en tube.

 

La composition du mascara ?

Le mascara est une émulsion colorée qui se compose :

  • d’une phase aqueuse : composée essentiellement d’eau ou d’hydrolat (bleuet, camomille, tilleul…), plus une gomme (comme la gomme d’Acacia) qui viendra gainer les cils et faciliter l’adhérence.
  • d’une phase huileuse : composée d’huiles végétales (ricin, bourrache, jojoba) qui apportent le côté glissant et la brillance, et de cires (candelilla ou cire d’abeille) pour un séchage rapide et une bonne tenue.
  • d’un émulsifiant : essentiel dans la réalisation de l’émulsion, il permet de mélanger de façon stable et homogène la phase aqueuse avec la phase huileuse.
  • de colorants : les pigments apportent les multiples couleurs et effets souhaités au mascara. On utilisera des oxydes, pigments végétaux et/ou micas.
  • d’actifs : selon les actifs choisis le mascara peut être fortifiant, volumateur, allongeant, …
  • d’un conservateur : pour protéger le mascara d’éventuels microbes et champignons.

 

Comment fabriquer son mascara ?

Découvrez à travers une vidéo facile et ludique pour apprendre à réaliser pas à pas son mascara noir.

 

 

Comment appliquer son mascara ? 

Déposez la brosse du mascara sur la base des cils en étirant vers les pointes tout en effectuant un mouvement de zigzag. Pour un effet plus intense laissez sécher quelques secondes votre mascara puis appliquez une deuxième couche. Si du mascara commence à s’accumuler sur votre brosse nettoyez-la avec un coton imbibé d’alcool.

 

Catégorie: ZOOM

Commentaires (4)

Trackback URL | Flux RSS des commentaires

  1. faitmaizon dit :

    merci pour la vidéo

  2. ZL dit :

    Merci pour ce post, cela me donne envie d’en faire et j’y pensais depuis un moment. Quand on voit le prix des mascaras… autant le faire soi-même !

  3. Béné dit :

    Le mascara home made, j’ai testé et approuvé.
    Pourtant, je suis une coquette, j’aime longs cils et épais s’il vous plait! Bon, c’est sur, c’est pas le smokytrucmuche de machin truc, mais, avec une recette de base volume AZ+ de l’oxyde noir+ de la sève de bambou, j’arrive à un résultat pas mal du tout!
    Le truc qui m’a changé la vie, et pardon AZ pour la trahison, j’ai repris un vieux flacon de mon ancien mascara chimique préféré et la brosse change tout!!!!

    PS: Merci pour ce blog, et tous ces conseils, il m’est vraiment devenu indispensable pour mes tambouilles!

  4. Ecken dit :

    Bonjour,
    J’ai découvert votre site depuis un an et demi par le plus pur des hasards.
    J’ai commencé par faire mes poudres de maquillage : je pouvais enfin avoir la couleur que je voulais pour me donner bonne mine!
    Le reste a suivi, peu à peu : aujourd’hui, je fais tous mes produits cosmétiques. J’en suis même à inventer mes propres recettes!
    Malheureusement, je suis un peu trop « brou-brou » et mes recettes ne sont pas identiques d’une préparation à l’autre, en particulier pour le mascara. L’avant dernier était au top, le dernier un peu trop liquide…
    Mais chaque fois que je m’installe pour mes préparations, je me régale! Ca m’apaise et en même temps, je me fais plaisir.
    Je voulais dire un grand merci à toute l’équipe d’Aroma-zone pour m’avoir ouvert cette voie que je n’aurai par eu l’idée d’explorer seule.

Poster une réponse