Aromathérapie familiale : aromathérapie pour les enfants

| 23 mai 2012 | 183 Commentaires

L’expert : Aude Maillard, Docteur en Pharmacie, Aromathérapeute et Réflexologue.
Praticienne et diplômée en aromathérapie scientifique, réflexologie plantaire et olfactothérapie, Aude Maillard a une approche très complète des huiles essentielles, à la fois scientifique et énergétique. C’est aussi et avant tout une passionnée des huiles essentielles avide de transmettre son savoir. Aude Maillard anime aujourd’hui des ateliers d’Aromathérapie Aroma-Zone et est également à votre disposition pour des consultations personnalisées : pour davantage d’informations, connectez-vous sur www.aude-maillard.fr

Les huiles essentielles pour soigner les enfants

Prendre soin de la santé de ses enfants par les huiles essentielles est bénéfique à de multiples égards: les huiles essentielles sont respectueuses de l’équilibre vital de l’organisme qui les reçoit, et elles travaillent sur la globalité de l’individu, sur son corps physique, psychique et émotionnel. L’aromathérapie peut prévenir ou guérir, mais les fragrances aromatiques volatiles peuvent aussi rassurer, apaiser. La construction de l’enfant est une phase qui sollicite l’ensemble des systèmes de l’organisme. Entre autres, le système nerveux se forge grâce à la confrontation au monde réel et à ces vicissitudes faites de moments d’abandons et de retrouvailles. L’immunité s’établit peu à peu grâce aux différents microbes qui stimulent les anticorps. Le système digestif mature pendant toute la croissance.


Immunité : un système qui s’éduque par les huiles essentielles

Les pédiatres disent qu’il faut environ 70 infections pour que l’enfant ait un système immunitaire efficace. La petite enfance est donc une période pendant laquelle les infections ORL et la fatigue prédominent. Enchaîner les cures d’antibiotiques et de cortisone fatigue l’immunité. En aromathérapie, les huiles essentielles antibiotiques ont l’avantage d’être immunostimulantes. Dame Nature est logique : elle combat l’agent pathogène mais soutient aussi favorablement les forces d’auto-guérison de l’organisme, en stimulant la synthèse des anticorps responsables de la défense des muqueuses. Ainsi, leur utilisation en prévention comme bouclier aromatique sert aussi de cure immunostimulante redynamisante. Chez l’enfant, on évite toutes les huiles essentielles à phénols (les plus belles huiles essentielles antibiotiques) qui ne peuvent s’utiliser que par voie orale. Mais, thym à thujanol ou à linalol, palmarosa, ravintsare, eucalyptus radié, bois de rose ou bois de Hô, hysope couchée sont toutes de belles huiles essentielles de l’enfance antibactériennes, antivirales et immunostimulantes. Elles peuvent être utilisées en friction, ou par voie interne sous forme de suppositoires que l’on peut faire préparer en pharmacie spécialisée. La voie rectale est une voie préférentielle en aromathérapie du fait de sa simplicité et de son efficacité sur tous les problèmes des voies respiratoires.
D’autre part, il est une plante qui s’appelle « Thymus », ce nom latin évoque sa résonance forte avec ses propriétés immunitaires. Le thymus est en effet une glande qui possède un rôle très important dans la construction du système de défense pendant l’enfance en « éduquant » les anticorps. En effet, son activité s’arrête à l’âge adulte, comme si « les jeux étaient faits ». L’enfance est donc une période pendant laquelle les bénéfices des traitements d’aromathérapie vont bien au-delà des efficacités observables. C’est un véritable capital de santé que l’on apporte à l’enfant pendant ses premières années de vie et qui porteront leurs fruits des années durant. Les huiles essentielles de thym (sauf le chémotype à thymol qui est dermocaustique) seront donc vivement recommandées.

 La recette de l’expert
Synergie « RESISTANCE »
Propriétés:
Friction à visée immunostimulante, antibactérienne et antivirale et expectorante.

HE palmarosa 0.8 ml soit 27 gouttes
HE thym à thujanol 0.4 ml soit 13 gouttes
HE eucalyptus radié 0.8 ml soit 27 gouttes
Huile végétale de noyau d’abricot complément à 10 ml

HE : huile essentielle
1ml équivaut à 35 gouttes

Dans un flacon en verre teinté de 10 ml muni d’un bouchon compte-gouttes, déposer les huiles essentielles selon le nombre de gouttes indiqué et compléter jusqu’en haut du flacon avec l’huile végétale de noyau d’abricot, refermer le bouchon compte-gouttes, agiter.
Pour les bébés de 12 mois à 30 mois, 8 à 10 gouttes en friction sur le thorax et le haut du dos, 2 fois par jour, en cure de 15 jours.
Pour les enfants de 30 mois à 6 ans, 10 à 15 gouttes en friction sur le thorax et le haut du dos, en cure de 15 jours.
Indications : fatigue, baisse immunitaire, début d’infection ORL.


L’équilibre émotionnel : un jeu d’enfant

L’immunité, mais aussi l’état de santé globale de l’enfant, sont en relation étroite avec son équilibre émotionnel. Quel parent n’a pas constaté après une contrariété à l’école une rhinopharyngite prendre le dessus dans les heures qui suivent. L’univers des huiles essentielles a cette dimension holistique qui attribue aux huiles essentielles la capacité de travailler à la fois dans la matière – c’est-à-dire sur les tissus et les organes – mais aussi dans la sphère subtile des émotions. Pour se rassurer au moment où il se retrouve tout seul à l’école ou lorsque la lumière s’éteint à l’heure du coucher, l’enfant va naturellement aller vers son « doudou ». Ce doudou a notamment pour fonction de le reconnecter à son univers familial par son odeur. Lorsque le doudou passe à la machine à laver, c’est comme si tout l’univers rassurant de l’enfant s’envolait. Ce lien affectif vers la maison, le foyer et les parents peut être recréé par les huiles essentielles qui possèdent pour certaines d’entre elles des propriétés émotionnelles particulièrement adaptées.
Ainsi l’odeur d’huile essentielle de lavande fine, au-delà de ses propriétés apaisante, relaxante et calmante sur le système nerveux, apporte un lien vers la maman et permet dans les moments de séparation de rassurer et sécuriser l’enfant.
De la même manière, l’huile essentielle de néroli est un véritable joyau de la nature de par sa fragrance profonde et subtile à la fois. Au-delà de ses très belles propriétés antibiotiques utiles en cas de bronchite, d’otite ou de simple rhinopharyngite, cette huile essentielle aide à se libérer des situations dîtes sans issue, et à surmonter les moments de crise : les colères, les peurs, les angoisses et même les dépressions. Chez l’enfant sa fragrance d’agrume est forcément appréciée et lui apporte réconfort pour l’aider à surmonter ses états d’angoisse.
De la même manière, l’hysope couchée participe à ce travail de réassurance et d’apaisement du fait de sa fragrance très douce et chaude. Cette grande huile essentielle de l’enfance est utile à de multiples niveaux dans les premières années de vie, grâce à ses propriétés anti-catarrhale, antivirale, antiasthmatique. Elle développe aussi l’intuition et la capacité de perception que les enfants ont de manière naturelle, sans même s’en rendre compte. L’utiliser régulièrement permet à l’enfant d’être plus calme, plus posé et de grandir en restant aligné, connecté, intuitif et guidé.

 

 La recette de l’expert
Synergie « Pause douceur »
Propriétés :
apaisante, relaxante, stimule le système parasympathique, couverture antibiotique et immunostimulante.

HE lavande fine 0.3 ml soit 12 gouttes
HE néroli 0.2 ml soit 7 gouttes
HE hysope couchée 0.3 ml soit 12 gouttes
Huile végétale de noyau d’abricot complément à 10 ml

HE : huile essentielle
1ml équivaut à 35 gouttes

Dans un flacon en verre teinté de 10 ml muni d’un bouchon compte- gouttes, déposer les huiles essentielles selon le nombre de gouttes indiqué et compléter jusqu’en haut du flacon avec l’huile végétale de noyau d’abricot, refermer le bouchon compte goutte, agiter.
Pour les bébés de 12 mois à 30 mois : 8 à 10 gouttes réparties sur les pieds et le dos. A faire pénétrer par un massage rassurant. A faire matin et soir, et une à deux fois en plus en cas d’état de crise dans la journée.
Pour les enfants de 30 mois à 6 ans : 10 à 15 gouttes en friction sur les pieds et le dos. A faire pénétrer par un massage rassurant. A faire matin et soir, et une à deux fois en plus en cas d’état de crise dans la journée.
Indications : choc émotionnel, nervosité, colère ou crise de pleurs, peur de l’abandon, peur du noir.


Un talc aromatique : l’éveil des sens

Le talc est réservé en général au tout petit, mais pourquoi ne pas l’utiliser aussi pour les plus grands, pour leur apporter des moments de douceur, les inviter à découvrir les sensations du toucher et entretenir leur sensibilité. Il est possible de demander au pharmacien d’enrichir ce talc d’huile essentielle. Par exemple, le trio ravintsare, mandarine rouge et camomille romaine, à hauteur de 1% de chaque est une fragrance dont les enfants raffolent, qui donne envie de sentir, et d’écouter. Saupoudrer sur les deux pieds et masser par effleurement pour amener l’apaisement et le calme. Petit rituel à instaurer au moment du coucher par exemple.

RECOMMANDATIONS GÉNÉRALES DE PRUDENCE CHEZ L’ENFANT
Par mesure de prudence, il est déconseillé d’utiliser des huiles essentielles avant 3 mois.La voie interne chez l’enfant est préférentiellement la voie rectale. Il est déconseillé de mettre des huiles essentielles en bouche avant 4 ans.LE TEST ALLERGIQUE :
Toutes les huiles essentielles ont un potentiel allergisant non négligeable, et notamment celles riches en linalol comme le bois de Hô, ravintsare, lavande fine, laurier noble. Il est recommandé de les tester avant l’application chez le bébé et l’enfant, dans le pli du coude (juste une goutte déposée), la où la peau est fine. S’il ne se développe pas de rougeur dans le quart d’heure qui suit, l’utilisation de la synergie peut se faire. Dans le cas contraire, il est bien sûr déconseillé de l’appliquer.
Ne pas appliquer une huiles essentielles pure sur la peau d’une enfant, il est toujours recommandé de la diluer à 30 % maximum, dans une huile végétale, type noyau d’abricot ou calendula ou amande douce.LES HUILES ESSENTIELLES CONTRE INDIQUÉES AVANT 6 ANS :
Toutes les huiles essentielles contenant des molécules cétoniques (comme la thuyone, menthone, pulegone, fenchone, pinocamphone, carvone, bornéone (camphre), piperitone pour les plus dangereuses…), c’est-à-dire les huiles essentielles de sauge officinale, le thuya, le persil, l’achillée millefeuille, toutes les menthes, la lavande stoechade, l’aneth, le curcuma, le cèdre de l’Atlas, l’hysope officinale et le romarin à camphre sont strictement contre-indiquées avant 6 ans.D’autre cétones moins toxiques sont autorisées, mais à utiliser selon les conseils d’un aromathérapeute car nécessitent des adaptations de doses et de voie selon l’âge: les huiles essentielles de romarin à verbénone, eucalyptus à cryptone, eucalyptus dives, lavande aspic.Les huiles essentielles à phénols ou aldéhydes aromatiques (risque hépatotoxique et dermocaustique) sont contre indiquées aussi chez l’enfant jusqu’à 6 ans: Origan, sarriette des montagnes, giroflier, ajowan, thym à thymol, bay de Saint Thomas toutes les cannelles.Les huiles essentielles possédant des propriétés endocriniennes, métaboliques sont déconseillées chez l’enfant, ou à utiliser selon les conseils d’un aromathérapeute : Ledon du Groenland, fenouil, livèche, céleri, carotte, sauge sclarée, romarin à verbénone, fenouil.

Toutes les recommandations concernant les huiles essentielles dermotoxiques ou irritantes qui s’appliquent aux adultes sont bien sûr valables pour les enfants.

L’huile essentielle d’eucalyptus Globulus est strictement contre-indiquée avant 6 ans.

Tags: , , , , ,

Catégorie: AVIS D'EXPERT

Commentaires (183)

Trackback URL | Flux RSS des commentaires

  1. mandorak dit :

    Voila un article fort intéressant ! Merci pour tout ces conseils !

  2. Flo dit :

    Effectivement, article très intéressant ! Merci beaucoup ! Mon fils n’a que 4 mois et demi, donc je me réjouis qu’il grandisse pour pouvoir utiliser ces HE 🙂 Particulièrement celles pour le système immunitaire. Il est en plein dans sa première rhino-pharyngite…

    Petite question : peut-on utiliser des HE apaisantes par inhalation chez un enfant de 4 mois (moins de 1 an quoi) ? Par ex un mélange d’HE relaxantes dans un diffuseur avec tiges en rotin dans la chambre. Ou peut-être une goutte d’HE de lavande sur son doudou? Je pense que c’est le stress dû à l’entrée en crèche qui a causé la rhino… Merci d’avance pour vos conseils !

    • Aude Maillard dit :

      Bonjour Flo,

      A cet âge on peut effectivement commencer à utiliser les huiles essentielles. La diffusion atmosphérique dans la chambre pour le coucher par exemple est un bon réflexe. Pour cela je vous recommande : Bois de Hô, lavande fine et ravintsare (à part égales) par exemple. Diffuser avec un diffuseur à ultra son, pendant 10 minutes juste avant le coucher. Ne pas diffuser pendant que le bébé se trouve dans la pièce. Les tiges en rotin n’apportent que les propriétés informationnelles des huiles essentielles. Il est souhaitable pour bénéficier des propriétés thérapeutiques des huiles essentielles d’utiliser des diffuseurs qui créent une vaporisation pour que les molécules se retrouvent dans l’atmosphère.
      Le doudou reste un « objet sacré » dont l’odeur constitue une continuité avec les repères connus (maison, parents…) du bébé. Les huiles essentielles peuvent être déposées sur un tissu, mais il serait peut être souhaitable que cela ne soit pas sur le doudou. La lavande fine ou l’absolu de vanille dilué à 3% dans une huile végétale (9 gouttes dans un flacon de 10 ml diluées avec de l’huile végétale de noyau d’abricot), déposée, à raison de quelques gouttes sur un mouchoir à proximité du bébé pour favoriser l’endormissement et améliorer la qualité du sommeil est vivement recommandé. La lavande fine, et la vanille sont des fragrances qui relient à la maman et apportent du calme. Elles sont utiles pour le bébé pendant la période des angoisses d’abandon.
      Vous avez raison, les contrariétés et les angoisses sont bien souvent à l’origine d’une baisse immunitaire chez le jeune enfant et le bébé qui amène souvent des petites infections ORL. Soutenir sa sphère émotionnelle favorise son immunité.

      Très belle journée,

      Aude Maillard

      • Flo dit :

        Un grand merci pour ces précieux conseils 🙂

      • Flo dit :

        J’en profite pour vous poser une petite question. Vous dites que les tiges en rotin ne permettent pas de profiter des effets thérapeutiques des HE. Je suppose donc qu’il faut utiliser un diffuseur ou un brumisateur. Je ne comprends pas très bien la différence entre les deux… L’un est-il mieux que l’autre pour bénéficier des effets thérapeutiques des HE?

        D’avance, merci !

  3. mu dit :

    excellent article!! merci!!

  4. Anne C dit :

    Bonjour,

    J’utilise les HE sur mes enfants (de moins de 3 ans, formules tirées du livre « Soigner ses enfants avec les huiles essentielles » de Danièle Festy ). Toutefois je suis un peu inquiète, car il me semble que plusieurs produits à base d’huile essentielles ont été retirés du marché chez les moins de 3 ans(produits à base de terpènes, eucalyptol…). Pouvez vous m’aider à y voir plus clair? L’eucalyptus radié que vous mettez dans vos formules fait-il parti de ces interdictions? Un grand merci pour votre réponse.

    • Aude Maillard dit :

      Bonjour Anne,
      Il y a eu une nouvelle réglementation concernant les produits à base d’huile essentielle, il y a maintenant presque deux mois. L’AFSSAPS a en effet interdit la vente et la préparation de suppositoires à base d’huile essentielle contenant des dérivés terpéniques (camphre , cinéole , terpinéol , menthol , citral , terpine) pour les bébés de moins de 30 mois. Cela ne concerne donc que la voie rectale, et l’utilisation de certaines huiles essentielles comme le niaouli, le thym sauvage, la térébentine, le pin et les eucalyptus. Cette réglementation a été instaurée suite à l’observation de manifestations neurologiques (agitation, convulsion, fatigue) chez certains bébés. Il reste un certain nombre d’huiles essentielles qui peuvent être encore utilisées dans les suppositoires pour les moins enfants de 30 mois. Le tea tree, le bois de rose, l’inule, le giroflier, la marjolaine des jardins, le palmarosa….entre autres. Les pharmaciens peuvent continuer à préparer et les médecins à prescrire des suppositoires à base d’huile essentielle. Ces recommandations ne visent exclusivement que les seuls médicaments commercialisés sous forme de suppositoires aux huiles essentielles.

      Très belle journée,

      Aude Maillard

      • cécile G dit :

        Bonjour,
        Je cherche une préparation de suppositoires à base d’huiles essentielles sans dérivés terpéniques pour un bébé de 6 mois contre une bronchiolite et le rhume, auriez vous une proposition?
        Merci.

        • Aroma-Zone dit :

          Bonjour Cécile,

          Pour cette question d’ordre thérapeutique et concernant un bébé, je vous conseille de demander l’avis du pédiatre ou d’un aromathérapeute. Vous pouvez par exemple consulter le site d’Aude Maillard qui propose des consultations personnalisées afin de répondre au mieux au besoin de chacun :
          http://www.aude-maillard.fr/.

          Très belle journée,
          Floriane, Docteur en Pharmacie

      • Murphy dit :

        Bonjour,
        J’ai un enfant de 3 ans ; est-il possible de pulvériser sur sa peua de la citronnelle diluée pour éviter les moustiques?
        Merci

        • Aroma-Zone dit :

          Bonjour,

          Il faut faire attention, car l’huile essentielle de citronnelle présente un risque allergénique, de par sa constitution (présence d’aldéhydes). Nous vous recommandons d’être prudente, et de ne pas l’utiliser sur un enfant sans avis médical. Ainsi, Danièle Festy, pharmacienne, ne recommande pas l’HE de citronnelle parmi les 25 particulièrement adaptées au traitement des enfants

          Très belle journée,
          Frédéric, Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

        • Aroma-Zone dit :

          Bonjour,

          Il faut faire attention, car l’huile essentielle de citronnelle présente un risque allergénique, de par sa constitution (présence d’aldéhydes). Nous vous recommandons d’être prudente, et de ne pas l’utiliser sur un enfant sans avis médical. Ainsi, Danièle Festy, pharmacienne, ne recommande pas l’huile essentielle de Citronnelle parmi les 25 particulièrement adaptées au traitement des enfants.

          Très belle journée,
          Frédéric , Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

  5. Eva dit :

    Bonjour,
    Très interessant l’article!
    je voudrais savoir si est possible éviter l’odeur corporelle des enfants (5 ans) avec des hydrolats o les huiles essentielles et comment?
    Merci!

    • Aude Maillard dit :

      Bonjour Eva,
      Je vous remercie pour votre enthousiasme. Les transpirations à fortes odeurs peuvent avoir différentes étiologies. Cela peut provenir d’un problème d’encrassage métabolique. La sueur est en effet un vecteur de sortie des toxines, et lorsque celles ci sont en trop grand nombre la transpiration a en général une forte odeur. Il est alors dans ce cas recommandé de drainer l’organisme dans son ensemble par une cure détoxifiante. Il pourrait être utile de faire une petite cure détox légère. Je vous suggère de lui donner dans un peu de miel 2 gouttes d’essence de citron, matin et soir, pendant 3 semaines. Cette essence va drainer et détoxifier le foie et aussi stimuler les défenses immunitaires. D’une manière plus « symptomatique », il est possible d’apporter une action loco-régionale. En effet, la présence sur la peau, de levures en trop grand nombre peut modifier la composition de la sueur et être à l’origine d’odeurs désagréables. L’utilisation d’hydrolat de litsée citronnée, de lemongrass ou encore de palmarosa sera surement bénéfique et régularisera la flore saprophyte. En pulvérisation locale, deux fois par jour, sur les zones concernées.

      Très belle journée,

      Aude Maillard

      • Eva dit :

        J’apprécie beaucoup les conseils!!
        Eva

      • cloclo596 dit :

        c’est justement une question que je voulais poser. Si les HE ne sont pas toujours conseillées et dependent de l’age de l’enfant quant est-il de toutes les hydrolat poposé par aromazone ?

        • Aroma-Zone dit :

          Bonjour Cloclo,

          Les hydrolats ne sont pas concentrés au même titre que les huiles essentielles et peuvent donc être utilisés chez les enfants par voie externe. Ils ne présentent pas de contre-indications connues, attention toutefois à l’hydrolat de cannelle qui peut être irritant pour les muqueuses. La voie interne chez l’enfant est possible à partir de 4 ans.

          Très belle journée,
          Floriane, Docteur en Pharmacie.

      • cec dit :

        bonjour ma fille de 10 ans à le même problème de transpiration avec 1 odeur très forte vous parlez d’essence de citron ou puis-je me procurer cela?merci pour votre réponse

  6. klm dit :

    bonjour, merci pour cet article qui a enfin le mérite de nous éclaircir précisément sur l’aromathérapie des petits. Ceci-dit j’aurais encore besoin de précision !!

    Quand vous parlez de contre indication ( notamment de l’Eucalyptus gl.) vous parler uniquement de la voie orale ou de toutes les autres ? Je pensais l’Eucalyptus gl.une des huiles les plus indiquées chez les petits …
    S’agissant des bébés (- de 12 mois), qui sont les principaux souffrant de troubles du sommeil par angoisse de la séparation ou autre.. Que peux -t-on se permettre ? les huiles que vous indiquées (votre mélange « pause douceur ») sont-elles également utilisables pour eux ? Je pense à la diffusion, à 2/3 gttes sur le drap, au bain…

    Je vous remercie par avance de votre précieuse réponse

  7. kiki dit :

    Cet article est très intéressent, j’en retiens tous les conseils.
    J’aimerai savoir si il existe un ouvrage assez complet que je pourrais me procurer.
    Merci beaucoup

    • Aude Maillard dit :

      Bonjour,

      Je vous remercie pour votre confiance. Au sujet des ouvrages qui pourraient vous aider et vous donner confiance, vous trouverez celui de Monsieur Baudoux, les cahiers pratiques de l’aromathérapie selon l’école française : pédiatrie. Il y a également celui de Madame Festy, soigner ses enfants avec les huiles essentielles. Bonne lecture.

      Très belle journée,

      Aude Maillard

  8. klm dit :

    Bonjour, en relisant tout çà , je me suis rendu compte de mon erreur j’ai confondu Eucalyptus radiata (indiquée pour les petits ) et Eucalyptus globulus… désolée !
    Ceci dit ma question reste valable, sur le sens de vos contre indications.

    Enfin vu le prix de l’HE de Néroli, recommanderiez-vous une autre HE dont l’action se rapprocherait ?

    espérant avoir des réponses, merci par avance

    • Aude Maillard dit :

      Bonjour,

      Concernant l’huile essentielle d’eucalyptus globulus, elle est contre indiquée chez l’enfant quelque soit sa voie d’administration. En effet, cette huile essentielle possède une formule biochimique très complète, et est aussi une des huiles essentielles qui contient le plus de cinéole aussi appelé eucalyptol (pas loin de 80%). Le cinéole est particulièrement actif sur les sécrétions bronchique et ORL. Cette composition aromatique octroie donc à l’huile essentielle d’euclayptus globulus une puissance d’action assez exceptionnelle, ce qui peut chez l’enfant, dont le système nerveux est immature, amener des accidents neurologiques de type convulsions. On la réserve donc aux adultes. L’huile essentielle d’eucalyptus radié est quant à elle particulièrement adaptée à l’enfant et même au bébé. Elle ne contient que 60% à 70% de cinéole. D’une manière générale, la voie orale n’est pas utilisée chez l’enfant en aromathérapie, du moins jusqu’à ce qu’il puisse avaler des capsules. cette voie d’administratrion est celle qui expose le plus au risque toxique des huiles essentielles, et d’autre part la puissance en bouche des actifs aromatiques ne permet l’administration chez l’enfant.

      Pour un bébé de moins de un an, vous pouvez utiliser la synergie pause douceur, le soir au coucher, une fois par jour. Dans le bain, pour favoriser le calme et amener la détente avant le coucher, 5 gouttes d’huile essentielle de mandarine rouge dans un dispersant pour l’eau du bain, ou encore 5 gouttes de lavande fine ou de ravintsare.

      L’huile essentielle de néroli peut être remplacée par celle de petit grain bigaradier ou encore l’essence de mandarine rouge. Elles apporteront une note d’agrume à le fois relaxante et gaie.

      Très belle journée,
      Aude Maillard

  9. Francoise dit :

    Bonjour,
    J’ai confectionné un gel lavant pour les mains avec la base lavante neutre et de l’HE de citron. Mon enfant de ans peut-il se laver les mains avec sans danger sur le long terme?
    D’avance merci

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour Françoise,

      Pourriez-vous préciser l’âge de votre enfant ?

      Très belle journée,
      L’équipe Aroma-Zone

  10. Francoise dit :

    Pardon, je pensais l’avoir tapé, il a 5 ans
    D’avance merci pour vos conseils

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour Françoise,

      Sachant qu’il s’agit d’un produit rincé, votre enfant peut se laver les mains avec cette base lavante sans problème.

      Très belle journée,

      Floriane, Docteur en Pharmacie

  11. bazzaro dit :

    Madame,
    je me pemets de demander si il existe pour un
    enfant de 7 ans des HE susceptible d’aider à lutter contre
    les allergies aux graminés ou en cas de crise d’allergie

    merci

    • Aude Maillard dit :

      Bonjour,

      Les allergies correspondent à des emballements du système immunitaire. Des molécules normalement inoffensives (pollens, certaines protéines, poussières…) sont identifiées comme dangereuses et l’organisme déploie ainsi l’artillerie lourde pour s’en débarrasser. C’est une réaction de défense extrême qui sous-entend un système immunitaire très combatif. Chez l’adulte comme chez l’enfant de plus de 6 ans, il est tout à fait envisageable de calmer le terrain, notamment en travaillant au niveau hépatique et intestinal, et en stoppant la cascade allergique. L’huile essentielle d’estragon est particulièrement recommandée, par voie sublinguale ou voie orale. Chez l’enfant de plus de 6 ans la voie orale, c’est-à-dire des capsules à avaler est plus facile, car l’estragon est très puissant en bouche. Cette huile essentielle est active quel que soit la nature de l’allergène, elle réharmonise l’ensemble du système digestif et par ses propriétés anti-allergiques prévient ou diminue l’imprégnation d’histamine, le neurotransmetteur responsable de l’inflammation et du prurit allergique. Il vaut mieux la prendre en prévention, son efficacité est bien plus évidente qu’en traitement curatif. Ainsi je vous conseille pour votre enfant, une bonne quinzaine de jour avant la période allergique de lui donner une goutte d’huile essentielle d’estragon matin et soir diluée dans un peu d’huile d’olive que vous pouvez déposer sur un peu de mie pain. Si l’huile essentielle est trop puissante en bouche, vous pouvez trouver en pharmacie ou magasin bio des capsules d’huile essentielle d’estragon. Je vous recommande pour lui, une capsule deux fois par jour, en commençant toujours quinze jours avant puis en poursuivant pendant toute la période sensible. En état de crise, augmenter la posologie à une capsule 3 fois par jour (c’est la dose maximum chez l’enfant), ou bien 1 goutte 4 à 5 fois par jour, pendant une semaine puis arrêter quoiqu’il arrive.

      Je vous remercie de votre confiance.

      Très belle journée,
      Aude Maillard

  12. cloclo596 dit :

    existe t-il l’equivalence pour adulte de certaines de ces recettes pour stimuler l’immunité comme pour les recettes : resistance « immunostimulante, antibactérienne et antivirale et expectorante », la recette douceur « apaisante, relaxante, stimule le système parasympathique, couverture antibiotique et immunostimulante ».

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour Cloclo,

      Ces deux formules peuvent être utilisées par les adultes si vous le souhaitez. Je vous conseille de multiplier par 2 les quantités d’huiles essentielles utilisées, et cette cure peut être effectuée jusqu’à 3 semaines.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Phamarcie

  13. Aurélié dit :

    Bonjour,

    J’ai un petit garçon qui vient d’avoir 30 mois.
    Il fait des rhumes à répétition qui se transforme en bronchite.
    Pouvez-vous me donner une recette que je pourrais lui appliquer sans risque au début du rhume pour l’enrailler et éviter ainsi les complications?
    J’ai le livre de Mme Festy mais je n’ai jamais encore osé lui appliquer des huiles essentielles.
    D’avance merci.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour Aurélie,

      Dans son livre « soigner ses enfants avec les huiles essentielles », Danièle Festy propose une formule à appliquer dès les premiers symptômes du rhume :
      – HE Tea tree : 1 ml
      – HE Ravintsare : 2 ml
      – HE Niaouli : 1 ml
      – HE Eucalyptus radié : 1 ml
      – HV Amande douce : 5 ml
      Appliquer 5 à 6 gouttes sur le thorax et le haut du dos, 3 fois par jour pendant 3 jours.

      Vous pouvez également faire préparer des suppositoires par votre pharmacien :
      Pour un bébé (6 suppos) :
      – HE Tea tree : 20 mg
      – HE Eucalyptus radié : 20 mg
      – HE Ravintsare : 20 mg
      – HV Millepertuis : 10 mg
      – Excipient pour suppositoire de : 1 g
      Administrer 1 suppositoire matin et soir pendant 3 jours.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

  14. Chantal dit :

    Bonjour,

    Je me permets ces quelques lignes car j’ai un doute avec une prescription de suppositoires pour mon fils qui a 22 mois et qui a une fragilité au niveau ORL (nez qui coule pendant des semaines, trachéite, otite, fièvre…). En fait, mon médecin spécialiste en médecine chinoise lui a prescript des suppositoires à base d’huiles essentielles. Avec les dernières recommandations, les pharmacies en France ont refusé de les produire et même m’ont dit qu’aucune prescription pour les enfants en dessous de 3 ans à base d’huiles essentielles ne pouvait être honorée. Par contre, habitant à la frontière suisse, j’ai pu les faire faire dans une pharmacie spécialisée à Genève. Voici la composition de ces suppositoires:

    Préparation de 12 suppositoires à prendre pendant 6 jours (matin et soir) :
    Exc. Qsp un suppositoire de 2gr
    HE Eucalyptus radiata 25 mg
    HE Eucalyptus globules 25 mg
    HE Hysopus off decumbens 25 mg
    HE Thymus vulg. Thymol 25 mg
    HE Origanum comp. à carvacrol 25 mg

    Ces suppositoires comprenant de l’eucalyptus globulus, que me conseillez-vous? Je vous remercie vivement par avance de votre avis.

    Bien cordialement,
    Chantal

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour Chantal,

      Il s’agit d’une question à visée thérapeutique, qui plus est touchant un bébé, je vous recommande donc d’en parler avec un médecin ou un aromathérapeute qualifié.
      Les huiles essentielles d’Eucalyptus globulus, de Thym à thymol et d’Origan étant très puissantes et habituellement déconseillées pour les enfants, il est nécessaire d’être prudent.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

  15. gabrielle dit :

    bonjour,
    un grand merci pour ces informations qui vont m’être précieuses. en effet, je parts au cameroun durant 3 semaines avec mon garçon de 3 ans et demi et souhaitais, avant le départ et durant le séjour développer ses défenses immunitaires, je vais lui donner de l’extrait de pépin de pamplemousse et vais essayer votre mélange. cependant, je voualis savoir si je peux lui préparer un mélange pour le protéger des piqures de moustiques (citronelle, géranium d’égypte ou autres selon vos conseils) ainsi qu’un mélange de lavande aspic, je voulais connaitre le ratio pour réaliser ces préparations. J’avais une très bonne pharmacienne qui connaissait très bien les huiles essentielles mais elle n’est plus là et ajaccio ne regorge pas de personnes ressources c’est pouqruoi je me permets de vous solliciter. je vous remercie par avance et ai hate de lire vos recommandations
    très belle journée à vous
    gabrielle

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour Gabrielle,

      Pour la prévention, vous pouvez préparer un mélange avec 5 ml d’huile essentielle de Citronnelle et 5 ml d’huile essentielle de Géranium rosat Egypte (D. Festy) et appliquer quelques gouttes sur les zones de peau découvertes (poignets, nuque, jambes…) plusieurs fois par jour. Il convient d’éviter ensuite le soleil.

      Pour soulager les piqûres, vous pouvez faire le mélange suivant :
      Piqûres (abeille, guêpe, moustique, araignée, scorpion, puce) (D. Baudoux)
      • HE Lavande Aspic : 3 ml
      • HE Tea tree : 1 ml
      • HE Géranium Rosat CV Egypte : 1 ml

      Utilisation : 2 à 3 gouttes du mélange en application locale cutanée toutes les trois minutes jusqu’à nette amélioration.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

  16. jakubowski dit :

    Bonjour,

    Je ne sais plus quoi donner à mon bébé de 6 mois, il tousse gras la journée et séche la nuit. Il a aussi le nez qui coule. Il a fini les antibio qui n’ont rien donner. Est ce que je peux donner autre chose de naturel ?? des suppo?? ou les acheter? et quelles huiles je peux mettre??

    Merci d’avance

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      L’utilisation des huiles essentielles est délicate pour les bébés et enfants de moins de trois ans.
      Il est important de connaître avant tout s’il s’agit d’une maladie virale ou bactérienne, s’il s’agit d’une infection virale, les antibiotiques ne servent en effet à rien.
      Ensuite, certains médecins ou aromathérapeutes peuvent envisager l’utilisation de suppositoires à base d’huiles essentielles. Je vous conseille d’en parler à votre pédiatre ou un aromathérapeute. Certaines pharmacies peuvent ensuite préparer les suppositoires demandés.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

  17. Marthe dit :

    Bonjour,
    J’aimerais juste une précision sur la formule de Danièle Festy que vous donnez plus haut. Est-ce qu’un enfant de 22 mois peut être frictionné avec cette préparation 3x par jour? 1ml HE ou HV est-ce bien égal 35 gouttes?
    – HE Tea tree : 1 ml
    – HE Ravintsare : 2 ml
    – HE Niaouli : 1 ml
    – HE Eucalyptus radié : 1 ml
    – HV Amande douce : 5 ml
    Merci ces précisions. Cordialement. Marthe

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour Marthe,

      Oui, cette formule peut être utilisée pour un enfant de 22 mois, à raison d’une à 2 gouttes 3 fois par jour.
      1 ml d’HE correspond en effet environ à 35 gouttes.
      Attention, ce n’est pas le cas des HV. Les huiles végétales s’utilisant en plus grande quantité que les huiles essentielles, on utilise les ml (ou les grammes en faisant une conversion à l’aide de la densité que nous précisons sur les fiches conseil).

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

  18. Fillatre dit :

    Bonjour,

    Tout d’abord merci pour les informations apportées.
    Voici ma question j’ai deux enfants dont un de 11 ans. A cet âge est-on encore concerné par les recommandations enfants ou adultes? Merci.
    Cordialement

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      En général, on est « enfant » jusqu’à l’âge de l’adolescence, entre 10 et 12 ans environ. Cependant, cela dépend aussi de la maturité, de la corpulence de chaque enfant.
      En ce qui concerne les recommandations pour les enfants en aromathérapie, elles concernent en général les enfants jusqu’à 6-8 ans.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

  19. isabelle dit :

    Bonjour,
    Je suis très heureuse d’avoir trouvé cet article et vous remercie pour toutes ces précieuses infos!
    J’ai une petite question, ma fille de 8 mois fait des rhumes en ce moment, que puis je diffuser comme huile en prévention mais aussi pour déboucher son nez?

    Merci d’avance

    Très belle journée et joyeuses fêtes!

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour Isabelle,

      Il convient d’être prudent lors de la diffusion d’huiles essentielles en présence d’un bébé (ou d’un jeune enfant).
      La diffusion de certaines huiles essentielles dans la chambre de bébé est possible à condition de respecter certaines règles notamment :
      1/ utiliser une huile essentielle adaptée
      2/ respecter un temps de diffusion de 10 minutes 3 fois par jour
      3/ diffuser dans une pièce ventilée (porte et/ou fenêtre ouverte)
      4/ ne pas diffuser pendant que bébé dort.
      Pour lutter contre les infections et assainir l’air, vous pouvez utiliser l’huile essentielle de Ravintsare, Tea tree, Eucalyptus radié, Citron, Saro. Eviter de mettre le bébé dans la pièce où vous diffusez pendant la diffusion.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

  20. nelly dit :

    Bonjour,
    merci pour cet article,
    pouvez vous me dire à quel moment vaut il mieux mettre synergie résistance et combien de fois peut on faire la cure pour un enfant de 5 ans et demi, est ce les même doses pour un enfant de 11 ans.
    Merci beaucoup.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour Nelly,

      Vous pouvez mettre cette synergie matin et soir en respectant le nombre de gouttes préconisé pour chaque âge.
      Tout dépend du besoin de vos enfants. Il est possible de renouveler une ou deux fois cette cure pendant la période hivernale si besoin, en faisant une pause de 15 jours entre deux cures.
      Il est cependant conseillé de demander l’avis d’un médecin ou aromathérapeute.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

  21. delavaud dit :

    bonsoir
    Mon fils de 5 ans est très verreux il réagi au lune voir au cartier
    peut-on soigner les vers?? avec des huiles essentiel
    merci de votre réponse je suis un peu perdu face a ce petits soucis

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Contre les vers intestinaux, je vous conseille une formule de Danièle Festy (tirée du livre « Soigner ses enfants avec les huiles essentielles ») :
      Hydrolat Camomille romaine
      Hydrolat Lavande
      A mélanger en parts égales dans un flacon de 100ml.
      Donner à l’enfant 2 cuillères à dessert/jour, 3 jours de suite. Renouveler à chaque pleine lune et absence de lune. Continuer le traitement 2 à 3 fois de suite.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

  22. Delphine dit :

    Bonjour, je suis une adepte des huiles essentielles mais je les utilise avec beaucoup de précautions, surtout pour les enfants.
    Mon petit garçon de 3 ans est très agité. Il arrive à se poser un peu devant un dessin animé, arrive à jouer seul. Il tape et fait des colères dès que les contrariétés arrivent. Je voudrais savoir si une recette d’huiles essentielles pourraient apaiser mon enfant, et du coup apaiserait aussi toute la famille. Merci d’avance

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour Delphine,

      Voici quelques exemples d’huiles essentielles relaxantes et calmantes agissant sur le stress et l’anxiété : Petitgrain, Lavande vraie, Camomille romaine, Marjolaine à coquilles, Mandarine…
      Ces huiles essentielles peuvent être diffusées dans l’atmosphère 10 minutes avant le coucher dans la chambre de votre fils, ou mettre une à 2 gouttes en massage sur la plante des pieds, ou encore une goutte d’une ou d’un mélange d’huiles essentielles en massage sur le plexus solaire.
      Vous pouvez également ajouter une cuillère à café d’hydrolat de Fleurs d’Oranger dans un verre d’eau ou une tisane et faire boire cette solution à votre fils avant le coucher.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

  23. jennifer dit :

    bonjour j ai mon fils de 5 ans qui a des probleme a l ecole ont ma dit que il est nerveux et donc tout ce qui est motriciter fine est pas comme les autres enfants sais un enfants tres ssensible et capriceux qq je peut lui donner merci

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour Jennifer,

      Voici quelques exemples d’huiles essentielles relaxantes et calmantes agissant sur le stress et l’anxiété : Petitgrain, Lavande vraie, Camomille romaine, Marjolaine à coquilles, Mandarine…
      Ces huiles essentielles peuvent être diffusées dans l’atmosphère 10 minutes avant le coucher dans la chambre de votre fils, ou mettre une à 2 gouttes en massage sur la plante des pieds, ou encore une goutte d’une ou d’un mélange d’huiles essentielles en massage sur le plexus solaire.
      Vous pouvez également ajouter une cuillère à café d’hydrolat de Fleurs d’Oranger dans un verre d’eau ou une tisane et faire boire cette solution à votre fils avant le coucher.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

  24. M.Claude dit :

    Bonjour, je souhaite préparer la recette Synergie résistance pour un bébé de 14 mois, mais je ne trouve pas de HE thym à thujanol.
    Par quelle huile puis-je la remplacer ?
    Merci.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Nous conseillons de remplacer l’huile essentielle de Thym à thujanol par celle de Marjolaine à thujanol.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

  25. Sylvie D dit :

    bonjour

    que prendre et comment pour une adulte qui a une toux mixte et des rhumes
    que donner à une enfant de 4 ans et 2 qui a souvent le nez qui coule malgré le traitement antibiotiques/gouttes et qui fait souvent de la fièvre ?

    merci d’avance

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour Sylvie,

      Pour vos enfants, je vous conseille la formule proposée par D. Festy dans son livre « soigner ses enfants avec les huiles essentielles » :
      – Huile essentielle de Tea tree : 1 ml
      – Huile essentielle de Ravintsare : 2 ml
      – Huile essentielle de Niaouli : 1 ml
      – Huile essentielle d’Eucalyptus radié : 1 ml
      – Huile végétale d’Amande douce : 5 ml
      Appliquer 5 à 6 gouttes sur le thorax et le haut du dos, 3 fois par jour pendant 3 jours.

      Pour un adulte, voici une formule adaptée en cas de rhume :
      Rhume chez l’adulte (D. Baudoux) :
      Huile essentielle de Niaouli : 2 gouttes
      Huile essentielle de Ravintsare : 3 gouttes
      Huile essentielle de Thym saturéoïde : 2 gouttes
      Huile essentielle de Menthe poivrée : 2 gouttes
      Huile essentielle de Sapin baumier : 1 goutte
      6 à 8 gouttes du mélange sur le thorax et le dos 3 ou 4 fois par jour pendant 3 jours. Placer 3 gouttes du mélange sur votre mouchoir et inhaler au besoin

      La bronchite est souvent une évolution du rhume.
      Vous pouvez associer aux huiles essentielles de Ravintsare et de Niaouli, l’huile essentielle de Cyprès si la toux est plutôt sèche, et si elle est plutôt grasse, l’huile essentielle de Myrte rouge.

      Si les symptômes persistent, il convient de consulter un médecin ou un aromathérapeute qui pourront vous accompagner personnellement et assurer un suivi.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

  26. aude dit :

    bonjour,
    Mon fils de bientôt 3 ans commence l’école et alors qu’aupravant il était gardé par moi même depuis sa naissance, il est de nature angoissé et il aurait besoin d’être rassuré
    y aurait il un mélange ou une huile essentielle spécifique pour ce type d’émotion
    merci d’avance
    sinon j’ai essayer he mandarine et he lavande vrai pour un bain avant le coucher et bien magique, pour mes 3 enfants grosse nuit sans réveil pour les 3… super

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour Aude,

      Les huiles essentielles que vous utilisez sont tout à fait adaptées. Vous pouvez aussi utiliser la Camomille romaine, particulièrement intéressante pour calmer les angoisses, une à 2 gouttes en massage sur le plexus solaire et sur la face interne des poignets à respirer pourra l’aider.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

  27. koulma dit :

    Bonjour,
    mon fils de 8 mois a beaucoup de mal à s’endormir et se réveille très souvent la nuit (3/4 réveils par nuit). Y a t’il des HE que je pourrais utiliser afin qu’il s’endorme plus facilement et pour éviter ses réveils noctures.
    Merci d’avance pour votre réponse

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Voici des huiles essentielles qui aident à lutter contre l’insomnie :
      La lavande vraie, la Marjolaine à coquilles, la Camomille romaine, le Petitgrain, la Mandarine… Vous pouvez mettre une goutte d’une ou d’un mélange de ces huiles essentielles sur le plexus solaire, la plante des pieds et sur les poignets.
      Il est également possible de diffuser ces huiles essentielles en présence d’un bébé à condition de respecter certaines précautions :
      – Ne pas dépasser 10 minutes de diffusion 3-4 fois par jour
      – Diffuser les huiles essentielles dans un pièce aérée et ne jamais diffuser dans la chambre du bébé lorsqu’il est à l’intérieur.
      – N’utiliser que des huiles essentielles adaptées aux enfants. Pour cela, je vous invite à vous référer à nos fiches techniques.
      Pour favoriser le sommeil, vous pouvez utiliser la diffusion d’huile essentielle dans la chambre du bébé 10 minutes avant son coucher.

      Vous pouvez également mettre une cuillère à café d’hydrolat de fleurs d’oranger dans son biberon avant le coucher.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

  28. Gratte dit :

    Bonjour,

    Je voudrais savoir ce qui peut être fait contre la toux sèche pour un enfant de 3 ans,de préfère,ce par voie cutanée.
    Merci

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Voici une formule que nous pouvons vous conseiller (d’après le livre « soigner ses enfants avec les huiles essentielles » de D. Festy) :
      Dans un flacon de 10 ml, mélanger :
      – Huile essentielle de Ravintsare : 2 ml
      – Huile essentielle de Thym à thujanol (vous pouvez utiliser la Marjolaine à thujanol) : 1 ml
      – Huile essentielle d’Eucalyptus radié : 2 ml
      – Huile végétale d’Amande douce : 5 ml
      Appliquer 3 à 4 gouttes du mélange sur le thorax et le haut du dos matin midi et soir pendant 5 à 6 jours.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

  29. Marchal dit :

    Bonjour
    Ma petite nièce de 10 mois commence à faire ses dents, que conseillez vous pour atténuer la douleur… merci

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Voici une formule conseillée par D. Festy dans son livre « Soigner ses enfants avec les huiles essentielles »
      Dans un flacon de 10 ml, mélanger :
      1 ml d’huile essentielle de Lavande vraie
      0.5 ml d’huile essentielle de Camomille romaine
      0.5 ml d’huile essentielle de Giroflier
      8 ml d’huile végétale de Millepertuis

      Appliquer 2 gouttes du bout du doigt (très propre) directement sur la gencive douloureuse, 4 à 5 fois par jour tant que bébé souffre.
      Vous pouvez également masser la gencive régulièrement sans rien (ni gel ni huile) car ce simple geste calme et apaise la douleur.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

  30. Magali dit :

    Très bon article, merci !

  31. Olivia Garriou dit :

    bonjour,

    Bonjour,

    ma fille a 7 mois, et à l’apparition d’une rhinopharyngite, je lui ai appliqué en massage sur le haut du dos et la poitrine le mélange suivant :

    HE Tea tree : 1 goutte
    HE Ravintsare : 3 gouttes
    HE Niaouli : 1 goutte

    HV Onagre: 20 ml

    Par contre je n’ai pas calculé le nombre de gouttes à chaque fois que je la massais, j’en prenais une petite quantité dans le creux de ma main.
    Est-il possible que du coup j’en ai mis trop?
    Egalement ,que pensez vous de l’huile d’onagre pour ce massage ?

    une autre question : je pense acheter le livre de Danielle Festy prochainement, savez-vous me dire si il est précis en ce qui concerne les dosages (en nombre de gouttes) pour les enfants de moins d’un an ?

    Merci d’avance pour votre réponse

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      En règle générale, il est conseillé d’éviter d’utiliser les huiles essentielles chez les enfants de moins de 3 ans, sauf avis médical contraire ou en se basant sur des ouvrages de référence en aromathérapie et toujours avec précaution pour soulager un problème donné.
      Le pourcentage d’huile essentielle dans cette formule n’étant pas très élevé, je ne pense pas qu’il faille vous inquiéter.
      Concernant l’huile végétale, celle d’Amande douce est en général plutôt utilisée, mais il est possible d’utiliser l’huile d’Onagre si vous le souhaitez bien qu’elle soit souvent réservée aux soins des peaux eczémateuses chez les enfants.
      Dans le livre de Danièle Festy, les dosages sont différenciés lorsque cela est nécessaire entre enfant et bébé (surtout pour les suppositoires). Lorsque la préparation est réservée aux enfants (et non aux bébés), cela est spécifié.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      En règle générale, il est conseillé d’éviter d’utiliser les huiles essentielles chez les enfants de moins de 3 ans, sauf avis médical contraire ou en se basant sur des ouvrages de référence en aromathérapie et toujours avec précaution pour soulger un problème donné.
      Le pourcentage d’huile essentielle dans cette formule n’étant pas très élevé, je ne pense pas qu’il faille vous inquiéter.
      Concernant l’huile végétale, celle d’Amande douce est en général plutôt utilisée, mais il est possible d’utiliser l’huile d’Onagre si vous le souhaitez bien qu’elle soit souvent réservée aux soins des peaux eczémateuses chez les enfants.
      Dans le livre de Danièle Festy, les dosages sont différenciés lorsque cela est nécessaire entre enfant et bébé (surtout pour les suppositoires). Lorsque la préparation est réservée aux enfants (et non aux bébés), cela est spécifié.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

  32. blanc blanche dit :

    Bonjour,

    Mon bébé de 15 mois est agité le soir, se tourne et se retourne nerveusement avant de s’endormir péniblement.
    Puis-je déposé quelques goutes HE d’orange douce ou de lavandin sur un galet (je n’ai pas de diffuseur) et le laisser dans sa chambre ?

    Merci d’avance

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Je vous conseille plutôt de masser avec une goutte d’huile essentielle de lavande le plexus solaire de votre fils ainsi que la plante de ses pieds avant le coucher.
      Vous pouvez également ajouter une cuillère à café d’hydrolat de fleurs d’oranger dans un biberon ou un verre d’eau le soir avant le coucher.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

  33. Isa dit :

    Bonjour,
    J’ai un bébé d’1 mois et demi qui a le nez encombré depuis la naissance pratiquement. Puis-je utiliser l’HE d’eucalyptus radié + HE de lavande (laquelle ?) en diffusion avant le coucher ?
    Si non, que me conseillez-vous au vu de son très jeune âge ?

    Très bonne journée.
    Cdt.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Comme Danièle Festy, pharmacienne et d’une manière générale, nous déconseillons l’utilisation d’huiles essentielles chez de si jeunes enfants, sauf prescription médicale formelle.

      Très belle journée,
      Frédéric , Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

  34. Isa dit :

    Bonjour,
    Je précise qu’il n’y a pas d’affections particulières type rhume…
    Merci par avance.
    Cdt 😉

  35. Marie-R dit :

    Auriez-vous un site de référence ou se procurer des huiles essentielles de qualité a des prix abordables. J’ai un peu regardé et le Néroli est excessivement cher.
    Merci de votre réponse par avance.

  36. Eve dit :

    Bonjour,

    ma fille de 9 ans a de grosses difficultés à s’endormir malgré un coucher calme. Elle se réveille pourtant tôt le matin et est en forme, elle n’a donc certainement pas besoin de beaucoup de sommeil, mais nous voulons la coucher à une heure raisonnable. Elle dit ne pas trouver le sommeil malgré des conditions favorables et cela lui pèse. Je ne sais pas quoi faire pour elle et aimerais trouver une solution naturelle. Peut-être pourriez vous nous aider ?

    Merci pour l’attention que vous porterez à ce message.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Si votre petite fille se réveille tôt le matin en pleine forme, c’est probablement qu’elle n’a pas besoin de beaucoup plus de sommeil.

      Toutefois, si vous voulez malgré tout favoriser un endormissement tôt le soir, Danièle Festy, pharmacienne, recommande au choix les huiles essentielle de lavande, mandarine ou orange dans un diffuseur 10 à 15mn dans la chambre le soir, puis verser quelques gouttes de ces huiles essentielles sur l’oreiller au dernier moment avant d’éteindre.
      Sinon, à appliquer sur la peau :
      Huile essentielle de Marjolaine : 2ml
      Huile essentielle de Camomille : 1ml
      Huile essentielle de lavande : 2ml
      Huile végétale amande douce : 5ml
      Appliquer 3 à 4 gouttes de ce mélange sur le plexus solaire, la voûte plantaire, les poignets et la colonne vetébrale au coucher.

      Très belle journée,
      Frédéric , Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Si votre petite fille se réveille tôt le matin en pleine forme, c’est probablement qu’elle n’a pas besoin de beaucoup plus de sommeil.

      Toutefois, si vous voulez malgré tout favoriser un endormissement tôt le soir, Danièle Festy, pharmacienne, recommande au choix les HE de lavande, mandarine ou orange dans un diffuseur 10 à 15mn dans la chambre le soir, puis verser quelques gouttes de ces huiles essentielles sur l’oreiller au dernier moment avant d’éteindre.
      Sinon, à appliquer sur la peau :
      Huile essentielle de Marjolaine : 2ml
      Huile essentielle de Camomille : 1ml
      Huile essentielle de Lavande : 2ml
      Huile végétale amande douce : 5ml
      Appliquer 3 à 4 gouttes de ce mélange sur le plexus solaire, la voûte plantaire, les poignets et la colonne vertébrale au coucher.

      Très belle journée,
      Frédéric, Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

      • Eve dit :

        Bonjour, merci beaucoup pour votre réponse. Je suis en train de passer ma commande sur le site et je me pose quelques questions d’ordre pratique : Pour ce genre de mélange le mieux est-il d’acheter des « flacons codigoutte » ?
        Le mélange obtenu se conserve-t-il longtemps ?
        Je dois acheter de l’huile de jojoba, puis-je l’utiliser pour ce mélange (en remplacement de l’amande douce) ?
        Puis-je remplacer la marjolaine par le l’huile essentielle de mandarine jaune, car j’en avais déjà acheté ayant entendu dire qu’elle était recommandée dans les troubles du sommeil. Si oui, à quel dosage dans le mélange ?

        Merci d’avance pour votre réponse, bonne journée.

        • Eve dit :

          j’avais oublié de vous demander une dernière précision : le dosage est-il bien en ml dans cette préparation (ça me semble faire beaucoup) est ce que ce ne sont pas des gouttes ?

          merci d’avance

          • Aroma-Zone dit :

            Bonjour,

            La formule est bien indiquée en ml. Vous pouvez la peser en gouttes si vous le souhaitez, mais vous en aurez vraiment une toute petite quantité !

            Très belle journée,
            Frédéric, Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

        • Aroma-Zone dit :

          Bonjour,

          Plusieurs questions dans votre message, auxquelles je vais tenter de répondre point par point :
          – Le mieux est en effet d’acheter un flacon codigoutte pour réaliser votre préparation, la conserver et l’utiliser.
          – Vous pouvez conserver ce mélange plusieurs mois, si vous le stockez à l’abri de la lumière, et dans des conditions de température douces
          – Vous pouvez parfaitement utiliser l’huile de jojoba en remplacement de l’huile d’amande douce.
          – En revanche, nous vous suggérons de respecter la formule de la synergie proposée par Danielle Festy.

          Très belle journée,
          Frédéric, Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

          • Eve dit :

            très grand merci pour vos précieux conseils, et vos réponse très précises. merci beaucoup !

  37. V. Pellé dit :

    Bonsoir,

    J’ai une question qui me taraude concernant ma fille qui aura 5 ans en septembre.
    Elle se plaint régulièrement de douleurs aux jambes, que les médecins et pédiatres ont associé à des douleurs de croissance (j’ai moi même été sujette très longtemps à ces douleurs), donc rien à faire.

    Au début, nous pensions à une crise de « je ne veux pas dormir, je trouve n’importe quoi » mais vu sont état, elle ne nous prend pas pour des idiots.

    Dans le livre de D. Festy dont vous faites référence si souvent, il est mentionné cette « recette » en massage, 5 à 6 gouttes du mélange suivant :
    H.E. Romarin à Camphre 1ml => indiquée dans ce même livre « interdite aux enfants sauf conseil professionnel »
    H.E. Estragon 0,5 ml
    H.E. Eucalyptus citronné 1,5 ml
    H.V. Arnica qsp 10 ml

    Or, en me rendant à la pharmacie, j’ai regardé les âges sur les emballages. Sur l’estragon, il est mentionné « pas avant 12 ans » et pour le romarin à camphre, « pas avant 7 ans ».

    Puis-je préparer tout de même ce mélange pour lui masser les jambes quand le besoin se fait sentir ? (cela peut être toutes les semaines, 2 à 3 fois par semaine puis espacé d’une semaine).

    Est-il possible de rajouter dans ce mélange, une H.E. pour calmer et détendre pour favoriser le sommeil (ma fille a mal aux jambes le soir principalement) qui masquerait un peu l’eucalyptus citronné qui ma foi, sent fort.

    Et autre question… Au niveau des quantités. 1ml équivaut à combien de gouttes d’H.E. ? je ne voudrais pas en mettre trop ni pas assez… je lis de tout, donc je ne voudrais pas me tromper.

    Merci beaucoup et désolée pour toutes ces questions d’un seul coup.
    Bonne soirée

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour Madame, et merci pour l’intérêt que vous portez à nos produits.

      En premier lieu, les règles de conversion et de pesées sont rappelées dans une fiche d’information spéciale que vous trouverez ici -> http://www.aroma-zone.com/aroma/fiche_savoirfaire_bases_calcul.asp
      D’une manière générale, on considère qu’1ml représente approximativement 35 gouttes.

      Danielle Festy est elle-même pharmacienne. Nous avons confiance en ses formules, d’autant que la quantité de romarin et d’estragon recommandée est faible dans la formule. Pour un massage des jambes, il n’y a pas de problème.

      Quant aux huiles essentielles idéales pour apaiser le soir, au moment du coucher, ce sont incontestablement l’HE de néroli (fleur d’oranger, que l’on trouve souvent dans les sirops pour bébés), et la camomille romaine !

      Espérant avoir répondu à votre demande,

      Cordialement,
      Frédéric, Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

      • V. Pellé dit :

        Bonjour,

        Merci beaucoup pour votre réponse très très rapide.

        Désolée pour les redites pour la fiche de conversion, je n’arrivais pas à accéder au site hier soir (mon internet rame rame rame, 15 mn pour poster la question).

        Merci également pour la confirmation de la recette, je vais de ce pas mettre tout ce dont j’ai besoin sur ma liste de « to buy » ; je débute dans les huiles essentielles, le livre de Mme Festy est tombé à pic dans ma bibliothèque…

        Bonne journée

  38. Caroline dit :

    Bonjour,
    Je désire créer un savon (savons à froid) pour mes 4 enfants qui ont entre 1 et 10 ans. Ils n’ont pas d’allergie ni de problème de santé. Puis-je mettre des HE de lavandin super 6,3gr et bois des hô 4gr à 2% du poids des huiles ?

    Merci de votre attention
    Caroline

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour Madame, et merci pour l’intérêt que vous portez à nos produits.

      Il n’y a pas de problème particulier à l’utilisation d’huile essentielle de lavande aspic ou de bois de Hô pour préparer vos savons. Attention toutefois à l’utilisation des huiles essentielles sur de jeunes enfants. Nous recommandons d’être prudente sur ce point.

      Espérant avoir répondu à votre demande,

      Cordialement,
      Frédéric, Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

  39. leroux dit :

    Bonjour
    J ai un petit bout de 4ans tres nerveux que puis je lui donner. Peut on le donner parvoix bucale….

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Nous déconseillons fortement l’utilisation d’HE par ingestion chez de si jeunes enfants.

      Ce que nous vous proposons, c’est plutôt l’utilisation d’une synergie à diffuser avec un nébulisateur, telle que celle que propose Danièle Festy, pharmacienne.
      Huile essentielle de Lavande vraie : 5ml
      Huile essentielle de Petitgrain bigaradier : 5ml
      A diffuser 10mn, 4 à 5 fois par jour.

      Très belle journée,
      Frédéric, Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

  40. véronique dit :

    Bonjour,
    ma petite nièce de 18 mois présente des irritations importantes sur les cuisses au niveau du bord de sa couche.
    Puis-je utiliser de l’huile essentielle de lavande aspic ? ou une autre huile essentielle est-elle plus indiquée ? Doit-elle être diluée dans une huile végétale, laquelle et dans quelles proportions ?
    Merci de vos conseils

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      D’une manière générale, nous déconseillons l’utilisation d’huiles essentielles chez de si jeunes enfants.
      Pour ce type d’érythème fessier du nourrisson, dans son livre : « soigner ses enfants avec des huiles essentielles », Danièle Festy, pharmacienne, écrit : « C’set une conjonction de facteurs qui mène aux « fesses rouges ». …/…, la meilleure formule aux huiles essentielles du monde ne remplacera jamais les bons gestes d’hygiène au quotidien. Choisissez exclusivement des couches à usage unique et de bonne qualité, fines (essayez une autre marque que la vôtre si nécessaire). Changez fréquemment l’enfant, en nettoyant à chaque fois avec de l’eau et du savon (ou des lingettes adaptées). Lorsque c’est possible, laissez l’enfant un petit peu « les fesses à l’air », et sans couche »

      L’application d’une huile essentielle, même diluée, risque d’aggraver les rougeurs.

      Très belle journée,
      Frédéric, Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

  41. Khadija dit :

    Bonjour,

    Pourriez-vous me dire par quoi remplacer l’HE de thym à thujanol, introuvable depuis des mois. J’ai lu que la marjolaine à thujanol pour s’y substituer, cela est-il exact? Si oui est-ce aux même doses?
    Je précise que c’est pour des enfants de 16 mois et 3ans.

    Merci beaucoup.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      En premier lieu, et pour mieux vous répondre, il faudrait que je sache pour quelles propriétés vous souhaitez substituer cette huile essentielle.
      En second lieu, nous déconseillons fortement l’utilisation d’huiles essentielles chez les jeunes enfants de moins de trois ans, à fortiori pour un bébé de 16 mois.

      Très belle journée,
      Frédéric, Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

  42. Khadija dit :

    Merci pour la réponse si rapide.
    C’est pour la synergie « Résistance », citée plus haut.

    Par ailleurs, pourriez-vous me dire la différence entre l’he de mandarine jaune et la rouge?

    Merci pour vos conseils.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Les deux mandarines se distinguent par leur maturation. La mandarine rouge est plus avancée que celle de la mandarine verte.

      Très belle journée,
      Frédéric, Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

  43. Elise dit :

    bonjour,

    Ma fille de 4 ans fait souvent de l’eczema… j’utile de l’huile végétal avec HE palmarosa + arbre à thé + camomille romaine.

    Que me conseillerez vous? je souhaite surtout la soulager pour les démangeaisons et le stress qui en découle.

    Merci de votre réponse

    Cordialement

    Elise

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Pour les cas de stress, ce sont surtout les HE d’agrume qui sont recommandées (citron, combawa, mandarine, petitgrain … ) et surtout le néroli, pour les enfants par voie olfactive ou en en mettant quelques gouttes sur un mouchoir le soir à côté de l’oreiller.

      Pour l’eczéma, la recette que vous avez est bonne, mais vous pourriez utiliser comme huile végétale, celle de Calophylle (http://www.aroma-zone.com/aroma/ficheHVCalophylle.asp) qui pourrait en compléter l’efficacité.

      Très belle journée,
      Frédéric, Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

  44. Christelle J.A dit :

    Bonjour,
    Merci pour cet article fort instructif.
    J envisage de préparer un gel douche « détente – sommeil » pour mes enfants (2 et 6 ans). Puis je utiliser des huiles essentielles (sur la base de votre suggestion pause douceur ?
    Merci pour votre reponse

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Vous pouvez tout à fait utiliser la synergie « pause douceur » dans un gel douche. Nous recommandons une concentration entre 0.5 et 5% selon la puissance olfactive recherchée, soit 0.5 – 5ml / 100ml de gel.

      Très belle journée,
      Frédéric, Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

  45. sonia leroux dit :

    Bonjour
    Je voulais savoir le nombre exact de gouttes que je dois mettre a.mes enfants de 4 et 6 ans dans votre 1ere formule.

    Merci beaucoup

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Pour préparer la première formule « resistance » telle qu’elle est décrite dans la recette ci-dessus, vous devez mesurer dans un flacon de 10ml :
      27 gouttes d’huile essentielle de Palmarosa
      13 gouttes d’huile essentielle de Thym à thuyanol
      27 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus radié
      Compléter en haut du flacon à 10ml avec de l’huile végétale de noyau d’abricot.

      Pour l’application, vous devez utiliser 10 à 15 gouttes de ce mélange en application sur le thorax et le haut du dos, une fois par jour, pendant 15 jours.

      Espérant avoir répondu à votre demande,

      Cordialement
      Frédéric, Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

  46. khadija dit :

    Bonjour,

    Je vous remercie pour votre réponse. Mais donc est-ce que je peux remplacer l’he de thym à thujanol par celle de marjolaine à thujanol dans la synergie « résistance » citée plus haut dans l’article?

    Merci et bonne journée.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Vous pouvez remplacer l’huile essentielle de Thym à thuyanol par celle de thym à thymol dans la synergie. Pour obtenir un résultat équivalent, il vous faut en ajouter 10% de plus que ce qui est prévu dans la formule. Vous obtiendrez approximativement le même taux de thuyanol dans le produit fini.

      Très belle journée,
      Frédéric, Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

  47. stéphanie dit :

    Bonjour,

    Vous dites plus haut, en réponse à un autre message qu’il est possible d’utiliser la synergie Résistance pour un adulte en multipliant « par 2 les quantités d’huiles essentielles utilisées, et cette cure peut être effectuée jusqu’à 3 semaines. »

    Je ne veux pas faire de bêtises, donc je vous pose ma question, qui vous semblera surement un peu idiote :
    faut-il doubler les quantités d’HE lors de la préparation? auquel cas, la dillution dans l’HV est bien moindre,
    ou bien faut il appliquer 2 fois la dose préconisée pour l’enfant sur le dos et le thorax?

    merci beaucoup par avance.
    Stéphanie

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Il faut doubler uniquement les quantités d’huiles essentielles et compléter le flacon de 10ml avec l’huile végétale de noyaux d’abricot.
      Huile essentielle de Lavande fine : 0.6 ml soit 24 gouttes,
      Huile essentielle de Néroli : 0.4 ml soit 14 gouttes
      Huile essentielle d’Hysope couchée : 0.6 ml soit 24 gouttes
      le tout dans de l’huile végétale de noyau d’abricot pour faire 10ml au total.

      Très belle journée,
      Catherine, Docteur en Pharmacie

  48. aurore dit :

    Bonjour,

    Ma fille de 13 mois semble avoir quelques troubles du sommeil depuis quelques jours (pleure en dormant, transpire, se réveille bien plus tôt qu’à son habitude, s’agite beaucoup)alors que c’est un bébé qui dort en temps normal beaucoup et bien. Pensez-vous que ca puisse l’apaiser si je diffuse dans sa chambre 10 min avant de la mettre au lit un peu d’huile essentielle d’orange douce ? Merci pour votre réponse

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Si votre enfant présente des troubles inhabituels du sommeil, c’est peut-être la manifestation d’un problème qu’il faudrait identifier. Par ailleurs, nous déconseillons l’utilisation des huiles essentielles chez les enfants de moins de 3 ans. Aussi nous conseillons-vous de consulter votre pédiatre à ce sujet.

      Espérant avoir répondu à votre demande,

      Cordialement,
      Frédéric, Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

  49. pascal dit :

    Bonjour, tout d’abord merci pour vos avis. Mon fils de 27 mois, fragile des oreilles fait souvent des otites sans fièvres, dues à de petites trompes d’eustache. Que puis-je lui mettre en HE d’abord en prévention (j’ai essayé une synergie type Bois de Rose/Ravinstare/HV amande mais cela ne semble pas efficace pour lui) puis lorsque les crises de mal d’oreilles apparaissent ?
    Merci beaucoup et bonne journée.
    Pascal

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Nous déconseillons l’utilisation des huiles essentielles chez les enfants de moins de 3 ans. Il m’est donc difficile de vous conseiller sur ce point. Les deux synergies qui existent sont proposées par Danièle Festy, mais sont réservés aux enfants plus âgés.

      Je pense préférable de vous conseiller de consulter un pédiatre.

      Très belle journée,
      Frédéric, Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

  50. Jmil hajara dit :

    Bonjour je voudrais savoir si dans la formule synergie je peux remplacer l huille vegetal de noyau d abricot par quoi merci

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Vous pouvez remplacer l’huile végétale de noyau d’Abricot par une autre huile végétale très douce pour les enfants.

      Très belle journée,
      Laura, Formulatrice cosmétique

  51. carole dit :

    Bonjour,

    Mon bebe de 12 mois a le nez qui coule et u peu de fievre, que me conseillez vous pour le soulager et éviter que cela n’empire ?
    Merci à vous
    J’ai acheté le livre de Daniele Festy « ma bible des huiles essentielles » , alors que j’aurais du prendre celui « soigner ses enfants avec les huiles essentielles » pour avoir plus de precisions

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Les huiles essentielles ne sont pas forcément adaptées au tout petit. Il faut donc nettoyer le nez au sérum physiologique, bien moucher votre enfant et lui donner du paracétamol en sirop ou en suppositoire. Si les signes persistent, consulter votre pédiatre.

      Très belle journée,
      Catherine, Docteur en Pharmacie

  52. emma dit :

    Bonjour,

    Mon petit garçon de 4 ans vient de faire, suite à une rhino-pharyngite, une otite moyenne. Après avoir vu l’homéopathe qui lui a donné un traitement à base de granules, je souhaiterais savoir s’il existe, pour cet âge, une ou un mélange d’huiles essentielles appropriées que je pourrais diffuser, juste à l’entrée de son oreille sur un coton tige(sans l’appliquer)en remplacement des fameuses gouttes auriculaires à base d’antibiotiques données par l’homéopathe. Ou bien, peut-être serait-il judicieux de diffuser certaines huiles essentielles dans un diffuseur avant le coucher?
    D’avance, merci pour votre réponse.
    Bonne journée.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Pour les jeunes enfants, l’utilisation d’huiles essentielles par voie interne (orale, instillation, rectale) doit être encadrée par un médecin ou un aromathérapeute. La diffusion (dans une chambre) n’est pas conseillée également en présence de l’enfant.
      Dans son livre sur comment « soigner les enfants avec des huiles essentielles », Danièle Festy propose un mélange d’huiles essentielles à base niaouli (1ml), d’eucalyptus citronné (1ml), de thym à linalol (1ml) dans de l’huile végétale de millepertuis (7ml), pour un massage autour de l’oreille, 3 fois par jour pendant une semaine.
      Il en existe également pour les rhinopharyngites à appliquer sur le cou et le front.
      Je vous recommande ce livre très complet qui vous permettra de soigner sans risque vos enfants par les huiles essentielles.

      Très belle journée,
      Catherine, Docteur en Pharmacie

  53. sophie dit :

    Bonjour, je sais que les h.e sont deconseiller pour les très jeunes enfants. mais j’ai mon fils d’1 mois et demi qui depuis qu’il est né a du mal a trouver le sommeil, et il a beaucoup de coliques aurieZ vous quand meme un conseil malgré son très jeune age? MERCI BEAUCOUP.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Les huiles essentielles sont fortement déconseillées pour les bébés en dessous de 3mois. Les coliques et les problèmes de sommeil sont liés. Il est possible que votre bébé soit intolérant à son alimentation (lait en poudre ou lait maternel) et souvent le fait d’en changer permet de régler le problème. La position du bébé pendant le repas et le biberon jouent également un rôle.
      Vous pouvez boire des infusions de camomille qui en plus de vous détendre va également détendre votre bébé si vous l’allaitez.
      Vous pouvez également masser votre bébé au niveau du nombril, en tournant votre main dans le sens des aiguilles d’une montre. Essayez d’anticiper vos massages par rapport aux crises.

      Très belle journée,
      Catherine, Docteur en Pharmacie

      • Barbara Legrand dit :

        J’étais confronté au même problème de coliques chez mon bébé (garçon).
        Mon vieux médecin m’a conseillé de changer l’eau pour la confection des biberons. Le lait en poudre n’est pas toujours en cause, mais les nourrissons ne supportent absolument pas une eau trop lourdement minéralisée. Je me rappelle que le problème fut réglé, rien qu’en changeant pour une eau de source lègére.

  54. Elsa dit :

    Bonjour,

    je voulais savoir dans quelles mesures peut on accumuler les synergies. Par exemples, j’ai commencé a appliquer les synergie Resistance sur mes enfants 15 mois et 3 ans et demi), en court de cure, ma fille de 3 ans et demi a eut le nez qui coulait, j’ai donc changé avec la synergie à appliquer des les 1er symptômes du rhume, indiqués dans le livre de Daniele Festy. Une fois avoir fait les 3 jours preconisés, est ce que je peux reprendre sur la synergie resistance?

    Ma fille, est aussi tres agitée pour le coucher, est ce que je peux faire de la diffusion + massage lavande, mandarine,et/ou un bain aromatique sachant qu’elle a déjà la synergie resistance? Je parle par rapport a l’accumulation d’huiles essentielles sur une meme journée.

    Merci pour votre blog, c’est tres enrichissant, je viens tout juste de m’équiper en HE pour essayer de prévenir les maux de l’hiver a mes enfants, qui sont tres tres souvent malades…une alternative a l’homéo!!

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,
      La synergie Résistance peut être utilisée en cas de 1er symptôme du rhume. Vous auriez pu poursuivre sans problème la synergie résistance pour soigner le rhume de votre fille.
      Il est préférable d’attendre la fin de la cure Résistance (15jours) avant d’entamer une 2ème cure pour favoriser le sommeil.
      Les enfants sont plus sensibles aux huiles essentielles et il vaut mieux limiter l’accumulation de synergie.

      Très belle journée,
      Catherine, Docteur en Pharmacie.

  55. Isabelle LIEVIN dit :

    Bonjour j’ai un petit bout qui a la maladie de schochmam enfin maladie du pancréas il na pas beaucoup de défense immunitaire et fait régulièrement des otites et des angines, pouvez vous me donner une solution afin avoir un peu plus de défense avec les huiles essentielles merci d’avance.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Il faut ici stimuler l’immunité de votre enfant. La synergie Résistance d’Aude Maillard devrait pouvoir aider votre enfant à passer l’hiver. En fonction son âge, le nombre de gouttes à appliquer sera différent.

      Très belle journée,
      Catherine, Docteur en Pharmacie

  56. martin dit :

    bonjour,

    depuis la rentrée scolaire de ma fille (vient juste d’avoir 3 ans) celle ci est fatiguée et est souvent malade
    elle a eu plusieurs infections : angine, conjonctivite et bronchiolite
    elle a eu des antibiotiques (+ cortisone et ventoline pour la bronchiolite)3 semaines d’affilée
    je souhaiterai me tourner vers les huiles essentielles et votre article est très intéressant car j’avais quelques appréhensions par rapport aux dangers que l’on lit souvent sur l’utilisaton des HE sur les enfants
    de plus nous traversons une période difficile avec notre fille qui depuis la rentrée scolaire fait beaucoup de colère, refuse de marcher (je dois la porter depuis la rentrée scolaire pour aller et rentrer de l’école) et à la maison refuse tout
    votre recette « pause douceur » me semblerait tout à fait indiquée mais je voudrais savoir pendant combien de temps l’utiliser, faut-il ne pas dépasser un nombre de jours?
    même question pour votre recette « résistance » combien de jours et peut on l’utiliser en prévention ou que en cas d’infection déclarée??
    merci de votre réponse

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Le livre de Danièle Festy sur comment soigner ses enfant avec des huiles essentielles vous serait d’une grande aide. Toutes les recettes sont adaptées à leur âge et à leur besoin.
      Vous pouvez utiliser notre synergie « pause douceur » pour la calmer ponctuellement (1 à 2 semaines maxi). Une utilisation prolongée des huiles essentielles sur les enfants n’est pas conseillée.
      Pour la synergie résistance, elle s’utilise en prévention et dès les premiers signes du rhume.
      Attention, il est préférable de ne pas cumuler les deux synergies pour éviter une trop forte accumulation d’huiles essentielles.

      Très belle journée,
      Catherine, Docteur en Pharmacie

  57. ana dit :

    Bonsoir,

    Je souhaiterais savoir s’il faut renouveler la synergie résistance et si oui tous les combien? Ceci dans le cas où elle est faite en prévention.

    Je vous remercie.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,
      Il est possible de renouveler une ou deux fois cette cure pendant la période hivernale si besoin, en faisant une pause de 15 jours entre deux cures.
      Le but étant de prendre la synergie au moment les plus difficiles et les plus à risques de l’hiver (grand froid, période d’épidémie etc…)

      Très belle journée,
      Catherine Docteur en Pharmacie

  58. Pauline dit :

    Bonjour,
    Tout d’abord merci beaucoup pour tous vos conseils, c’est génial!!
    Mon grand garçon de 8 ans est asthmatique léger, il est soigné par homéopathie. Depuis hier, il a une toux grasse et le nez qui coule. Qu’est ce que je peux lui donner en sachant qu’il est asthmatique? pour moi j’utilise souvent du ravinstare ou de la menthe poivrée mais il me semble que pour les asthmatiques ces huiles sont déconseillées…
    Merci beaucoup!

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,
      Pour les problèmes de type
      ORL et avec toux grasse et nez qui coule, le plus simple est d’appliquer de l’eucalyptus radié. Il est très bien toléré chez les enfants. Ses propriétés fluidifiantes doivent être prise en compte chez les asthmatiques mais peuvent être utilisées si besoin dans les troubles ORL.
      1 goutte dans une cuillère à café de miel puis dans une infusion, 3 fois par jour. Et en parallèle, une goutte sur le thorax, 3 fois par jour. S’il ne supporte pas l’odeur ou s’il survient une irritation , vous pouvez la diluer dans une cuillère à café d’huile végétale.
      Attention, si vous souhaitez cumuler homéopathie et huiles essentielles : il faut commencer par prendre l’homéopathie et attendre une heure (voir deux heures) avant d’utiliser les huiles essentielles.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  59. Marie dit :

    Bonjour,

    Je voudrais utiliser la synergie résistance citée plus haut pour mon fils de 27 mois. Par contre, je n’ai pas d’HE de palmarosa mais de l’HE de bois de ho. Puis-je remplacer palmarosa par bois de hô ? (si oui est-ce les mêmes quantités ?)

    Merci.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Les huiles essentielles de Palmarosa et de Bois de hô ne sont pas équivalentes de par leur composition et leur activité. Il est donc préférable de s’en tenir à la synergie établie par Aude Maillard.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  60. DAUGY dit :

    Bonjour

    Je suis la maman d’un garçon de 4 ans qui a depuis 4 ans de problèmes d’ORL, otites séreuses et rhinos à répétition. Il a été opéré des adenoïdes et pose de aéreateurs il y a un an, sans résultats…
    J’ai essayé l’homeopathie est dans le périodes hivernales ou les affections sont trop fortes, cela ne semble pas marcher.
    L’ORL donne des traitements à base des antiobio et cortisones, et voudrais enlever les amigdales que, certes, sont inmenses…
    J’ai fait un traitement des goutes de thym thujanol et de melaleuca ou cineol sans résultat…
    Depuis hier j’ai fait deux applications en usage externe autour de l’oreille et cou avec la suivante préparation:
    50ml de huile noissete
    5ml de HE Ravintsare
    5ml de HE Niaouli
    2,5ml de Lavande Steochade
    Je suis inquiète puis qu’il a vomit plusieurs fois dans la nuit et je viens de lire sur votre blog que cette huile est interdit chez les mineurs de 6 ans! (j’ai fait une première application vers 14hs et une autre vers 21h avant le coucher…)
    Merci de votre réponse
    Bien cordialement

    Mme DAugy

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Stoppez l’application d’huiles essentielles et consultez votre médecin si les signes persistent.
      La Lavande Stoechale est fortement déconseillée chez les enfants à cause de sa toxicité. Même s’il s’agit de lavande, elles ne sont pas toutes les mêmes d’un point de vue action, composition et toxicité.
      Il ne faut pas s’improviser aromathérapeute et créer soi-même ses propres synergies qui peuvent faire plus de mal que de bien. D’autant plus qu’un enfant est beaucoup plus sensible aux huiles essentielles qu’un adulte.
      Si vous souhaitez soigner vos enfants sans risque avec des huiles essentielles, il existe des livres et notamment celui de Danièle Festy sur comment « soigner ses enfants avec les huiles essentielles ».

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  61. Archambault Juliette dit :

    Bonjour,
    J’ai lu votre article et vos réponses avec beaucoup d’attention. J’attendrai donc pour utiliser les huiles essentielles en diffuseur chez moi, mes enfants ont 22 mois et 4 ans.
    Cependant, j’ai vu il y a peu que la nounou des enfant utilisait du spray habitat assainissant de chez Phytosun aroms, elle l’a acheté en pharmacie… en regardant sur le site de la marque j’ai vu que cela était déconseillé au moins de 3 ans… s’agit-il d’une précaussion ou d’un réel risque? Dois-je demander à ma nounou d’arrêter les pulvérisations de ce produits?
    Bon week end
    juliette

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Il est possible de diffuser des huiles essentielles (avec ou sans diffuseur), si l’enfant n’est pas dans la pièce et en pensant à bien aérer après. Le choix des huiles essentielles se fera en fonction de l’âge et de l’action souhaitée.
      Pour le spray assainissant de chez Phytosun aroms, au vue de la composition disponible sur leur site internet, il est préférable de bien suivre les précautions d’utilisation du fabricant.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  62. abi dit :

    bonjour, j’ai préparer pour mon grand de 7 ans la preparation lavande fine, neroli ( que j’ai remplacer par du petit grain de bigarade pour une question de budget ), et hysope couchée mais j’ai doublée les doses pour en avoir d’avantage de prêt je voulais savoir si j’avais bien fait et aussi au bout de combien de jour pourrais voir si cela est efficace sur lui ?

    j’ai aussi un bébé de 7 mois qui ne fait pas encore ces nuits et qui sort les dents en ce moment je voulais savoir quelles huiles je peux utilsé pour l’aider a mieux dormir ?

    merci

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Les cures chez les enfants se font sur une quinzaine de jours maximum. La synergie douceur peut également se faire ponctuellement en cas de crise.
      Vous pouvez tout à fait préparer d’avance votre mélange sur de plus grosses quantité à condition que toutes les proportions sont conservées.
      Pour votre bébé de 7 mois, Danièle Festy dans son livre « soigner les enfants avec les huiles essentielles » préconise un mélange de lavande vraie (1ml), camomille (0.5ml), giroflier (0.5ml) dans 8ml d’huile végétale de millepertuis.
      Appliquez 2 gouttes du bout du doigt directement sur les gencives, 4 à 5 fois par jour. N’hésitez pas entre deux applications à masser sans rien la gencive de votre bébé ou lui donner un anneau spécial à « mâchouiller ».

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  63. Coccinelle dit :

    Bonjour,

    Ma petite fille a 2 ans et 9 mois. Je vais lui confectionner un baume d’après vos conseils. A quel pourcentage puis-je utiliser les HE suivantes : mandarine rouge, lavande fine, camomille romaine, marjolaine à coquille, hysope couchée, petit grain bigaradier ? Je précise que je ne mettrai pas toutes ces HE en même temps dans le même baume – je prévoie d’en faire d’autres – et que je vais tester les HE avant.
    D’autre part, peut-on utiliser l’HE de rose sur une enfant de cet âge ? Il me semble avoir lu quelque part qu’on pouvait, mais je n’arrive pas à retrouver où j’ai lu cela. A quel âge peut-on l’intégrer ? En est-il de même pour les cires florales ? Si oui, toutes ou seulement certaines ?
    Enfin, à quel âge peut-on intégrer les HE d’encens, de ravintsara … et de rose ? Même question pour la bergamote et le citron (j’ai lu que les enfants les apprécient particulièrement).
    D’autre part, puis-je utiliser le beurre de karité et le beurre de karité nilotica, après test, bien sûr ? Même question pour les autres beurres : certains sont-ils à éviter sur les petits de cet âge ?
    Et pour terminer, quelles huiles végétales me conseillez-vous d’utiliser sur sa peau à part olive, amande douce et calendula (macérât d’aroma-zone) ?
    Y a t’il d’autres hydrolats que celui de cannelle à éviter ?
    Merci d’avance de votre aide.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Pour utiliser des huiles essentielles chez les enfants, il faut être prudent et se référer uniquement à des synergies établies par des aromathérapeutes. Il peut être dangereux de créer soi-même ses propres mélanges.
      La voie orale n’est permise qu’à partir de 7ans et uniquement sous conseil médical et de l’action recherchée.
      Si vous souhaitez soigner vos enfants en toute sécurité, je vous recommande le livre de Danièle Festy que vous trouverez sur notre site via ce lien : http://www.aroma-zone.com/aroma/mediatheque.asp#soigner-enfants-huiles-essentielles
      En ce qui concerne les beurres végétaux et les hydrolats, ils peuvent être utilisés par voie externe chez les enfants sans problème. Tout dépend ensuite du but recherché.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  64. anouk autin dit :

    Bonjour, mon fils de 5 ans qui est soigné contre l’asthme sans grand conviction que se soit vraiment de l’asthme est régulièrement enrhumé, j’ai lu qu’un mélange de menthe poivrée, d’eucalyptus radié et de ravintsara sur un sucre 4 fois par jour serait efficace. Pouvez vous me donner votre avis s’ il vous plait, c’est surtout sur la manière (orale) de les prendrent que j’ai un doute et sur l’âge aussi d’ailleurs…
    Cordialement

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      L’huile essentielle de menthe poivrée est très fortement déconseillé chez les enfants et plus particulièrement chez les sujets asthmatiques. Les huiles essentielles ne sont pas recommandées par voie orale avant 7ans.
      Nous proposons sur notre blog un article dédié à l’asthme que vous trouverez via ce lien : http://blog.aroma-zone.com/avis-expert/aromatherapie-familiale-lasthme/
      Une synergie pour l’asthme est proposée ainsi que de multiples conseils.
      Si vous doutez sur l’asthme, il serait préférable de consulter à nouveau afin de déterminer précisément de quoi souffre votre fils.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  65. Maria dit :

    Bonjour,
    J’ai lu beaucoup à propos de l’extrait de pépin de pamplemousse , il se trouve qu’il est reconnu comme le meilleur antibiotique naturel . Il convient aux adultes ,aux enfants et il paraît n’a pas des effets secondaires. Est ce que vous pouvez préciser pourquoi l’extrait de pépin de pamplemousse qui est en vente sur aroma zone ne convient pas pour usage interne comme un complément alimentaire ? Si j’ai bien lu la fiche technique l’extrait est naturel et sans chlorure de benzethonium ni parabens ni triclosan ,comme cela doit être pour un produit bio.
    Merci

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Notre Extrait de pépins de pamplemousse (EPP) n’est pas prévu pour être adapté à la consommation comme complément alimentaire. Nous ne le vendons pas comme alimentaire parce que nous n’avons aucune donnée du fabricant concernant un tel usage et il n’a à notre connaissance aucune propriété thérapeutique documentée, nous n’avons donc aucune donnée ni garantie sur un tel usage et le vendons comme conservateur à usage cosmétique exclusivement (pour cette propriété, nous avons des données puisque nous avons vérifié son utilité)

      Notez qu’il existe toutes sortes d’ « EPP » (même en alimentaire) selon leur composition et mode d’obtention (qui par ailleurs sont souvent tenus secrets donc très difficile de comparer). Il est donc important de respecter les indications du fabricant quant aux utilisations de ces extraits.

      Très belle journée,
      Emilie, Expert Recherche ingrédients cosmétiques

  66. anouk dit :

    Bonjour, je viens de voir le medecin pour mon fils de 5 ans qui est bien enrhumé, et je lui ai demandé ce qu’ elle pensait des HE, elle m’a stictement interdit l’usage de celles si en me précisant qu’il ni avait aucune étude sur les effets secondaires de ces huiles et donner un traitement à base d’HE à un enfant était très risqué voir dangereux, c’est un médecin pourtant très ouvert sur les autres médecines comme l’homéopathie mais elle m’a dit avoir vu des enfants faire des convulsions avec juste un peu d’HE d’eucalyptus dans la chambre de l’enfant, qui croire?? J’ai toute confiance en mon médecin mais j’avoue être déçu, je pensais avoir une alternative avec la médecine classique…
    Quand pensez vous?
    Cordialement et surtour bonnes fetes de fin d’année

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Votre médecin a raison dans le sens où les huiles essentielles sont à manipuler avec précaution et tout particulièrement chez les enfants. En revanche, de nombreuses études ont démontré leur efficacité et peuvent dans certains cas, substituer (ou compléter) un traitement plus traditionnel.
      En ce qui concerne les enfants, certaines huiles essentielles sont interdites, d’autres sont très bien tolérées. Il est important de suivre les précautions de base et les synergies proposées par des aromathérapeutes. La voie orale n’est permise qu’à partir de 7ans. Même si les huiles essentielles restent efficace, elles ne remplacent pas une consultation médicale.
      Les synergies présentées dans le cadre de ce blog sont sans danger si elles sont utilisées à bon escient et en respectant les posologies. Si votre enfant a un terrain allergique ou des sensibilités particulières, il convient d’effectuer un test dans le pli du coude au préalable et attendre 48H.
      Si vous souhaitez, soigner les bobos du quotidien de vos enfants en toute sécurité, je vous recommande le livre de Danièle Festy, pharmacienne et aromathérapeute.
      Vous le trouverez sur notre site, via ce lien : http://www.aroma-zone.com/aroma/mediatheque.asp#soigner-enfants-huiles-essentielles

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  67. Jennifer dit :

    Bonjour,
    J’utilise depuis 9 jours la Synergie Resistance pour ma fille de 16 mois (8 goutte, 2x par jour).
    Depuis elle m’a fait une méga conjonctivite (2 antibio différent pour s’en débarrasser), une gastro, et là elle commence à avoir le rhume et la toux.
    Tout ça peut-il venir de la Synergie ?
    Je suis un peu perdue ! Dois-je continuer ??

    Merci d’avance pour votre réponse.
    Bonne fêtes de fin d’années.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Il est possible que votre fille fasse une réaction allergique aux huiles essentielles. Dans le doute, il est préférable d’arrêter immédiatement la synergie et de consulter un allergologue afin de déterminer s’il s’agit bien d’une allergie ou non.
      Avant toute administration d’huile essentielle (voie orale ou voie externe), il convient d’effectuer un test dans le pli du coude et d’attendre 48h afin de vérifier qu’aucune réaction n’apparait.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  68. Vanessa dit :

    Difficile de faire le pas face aux remontrances des pharmaciens médecins etc… Mon bebe de 10 mois a eu pour la deuxième fois de l année une rhino carabinée, son nez commençait a s infecte, il commençait a tousser. Bref après avoir utiliser des médicaments type cortisone ventoline vasoconstricteurs pour son premier rhume, j ai décidé d essayer les huiles essentielles: un miracle !!! J ai commence hier soir avec diffusion + en légère touche (accompagnée d hv amande douce) sur le front et aile du nez, ce soir il va bcp mieux!
    Quel dommage de se heurter aux professionnels qui refusent catégoriquement le dialogue (et d honorer nos demandes par la même occasion)
    Merci de nous permettre de soigner nos petits et de les rendre plus forts pour l avenir!
    Une question cependant, auriez vous un conseil HE en lien avec les vaccinations (pour aider a éliminer les composants toxiques, pour une meilleure tolérance? Localement?)
    J aurais aime savoir combien de temps pouvons nous garder les mélanges d huiles et dans quelles conditions?
    Merci beaucoup!

  69. Estelle dit :

    bonjour, je viens de voir se petit trésor, sa me plait bien à moi aussi, mon bébé à 16 mois fais rhume sur rhume à cause des dents, et depuis 2 mois environ il se réveil toute les nuits. ( pas l’habitude, du coup je suis irrité, anxieuse et j’en passe)bref… je voudrais savoir se que je pourrai lui donner pour son rhume et l’aider a mieux dormir, sachant que j’aimerais utiliser en spray (en attentant le diffuseur) et en mettre dans la chambre desa soeur (5 ans 1/2) et je pense que je vais prendre le livre de Danièle Festy car en lisant vite fait tout les com je vois que vous le recommander à chaque fois.
    Merci bcp pour tout c’est conseil, bon week end à tous et toutes

  70. janickie dit :

    bonjour mon fils a 10 mois et ma fille a 3.5 ans je souhaiterais savoir si je peut utiliser pour eux des huiles essentielle d eucalyptus globuleux dans leur chambre sur un galet ? et si je peut leur appliquer la préparation de votre site « baume d Alep » merci pour les réponses bonne journee

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      En diffusion pour faciliter le sommeil, vous pouvez diffuser ce mélange :
      Huile essentielle d’Orange douce : 2mL
      Huile essentielle de Mandarine : 1mL
      Huile essentielle de Lavande vraie : 1mL
      Huile essentielle de Ravintsara : 1mL
      Diffusez 10 minutes le soir avant le coucher puis attendez 10 minutes avant de coucher votre enfant. Il est important qu’il ne soit pas dans la pièce au moment de la diffusion pour ne pas irriter ses voies respiratoires.
      Petit plus : les huiles essentielles d’Orange douce et de Ravintsara aide aussi à stimuler l’immunité et aide à prévenir les affections ORL.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Il n’est pas conseillé de faire respirer en permanence des huiles essentielles à des enfants en bas-âge pour éviter les irritations respiratoires. La diffusion se fait à raison de 10 minutes par jour en l’absence de l’enfant.
      De plus, L’huile essentielle d’eucalyptus Globulus est strictement contre-indiquée avant 6 ans.
      Concernant le baume d’alep, certaines huiles végétales peuvent être irritantes chez les tout petits. Pour les peaux très sèches qui ont tendance à faire de l’eczéma, l’huile végétale de cameline est idéale. Elle est assouplissante et adoucissante et apporte de l’élasticité à la peau. Elle possède également une très bonne activité anti-inflammatoire, calme les peaux les plus irritées et protège les peaux sensibles.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  71. cledr dit :

    bonjour
    mon fils a 23 mois et se réveille en me réclamant toutes les nuits a 3h du matin. Je voudrais l apaiser grâce aux HE mais ne sais pas comment m y prendre sachant que j ai un humidificateur qui diffuse les HE?
    De plus j aimerais avoir la posologie a adresser a mon pharmacien pour les suppositoires pour lutter conter les infections orl car ici on ne s en sort pas (otites puis bronchites puis otites…)
    merci mille fois pour votre réponse

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Vous pouvez essayer la recette de l’expert « pause douceur », le soir avant le coucher.
      Si vous êtes intéressé par l’utilisation des huiles essentielles chez les enfants, je vous recommande le livre de Danièle Festy « Soigner ses enfants avec les huiles essentielles » que nous vendons sur notre site.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  72. sylvie L dit :

    bonjour

    ma fille de 27 mois tousse beaucoup la nuit, j’ai surélevé son matelas, mis un oignon coupé sous son lit comme dit dans la recette de grand-mère (…), le taux d’humidité dans sa chambre semble satisfaisant (58%) mais cela ne passe pas. le médecin m’a donc prescrit des inhalations à base de cortisone mais franchement je ne me vois pas lui administrer ce traitement trop souvent… j’ai toujours entendu dire qu’il ne fallait pas utiliser les HE avant 36 mois, aussi je découvre cet article avec surprise et un peu de méfiance aussi, voilà pourquoi je m’adresse à vous pour savoir quelles seraient les bonnes huiles ainsi que la bonne méthode pour les administrer et essayer d’enrayer cette vilaine toux!
    merci

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      La toux est un mécanisme de défense du corps. Il est donc impératif de trouver la cause de cette toux avant d’entreprendre tout traitement.
      En fonction de la cause, il sera possible d’envisager l’utilisation d’huiles essentielles, car chaque synergie à une fonction qui lui est propre : allergie(s), asthme, troubles ORL etc…
      N’hésitez pas à en discuter avec votre pédiatre.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  73. nana dit :

    Bonjour,

    Concernant la synergie pour le système immunitaire, l’he de palmarosa est indiquée,n’est-elle pas déconseillé pour les jeunes enfants?

    Merci.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      La synergie a été établie par une aromathérapeute confirmée et spécialement pour les enfants. Il n’y a donc pas de problème à utiliser l’huile essentielle de palmarosa en dehors des sensibilités individuelles.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  74. BERTHO dit :

    Bonjour,

    Ma fille de 4 ans a une toux grasse persistante depuis un moment maintenant. Aucune fièvre a déclarer et les sirops ne fonctionnent pas.
    Quelle huile essentielle pouvez-vous me conseiller?

    Merci par avance pour votre réponse.
    Cordialement.

    Marie

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Pour la toux grasse, nous pouvons vous recommander les huiles essentielles de Ravintsara (2ml) et de niaouli (1ml) dans de l’huile végétale d’amande douce (13ml). Appliquez 4 à 6 gouttes du mélange sur le thorax et le haut du dos, 3 fois par jour pendant 3 à 4 jours.
      Si les symptômes persistent, n’hésitez pas à consulter votre pédiatre.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  75. Emilie dit :

    Bonjour, j’aurais besoin de conseil car perdu, j’ai acheté les livres ma bible des HE ainsi que soigner ses enfants..de daniel festy.
    J’ai 2 enfants , un de 21 mois et 3ans 1/2. Lors d’une rhino j’ai diffuser ravintsara, 15min le matin et le soir, dans la piece a vivre , en leur presence pendant 2j. La semaine d’après de l’orange douce.
    Et la comme il refait une rhino dut a ses poussées dentaires, j’ai commencé par diffuser l’eucalyptus radié pour continuer sur le melange que propose daniel Festy, pour les infection ORL ( géranium, ravinstara, oranger et eucalyptus)
    et cela toujours en leur présence. Comme il n’est rien spécifié dans le livre.
    Je vois qu’il y en ont qui dise on peut et d’autres non en presence des enfants, je suis perdu car je ne sais pas comment faire.Pourriez vous m’aider s’il vous plait sur la diffusion?En leur présence ou non?
    La pharmacienne m’ayant dit aucune HE avant 7ans en diffusion.
    Quel risque y a t il de l’avoir fait?

    Merci pour l’intention que vous porterez à ma question ainsi que votre réponse.

    Cordialement

    Une amoureuse d’aromazone )))

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Il est préférable de diffuser des huiles essentielles en l’absence des enfants pour éviter d’irriter les voies respiratoires.
      S’ils n’ont présenté aucune gêne respiratoire, il n’y a pas de risque pour les quelques fois où cela a été fait. Rassurez-vous.

      Très belle journée,
      Catherine – Docteur en Pharmacie

  76. Lili dit :

    Bonjour,
    Mon enfant de 4 ans a attrapé des molluscum contagiosum a la piscine.
    J’ai entendu dire que des traitements à base d’aromathérapie pouvaient être une bonne alternative à l’ablation des molluscum à la curette et prévenir la contamination de la peau saine environnante et ainsi la propagation.
    Qu’en est-il?
    Que pouvez vous me suggérer pour un enfant de cette âge?
    Merci pour vos conseils avertis

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Il est tout d’abord important de rappeler que le molluscum contagiosum est certes contagieux et handicapant pour l’enfant mais qu’il s’agit d’une affection bénigne qui disparaît d’elle-même dans la plupart des cas.
      La consultation chez un dermatologue est cependant impérative pour établir un diagnostic qui proposera un traitement si elle présente des risques.
      Des études ont été menées sur le tea-tree mais cette huile essentielle a juste permis de limiter l’infection virale sans réel impact sur les boutons.

      N’hésitez pas à consulter un médecin.
      Très belle journée.
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  77. dal dit :

    je voulais aussi demandé est ce qu’on peu remplacé thym à thujanol de la première recette par autre chose?et ca fera le mème effet
    merci

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Vous pouvez remplacer l’huile essentielle de Thym à thujanol par la Marjolaine à thujanol.

      Très belle journée,
      Laura, Formulatrice cosmétique

  78. Lolly dit :

    Bonjour,
    Merci pour cet article et les multiples recettes!
    Je voudrais savoir s’il existe une huile essentielle que l’on pourrait mettre dans la machine à laver (directement dans le tambour ou mélangée avec la lessive dans le bac à lessive) pour laver le doudou, celui-ci étant machouillé à outrance et provoquant souvent des irritations autour de la bouche. Je voudrais pouvoir le « désinfecter » régulièrement sans qu’il soit toxique pour ma fille de 4 ans.
    Merci d’avance pour vos précieux conseils!
    Très belle journée

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Vous pouvez mettre 10-20 gouttes d’ huiles essentielles, comme tea tree, lavandin, citron dans la lessive, ou dans le bas de l’assouplissant avec un peu de vinaigre blanc (qui remplace l’assouplissant).
      Pour plus d’informations je vous recommande notre dossier thématique sur l’entretien ménager écologique : http://www.aroma-zone.com/aroma/dossier_entretien_menager.asp

      Le tea tree sera le plus antibactérien des 3, mais cela ne va jamais vraiment suffire à « désinfecter » le linge (pour cela il faudrait une concentration trop élevée d’huile essentielle). Pour cela, une meilleure solution serait de laver votre linge avec un peu de percarbonate de soude (lessive de blanc ou couleurs stables car cela peut ternir les couleurs) qui est un bon désinfectant. Vous pouvez le rajouter directement dans le tambour (et ajoutez votre lessive comme d’habitude). Une lessive à haute température (90°C) est aussi une bonne solution pour désinfecter encore plus, mais une lessive à 60°C avec du percarbonate de soude va déjà tuer un grand nombre de micro-organismes.

      Très belle journée,
      Emilie, Expert technique en ingrédients cosmétiques

  79. Mathilde dit :

    Bonjour,

    Ma fille âgée de 2 ans et 8 mois a des vers intestinaux.
    Puis je lui donner la formule de Danièle Festy que vous citez plus haut ? Si oui est-ce la même posologie ?
    Cela peut il se substituer à un traitement allopathique (je préfère les éviter) ?
    Merci d’avance.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Vous pouvez donner la formule de Danièle Festy citée plus haut pour votre fille âgée de 2 ans et 8 mois, à la même posologie.
      ATTENTION : il s’agit d’hydrolat, pas d’huile essentielle !

      Les formules que nous proposons à base d’hydrolats, d’huiles essentielles, etc, ne sont pas des médicaments et ne peuvent pas à proprement parler se substituer à des traitement allopathiques. Vous pouvez essayer cette formule, et si jamais les symptômes persistent, passer à un traitement allopathiques. En cas de doutes, n’hésitez pas à demander l’avis d’un médecin.

      Très belle journée,
      Isabelle, Docteur en Pharmacie

  80. Sibylle dit :

    Bonsoir,
    Je vous remercie pour ce post intéressant, dont la lecture a été très enrichissante. Actuellement enceinte, je souhaiterais savoir quel beurre utiliser pour le massage de mon bébé, après sa naissance. J’ai entendu dire que l’huile d’amande douce n’était pas forcément conseillée, car potentiellement susceptible de déclencher des allergies aux fruits à coques. Qu’en pensez-vous?
    J’ai deux grands garçons d’une dizaine d’année et souhaiterais pouvoir utiliser ce baume également pour eux.
    Je vous remercie de votre retour.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      En effet il vaut mieux éviter les huiles et beurres extraits de fruits à coque. Je peux vous recommander le beurre d’Avocat pour le massage de vos enfants.

      Très belle journée,
      Laura

  81. later dit :

    bonjour je souhaite soigner mon bebe de 1 ANS AUX HUILES ESSENTIELLES je pratique les huile et les livres de mde daniel festy mais son livre pour les enfant ne me convient pas existe t’il un livre pour bebe, plus claire avec des huiles simples et des doses pour cette âge la bien cordialement eloise

  82. durand dit :

    Bonjour,

    J’ai une question pour Aude Maillard.

    J’ai trouvé une recette proposée par vous-même dans « Plantes et santé » contre la maladie de Lyme (je crois que c’est similaire au tic-tox que l’on peut se procurer en Allemagne)et je voudrais savoir si on peut l’utiliser sur en enfant de 5 ans et 1 mois ? Il me semble qu’il n’est indiqué qu’à partir de 6 ans, mais est-ce vraiment important à quelques mois près ?

    Merci.

    Cordialement

  83. Claire dit :

    Bonjour,
    Vendez vous les mélanges tout prêts ‘Synergie…’ dont vous parlez dans l article?
    Merci d avance pour votre réponse.

  84. Laurence dit :

    Bonjour,

    Mon mari et moi partons fin de semaine prochaine en Inde (sud-est) avec nos deux enfants de 3 ans et 6 ans. Nous craignons d’avoir des épisodes de diarrhée et j’essaie de trouver des solutions naturelles pour prévenir et guérir, si le cas se présentait.

    En matière d’aromathérapie, que me conseilleriez vous de faire?
    J’ai déjà prévu de faire des massages à nous tous avec un mélange d’huile d’amande (pour la base) et les huiles essentielles suivantes: menthe poivrée, lavande aspic et cannelle. Qu’en pensez vous? Quel dosage conseillez vous (pour les adultes, et pour les enfants)?

    Que pourrai-je faire d’autre pour nous armer le mieux possible, vis à vis des problèmes de gastro mais pas seulement?

    Je vous remercie infinimment de votre réponse!!

    Meilleures salutations,
    Laurence

  85. anne dit :

    Bonjour
    Ma fille ne supporte pas la climatisation à l’école et elle tombe sans arrêt malade. Elle enchaîne les rhinopharyngite puis la toux
    Que puis je faire ? Aussi bien en massage ou en diffusion par brumisateur. Elle a bientôt 5 ans
    Merci

  86. Justine dit :

    Bonjour,

    J’ai une petite fille de 1 mois, et je souhaiterais savoir s’il est dangereux d’utiliser un diffuseur d’huiles essentielles (à micro-diffusion) dans notre maison. Si je l’utilise dans une pièce quand elle n’y est pas et en ouvrant les fenêtres, est déconseillé vu son (très) jeune âge ?

    Quelles HE puis-je utiliser ? Je pensais citron, petit grain, ou mandarine. Est-ce trop tôt ?

    Merci de votre réponse,

    Justine

  87. Julie dit :

    Bonjour, j’ai deux enfants de 6 mois et 19 mois.
    Ma 6 mois :
    – elle à une toux sèche et irritante que puis je lui donner ?
    – elle pleure aussi des qu’elle est seule que puis je faire pour la rassurer et passer cette étape ?
    Mon 19 mois :
    – il me fait rhino sur rhino que puis je donner pour renforcer ses défenses et que faire pour le soigner ?
    – il est dans une période de changement car veux faire seul mais n’y arrive pas ou alors fait des colères et caprices ne sais plus trop ce qu’il veut ou quoi faire de lui même, comment puis je l’aider ?

    Merci mille fois d’avance

Poster une réponse