Aromathérapie familiale : Les mycoses : des solutions aromatiques curatives et préventives

| 25 janvier 2013 | 310 Commentaires
L’expert : Aude Maillard, Docteur en Pharmacie, Aromathérapeute et Réflexologue.Praticienne et diplômée en aromathérapie scientifique, réflexologie plantaire et olfactothérapie, Aude Maillard a une approche très complète des huiles essentielles, à la fois scientifique et énergétique.C’est aussi et avant tout une passionnée des huiles essentielles avide de transmettre son savoir.

Aude Maillard anime aujourd’hui des ateliers d’Aromathérapie Aroma-Zone et est également à votre disposition pour des consultations personnalisées : pour davantage d’informations, connectez-vous sur www.aude-maillard.fr

 

Les infections mycosiques sont très fréquemment rencontrées dans la population. Mycose interdigitale des pieds, muguet, mycoses vaginales et même digestives, onychomycose (de l’ongle), teigne (mycose du cuir chevelu) : les champignons sont responsables d’infections pour lesquelles les traitements allopathiques sont satisfaisants pendant la crise, mais ils n’excellent pas pour éviter la récidive ou la prévenir. Comment l’aromathérapie se positionne-t-elle à ce sujet ? Est-il possible de traiter la crise mais surtout d’éviter qu’elle survienne ?

 

 

Les champignons actifs ou dormants

La mycose est un terme général pour signifier une infection de l’organisme par un champignon. Selon la nature du champignon et sa localisation, on parlera de candidoses (infections à candida) qui sont les plus fréquentes, de dermatophytoses sur la peau ou les cheveux (comme la teigne, l’intertrigo, l’herpès circiné). L’expression du champignon amène sur la peau des lésions superficielles plus ou moins caractéristiques, ainsi que des démangeaisons et des desquamations. L’infection mycosique n’est pas toujours simple à diagnostiquer car elle peut être aussi plus ou moins asymptomatique. En effet, l’organisme fongique a la particularité de présenter deux formes de vie, le mycélium et la levure. L’état mycélium est une forme silencieuse qui correspond à une symbiose entre le champignon et son hôte. Il se développe sous forme de filaments dans les muqueuses profondes digestives et gynécologiques. La flore naturelle de défense le tient en respect et l’infection reste totalement silencieuse. Par contre, dès que l’état général s’altère et que l’immunité baisse le champignon change de forme de développement. Il devient levure et prolifère de manière spectaculaire, prenant le dessus sur la barrière de défense immunitaire de son hôte. Héberger un champignon, même d’une manière silencieuse sur du long terme, porte préjudice à l’organisme, épuise l’immunité ainsi que le système digestif et nerveux.

 

Dire non au candida

Le candida se nourrit sur son hôte et certains éléments sont maîtrisables pour tenter de l’exterminer. Le sucre est sa nourriture : saccharose (sucre rapide), fructose (sucre des fruits), lactose (sucre du lait), glucose, sucres rapides et même lents… Pour prévenir l’infection, il est nécessaire de restreindre les apports en sucre, en supprimant tous les sucres rapides, les produits laitiers et les fruits, et en privilégiant le riz complet comme apport de glucides. D’autre part, le candida profite de certaines carences en vitamines, minéraux et acides gras essentiels pour se développer. Suivre une cure d’oméga 3, de vitamine D et de minéraux est complémentaire, avec en parallèle un régime alimentaire riche en légumes verts crus et cuits.

 

La clé de la guérison : l’hygiène intestinale

L’équilibre intestinal est une clé à beaucoup de problèmes de terrain (dépression, psoriasis, asthénie chronique, infections chroniques, déficience immunitaire…). Comme toutes les interfaces du corps humain, la lumière intestinale assure un passage de ce qui vient de l’extérieur (le bol alimentaire) vers l’intérieur (la circulation sanguine). Elle est dotée d’une population de défense bactériologique et immunitaire appelée flore intestinale commensale. Celle-ci, outre ses fonctions de digestion, d’assimilation et de métabolisation assure de grandes fonctions immunitaires. 400 familles bactériennes, soit 1014 bactéries en tout, cohabitent et vivent selon des règles hiérarchiques très importantes. Elles forment un équilibre subtil et sensible au stress, aux traitements antibiotiques et à l’alimentation. Il est important de prendre soin de ce microbiote d’une manière préventive et, bien sûr, lorsque des pathologies chroniques sont installées. Les infections fongiques à répétition sous entendent que le candida est hébergé de manière permanente dans la lumière intestinale ; la clé de la prévention et de la guérison complète se trouve à ce niveau, ce qui implique des mesures diététiques et la prise de compléments alimentaires et d’huiles essentielles par voie orale.

 

 Les huiles essentielles constituent des alliées de choix

Il existe deux propriétés communes à toutes les huiles essentielles qui s’inscrivent dans le respect de l’organisme sur lequel elles se trouvent. Elles sont bifidogènes (favorise la multiplication des bactéries bénéfiques) et eubiotiques (favorise tout processus vital). Elles vont donc soutenir et rétablir l’équilibre de toutes les flores bactériennes responsables de la défense. Même en faisant un traitement par voie orale, à base d’huiles essentielles antibiotiques destinées à éradiquer un microorganisme indésirable (bactérie, virus, champignon ou même parasite), elles restaurent l’équilibre du microbiote pour que l’immunité soit optimale. C’est en partie pour cela qu’après un traitement anti-infectieux en aromathérapie, le sujet se sent dopé et en pleine forme. Certaines huiles essentielles seront particulièrement adaptées pour traiter le candida ou les organismes fongiques, par voie externe et / ou interne : le Palmarosa, le Lemongrass, le Géranium rosat d’Egypte, le Laurier noble, la Sauge officinale, le Tea tree ou encore la Lavande aspic et la Litsée citronnée. Attention pour cette dernière à son côté irritant par voie externe ; pure, on la réservera pour les mycoses des ongles, sinon on veillera à toujours la diluer dans d’autres huiles essentielles ou une huile végétale. Pour compléter le spectre antifongique, par voie interne pour le traitement digestif, on pourra se permettre d’associer des huiles essentielles plus puissantes encore, riches en phénols aromatiques. Attention car ces huiles essentielles ne peuvent s’administrer que par voie orale, leur application sur la peau étant contre indiquée du fait de leurs propriétés dermocaustiques. Pour les citer : le Thym à thymol, le Clou de girofle ou encore l’Origan compact et les Cannelles.

 

Les traitements locorégionaux adaptés

Selon le siège de l’infection mycosique, le traitement local à base d’huiles essentielles sera adapté dans sa présentation et sa durée. Dans le cas d’infection gynécologique, il est possible de faire préparer des ovules (dont la formule serait donnée par un médecin ou un aromathérapeute). Dans ce cas, le traitement de la crise se restreindra à une dizaine de jours. Une mycose cutanée (pied, main, aine…) se traite par une formulation liquide (ou une crème), pendant au moins trois semaines. Les huiles essentielles peuvent être appliquées pures si la tolérance cutanée le permet, sinon elle seront diluées dans une huile végétale comme la nigelle, elle même présentant des propriétés antifongiques et assainissantes intéressantes. La formule proposée peut ainsi être utilisée pure ou diluée. Les onychomycoses (mycoses de l’ongle) se traiteront d’une manière plus caustique, en utilisant les huiles essentielles pures ou en privilégiant des huiles essentielles plus attaquantes comme la Litsée citronnée, le Clou de girofle, le Tea tree, … Les traitements devront se poursuivre pendant toute la durée de la repousse de l’ongle sain (6 à 8 mois), sous peine d’échec du traitement. Et la prévention reposera sur un traitement de fond associé aux soins locaux, devant être poursuivi sur plusieurs mois, selon les symptômes et les améliorations.

Pour être à l’aise dans ses baskets

Pour optimiser le traitement des mycoses des pieds, il est souhaitable de déloger le champignon des endroits les plus retirés, en particulier les chaussures. Celles-ci sont le siège d’humidité et de chaleur, les deux éléments favorables au développement de ces microorganismes. Il est possible de faire préparer en pharmacie un talc imprégné à 10 % du mélange de la formule et d’en « saupoudrer » tous les matins pieds et chaussures. Cela assainira l’environnement porteur de spores et de champignons. Il est envisageable aussi de fabriquer soi-même une solution dans un flacon muni d’un spray avec 10 gouttes du mélange de la formule et de compléter avec 90 gouttes d’alcool (à 60° cela suffit). Vaporiser ensuite l’intérieur des chaussures ou même les bacs de douche et caillebotis de salles de bains…

 

« Les formules de l’expert »
Synergie antifongique :
Propriétés :
antifongique puissante, antiinflammatoire, cicatrisante.

Huile essentielle de Lemongrass 2 ml soit 70 gouttes
Huile essentielle de Palmarosa 2 ml soit 70 gouttes
Huile essentielle de Géranium Égypte 2 ml soit 70 gouttes
Huile essentielle de Lavande aspic 2 ml soit 70 gouttes
Huile essentielle de Litsée citronnée 2 ml soit 70 gouttes

1ml équivaut à 35 gouttes

Dans un flacon de 10 ml en verre ambré muni d’un codigoutte, mélanger les huiles essentielles. Refermer et agiter.

Usage : matin et soir, appliquer la synergie pure à raison de 3 à 8 gouttes selon la surface à traiter, pendant 3 semaines. Si la peau est particulièrement sensible à l’application des huiles essentielles, rajouter au moment de l’application quelques goutes d’huile végétale de noyau d’abricot ou de nigelle pour améliorer la tolérance des actifs aromatiques.

S’il s’agit d’une mycose de l’ongle, penser à bien limer quotidiennement la surface pour que les huiles essentielles pénètrent mieux. Et dans ce cas, le traitement se fait avec les huiles essentielles pures, non diluées et devra se poursuivre au moins pendant 6 mois, au moins deux fois par jour, jusqu’à la repousse complète de l’ongle sain.

Indications : mycoses cutanées, unguéales, pied d’athlète.

 

Synergie antifongique : traitement de fond
Propriétés :antifongique, régulatrice de la flore intestinale, immunomodulante

Huile essentielle de Lemongrass 2 ml soit 70 gouttes
Huile essentielle de Palmarosa 2 ml soit 70 gouttes
Huile essentielle de Thym à thymol 1 ml soit 35 gouttes
Huile essentielle de Laurier noble 1 ml soit 35 gouttes
Huile essentielle de Tea tree 2 ml soit 70 gouttes
Huile essentielle de Clou de girofle  1 ml soit 35 gouttes
Huile essentielle de Thym à thujanol  1 ml soit 35 gouttes

1ml équivaut à 35 gouttes

Dans un flacon en verre teinté de 10 ml, muni d’un codigoutte, déposer les huiles essentielles selon le nombre de gouttes indiqué, refermer et agiter.

Usage : voie orale

Adultes et enfants de plus de 12 ans: 4 gouttes dans une boulette de mie de pain bien refermée pour éviter le côté piquant en bouche, à avaler, deux fois par jour, seulement 5 jours sur 7 pendant 3 mois.

Enfants de 6 à 12 ans : 2 gouttes dans une boulette de mie de pain, bien refermée pour éviter le côté piquant en bouche, à avaler, deux fois par jour, seulement 5 jours sur 7 pendant 3 mois.

Il est possible aussi de mettre les gouttes d’huile essentielle dans une gélule vide (achetée en pharmacie) et d’avaler la gélule.

Indications : infections fongiques récidivantes quelle que soit leur localisation, immunodéficience

Contre-indications : grossesse, allaitement, enfant de moins de 6 ans.

Tags:

Catégorie: AVIS D'EXPERT

Commentaires (310)

Trackback URL | Flux RSS des commentaires

  1. Carole dit :

    Merci pour ce sujet, qui tombe à pic puisque j’ai régulièrement des mycoses vaginales. Je vais donc suivre votre traitement de fond !
    Puis-je utiliser la première synergie que vous proposez pour les mycoses vaginales ? Si oui, où dois-je l’appliquer en massage ? J’imagine qu’il n’est pas possible de l’appliquer directement sur les muqueuses…ou si oui, à quelle dilution ?

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour Carole,

      Cette synergie est conseillée pour les mycoses cutanées, unguéales et pied d’athlète.
      Vous pouvez donc suivre la formule pour un traitement de fond, voici également quelques conseils pour le soin local.

      Pour les candidoses vaginales, nous vous conseillons de faire votre toilette avec un savon spécial au pH plutôt basique et de bien sécher les muqueuses vaginales.
      Vous pouvez appliquer ensuite un mélange à 10% d’huiles essentielles (Palmarosa antifongique (http://www.aroma-zone.com/aroma/fichepalmarosa.asp), Tea tree antibactérien (http://www.aroma-zone.com/aroma/ficheteatree.asp)), c’est-à-dire 10 ml du mélange de ces deux huiles essentielles + 90 ml d’huile végétale ou de mâcérat huileux.
      Si les symptômes persistent plus de 3 jours, nous vous conseillons de consulter un médecin ou un aromathérapeute pour des conseils plus personnalisés.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

      • Carole dit :

        Merci pour ces détails !
        Puis-je remplacer le Palmarosa par du Laurier noble et/ou du Géranium ?

        • Aroma-Zone dit :

          Bonjour,

          Oui, le Laurier noble et le Géranium, aux propriétés antifongiques intéressantes également, peuvent être utilisées dans ce cas.

          Très belle journée,
          Floriane, Docteur en Pharmacie

          • cocci68 dit :

            j’ai une mycose sous les aisselles depuis que je m’épile à l’épilateur électrique. Bien que je change régulièrement de déodorant je n’arrive pas à m’en débarrasser. Je n’aime pas les déos en sticks. Comment dois-je procéder. Merci

          • Aroma-Zone dit :

            Bonjour,

            Dans un premier temps, il faut soigner la mycose. Vous pouvez commencer par la synergie de l’expert mentionnée plus haut, par voie externe.
            Le traitement peut être long (plusieurs mois), il faut donc être patiente.
            Cette zone étant un pli du corps, il faut éviter au maximum les macérations et la transpiration car les mycoses aiment les endroits humides et chauds.
            Privilégier des vêtements respirant et éviter de trop vous couvrir (ou les pièces surchauffées) pour éviter de transpirer.
            Une fois que la mycose est passée, vous pouvez utiliser l’huile essentielle de palmarosa qui est idéale comme déodorant. Comme elle est antibactérienne et anti-mycose, elle prévient aussi la formation des mauvaises odeurs. Appliquez 1 goutte pure sur les aisselles épilées et propres.
            Astuce en plus, déposez cette goutte sur une pierre d’alun. La combinaison des deux est très efficace.

            Très belle journée,
            Catherine
            Docteur en Pharmacie

      • N. dit :

        Bonjour,

        Pour le mélange he ci-dessus, il faut mettre 5ml d’he tea-tree et 5ml d’he palmarosa?

        • Aroma-Zone dit :

          Bonjour,

          Bonjour,
          Oui, vous pouvez opter pour un mélange de 5ml de tea tree et 5ml de palmarosa.

          Très belle journée,
          Catherine
          Docteur en Pharmacie

      • TICHADOU dit :

        Bonjour, comment je fait pour faire un commentaire svp, j’ai une question a poser merci

      • TICHADOU dit :

        Bonjour,

        Je sais pas si je suis au bon endroit pour laisser des commentaire,

        Je suis depuis quelque temps assez déprimer a cause d’une Candida Krusei,( est-ce-que c’est une mycose buccale ??????? ) J’ai la langue qui deviens noir et aucune sensation de faim, j’ai le ventre qui gonfle avec des crampes et une très grosse fatigue, après deux avis médical et un sac remplie de plusieurs cures d’antibiotique sans résultat bien sure, ils ont dit qu’il y avait pas grand chose a faire pour la langue noir, ceci me rends très triste car c’est vraiment pas jolie a voir une langue noir,

        Est-ce-que les cures que vous avez mentionner pourrais marcher pour moi et si oui le quelle et combien de temps, devrais-je prends des prbiotiques en plus si oui les quelles, et est-ce-que vous avez des informations sur Candida Krusei

        S’il vous plait j’ai vraiment besoin d’aide !!!!!!!

        • Aroma-Zone dit :

          Bonjour,

          Le candida krusei est un type particulier de candidose (mycose) qui résiste aux traitement classique. Il est délicat pour nous d’intervenir sur des thématiques thérapeutiques telle que celle-ci.
          Il est possible que certains médecins envisagent la possibilité d’utilisation des huiles essentielles. Vous pourriez éventuellement en parler à un aromathérapeute pour voir ce qu’il en pense.
          A titre uniquement indicatif, vous trouverez ci-dessous une liste d’aromathérapeutes :
          http://www.medecines-douces.com/annuaires/an_naturo.htm
          Je vous souhaite beaucoup de réussite dans votre entreprise.

          Catherine
          Docteur en Pharmacie

      • Chalumeau dit :

        Bonsoir,

        J’ai moi aussi des mycoses vaginales récidivantes ( candida albican), je me suis fait préparer des ovules à bases d’huiles essentielles par mon pharmacien et elle m’a également conseillé de prendre des probiotiques.
        Puis -faire le traitement de fond que vous proposer? ou est-ce de trop? Dois-je attendre d’avoir fait mon traitement via les ovules pour débuter le traitement de fond. et puis-je appliquer en local le mélange Tea tree et palmarosa en même temps que que mes ovules?
        Merci beaucoup pour votre réponse

        Belle fin de soirée

        Emmanuelle

        • Aroma-Zone dit :

          Bonjour,

          Effectivement, les ovules à base d’huiles essentielles, prescrits par un médecin aromathérapeute, sont utiles au traitement des mycoses vaginales.
          De plus, les probiotiques participent à rééquilibrer votre flore vaginale, et ainsi éviter la réapparition de ces mycoses.

          Si vous utilisez des probiotiques, il ne me semble pas utile d’utiliser le traitement de fond proposé : en général, il est recommandé de faire soit l’un, soit l’autre.
          Et si jamais vous souhaitez utiliser le traitement de fond (à la place des probiotiques), je vous conseillerais, pour une approche plus personnalisée (posologie, durée), d’en parler à votre aromathérapeute qui vous a prescrit les ovules.

          Pour le traitement local à base d’huile essentielle de Tea tree et Palmarosa, je vous déconseille d’appliquer ce mélange en même temps que vous ovules. En effet, les ovules contenant déjà des huiles essentielles, il est préférable d’éviter le traitement local à base d’huile essentielle de Tea-tree et Palmarosa, afin d’éviter tout risque d’irritation supplémentaire (d’autant plus que la muqueuse est une zone fragile).

          NB : de manière générale, pour éviter les récidives de mycoses vaginales, nous vous conseillons de faire votre toilette avec un savon spécial au pH plutôt basique et de bien sécher les muqueuses vaginales.
          Outre les traitements qui ont pour but de détruire le champignons, il est important de traiter le terrain. Les mycoses se développent dans un terrain acide (souvent obtenu par une alimentation riche en produits laitiers, en céréales raffinés, en sucres…). Il faut donc commencer par basifier votre corps en modifiant votre alimentation. De nombreux ouvrages sur le sujet existent en librairie.

          Très belle journée,

          Isabelle, Docteur en Pharmacie

      • pasqualetto dit :

        Bonjour, j’ai eu régulièrement des infections gynéco de type candida etc… j’ai un terrain fertile à ce genre d’infections, j’ai d’ailleurs modifié mon alimentation comme vous le suggérer en évitant pain blanc, riz blanc, sucre raffiné, chocolat, biscuits, etc ( via les conseils d’audrey plantilla sur internet) en privilégiant le jus de canneberges, le vinaigre de cidre de pomme, il y a aussi les yaourt au lait cru mais moi je ne mange plus de produits à base de lait de vache, etc. Ici j’ai des démangeaisons suite à mes règles, en général, cela passe sans rien faire mais là, je sens et j’ai peur que cela perdure. Connaissez -vous ce type de problème et pourquoi juste après les règles? J’ai hier mis 2 gouttes de palmarosa dans 2 cs d’huile végétale de sésame que j’avais, cela a chauffé, j’ai eu un peu peur puis cela m’a calmé directement. Est-ce que j’ai bien fait, j’ai peur d’abimer les muqueuses, je me dis que si j’ai plus beaucoup de bonnes bactéries, je risque peut être de faire pire que mieux? Je prends des probiotiques recommandés par mon médecin homéopathe: IMGALT en gélulles et je prends des gélulles échinacea forte chez biover. La semaine passée,j’ai eu une bronchite et j’ai pris des antibiotiques durant 5 jours ( 2 x par jour) et donc je sais que j’ai déjà eu des infections champignoneuses suite à cela ducoup j’ai peur que mes simples démangeaisons post règles s’intensifient pour devenir une infection plus ardue. Là, mes symptômes sont légers…Besoin d’aide aussi car je ne comprends pas votre formules palmarosa/ tea tree: concrètement pour 10 ml d’huile végétale combien de gouttes dois je mettre pour appliquer en local? merci

    • benebi dit :

      Bonjour,
      Au risque de vous surprendre je traite toujours mes mycoses vaginales avec un tampon sur lequel je mélange huile végétale de jojoba+ huile essentielle de tea tree.
      Je mets une 1/4 de cuillère à café d’ huile de jojoba au creux de ma main propre auquel je rajoute 3 gouttes d’HE Tea Tree (arbre à thé). je mélange l’ensemble avec le doigt puis roule le tampon dedans puis je le mets en place et le garde 24h. Je fais cela jour et nuit pendant 4 à 5 jours et le tour est joué. Pas de besoin d’antibiotiques et de visite chez le médecin. C’est radical. Cela pique un tout petit peu à la mise en place.

    • EONET Jean Yves dit :

      Bonjour,
      Les pharmaciens n’ont plus de Thym à thujanol faute de mauvaise récolte, est-il possible de le remplacer par du Thym à linalol ?
      Merci par avance pour votre réponse

    • Cottin dit :

      Bonjour, tout d’abord merci pour cet article. J’ai actuellement une mycose qui récidive. Afin de m’en débarrasser on m’a conseillé de prendre une goutte d’arbre à thé, une goutte de géranium et 5 gouttes d’huiles végétale à appliquer sur la muqueuse. Est -il possible d’appliquer ce melange sur la muqueuse interne où il s’agit seulement de la muqueuse externe ? Je prend également 2 gouttes d’arbre à thé par voix orale 3 fois par jour (puis je les diluer dans une boisions sucrée avant) et le fait de ne prendre qu’une HE par voix orale sera t-il nécessaire pour se débarrasser de cette mycose récidivante? Si oui combien de jour doit durer le traitement ? Merci d’avance

  2. Christelle M dit :

    La synergie antifongique de fond contient de l’HE de thym à thyjanol qui est en rupture mondiale (absent du site aroma zone depuis plus d’un an). Par quoi peut il éventuellement être remplacé.
    Cette synergie sera t’elle efficace pour un adulte qui souffre d’une mycose digestive ?

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour Christelle,

      Vous pouvez remplacer l’huile essentielle de Thym à thujanol par celle de Marjolaine à thujanol.
      Oui, bien sûr, cette synergie est tout à fait adaptée pour aider les personnes souffrant de mycoses digestives

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

  3. elihah dit :

    Bonsoir
    je me bagarre avec cette saleté (et des symptômes neurologiques plus ou moins lourd) et j’ai aussi consulté ce site:
    http://candida-albicans.fr/
    merci pour les synergies, je vais els ajouter – à tout hasard- aux HE et HV que mon toubib m’a prescrit.
    Merci à ce blog d’en parler, je crois que bien des médecins ne savent aps à quel point le candida est une vraie machine de guerre.

  4. Nathalie R dit :

    Merci pour cet article très intéressant. J’aimerais beaucoup faire « la synergie antifongique : traitement de fond » cependant étant donné la difficulté à trouver l’HE thym à thujanol par quelle HE puis-je la remplacer ?

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Vous pouvez remplacer l’huile essentielle de Thym à thujanol par celle de Marjolaine à thujanol.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

  5. Elisabeth dit :

    Bonjour,
    J’ai une mycose unguéale que je ne suis pas arrivée à éliminer avec le traitement donné par mon médecin, elle a récidivé. J’ai essayé les HE, mais grâce à votre dossier, je viens de me rendre compte que comme je dilue mes HE (40%HE, 60%HV) c’est sans doute pour cela que ce n’est pas efficace.
    Je voudrais essayer la synergie antifongique, mais je n’ai pas le lemongrass. En attendant d’en acheter, puis-je commencer avec un mélange dans lequel je mettrais fragonia au lieu de lemongrass ?

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Vous pouvez tout simplement faire votre formule sans l’huile essentielle de Lemongrass. Si vous souhaitez ajouter de l’huile essentielle de Fragonia, vous le pouvez, elle possède aussi des propriétés antifongiques.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

  6. Annick dit :

    Bonjour,
    Je souhaite faire « la synergie anti-fongique » pour une mycose des ongles des pieds ancienne et tenace.
    Puis-je ajouter au mélange de l’huile essentielle de manuka?
    Merci de votre réponse.
    cordialement,
    Annick

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour Annick,

      Cette huile essentielle est connue pour ses propriétés antifongique puissante, vous pouvez donc l’utiliser dans votre formule contre les mycoses des ongles de pieds si vous le souhaitez.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

  7. Indumukhi dit :

    Bonjour,

    Merci beaucoup pour toutes ces précieuses informations.
    Je souhaiterais utiliser la formule antifongique pour une application locale au niveau vaginale et mammaire (mycose des seins). Est-ce possible d’adapter la formule pour la rendre compatible avec l’allaitement (car la lavande aspic peut présenter un risque, n’est-ce pas?)? Est-ce que les huiles essentielles passent dans le lait, et en combien de temps sont-elles absorbées par la peau (pour savoir combien de temps attendre avant de donner le sein après avoir appliqué le mélange)? Quel est le risque éventuel si mon bébé (qui a deux mois et demi) en absorbait une infime quantité lors de la têtée?
    Egalement, comment adapter la formule pour le traitement de fond? Car pour moi il s’agit d’une infection installée depuis longtemps. Y a-t-il des huiles essentielles efficaces qui en même temps ne présentent pas de risques pour l’allaitement?

    Indumukhi

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Les huiles essentielles sont déconseillées en cas d’allaitement, car en raison de leur liposolubilité, elles passent facilement dans le lait.
      Il est donc déconseillé de les utiliser sur les seins pendant l’allaitement.
      La formule conseillée par Aude Maillard est déconseillée pour les personnes allaitant.
      Pour un soin adapté, je vous invite à demander l’avis d’un aromathérapeute qui pourra vous conseiller plus personnellement et assurer un suivi.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

      • Charleston dit :

        Bonjour,

        Est-il possible d’utiliser des HE pour les mycoses des pieds lorsque l’on allaite ?

        Bonne fin de journée.

        • Aroma-Zone dit :

          Bonjour,

          Le centre de pharmacovigilance Midi Pyrénées a publié un document dans lequel il est indiqué que : « la phytothérapie est rarement étudiée au cours de l’allaitement, son usage est donc déconseillé par précaution. Quant aux huiles essentielles, elles peuvent s’accumuler dans le lait en raison de leur forte liposolubilité. Leur emploi est donc fortement déconseillé. »

          Nous ne pouvons que vous recommander de suivre ce conseil.

          Très belle journée,
          Frédéric , Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

    • Cec dit :

      Bonjour,
      je conseille aux femmes allaitantes qui ont une mycose de voir une consultante en lactation.
      J’allaite mon fils de 3 mois et pour une mycose je suis traitée par l’epp ( extrait de de pépins de pamplemousse) en local et par voie orale.
      Bonne journée

  8. Linda dit :

    Bonjour,

    J’ai une micose entre les 2 seins depuis plusieurs mois maintenant et qui tend a s’etendre de plus en plus. Pourriez-vous svp m’indiquer quelle formule utiliser ?
    Merci

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Vous pouvez commencer par la première synergie (en la diluant dans une huile végétale).
      En parallèle, si vous avez des mycoses qui reviennent souvent, il conviendra de faire un traitement de fond afin d’éviter les récidives.
      N’hésitez pas à prendre rendez-vous chez un aromathérapeute ou un naturopathe afin d’avoir un suivi plus personnalisé si besoin.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

  9. Antoinette dit :

    Bonjour,

    Je souhaite utiliser les deux formules suite à un « herpès circiné » apparu le mois dernier qui a été suivi d’un pityriasis rosé de Gilbert. Existe t’il une contre-indication en cas de fibromes uterins?

    Merci d’avance.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      S’il s’agit de fibrome hormono-dépendant, il convient d’éviter l’utilisation d’huiles essentielles à action oestrogen-like par précaution et en l’absence d’études complètes sur le sujet.
      Ces huiles essentielles sont caractérisées par la présence de composés appelés sesquiterpénols ou alcools sesquiterpéniques tels que Nerolidol (HE Néroli)Virilidol (HE Niaouli), Carotol (HE Carotte), Farnésol (HE Camomille romaine), Santalol (HE Santal), Cédro (HE Cyprès de Provence), Patchoulol (HE Patchouli), Carvéol (HE carvi), Globulol (HE Eucalyptus globulus), Lédol (HE Lédon du Groenland), Spathulénol (HE Verveine citronnée), Bisabolol (HE Camomille allemande), Sclaréol (HE Sauge sclarée) …

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      S’il s’agit de fibrome hormono-dépendant, il convient d’éviter l’utilisation d’huiles essentielles à action oestrogen-like par précaution et en l’absence d’études complètes sur le sujet.
      Ces huiles essentielles sont caractérisées par la présence de composés appelés sesquiterpénols ou alcools sesquiterpéniques tels que Nerolidol (HE Néroli)Virilidol (HE Niaouli), Carotol (HE Carotte), Farnésol (HE Camomille romaine), Santalol (HE Santal), Cédro (HE Cyprès de Provence), Patchoulol (HE Patchouli), Carvéol (HE carvi), Globulol (HE Eucalyptus globulus), Lédol (HE Lédon du Groenland), Spathulénol (HE Verveine citronnée), Bisabolol (HE Camomille allemande), Sclaréol (HE Sauge sclarée) …

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

      • M dit :

        Bonjour,
        C’est avec grand intérêt que je lis votre dossier et me pose plusieurs questions. Je souhaite soigner une candidose multiple (5 sortes de candidas intestinaux)avec les HE mais j’ai de multiples fibromes et kystes mammaires apparemment liés à une perturbation hormonale. Votre réponse du 7 juin 2013 sur les HE oestrogen-like m’interpelle. Cela vaut-il également pour la diffusion et l’utilisation en cosmétique (p. ex. crèmes…). Y a-t-il encore d’autres HE à ne pas utiliser dans mon cas ? J’utilise régulièrement l’HE de néroli que je respire à même le flacon. Cette utilisation est-elle également à proscrire ? De même que le niaouli pour l’augmentation du système immunitaire par diffusion ou par voie cutanée(sachant qu’elle est utilisée pour les femmes ayant un cancer du sein pour protéger la peau lors de la radiothérapie) ? Merci d’avance pour votre réponse.
        Meilleures salutations.

        • M dit :

          Rebonjour,
          Vous disiez dans une réponse qu’il vaut mieux être suivi par un aromathérapeute pour la formule de fond (voie orale) pour la candidose. Je souhaite utiliser cette formule mais n’ai pas l’occasion d’être suivie car habitant en Amérique du Sud je ne trouve pas d’aromathérapeute (ils ne savent pas ce que sont les HE là où je vis). Etant habituée à utiliser les huiles essentielles tous les jours depuis des années (par voie cutanée et en diffusion) je les ai toujours bien tolérées. Puis-je tenter la formule toute seule ? Puis-je l’utiliser en même temps qu’un traitement homéopathique pour le même problème ?
          Merci d’avance et meilleures salutations.

          • Aroma-Zone dit :

            Bonjour,

            Nous ne sommes ni médecins ni aromathérapeutes et ne pouvons donc pas donner de conseils médicaux. Néanmoins Aude Maillard, qui est aromathérapeute, donne dans l’article des conseils précis et formules détaillées, et, si vous n’avez pas d’autre problème médical particulier ou contre-indication, je pense que vous pouvez essayer ses synergies sous votre propre responsabilité, en respectant bien les dosages et conseils.

            Très belle journée,
            Emilie, Expert technique en ingrédients cosmétiques

        • Aroma-Zone dit :

          Bonjour,

          Dans le cas de fibromes hormono-dépendants, je vous conseillerai de consulter un aromathérapeute ou médecin spécialisé avant toute prise d’huiles essentielles par voie interne.
          Pour un usage en olfaction de temps en temps dans le flacon ou en cosmétique en faibles doses ou de manière ponctuelle, ou en diffusion de manière épisodique, il ne devrait pas y avoir de problème.
          Pour tout usage intensif, demandez l’avis d’un spécialiste.

          Très belle journée,
          Emilie, Expert technique en ingrédients cosmétiques

  10. agnes dit :

    bonjour, j’ai des candidas parapsilosis (vulvo vaginal), et des E.Fecalis ! en plus des ovules aux HE, est ce que des applications de HE tea tree + HE palmarosa sur huile au calendula suffisent ? quelle quantité, fréquence applications, durée traitement ? Pour l’hygiène, quel type de savon ? que veut dire PH basique ? Merci d’avance

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Pour les candidoses vaginales, nous vous conseillons de faire votre toilette avec un savon spécial au pH plutôt basique et de bien sécher les muqueuses vaginales.
      Vous pouvez appliquer ensuite un mélange à 10% d’huiles essentielles (Palmarosa antifongique (http://www.aroma-zone.com/aroma/fichepalmarosa.asp), Tea tree antibactérien(http://www.aroma-zone.com/aroma/ficheteatree.asp)), c’est-à-dire 10 ml du mélange de ces deux huiles essentielles + 90 ml d’huile végétale ou mâcérat huileux.
      Si les symptômes persistent plus de 3 jours, nous vous conseillons de consulter un médecin.

      Outre les traitements qui ont pour but de détruire le champignons, il est important de traiter le terrain. Les mycoses se développent dans un terrain acide (souvent obtenu par une alimentation riche en produits laitiers, en céréales raffinés, en sucres…). Il faut donc commencer par basifier votre corps en modifiant votre alimentation. De nombreux ouvrages sur le sujet existent en librairie.
      Vous pouvez aussi rééquilibrer votre flore en utilisant des probiotiques ou encore utiliser la formule proposée par Aude Maillard pour un traitement de fond.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

  11. Sarah dit :

    Bonjour, je vous remercie énormément pour vos recettes, moi j’ai des champignons (taches noires légerment visibles) sur tout le corps, avec des sensations d’irriations et rougeurs parfois surtout sur la poitrine et bras.
    J’utilise pour l’instant HE de Thym que je mélange avec Huile d’Argan.

    J’ai également HE d’Arbre à Thé+ Romarin+Clou de girofle+ lavande+ Eucalyptus+ Laurier+ Citron.

    Quelle formule et dosage vous me proposez pour une application locale.

    Merci beaucoup d’avance.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Concernant la formule à utiliser, je vous conseille d’essayer celle préconisée par Aude Maillard « synergie antifongique », élaborée pour ce type d’indication.
      Outre les traitements qui ont pour but de détruire le champignons, il est important de traiter le terrain. Les mycoses se développent dans un terrain acide (souvent obtenu par une alimentation riche en produits laitiers, en céréales raffinés, en sucres…). Il faut donc commencer par basifier votre corps en modifiant votre alimentation. De nombreux ouvrages sur le sujet existent en librairie.
      Vous pouvez aussi rééquilibrer votre flore en utilisant des probiotiques ou encore utiliser la formule proposée par Aude Maillard pour un traitement de fond « synergie antifongique : traitement de fond ».
      Sachant qu’il s’agit d’une thématique thérapeutique avec des mycoses qui semblent bien installées, nous vous conseillons de consulter un naturopathe ou un aromathérapeute qui pourra vous conseiller plus précisément et assurer un suivi plus personnalisé.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

  12. Murielle dit :

    Bonjour , le dermatologue a diagnostiqué La présence d une teigne dans le cuir chevelu de mes enfants…. Auriez vous quelques conseils a me donner, existe t il des solutions? Je me gratte également est il possible que je sois contaminée? Le dermatologue ne le pense pas car la transmission aux adultes est rarissime semble t il. Y a t il un traitement pour les adultes, préventif ou curatif? Les gélules d origan compact peuvent elles soigner cela? Merci pour votre réponse.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Voici un mélange préconisé pour le soin des teignes chez l’enfant (D Baudoux) :
      Huile essentielle de Laurier noble : 3 ml
      Huile essentielle de Géranium Egypte : 3 ml
      Huile essentielle de Clou de Girofle : 2 ml
      Huile essentielle de Palmarosa : 3 ml
      Huile essentielle de Camomille romaine (calme les démangeaisons) : 2 ml
      Macérât de calendula : complément à 30 ml soit 17 ml
      1 application locale trois fois par jour pendant au moins 3 semaines.

      Pour vous, si vous êtes contaminée, voici une formule que je peux vous conseiller (une application locale est plus appropriée que des gélules dans ce cas) :
      Dermatophyties (infection de la peau ou des ongles, ou du cuir chevelu, par des champignon microscopique responsable d’infections cutanées comme la teigne) : herpès circiné à tricophyton (Baudoux) :
      Huile essentielle de Cymbopogon martinii (Palmarosa) : 0,5 ml
      Huile essentielle de Chenopodium ambrosioides var. anthel (Chénopode) : 0,3 ml
      Huile essentielle de Litsea citrata (Litsée citronnée) : 1 ml
      Huile essentielle de Vetiveria zizanoïdes (Vétiver) : 1 ml
      Huile végétale de Rosa rubiginosa (Rose musquée) : 5 ml
      Transcutol : complément à 15 ml
      3 applications locales par jour jusqu’à nette amélioration.
      Remarque : le transcutol est une préparation pharmaceutique peu répandue qui permet de faire pénétrer facilement les corps gras comme les huiles essentielles au niveau de la peau. Il peut être facilement remplacé par une huile végétale sèche comme l’huile végétale de Noisette, de Kukui, ou de Macadamia.

      En prévention, l’hygiène est importante. Il convient de ne pas partager peignes, serviettes ou vêtements utilisés par les personnes contaminées.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

  13. sylvie dit :

    bonjour,
    suite a des mycoses a repetitions je me soigne aux huiles essentielles…on m’a conseillé dernierement de melanger he palmarosa,he laurier noble,he tea tree pour mycose vaginale mais pouvez vous m’indiquersi elles sont efficaces?

  14. sylvie dit :

    et en quelle quantité pour une ovule?

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      La synergie antifongique a été formulée pour une utilisation par voie externe pour des mycoses cutanées.
      Nous sommes un établissement cosmétique, or il s’agit d’une formule pharmaceutique. Nous ne proposons donc pas de telles formulations.
      Voici cependant une formule conseillée en cas de candidose vaginale par P. Franchomme dans l' »Aromathérapie exactement » à faire faire par votre pharmacien :
      – Huile essentielle de Melaleuca alternifolia à terpinén-4-ol : 100 mg
      – Huile essentielle de Cinnamomum verum (feuilles) : 100 mg
      – Huile essentielle de Origanum majorana : 100 mg
      Excipient qsp 1 ovule de 3g N°XX.
      Utilisation : 1/jour le soir pendant 20 jours, à renouveler si nécessaire.

      Je vous conseille également de faire le traitement de fond préconisé par Aude Maillard si vous avez régulièrement des mycoses.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

  15. Mylène dit :

    Bonjour,
    Merci beaucoup pour cet article fort intéressant! J’ai déjà utilisé plusieurs fois de l’HE de tea tree pour des pieds d’athlètes et le résutat est impressionnant! Je retiens la recette pour le traitement de fond!
    Bonne journée!
    Mylène

  16. Aline dit :

    Bonjour à tous !
    Peut-on utiliser l’Huile Essentielle de Manuka sur des onychomycoses (celles des pieds) ? J’ai entendu dire que cette huile est plus efficace que l’huile essentielle Tea tree, est-ce vrai ? Merci pour votre réponse.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Oui, il est tout à fait possible d’utiliser l’huile essentielle de Manuka sur les mycoses des pieds.
      En effet, comme nous l’indiquons sur notre fiche conseil, cette huile essentielle a des propriétés antibactérienne, antivirale et antifongique très puissantes, et peuvent être jusqu’à 20 fois plus actives que l’huile essentielle de tea tree sur certains germes.
      Je vous conseille de tester pour voir ce qui convient le mieux à votre problème.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

  17. Guylène dit :

    Bonjour, je découvre votre site et j’en suis ravie ! J’ai une petite fille de 2 ans 1/2 qui se couvre de plaques rouge (qui grattent) et très sèches au niveau du cou, des bras et même à l’entrejambe. J’ai pensé à une micose cutanée et j’ai trouvé une formule à base de HE PAlmarosa, He géranium rosat, He clou de girofle ?he laurier noble et HE d’arbre à thé. Dans quelle base neutre puis-je mettre cette formule pour une application sur tout le corps ?
    Je vous remercie par avance de votre réponse.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Laura,

      Les huiles essentielles sont en règle générale déconseillées pour les enfants de moins de 3 ans, sauf avis médical contraire et s’utilisent plutôt localement.
      Certaines huiles essentielles que vous citez ne sont pas appropriées pour les enfants : le clou de girofle notamment.
      Ensuite, avant toute chose, il convient de connaître de quoi souffre votre enfant. Ne s’agit-il plutôt pas d’eczéma ?
      Dans ce cas, le macérât de Calendula ou l’huile végétale de Cameline purs peuvent l’aider.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Les huiles essentielles sont en règle générale déconseillées pour les enfants de moins de 3 ans, sauf avis médical contraire et s’utilisent plutôt localement.
      Certaines huiles essentielles que vous citez ne sont pas appropriées pour les enfants : le clou de girofle notamment.
      Ensuite, avant toute chose, il convient de connaître de quoi souffre votre enfant. Ne s’agit-il plutôt pas d’eczéma ?
      Dans ce cas, le macérât de Calendula ou l’huile végétale de Cameline purs peuvent l’aider.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

  18. Isabelle dit :

    Bonjour,

    Je suis sujette régulièrement à de la dermite séborrhéique, qui me gratte énormément en période de crise. Les shampoings (Sébiprox par exemple) sont moyennement efficaces (surtout sur le long terme). Puis-je utiliser le traitement de fond préconisé pour le cuir chevelu ? Y-aurait-il une formulation de shampoing efficace ?
    Merci pour votre réponse
    Isabelle

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Voici une formule que vous pouvez utiliser pour une dermite séborrhéique (Baudoux) :
      Huile essentielle d’Aniba rosaeodora (Bois de rose) : 1 ml
      Huile essentielle de Monarda fistulosa (Monarde fistuleuse) : 2 ml
      Huile essentielle de Melaleuca alternifolia (Tea tree) : 2 ml HE Pelargonium asperum cv Egypte (Géranium Egypte) : 1 ml
      Huile essentielle de Salvia officinalis (Sauge officinale) : 1 ml
      Huile végétale de Rosa rubiginosa (Rose musquée): 3 ml
      Utilisation : 4 à 5 gouttes du mélange dans une noix de base lavante tous les 2 jours jusqu’à guérison.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

      • nawel dit :

        Bonjour , moi la dermite je l’ai au visage et suis en plein grosse crise … sachant que ja’i une RCH … que puis je mettre ? J’ai de HE de géranium bourbon, palmarosa, lavande vraie, tea tree, huile de nigelle, sésame, jojoba, amande douce a la maison et TT est bio. Je peux faire quoi concrètement j’an ai marre , jai un rdv gallant dans un mois un entretien d’embauche dans une semaine … je me sens affreuse et dégoûtante . Merci de m’aider

        • Aroma-Zone dit :

          Bonjour,

          Voici une synergie que vous pouvez utiliser pour une dermite séborrhéique (Baudoux) :
          • Huile essentielle de Bois de rose : 1 ml
          • Huile essentielle de Monarde fistuleuse : 2 ml
          • Huile essentielle de Tea tree : 2 ml
          • Huile essentielle de Géranium Egypte : 1 ml
          • Huile essentielle de Sauge officinale : 1 ml
          • Huile végétale de Rose musquée : 3 ml
          Utilisation : 4 à 5 gouttes du mélange dans une noix de base lavante tous les 2 jours jusqu’à guérison.
          Nous proposons une base shampoing neutre (Biologique, sans colorant, sans parfum) idéale pour cette synergie.

          Très belle journée,
          Catherine – Docteur en Pharmacie

          • Sara dit :

            Bonjour,

            Ce mélange peut-il être préparé et ajouté dans la base de shampoing neutre à l’avance, sans que cela n’altère son efficacité?
            Merci d’avance pour votre réponse.

          • Aroma-Zone dit :

            Bonjour,

            en effet ce mélange peut-être préparé et ajouté à votre base de shampooing (à hauteur de 5%).

            très belle journée,
            Laura, Formulatrice cosmétique

  19. Sabrina dit :

    Bonjour
    Cela fait longtemps que je cherche une solution naturelle pour une mycose de l’ongle de pied. J’ai pas mal d’huiles essentielles et en regardant vos formules, je pense que celles de Tea tree, Girofle, Cannelle de Chine, Lavande Aspic?, pourraient convenir. Mais à quel dosage? J’essaie le Tea Tree depuis quelques jours. Merci pour vos réponses

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Les huiles essentielles que vous citez peuvent en effet être utilisées.
      Voici cependant une synergie plus précise proposée par D. Baudoux en cas de mycose unguéale :
      Huile essentielle de Laurier noble : 2 gouttes
      Huile essentielle de Palmarosa : 2 gouttes
      Huile essentielle de Lavande vraie (vous pouvez éventuellement utilizer la Lavande aspic si vous le souhaitez) : 1 goutte d’Huile essentielle de Saro : 2 gouttes d’Huile essentielle de Cannelle de Chine : 2 gouttes Conseil d’utilisation : 2 à 3 gouttes du mélange sur l’affection de l’ongle 3 fois par jour pendant

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

  20. celine dit :

    bjr,
    mon fils de 3 ans a un début de mycose des ongles (je lui ai transmisea, je pense) quel traitement puis je lui appliquer
    MERCI

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Vous pouvez utiliser la formule suivante sur l’ongle au niveau de la mycose :
      Huile essentielle de Cymbopogon martinii (Palmarosa) : 2 ml
      Huile essentielle de Pelargonium x asperum cv Egypte (Géranium rosat) : 2 ml
      Huile essentielle de Eugenia caryophyllus (Clou de girofle) : 0,5 ml
      Huile essentielle de Laurus Nobilis (Laurier Noble) : 1 ml
      Huile essentielle de Melaleuca Alternifolia (Tea tree) : 2 ml
      Macérât de Calendula : 8 ml

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

  21. Léna dit :

    Bonjour;
    Je vais essayer votre traitement de fond. Par contre, il me manque certaines huiles essentielles, et je n’ai pas envie de tout acheter. Pouvez vous me dire lesquelles sont les plus importantes parmi celles ci: lemongrass, thym à thymol, clou de girofle, thym à thujanol ?
    Merci.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Il s’agit d’une synergie étudiée et proposée par Aude Maillard. Il n’y a pas une huile essentielle « plus importante » qu’une autre, chacune ayant ses propriétés propres.
      Cependant, certaines ont des propriétés proches et si vous le souhaitez, libre à vous de ne pas mettre l’une ou l’autre des huiles essentielles de la formule.
      Je vous conseille de relire l’article avec les actions de chaque huile essentielle afin de faire votre choix.
      Vous pouvez par exemple utiliser celle de Thym à thymol ou celle de Clou de Girofle qui contiennent des phénols et sont des huiles essentielles anti-infectieuses puissantes à large spectre d’action, et le Thym à thujanol (pouvant être remplacé par la Marjolaine à thujanol).

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

  22. Elisabeth dit :

    Bonjour,
    Mon médecin m’a prescrit une crème anti-fongique pour ma mycose unguéale. J’ai arrêté l’application locale d’HE, mais j’aimerais compléter ce traitement par la prise par voie orale de la synergie d’HE indiquée dans l’article.
    Je compte acheter l’HE de Marjolaine à Thujanol à la place de l’HE Thym à Thujanol. Par contre, je n’ai pas l’HE de Thym à Thymol, mais j’ai celle à linalol. Puis-je remplacer ou est-ce un achat indispensable ?
    D’autre part, la synergie peut se prendre en gélule, mais j’ai du mal à trouver des gélules vides, puis-je acheter les comprimés neutres pour prendre la synergie ?
    Je vous remercie par avance de vos réponses.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Il est possible d’utiliser l’huile essentielle de Thym à linalol si vous le souhaitez.
      Elle ne « remplacera » pas celle de Thym à thymol (riche en phénols et anti-infectieuse à large spectre d’action comme le Clou de Girofle), sa composition étant différente, mais elle possède aussi des actions antimicrobiennes, antibactériennes, antifongiques (elle est particulièrement efficace en cas d’infection par Candida albicans), antivirale… intéressantes dans ce cas-là.

      Sachant que la synergie contient des huiles essentielles riches en phénols qui peuvent être irritants pour la peau et les muqueuses, il est fortement conseillé de respecter l’usage de gélules, ou d’employer la technique proposée par Aude Maillard (dans une boulette de mie de pain), ou encore de mélanger le nombre de gouttes conseillé de la synergie d’huiles essentielles dans une cuillère à café d’huile végétale, mais les comprimés neutres ne sont pas recommandés dans ce cas-là.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

      • Elisabeth dit :

        Merci pour votre réponse.
        J’ai commencé la prise par voie interne en utilisant le thym à linalol dans ma synergie, et avec vos conseils, je vais acheter l’HE de thym à thymol pour plus d’efficacité.
        Finalement, j’ai renoncé à acheter des comprimés neutres, et j’ai acheté des gélules de lait de jument. Je dépose mes gouttes d’HE à l’intérieur et j’avale la gélule préparée. Pas de souci en procédant ainsi puisque les HE sont absorbées par la poudre de lait et ne sont pas en contact direct avec la bouche.
        Merci encore pour vos précieux conseils.

      • M dit :

        Bonjour,
        Peut-on également utiliser du disper et ensuite le tout dans de l’eau ?
        Meilleures salutations.

        • Aroma-Zone dit :

          Bonjour,

          Vous pouvez également disperser vos huiles essentielles dans du disper avant d’ajouter de l’eau.

          Très belle journée,
          Laura, Formulatrice cosmétique

  23. Pauline dit :

    Bonjour, je me bats depuis des années avec une mycose unguéale. Parfois, je me décourage et j’espace le traitement alors, j’ai du mal à tout éradiquer.
    Pour l’instant, je ne mets que de l’arbre à thé. Je pensais que c’était suffisant, d’après ce que j’ai lu sur le web.
    Mais, je vais essayer le traitement anti-fongique car je commence à désespérer d’avoir un résultat.
    J’ai juste une question : je voudrais finir mes HE d’arbre à thé. Laquelle des autres HE peut-elle remplacer ?

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      En effet, s’il s’agit d’une mycose récalcitrante, une huile essentielle ne suffit parfois pas. Souvent, les huiles essentielles sont plus efficaces lorsqu’elles sont utilisées en synergie.
      L’huile essentielle ne va pas remplacer une des autres huiles essentielles, chacune ayant sa composition et ses propriétés complémentaires, mais vous pouvez tout à fait l’ajouter à cette synergie si vous le souhaitez.

      Très belle journée,
      Floriane, Docteur en Pharmacie

  24. Elsa dit :

    Bonjour,
    mon ami souffre d’une mycose cutanée (pityriasis versicolor).
    Le problème, c’est qu’elle est étendue à quasiment toutes les parties du corps.
    Existe-til une recette de shampoing qui pourrait être adaptée ?
    Cordialement,

  25. Yuna ji dit :

    Bonjour.

    Je souhaiterais savoir, il est indiqué que certaines huiles essentielles sont thermostatique, hepatotoxique, or il est aussi indiqué que la deuxième formule (traitement de fond) peut être utilisé dans le cas d’une infection fongique quelque soit sa localisation.

    La deuxième formule peut elle être conseillé pour les infections cutanée?

    Devant soigner plusieurs localisations d’infections, y ‘a t ‘il une dose à ne pas dépasser pour cette deuxième formule si je l’utilise comme traitement de fond et éventuellement sur la peau…

    Merci de votre temps!

    • Yuna ji dit :

      dermo-caustique…

    • Aude Maillard dit :

      Bonjour,

      La deuxième formule est destinée à une voie orale, elle ne peut en aucun cas servir à une application cutanée sur une peau déjà enflammée. Eventuellement elle peut servir à une application sur un ongle en veillant à ne pas déborder car les huiles essentielles de cette formule sont dermocaustiques.

      Cette synergie 2 prise par voie orale est vivement recommandée si plusieurs endroits du corps sont concernées par un problème de mycose. Elle contribuera a rétablir le terrain d’une manière plus efficace.

      Très belle journée,
      Aude Maillard

  26. Sophie dit :

    Bonjour
    Suite à une grosse fatigue récurrente , une boulimie de sucre, une intolérance aux odeurs de fritures, un ventre très gonflé après les repas ect…
    on m’a parlé d une éventuelle mycose de l intestin et donné de l extrait de pépin de pamplemousse .
    Je me suis documenté et j ai constaté pas mal d avis négatif à propos de ce traitement .
    Les huiles essentiels me paressent plus naturelles , mais je n y connais rien.
    Pourriez vous m indiquer le traitement à prendre pour cette mycose?
    Je vous remercie d avance
    Cordialement

    • Mickael dit :

      Bonjour, également touché par une mycose mais du gland, je cherche le remède idéal pour la faire disparaitre. En fait j’ai de tous petits boutons blancs Sur la muqueuse et une une irritation du gland. On m’a parlé des huiles essentielles pour y remédier, je voudrai donc savoir si vous aviez un conseil à me donner. Merci beaucoup

      • Aroma-Zone dit :

        Bonjour,

        Nous vous conseillons de consulter un urologue, l’utilisation des huiles essentielles dans ce cas pourrait se révéler irritante.

        Très belle journée,
        Frédéric, Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

    • Aroma Zone dit :

      Bonjour Madame

      sans connaître plus précisément le diagnostic, et/ou le type de mycose qui vous affecte, je vous renvoie vers l’article publié sur notre blog par notre Expert, Aude Maillard :

      http://blog.aroma-zone.com/avis-expert/aromatherapie-familiale-les-mycoses-des-solutions-aromatiques-curatives-et-preventives/

      Vous devriez y trouver les éléments nécessaire à une bonne prise de décision.

      Très belle journée,
      Frédéric, Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

  27. Véronique dit :

    Bonjour,

    J’ai une mycose dans la bouche suite à l’ingestion de trop d’antibiotique. La synergie proposée en début de forum est-elle valable ? si oui en bains de bouche ou sur un comprimé neutre ?

    Vous remerciant par avance.

    Cordialement

    • Véronique dit :

      je viens de lire que comprimé neutre pas conseillé. Pouvez-vous me dire svp si synergie efficace contre champignons dans la bouche ?

      Vous remerciant par avance

      Cordialement,

      • Aroma-Zone dit :

        Bonjour,

        Bonjour,

        Pouvez vous me préciser la formule à laquelle vous faites référence ? Est-ce la synergie antifongique ?

        Très belle journée,
        Frédéric, Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Cette synergie n’est pas destinée à être ingérée. Dans le cas d’infection buccale, nous vous conseillons plutôt la Propolis (http://www.aroma-zone.com/aroma/Fiche_actif_propolisBIO.asp), et la recette suivante :

      Huile essentielle de Menthe verte : 0.15 ml soit 5 gouttes
      Huile essentielle de Tea tree : 0.3 ml soit 10 gouttes
      Huile essentielle d’Hélichryse Italienne : 0.15 ml soit 5 gouttes
      Huile essentielle de Thym à thujanol ou Marjolaine à thujanol : 0.15 ml soit 5 gouttes
      Huile végétale de Sésame : 9.25 ml

      Très belle journée,
      Frédéric, Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

      • camelea dit :

        bonjour,
        ma fille de 18 ans souffre d’un problème à la langue depuis pratiquement la naissance. Durant ses 5 premières années elle a consommé bcp d’antibiotiques dû à des angines répétée. Son pédiatre disait que son problème de langue était la scarlatine… Sa langue est blanchâtre avec des zones de dépapillation, donc hyper sensible et douloureuse. Elle doit éviter les aubergines, les tomates, et bien sûr tous les agrumes et ananas. Nous avons vu des généralistes, des pédiatres, et je souhaite lui trouver un remède …
        Auriez-vous un conseil? Avez-vous pu soigner quelqu’un dans le même cas? En lisant vos articles je me demandais si une de vos suggestions (menthe verte, etc, et HV sésame) ou (lemongrass, palmarosa, etc..) conviendrait. La première étant pour l’infection buccale, la seconde pour la régularisation de la flore intestinale. Ds le cas de la première, je ne vois pas la posologie et la duré du traitement.
        Merci infiniment de votre aide précieuse et attendue avec impatience.

        • Aroma-Zone dit :

          Bonjour,

          Le cas que vous nous soumettez relève vraiment de la médecine, et, malgré notre désir de vous conseiller au mieux, nous n’avons pas de solution à vous recommander. Si un généraliste ou un pédiatre n’a pas trouvé de solution, peut être qu’un dermatologue, ou qu’un stomatologue pourrait vous aider.

          Je suis désolé de ne pas pouvoir mieux vous conseiller.

          Très belle journée,
          Frédéric, Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

      • Jean-philippe dit :

        Bonjour,
        Etant également touché par une mycose buccale je me demandais comme prendre cette préparation : dans une mie de pain, en bain de bouche ?
        Et combien de gouttes de ce mélange ? 4 aussi ?

        Merci beaucoup pour votre aide

        • Aroma-Zone dit :

          Bonjour,

          La « Synergie antifongique : traitement de fond » se prend dans une boulette de mie de pain en respectant les indications et doses données dans l’article, il s’agit d’un traitement de fond par voie interne.

          Pour un traitement local, vous pouvez envisager des bains de bouche, comme préconisé par D. Baudoux dans son livre « Essences de femmes »:

          La candidose buccale
          • 3 ml d’huile essentielle de Lemongrass,
          • 1 ml d’huile essentielle de Tea-tree,
          • 1 ml d’huile essentielle de Giroflier.
          à soigner en faisant des bains de bouche pendant une minute, 3 fois par jour, avec 3 gouttes du mélange ci-dessus dans une cuiller à dessert d’huile végétale. Recracher le mélange.

          Très belle journée,
          Isabelle, Docteur en Pharmacie

      • Matthieu dit :

        Bonjour

        Pourriez-vous préciser le mode d’administration de la recette que vous donnez pour une infestion buccale ? Est-ce à appliquer pur directement ?
        Merci d’avance
        Matthieu

  28. lolotte dit :

    Bonjour,

    Mon ami est atteint depuis plusieurs années d’un pityriasis versicolor malgré plusieurs traitements (non naturels) celui ci réapparait toujours. J’ai vu ci dessus que vous conseillez l’utilisation de algo zinc. Puis je l’utiliser en synergie avec votre formule antifongique?

    Merci et pour tout: votre blog, votre site, vos produits, vos recette et vos prix!! Vous êtes super.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Je vous propose la formule suivante :
      Pityriasis versicolor (Baudoux) :
      Huile essentielle de Trachyspermum ammi (Ajowan) : 2 ml
      Huile essentielle d’Eugenia caryophyllus (Clou de Girofle) : 1 ml
      Huile essentielle de Monarda fistula (Monarde fistuleuse) : 3 ml
      Huile essentielle de Melaleuca alternifolia (Tea tree) : 2 ml
      Huile essentielle d’Origanum majorana (Marjolaine à coquilles) : 1 ml
      Gel de carbomer à 2 % : complément à 50 g

      3 applications locales par jour jusqu’à guérison.

      Cette préparation devrait pouvoir vous aider.

      Très belle journée,
      Frédéric, Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

  29. evelyne dit :

    Bonjour,
    un des chats que j’ai en famille d’accueil de quarantaine presente une zone dépilée due a la teigne, comme les HE sont en partie contre indiquees chez le chat j’ai commande de hydrolat (canelle, tea tree et thym a linadol ainsi que de huile de coco neem et andiroba, mais je ne sais dans quelle proportion melanger ces differents produits pour etre efficace contre la teigne en local,et vaporisation generale et peut etre ingestion pour une action plus complete?
    merci de votre reponse

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      En premier lieu, il ne vous sera pas possible de mélanger les hydrolats avec les huiles végétales. Pour une simple question de solubilité, elles ne se mélangeront pas.

      Les huiles végétales de Neem et d’Andiroba semblent en effet efficaces contre les mycoses, mais nous ne pouvons pas vous recommander de les administrer à votre chat en ingestion. Nous n’avons aucune référence bibliographique qui puisse nous informer en ce sens.
      En revanche, en application locale, vous devriez obtenir un résultat satisfaisant, sans risque pour l’animal.

      Très belle journée,
      Frédéric, Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

  30. Mthérèse dit :

    Bonjour,

    Je souhaiterais tant me débarrasser de ma dermite du visage qui serait plus où moins due à une mycose. Est-ce que je peux associer les deux traitements ? PAr voie orale et par voie externe ? MERCI à Vous

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Bonjour,

      Vous pouvez parfaitement associer les deux synergies. Comme indiqué sur l’article, la première est destinée à un usage externe, la seconde en usage par voie orale selon les doses indiquées.

      Très belle journée,
      Frédéric, Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

  31. tisouit dit :

    Bonjour, super le sujet, j »en profite pour poser mon problème la : Je suis de sexe masculin et j »ai une mycose a l’aine qui se développe et s’est étendu aux fesses (plus mycoses aux pied et -je crois – début de staphylocoque sur un doigt de pied).

    Alors je m’apprette a faire un melange de 1 ml de tea tree + 1 ml de palmarosa + 1 ou 2 gouttes de thym a fort thymol dans 60 ml de HV de Noix.

    Mais seulement, a force de lire je vois : attention a l’application de certaines HE au niveau des parties ano-genitales …

    Que pensez vous de mon melange, je n’aimerais pas devenir stéril m’voyez ?

    Merci …

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Si vos mycoses s’étendent tel que vous le décrivez, et que vous suspectez un staphylocoque, il me semble urgent de vous orienter très rapidement vers un dermatologue.

      Très belle journée,
      Frédéric, Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

      • rachel dit :

        Bonjour, le post est un peu vieux mais je tente qd meme… j’allaite et j’ai une mycose aux seins, une candidose que je narrive pas a soignée!
        Je voudrais savoir si je peux faire votre remede sur mes seins en allaitant? Si bebe en prends C’est grave?
        Merci

        • Aroma-Zone dit :

          Bonjour,

          Les huiles essentielles sont déconseillées de façon générale aux femmes enceintes et allaitantes. Je ne vous recommande pas l’utilisation d’huiles essentielles sur cette zone qui sera en contact avec la bouche de votre bébé.
          N’hésitez pas à consulter votre médecin.

          Très belle journée,
          Catherine
          Docteur en Pharmacie

  32. ketia dit :

    Bonsoir,
    Je traîne depuis très longtemps une infection vaginale et je suis désespérée. J’ai vu que c’est possible d utiliser des huiles essentielles pour traiter cette infection. J’ai donc acheter des HE de palmarosa de manuka car il n’y avait pas de tea tree ainsi l HE de thym a linalol, plus une HV de nigelle. Est ce que je peu faire le mélange de ces huile et imbibé un dtampon du melange a la place des ovule. Est ce que c’est conseiller dans mon cas car j ai un sterilet au cuivre.. qu est ce qu’un traitement de fond?
    Merci

  33. pimschampagne dit :

    bonjour,
    j’ai fait fabriquer le mélange de traitement de fond par ma pharmacie. c’est épouvantable en goût. la mie de pain ne marche pas et ne masque pas la force des HE. y-a-t-il une autre solution maintenant que le flacon est fait ?

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Cette synergie est effectivement très puissante en goût, et peu de solution permettront d’en masquer l’amertume. Toutefois, vous pourriez essayer le miel comme diluant, et le mélange pourrait vous être moins désagréable.

      Très belle journée,
      Frédéric, Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

      • pimschampagne dit :

        merci de votre réponse ; puis-je diluer miel, HE, avec un peu d’eau ?

        • Aroma-Zone dit :

          Bonjour,

          Il se peut que l’huile essentielle ne soit pas soluble dans votre mélange miel/eau. Seule l’expérience pourra vous donner la réponse.

          Selon la raison pour laquelle vous souhaitez préparer cette recette, il existe peut-être d’autres solutions. N’hésitez pas à nous demander conseil.

          Très belle journée,
          Frédéric, Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

          • pimschampagne dit :

            bonjour,
            il s’agit de mycoses vaginales récidivantes.
            cordialement.

          • Aroma-Zone dit :

            Bonjour,

            Etant donné l’application pour laquelle vous souhaitez utiliser cette synergie, il n’y a que l’ingestion qui puisse vous aider. Si la dilution dans le miel ne permet pas de solubiliser l’ensemble dans l’eau, vous pouvez essayer :
            – De la diluer dans du miel pur, et d’avaler la cuillèrée ainsi préparée. Ce devrait être suffisant
            – De la diluer dans un sirop du commerce (sirop de menthe par exemple). En agitant vigoureusement, et en buvant rapidement, ca n’aura pas le temps de déphaser
            – De la diluer dans une cuillère d’huile d’olive. Cela la rendra plus facile à passer.

            Je ne vois pas ce que je peux vous proposer d’autre.

            Très belle journée,
            Frédéric, Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

      • Midon dit :

        Pas de miel, surtout pas ! Le candida se nourrit de sucre -> supprimer tous les sucres simples comme le miel et complexes (créales, pain, pâtes…). Si vous ne respectez pas ce principe, tout ce que vous pourrez faire par ailleurs pour éradiquer le candida ne servira à rien.

  34. kady dit :

    Bonsoir
    Merci pour cet article précis
    Par contre c’est moi qui viens de manquer de précision
    Dans la préparation de la synergie à avaler j’ai mis 39 gouttes de girofle et 39 gouttes de thym à thujanol
    Ma préparation est finie?
    Est-ce grave cet excédent ou dois-je m’en séparer et recommencer?
    Je sais l’importance de la précision dans l’aromathérapie mais j’ai été distraite
    Merci

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Si vous faites bien allusion à cette synergie …
      Huile essentielle de Lemongrass : 2 ml soit 70 gouttes
      Huile essentielle de Palmarosa : 2 ml soit 70 gouttes
      Huile essentielle de Thym à thymol : 1 ml soit 35 gouttes
      Huile essentielle de Laurier noble : 1 ml soit 35 gouttes
      Huile essentielle de Tea tree : 2 ml soit 70 gouttes
      Huile essentielle de Clou de girofle : 1 ml soit 35 gouttes
      Huile essentielle de Thym à thujanol : 1 ml soit 35 gouttes

      … et que vous avez ajouté 39 gouttes au lieu de 35, ça n’est pas très grave.

      Très belle journée,
      Frédéric, Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

  35. mouna dit :

    Bonjour,

    J’ai des champignon sur plusieurs partie de mon corps et mon médecin me prescrit a chaque fois le ketoderme qui ne fonctionne plus. je voudrais savoir si vous avez un remède naturel pour moi.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Je vous propose de prendre connaissance du dossier spécial mycose (http://blog.aroma-zone.com/avis-expert/aromatherapie-familiale-les-mycoses-des-solutions-aromatiques-curatives-et-preventives/) que nous avons publié. Il devrait répondre à votre problème, tout particulièrement la synergie antifongique suivante :

      Huile essentielle de Lemongrass : 2 ml soit 70 gouttes
      Huile essentielle de Palmarosa : 2 ml soit 70 gouttes
      Huile essentielle de Géranium Égypte : 2 ml soit 70 gouttes
      Huile essentielle de Lavande aspic : 2 ml soit 70 gouttes
      Huile essentielle de Litsée citronnée : 2 ml soit 70 gouttes

      Dans un flacon de 10 ml en verre ambré muni d’un codigoutte, mélanger les huiles essentielles. Refermer et agiter.

      Usage : matin et soir, appliquer la synergie pure à raison de 3 à 8 gouttes selon la surface à traiter, pendant 3 semaines. Si la peau est particulièrement sensible à l’application des huiles essentielles, rajouter au moment de l’application quelques gouttes d’huile végétale de noyau d’abricot ou de nigelle pour améliorer la tolérance des actifs aromatiques.
      S’il s’agit d’une mycose de l’ongle, penser à bien limer quotidiennement la surface pour que les huiles essentielles pénètrent mieux. Et dans ce cas, le traitement se fait avec les huiles essentielles pures, non diluées et devra se poursuivre au moins pendant 6 mois, au moins deux fois par jour, jusqu’à la repousse complète de l’ongle sain.
      Indications : mycoses cutanées, unguéales, pied d’athlète.

      Espérant avoir répondu à votre demande,

      Cordialement,
      Frédéric, Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

  36. latulipe dit :

    bonjour,

    je vais essayé votre synergie car j’ai souvent des mycoses en continue, mais j’ai actuellement du gardnerella vaginalis et j’utilise de4 gouttes HE de tea tree sur la zone par massage, 2 applications par jour, cela vous semble bien ou pas ? et, si cela convient je peux complèter avec une autre HE et sur une période de combien de temps?
    merci
    cordialement

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Il n’y a que l’expérience qui pourra vous répondre. En théorie, cette huile essentielle devrait suffire, mais cela dépend du terrain, du niveau de développement, de votre réaction …

      En tout état de cause, si la mycose persiste, nous ne pouvons que vous recommander de consulter votre gynécologue.

      Espérant avoir répondu à votre demande,

      Cordialement,
      Frédéric, Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

  37. syl07 dit :

    bonjour,
    je ne me souviens plus de la formule des he par voie orale pour des mycoses vaginales! je prends des he laurier noble,tea tre,palmarosa et thym a linalol pour application vaginale mais j’aimerais qu’on me rappelle la formule par voie orale ainsi que la posologie par jour? merci

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Nous n’avons pas de formule pour les mycoses vaginales, avec utilisation par voie orale. La seule formule de fond recommandée par notre expert est la suivante :
      Huile essentielle de Lemongrass : 2 ml soit 70 gouttes
      Huile essentielle de Palmarosa : 2 ml soit 70 gouttes
      Huile essentielle de Thym à thymol : 1 ml soit 35 gouttes
      Huile essentielle de Laurier noble : 1 ml soit 35 gouttes
      Huile essentielle de Tea tree : 2 ml soit 70 gouttes
      Huile essentielle de Clou de girofle : 1 ml soit 35 gouttes
      Huile essentielle de Thym à thujanol : 1 ml soit 35 gouttes

      Adultes et enfants de plus de 12 ans: 4 gouttes dans une boulette de mie de pain bien refermée pour éviter le côté piquant en bouche, à avaler, deux fois par jour, seulement 5 jours sur 7 pendant 3 mois.
      C’est une formule à action systémique, donc généralisée.

      Pour les candidoses vaginales, nous vous conseillons de faire votre toilette avec un savon spécial au pH plutôt basique et de bien sécher les muqueuses vaginales.
      Vous pouvez appliquer ensuite un mélange à 10% d’huiles essentielles (Palmarosa antifongique (http://www.aroma-zone.com/aroma/fichepalmarosa.asp), Tea tree antibactérien (http://www.aroma-zone.com/aroma/ficheteatree.asp)), c’est-à-dire 10 ml du mélange de ces deux huiles essentielles + 90 ml d’huile végétale ou de mâcérat huileux.
      Si les symptômes persistent plus de 3 jours, nous vous conseillons de consulter un médecin ou un aromathérapeute pour des conseils plus personnalisés.

      Espérant avoir répondu à votre demande,

      Cordialement,
      Frédéric, Dr ès Sciences, Expert matières premières végétales

  38. Guylaine dit :

    Bonjour, j’ai une mycose au cuir chevelu depuis longtemps, de plus j’ai les cheveux crepus qui sont extrememt secs je les lave une fois par semaine ce qui est correct pour ne pas aggraver la secheresse. J’aimerais savoir quel traitement me conseillerez vous et quelle frequence d’utilisation ? ET jaimreais savoir s’il exister des he et hv autant efficace mais surtout hydratante? merci

  39. Corinne dit :

    Bonjour,

    Je suis sujette à l’intertrigo sous les aisselles et sous les seins. Le médecin m’a prescrit du lamisil mais m’a annoncé qu’il faudrait sûrement un traitement de fond. Effectivement, après 3 semaines de traitement, la mycose s’est estompée mais revient dès que j’arrête l’application de la pommade.

    Avant d’en venir à l’allopathie par voie interne, j’ai voulu tenter les HE. J’ai commencé par incorporer dans mon gel douche (base lavante neutre) Palmarosa, Bois de rose et Tee Trea. Après un léger mieux pendant 3 ou 4 jours, la mycose a récidivé.

    J’ai découvert votre article et j’ai réalisé les deux synergies, pensant que le gel douche ne suffisait pas. Par voie orale, je n’ai pas de soucis, si ce n’est que la composition a un goût horrible et que même le miel ne la masque que faiblement (j’attends des gélules végétales vides). Par contre, au niveau local, après 3 jours d’application (avec de l’HV de Nigelle pour éviter le contact direct), j’ai des rougeurs plus importantes sous les seins qui deviennent assez douloureuse(pour les aisselles, ça va mieux).

    J’ai donc arrêté ce matin le traitement externe et je suis revenue au Lamisil. Je vais poursuivre la deuxième synergie par voie orale.

    Cependant, j’aimerais comprendre pourquoi ça ne marche pas : est-ce une réaction à l’un des composants, mais alors pourquoi pas sous les aisselles ? Est-ce parce que le mélange HE et HV ne pénètre pas complètement et laisse la peau huileuse, ce qui entraîne une macération propice au développement de l’intertrigo ?

    Par ailleurs, j’utilise une pierre d’Alun contre la transpiration (sous les aisselles et aussi sous les seins). Peut-elle « transporter le champignon » d’un endroit à un autre ? Puis-je la désinfecter et de quelle façon ? Faut-il plutôt que j’en achète une autre et que j’attende la guérison avant de m’en resservir ?

    Merci par avance de votre réponse.

    Cordialement,
    Corinne

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      L’article de Mme Maillard est déjà très complet. Cependant, l’arrêt brutal du Lamisil, le passage aux huiles essentielles puis finalement le retour au Lamisil ne doit pas aider à la guérison. Une mycose est assez long à guérir.
      Il faudrait que vous consultiez votre médecin traitant et voir avec lui si le Lamisil doit être combiné aux huiles essentielles (effet synergique) ou s’il faut choisir entre les deux. La nutrition peut jouer un rôle également. Il faut donc limiter aux maximum le sucre, le gras etc…
      Néanmoins si le traitement fonctionne sous les aisselles, il n’y a pas de raison qu’il ne fonctionne pas sous les seins. Après l’application de l’huile, essuyez au maximum pour éviter tout résidus de gras qui sont propices au développement des mycoses et comme cette région forme un pli, la peau ne respire pas aussi bien qu’ailleurs.
      Concernant la pierre d’alun, vous pouvez la nettoyer au savon de Marseille et à l’eau froide et bien la sécher entre chaque application.

      Très belle journée,
      Catherine, Docteur en Pharmacie

  40. Kakou dit :

    Merci pour ce dossier très intéressant !
    Pour la toilette quotidienne intime, que préconisez-vous comme savon ? J’ai moyennement confiance dans ce qu’on trouve en pharmacie pour la toilette intime … (saforelle, Cavaillès, GynHydralin …). Est-ce que le savon Wéléda au calendula serait bon ?
    Pour la formule « synergie antifongique », j’ai toutes les HE sauf le thym à thujanol mais je n’ai pas non plus l’he marjolaine à thujanol … Puis-je ne mettre aucune des 2 ?
    Bien cordialement

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Pour la toilette intime nous préconisons d’utiliser des produits très doux avec un pH qui se situe entre 4,5- 5,5 pour les femme en age de procréer et entre 6,5-7 pour les petites filles et les femmes ménopausées.

      Vous trouverez nos recette de nettoyant intime sur notre site : http://www.aroma-zone.com/aroma/recettes.asp#hygiene_intime
      Pour la synergie antifongique, vous pouvez faire le mélange sans le thym à thujanol.

      Très belle journée,
      Catherine, Docteur en Pharmacie

  41. anais dit :

    Bonjour,

    Dans la formule de l’expert concernant la synergie antifongique, il y a la présence de litsée citronnée qui est connue pour être dermocaustique.
    Le traitement de la mycose étant long et répétitif, puis je l’utiliser sans risque d’irritation de la peau? Notamment lorsque l’on utilise du talc imprégné à 10% de la préparation tous les jours.

    Merci d’avance pour votre réponse.

    Cordialement,
    Anais

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      L’huile essentielle de Litsée citronée est un peu irritante en utilisation pure sur la peau saine. Ici, elle est destinée à être appliquée directement sur la mycose en mélange avec d’autres d’huiles essentielles.
      Avant toute application, il est préférable de tester l’huile essentielle (diluée) dans le pli du coude et d’attendre 24h pour voir si une réaction apparait.
      Le mieux est de suivre les recommandations d’Aude Maillard. Un application matin et soir, de la synergie pure à raison de 3 à 8 gouttes selon la surface à traiter, ou si la peau est particulièrement sensible à l’application des huiles essentielles, rajouter au moment de l’application quelques gouttes d’huile végétale de noyau d’abricot ou de nigelle pour améliorer la tolérance des actifs aromatiques.

      Très belle journée,
      Catherine, Docteur en Pharmacie

  42. SEVESTRE dit :

    Bonjour,

    Où puis-je trouver sur votre site l’huile essentielle de Manuka ? c’est pour traiter une mycose des ongles de pieds. J’applique actuellement du Tea Tree, mais de ce que j’ai lu plus haut le Manuka est plus efficace.

    Merci beaucoup,
    Cordialement

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Le Manuka est très puissant et peut s’utiliser pour soigner les mycoses des ongles de pieds. Vous pouvez vous la procurer sur notre site internet via ce lien : http://www.aroma-zone.com/aroma/he_fra_fraiche.asp
      Très belle journée,
      Catherine, Docteur en Pharmacie

      • Emma dit :

        Bonjour,
        je voudrais ajouter l’HE de Manuka à la synergie afin d’augmenter l’efficacité car il s’agit d’une trés vieille mycose d’ongle de pied, mais en quelle quantité ?
        Merci pour votre réponse.

        • Aroma-Zone dit :

          Bonjour,

          Je vous conseille de suivre la synergie telle quelle car l’huile essentielle de manuka est déjà très puissante seule.
          Les mycoses de l’ongle sont longues et difficiles à traiter. Le traitement s’accompagne de mesures préventives pour favoriser la guérison et éviter les récidives.
          Il est donc important de traiter l’ongle mais également l’environnement comme vos chaussures et/ou chaussettes, de favoriser les tissus qui permettent la respiration. Il est nécessaire de limer la surface de l’ongle entre deux applications.

          Très belle journée,
          Catherine , Docteur en Pharmacie

          • Emma dit :

            Merci beaucoup pour votre réponse, en l’attendant j’ai commencé avec la synergie proposée, l’ongle semble réagir et devient noir. Je vais donc continuer consciencieusement … Merci

  43. Terraz dit :

    Bonjour
    Mon fils a 18 mois, à un intertrigo des orteils , fissurés.
    Depuis la naissance je remarque qu’il sent des pieds
    Puis je utiliser des huiles essentielles mélangées à de huile de nigelle ou autre pour le traiter de sa mycose actuelle ?
    Et
    Comment puis je prévenir le retour de cette mycose ?
    Et
    La transpiration selon vous est elle réversible ? Alimentation ? HE ?

    Merci de votre aide

    Dr TERRAZ isabelle

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      L’intertrigo chez les bébés disparait si des mesures préventives sont appliquées au quotidien : éviter que l’enfant ne transpire, exposer au maximum à l’air libre les parties atteintes, nettoyer régulièrement et bien sécher. Il faut aussi utiliser de préférence des chaussettes en coton et des chaussures qui permettent à la peau du pied de respirer.
      Pour des enfants si jeunes, nous ne conseillons pas forcément l’utilisation d’huiles essentielles mais plutôt d’hydrolats.
      Au stade de la rougeur, vous pouvez appliquer un mélange d’hydrolats (en partie égale) de lavande, camomille et rose et tamponner les zones irritées avec un coton.
      Au stade de la fissure et de l’odeur, il est préférable de consulter un médecin.

      Très belle journée,
      Catherine, Docteur en Pharmacie

  44. marie dit :

    Bonjour,
    Des effets secondaires voire indésirables sont-ils possibles avec le traitement de fond contre les mycoses?

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      L’aromathérapie n’est pas une méthode douce et peut occasionner, comme pour les produits pharmaceutiques, des effets secondaires.
      En fonction de la sensibilité de chacun, il peut survenir des nausées, vomissements, diarrhées, constipation ou des réactions allergiques.
      Il est donc important de respecter les doses prescrites, les quantités et la durée du traitement. Les huiles essentielles prises par voie orale doivent se faire sous le contrôle d’un aromathérapeute. Si des effets indésirables surviennent, il faut stopper le traitement et consulter un médecin.

      Très belle journée,
      Catherine, Docteur en Pharmacie

  45. Lauriane dit :

    Bonjour, Je fais des mycose vaginale à répétition les médecins ne me donnent que des ovules et des crèmes de lomexin rien n y fait j ai acheter de HÉ s origan mais je ne trouve pas comment l utilisé ainsi que la posologie et si cela est suffisant merci

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      L’origan va permettre de réguler le système immunitaire souvent déficient en cas de mycose mais ne va pas régler le problème de fond.
      La seule formule de fond recommandée par notre expert est la suivante :
      Huile essentielle de Lemongrass : 2 ml soit 70 gouttes
      Huile essentielle de Palmarosa : 2 ml soit 70 gouttes
      Huile essentielle de Thym à thymol : 1 ml soit 35 gouttes
      Huile essentielle de Laurier noble : 1 ml soit 35 gouttes
      Huile essentielle de Tea tree : 2 ml soit 70 gouttes
      Huile essentielle de Clou de girofle : 1 ml soit 35 gouttes
      Huile essentielle de Thym à thujanol : 1 ml soit 35 gouttes
      Adultes et enfants de plus de 12 ans: 4 gouttes dans une boulette de mie de pain bien refermée pour éviter le côté piquant en bouche, à avaler, deux fois par jour, seulement 5 jours sur 7 pendant 3 mois.

      Nous vous conseillons aussi de faire votre toilette avec un savon spécial au pH plutôt basique et de bien sécher les muqueuses vaginales.
      Si les symptômes persistent plus de 3 jours, nous vous conseillons de consulter un médecin ou un aromathérapeute pour des conseils plus personnalisés.

      Très belle journée,
      Catherine, Docteur en Pharmacie

  46. Bredo dit :

    Bonjour,

    mon médecin m’a conseillé de me servir de tea tree, de géranium et de manuka pour traiter en local une mycose à l’ongle. mais je n’ai pas plus d’indication que cela. Quantité, mélange avec une huile…???
    Pouvez-vous m’aider?

    Cordialement,

    Bredo

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Vous pouvez utiliser la synergie d’Aude Maillard mentionnée plus haut en pensant à bien limer la surface de l’ongle pour que la synergie d’HE pénètre bien.
      Vous pouvez également mélanger 2 gouttes d’huile essentielle de Thym à thymol, 3 gouttes d’ huile essentielle de Tea tree et 3 gouttes d’huile essentielle de Laurier noble. Appliquez le mélange 2à3 fois par jour jusqu’à disparition de la mycose.
      Le tea tree et le manuka peuvent également s’utiliser pure mais l’ongle du pied des hommes étant assez épais, il est préférable d’opter pour une synergie, plus agressive pour le champignon.

      Très belle journée,
      Catherine, Docteur en Pharmacie

  47. delavier gilda dit :

    Bonjour Madame,

    je suis traitée avec de la dépakine chrono 500 pour l’épileptie, je n’ai pas fait de crises depuis 25 ans aussi j’ai des mycoses aux ongles de pieds, j’ai lu sur le net que je pouvais mélanger 2 gouttes d’he d’arbre à thé avec 2 gouttes d’he de pamplemousse faire 2 à 3 applications par jour Est ce néfaste pour moi ?

  48. Catherine Dutoit dit :

    Bonjour à vous,
    mon témoignage concernant la synergie anti-fongique de fond. Cela faisait des années que je vivais avec une mycose …. aucun traitement n’y a fait quelque chose. Voici 3 mois que j’ai fini la cure de fond et jusqu’à aujourd’hui, je n’en ai plus fait … j’ai encore parfois des petites démangeaisons qui s’arrêtent spontanément.

    Un immense merci à vous pour tous ses conseils

  49. Lucie dit :

    Bonjour,

    Merci pour cet article qui est une mine de renseignements utiles. Les sujets que vous traitez ont beaucoup d’importance pour beaucoup d’entre nous.

    Je voudrais préparer votre synergie antifongique pour le traitement de fond, pour une mycose vaginale multi-récidivante.

    Il me manque quelques HE, et j’ai malheureusement passé une grosse commande il y a peu, je voudrais attendre avant de re commander.

    Je n’ai pas les HE de Clou de girofle, de thym à thymol et de Lemongrass. Vaut-il mieux que je m’en passe ou puis-je les « remplacer » par les HE de Cannelle de chine (pour ses propriétés fongicide et parasiticide) et de Patchouli (pour ses propriétés anti-infectieuse, antiseptique, favorise la circulation veineuse) ?

    En vous remerciant, par avance, du temps que vous prendrez pour me répondre.
    Bonne soirée

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Il s’agit d’une synergie étudiée et proposée par Aude Maillard. Chaque huile essentielle a des propriétés propres et chacune complètent l’activité des autres. Il est donc difficile de modifier la synergie.
      Cependant, certaines ont des propriétés proches et si vous le souhaitez, libre à vous de ne pas mettre l’une ou l’autre des huiles essentielles de la formule, mais nous ne pourrons plus garantir l’efficacité de la synergie.

      Très belle journée,
      Catherine, Docteur en Pharmacie

  50. isabelle dit :

    Bonjour, j’ai une intertrigo inguinal dans l’aine. J’aimerais savoir quel antifongique je dois favoriser. De plus, où puis je me procurer ces huiles essentielles. Actuellement je pense prendre rdv avec un dermato car je n’en peux plus, mes crèmes ne font aucun effet. J’essaye de mettre des branches de thym directement sur la plaie depuis hier. Pouvez vous me renseigner. je vous en remercie vivement. bonne journée

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,
      Dominique Baudoux préconise un traitement à base d’huiles essentielles de menthe poivrée (1goutte), de lavande aspic (2gouttes), de matricaire (1goutte), de géranium rosat (2gouttes) avec deux gouttes d’huile végétale de Calophylle.
      Il faut ensuite appliquer 4 à 6 gouttes du mélange sur l’aine 2 fois par jour jusqu’à nette amélioration. Vous trouverez toutes ces huiles sur notre site internet.
      Cette maladie des plis est favorisée par la transpiration ou un mauvais séchage après la toilette. Il est donc important de bien sécher cette zone pour éviter toute macération propice au développement bactérien.
      N’hésitez pas à consulter votre dermatologue en parallèle.

      Très belle journée,
      Catherine, Docteur en Pharmacie

  51. ELodie dit :

    Bonjour,
    J’ai une petite question sur l’extrait de pépin de pamplemousse vendu sur le site.

    J’ai lu énormément de chose sur les bienfait de l’EPP sur les mycoses vaginale,
    Peut-on utilisé celui vendu sur le site aroma-zone pour traiter ces mycoses?

    Il est écrit sur le flacon « conservateur d’origine naturelle pour les cosmétiques »
    et les ingrédients sont citric extractives (75%) water (25%)

    L’usage est uniquement cosmétique pour ce flacon??
    Peut-on l’utilisé à boire dilué dans de l’eau ou du jus pour traiter la mycose en interne (la recette de base contre les mycoses avec l’EPP)

    D’avance merci pour votre réponse

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Non, notre Extrait de pépins de pamplemousse n’est pas adapté au traitement des mycoses en application pur ou dilué sur la peau ni par voie interne, c’est un conservateur cosmétique, il n’a pas d’usage thérapeutique.
      Il n’est pas adapté à la consommation, il n’est pas alimentaire. Nous ne le vendons pas comme alimentaire parce que nous n’avons aucune donnée du fabricant concernant un tel usage et il n’a à notre connaissance aucune propriété thérapeutique documentée, nous n’avons donc aucune donnée ni garantie sur un tel usage et le vendons comme conservateur à usage cosmétique exclusivement.

      Notez qu’il existe toutes sortes d’ « EPP » (même en alimentaire) selon leur composition et mode d’obtention (qui par ailleurs sont souvent tenus secrets donc très difficile de comparer). Il est donc important de respecter les indications du fabricant quant aux utilisations de ces extraits.

      Très belle journée,
      Emilie, Expert Recherche ingrédients cosmétiques

      • kika dit :

        bonjour.
        j’ai des mycoses vaginales a repetition.j’ai donc commande toutes les huiles pour le traitement de fond ainsi qu’un flacon 10ml codigouttes.
        si 1ml d’huile essentielle equivaut a 35 gouttes alors le flacon est trop petit.a moins qu’1ml=20gouttes comme j’ai pu le lire ailleurs.
        j’ai essaye ce matin d’avaler 4 gouttes du melange dans de la mie de pain.c’etait juste abominable!je vais opter pour les gelules vides en pharmacie.
        de plus j’ai commande basilic camomille et menthe poivree pour mon ami qui a des problemes d’estomac.qu’en pensez vous et comment les doser s’il vous plait?merci.

        • Aroma-Zone dit :

          Bonjour,

          Le mélange proposé fait bien 10 ml, il rentre donc dans le flacon codi-goutte proposé. Le nombre de gouttes équivalent à 1 ml dépend du type de codi-goutte qui peut différer selon les marques.

          Pour les problèmes d’estomac de votre ami, vous pouvez mélanger une goutte de menthe poivrée, une goutte de basilic et une goutte de coriandre. Poser les 3 gouttes sur une pastille neutre ou cuillère à café d’huile d’olive à la fin des repas. Cette synergie va permettre de réduire les maux de ventre (estomac) en réduisant les brûlures d’estomac.

          Très belle journée,
          Catherine
          Docteur en Pharmacie

  52. Caroline dit :

    Bonjour, j’allaite un bb de 6 mois. J’ai une mycose sur le mamelon (je suis sûre que c’est une mycose car je suis soulagée par l’application de violet de gentiane).
    Je souhaiterai un traitement de fond et local (compatble avec l’allaitement. C’est possible?
    merci d’avance pour vos conseils

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Il est délicat de vous conseiller des huiles essentielles à appliquer directement sur cette zone qui va être en contact avec la bouche de votre bébé. Le traitement de fond n’est pas non plus adapté, car certaines huiles essentielles passent dans le lait maternel.
      Il serait préférable de consulter votre médecin pour trouver une solution et peut-être prévoir le temps de la guérison, un tire-lait ou une alternative au lait maternel.

      Très belle journée,
      Catherine, Docteur en Pharmacie

  53. martin dit :

    bonjour,

    j’ai une mycose sur la langue très gênante et dont je n’arrive pas à me débarasser malgré un traitement donné par mon médecin qui n’a donné aucun résultat
    quelles HE puis je utiliser et par quel voie? étant donné qu’elle est localisée sur le fond et les côtés de langue?
    merci

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Vous pouvez opter pour un mélange d’arbre à thé (tea tree) et d’origan compact. Placer une goutte de chaque sur une pastille neutre et laisser fondre en bouche 3 fois par jour pendant 20jours. Si la mycose est toujours là, vous pouvez refaire une cure de 20 jours en respectant bien un arrêt d’une semaine entre les deux.
      Vous pouvez associer aux huiles essentielles, des pro-biotiques pour rééquilibrer la flore bactérienne. Attention également à votre consommation en sucre, c’est l’alimentation préférée des Candida responsable des mycoses.

      Très belle journée.
      Catherine, Docteur en Pharmacie

  54. Nicole dit :

    Bonjour,
    J’ai un problème d’obstruction nasale depuis des années(avec maux de tête depuis quelques temps). L’amélioration par traitement anti-allergique et cortisone cesse dès l’arrêt du traitement. Aussi ai-je pensé à une affection fongique, même si le corps médical est peu enclin à envisager cette possibilité. Auriez-vous un traitement à me proposer et sous quelle forme ?
    Merci de vos conseils

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Le problème des huiles essentielles antimycosiques est qu’elles sont suffisamment puissantes pour venir à bout des champignons. Dans votre cas, il n’a pas été diagnostiqué de mycose et l’utilisation d’huiles essentielles directement dans le nez est fortement déconseillée pour éviter les irritations. Donc il est délicat pour nous de vous conseiller.
      Il faudrait se rapprocher d’un aromathérapeute et de faire des bilans plus poussés pour déterminer la cause exacte de votre obstruction nasale.

      Très belle journée.
      Catherine, Docteur en Pharmacie

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Le problème des huiles essentielles antimycosiques est qu’elles sont suffisamment puissantes pour venir à bout des champignons. Dans votre cas, il n’a pas été diagnostiqué de mycose et l’utilisation d’huiles essentielles directement dans le nez est fortement déconseillée pour éviter les irritations. Donc il est délicat pour nous de vous conseiller.
      Il faudrait se rapprocher d’un aromathérapeute et de faire des bilans plus poussés pour déterminer la cause exacte de votre obstruction nasale.

      Très belle journée.
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  55. Fernande dit :

    Pour le traitement de fond pour une mycose de l’ongle de pieds, pourrais-je ajouter HE Clou de girofle ???

  56. Rebecca dit :

    Ma fille de 8 ans à une mycose au coin de la bouche qui s’est aggravée avec de l’exczema par dessus. Elle a un traitement ( crème monazol. ) prescrit par le médecin mais après 10 jours peu d’amelioration et apparition de l’autre côté de la bouche. Que puis je lui mettre sur la mycose , tea tree ? Diluée dans de l’huile d’amande douce ? Peut elle en ingérer ? Merci d’avance pour votre réponse

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Le tea-tree étant un anti-fongique assez puissant. Il a l’avantage de traiter efficacement les champignons mais aussi d’irriter la peau saine autour. Dans le cas de votre fille, le tea-tree sur de l’eczéma ne va pas aider à la cicatrisation et à la réparation de la peau. De plus le traitement d’une mycose étant assez long (plusieurs semaines), il est difficilement envisageable de ne pas traiter l’eczéma pendant cette période. D’un autre côté, la dilution du tea-tree dans de l’huile végétale va le rendre moins actif et ne soignera pas correctement la mycose.
      Il est donc très difficile de vous conseiller quelque chose d’efficace mais non irritant. Il serait préférable de consulter votre médecin ou de faire appel à un aromathérapeute.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

    • gaultier dit :

      ma fille de 12 ans a le même problème … depuis l’âge de 8 ans !!!! je serai donc vivement intéréssée de savoir quel traitement appliquer , n’ayant pas encore testé l’aromathérapie . ps : l’eczéma péri buccal et orbitaire de ma fille n’en est pas un , mais tout comme , car ne gratte pas , juste rosé/ » rouge  » avec grosses desquamations .

      • Aroma-Zone dit :

        Bonjour,

        Il est important de consulter un dermatologue afin d’établir un diagnostic précis.
        Une mycose ne se soignera pas de la même façon d’un eczéma car les huiles essentielles ou végétales ont des propriétés qui leur sont propres.
        N’hésitez pas à en discuter avec votre médecin.

        Très belle journée,
        Catherine
        Docteur en Pharmacie

  57. Laurence dit :

    Bonjour,
    j’ai ramené des Antilles un Pityriasis versicolore qui sur place disparaissait selon le taux d’humidité dans l’air j’imagine. Or, je suis de retour en métropole depuis 3 ans, et le phénomène prend de l’ampleur. Merci de me donner une solution à appliquer sur surfaces étendues (dos, buste, bras) à base d’HE et huiles végétales (type Onagre, Olive Bio, Macadamia par exemple)

    Cordialement,

    Laurence

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Pour le Pityriasis versicolor, nous pouvons vous proposer cette recette de D. Baudoux :
      Huile essentielle de Trachyspermum ammi (Ajowan) : 2 ml
      Huile essentielle d’Eugenia caryophyllus (Clou de Girofle) : 1 ml
      Huile essentielle de Monarda fistula (Monarde fistuleuse) : 3 ml
      Huile essentielle de Melaleuca alternifolia (Tea tree) : 2 ml
      Huile essentielle d’Origanum majorana (Marjolaine à coquilles) : 1 ml
      Gel de carbomer à 2 % : complément à 50 g
      3 applications locales par jour jusqu’à guérison Vous pouvez remplacer le gel de carbomer par un gel neutre ou d’aloe vera.

      Très belle journée.
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

      • Laurence dit :

        Bonjour,
        Dans cette recette que vous proposez pour le pityriasis versicolore, puis-je utiliser du gel d’ale vera comme carbomer?
        Que signifie « Gel de carbomer à 2% complément à 50g »?
        Dois-je diluer mes obtenir un mélange à 2% d’huiles essentielles dans 50g du gel carbomer?
        Si ce n’est pas ça, dans quelle quantité de gel carbomer est-ce qu’il faut mélanger le mélange d’huiles?
        Merci d’avance
        Bonne soirée.

        • Aroma-Zone dit :

          Bonjour,

          Et merci pour votre confiance.
          « Gel de Carbomer à 2% » correspond à un gel formé avec le gélifiant Carbomer à hauteur de 2% (2 grammes de gélifiant dans 100 g d’eau).
          Vous pouvez en effet facilement le remplacer par notre gel d’Aloe Vera si vous le souhaitez.

          Pour cette recette le mode opératoire est le suivant :
          Transférez les huiles essentielles dans un récipient.
          Ajoutez 50 grammes de gel (soit environ 50 millilitres).
          Mélangez pour homogénéiser.

          Pour éviter une éventuelle irritation cutanée, je vous conseille d’ajouter 10 millilitres d’huile végétale à votre mélange ou encore 2 ml d’émulsifiant Gélisucre (bien agiter avant chaque emploi).

          Très belle journée,
          Marie-Laure, Formulatrice cosmétique

  58. Karine dit :

    Bonjour,

    Ce traitement peut il être renouvelé et si oui combien de temps après avoir fait le 1er ? Merci pour votre réponse.
    Cordialement

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      La synergie par voie externe peut se faire matin et soir, pendant 3 semaines. Si la mycose est toujours présente vous pouvez poursuivre le traitement en respectant une semaine complète d’arrêt. Pour plus de résultats, il est recommandé de faire aussi le traitement de fond sur 3mois.
      Si aucun résultat n’est visible malgré les deux traitements, il est préférable de consulter votre médecin ou un aromathérapeute.

      Très belle journée.
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  59. françois dit :

    bonjour, ayant une mycose sur le gland, peut on se passer des HE et où? sur la peau…
    il y a peu de renseignements pour l’application pour l’homme. Merci.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Nous vous conseillons de consulter un urologue pour ce type de mycose. L’utilisation des huiles essentielles dans cette partie du corps pourrait se révéler très irritante.
      N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin qui saura vous orienter si nécessaire.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  60. dorine dit :

    Bonjour,voila ça fait des années que mon copain a des champignons aux ongles de pieds,sur la nuque,le torse et le dos,derrière les oreilles et sur l’entrejambe que me conseillez vous svp?
    Merci d’avance pour votre réponse

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Dans le cas de mycose étendues et multiples, la synergie pour un traitement de fond sera très utile. Pour la mycose de l’ongle, vous pouvez faire un mélange de Lavande officinale (3ml), de Laurier noble (3ml), de Tea-tree (2ml) dans 2ml d’huile végétale de Calophylle. Appliquez quelques gouttes du mélange 2 à 3 fois par jour jusqu’à disparition de la mycose. Il est important entre chaque application , de bien limer la surface de l’ongle.
      Les champignons se développent en cas de faiblesse immunitaire, et dans les milieux chauds et humides. Un excès d’hygiène (trop souvent ou trop agressif) peut également dérégler la flore bactérienne qui nous protège et laisser la place aux champignons.
      Si le problème persiste ou s’étend, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou un dermatologue.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  61. chevalier dit :

    bonjour
    J’ai a répétition des brulures vaginales (parfois avec mycose et parfois sans ), je ne sais plus quoi faire . J’ai vu généraliste , gynécologue et a chaque fois on me donne les mêmes traitements qui font effet pendant quelques temps puis cela revient.
    On m’a parlé d’aromatherapie. Pouvez vous m’en dire plus et qu’est ce que je dois prendre?
    Merci

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Si vos infections urinaires (associées ou non à des mycoses) sont récidivantes, c’est qu’il y a un problème de fond : baisse de l’immunité, dérèglement de la flore bactérienne, urines trop acides etc… Il est important de localiser la cause exacte de ces infections afin de trouver un traitement adapté et pas seulement symptomatique qui vous soulagera sur le moment.
      N’hésitez pas à consulter un aromathérapeute qui saura vous conseiller en fonction du problème de base.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  62. Stéphanie dit :

    Bonjour,
    je souffre depuis plusieurs mois d’une mycose entre les doigts de pieds (pied d’athlète) qui commence à s’étendre sur certains ongles…
    Les traitements allopathique fonctionnent sur le moment, mais les rechutes sont systématiques.
    Du coup, j’essaye votre synergie en traitement local depuis une dizaine de jours.
    Autant les premier jours j’ai noté une legère amélioration (moins de démangeaisons) que là, depuis 2 jours, c’est démangeaisons +++ comme lors des grosses rechutes.
    Que me conseillez-vous? est-il utile de continuer le traitement aux HE ou faut-il mieux arrêter vu que j’ai bien peur que cela soit un echec du traitement dans mon cas?
    Merci par avance.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Si les démangeaisons sont très fortes, il est préférable de stopper le traitement et de consulter impérativement un médecin. Il est possible que vous fassiez une réaction allergique aux huiles essentielles ou que le traitement n’est pas suffisamment efficace pour lutter contre la prolifération des champignons. Durant le traitement, il est important également d’adopter des mesures comme le port de chaussettes et chaussures permettant la respiration de la peau et éviter toute macération. Les champignons aiment les endroits chauds et humides.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

      • Stéphanie dit :

        Bonjour, et merci pour votre réponse.
        Il s’agissait bien d’une grosse réaction allergique (ça a rapidement dégénéré en eczéma généralisé avec oedème du visage + des pieds à vif dans un état catastrophique…). Je me suis donc sensibilisée aux huiles essentielles (je ne pensais pas vu qu’en début de traitement tout se passait bien…). Cela vient du jour au lendemain donc prudence.
        Pour moi, j’ai maintenant interdiction d’utiliser mes HE chéries, sous peine de risquer de faire une réaction encore plus forte selon la dermato, dommage.
        Très belle journée à vous aussi et bonne année!!!
        Stéphanie

  63. Lysiane dit :

    bonjour
    je voudrais savoir si la prise par voie orale d’HE pour un traitement de fond, est compatible avec la prise de probiotique?
    merci pour votre réponse 🙂

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Dans la cas de mycose, il est même fortement recommandé d’associer des pro-biotiques qui vont rééquilibrer la flore bactérienne et permettre une action plus rapide et plus efficace du traitement de fond.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  64. Amy dit :

    Bonjour je souffre dune mycose au niveau des pied depuis plusieurs année je cherche donc un remède très très efficace pour éradiquer cette bactérie merci de m’orienter vers un traitement simple et efficace
    Merci!!!

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      La formule de l’expert pour une application cutanée peut vous aider à traiter votre mycose du pied. Si nécessaire, vous pouvez la combiner avec le traitement de fond.
      Il est important, en parallèle, d’avoir les pieds bien au sec et dans des chaussettes et chaussures qui permettent aux pieds de bien respirer. Les champignons aiment les endroits humides et chaud. Le traitement est assez long et plusieurs mois sont nécessaires.
      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  65. syl07 dit :

    bonjour,
    je commande mes huiles vegetales et essentielles chez vous…je fais des mycoses vaginales a repetition,pouvez vous m’indiquer une formule avec du tea tree,du laurier ou du thym!! pour les diluer j’utilise l’huile de bourrache dans un flacon de 50ml donc combien de gouttes faut il que je mette du tea tree et du laurier(ou thym) merci

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      La formule de l’expert (traitement de fond) peut vous aider à lutter contre les mycoses à répétitions. Nous vous conseillons aussi de faire votre toilette avec un savon spécial au pH plutôt basique et de bien sécher les muqueuses vaginales.
      Si les symptômes persistent plus de 3 jours, nous vous conseillons de consulter un médecin ou un aromathérapeute pour des conseils plus personnalisés et un traitement sous forme d’ovule.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  66. HAYES dit :

    Bonjour,
    ,
    Je suis depuis quelque temps assez déprimer a cause d’une Candida Krusei,( est-ce-que c’est une mycose buccale ??????? ) J’ai la langue qui deviens noir et aucune sensation de faim, j’ai le ventre qui gonfle avec des crampes et une très grosse fatigue, après deux avis médical et un sac remplie de plusieurs cures d’antibiotique et d’autres medicaments pour le ventre sans résultat bien sure, ils ont dit qu’il y avait pas grand chose a faire pour la langue noir, ceci me rends très triste car c’est vraiment pas jolie a voir une langue noir,
    Est-ce-que les cures que vous avez mentionner pourrais marcher pour moi et si oui le quelle et combien de temps, devrais-je prends des probiotiques en plus si oui les quelles, et est-ce-que vous avez des informations sur Candida Krusei, ou est ce que quel qu’un d’autre connais ou a eu ce genre de candida, je sais vraiment plus quoi faire
    S’il vous plait j’ai vraiment besoin d’aide !!!!!!!

    Merci d’avance

  67. Maiken dit :

    Bonjour,

    J’ai ma fille de 2 ans 1/2 qui depuis 3 semaines souffre d’une mycose genitale, on appliques la créme préscrit par le medecin, mais on ne voir pas d’effet significative, et je me demande si je puisse utiliser une mélange de HE Tea Tree et Palmarose dans une HV pour la soulager et combattre la mycose.

    Merci d’avance.
    Maiken

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Nous ne recommandons pas l’utilisation d’huiles essentielles sur les muqueuses chez les jeunes enfants. Il serait préférable de consulter à nouveau votre médecin.
      Cette mycose peut probablement venir d’un problème alimentaire (alimentation trop riche en gras et en sucre). Un rééquilibrage de ce côté et une cure de probiotiques pourrait faciliter la guérison.
      Il est important également d’éviter un excès d’hygiène qui pourrait aggraver le problème et il convient d’utiliser des produits adaptés.

      Très bonne journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  68. Gabrielle O dit :

    Bonjour,
    ma fille de 2 ans et 4 mois vient de contracter une teigne dans les cheveux. Est-ce que je peux utiliser cette formule de D. Baudoux que vous avez transmis plus haut :
    Huile essentielle de Laurier noble : 3 ml
    Huile essentielle de Géranium Egypte : 3 ml
    Huile essentielle de Clou de Girofle : 2 ml
    Huile essentielle de Palmarosa : 3 ml
    Huile essentielle de Camomille romaine (calme les démangeaisons) : 2 ml
    Macérât de calendula : complément à 30 ml soit 17 ml
    1 application locale trois fois par jour pendant au moins 3 semaines.
    Le médecin lui a prescrit un antifongique par voie orale que j’ai un mal fou à lui faire avaler… Quelques gouttes d’HE dans une mie de pain passerait peut-être mieux… Est-ce que l’on peut envisager de faire un traitement interne en parallèle du traitement local? Si oui, lequel?
    Merci mille fois!
    Gabrielle O

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Nous ne recommandons pas l’utilisation d’huiles essentielles par voie orale chez les enfants de moins de 7ans.
      Les huiles essentielles, même pas voie externe, peuvent très bien venir compléter les antifongiques prescrits. N’hésitez pas à en discuter avec votre médecin.

      Très belle journée,
      Catherine

  69. Lucie dit :

    Bonjour,

    Depuis plusieurs semaines j’ai une dermite séborrhéique sur l’aile du nez. J’ai appliqué une crème localement spéciale DS sans succès…Une application locale de D’HE de palmarosa mélangé a de l’huile végétale de nigelle vous semble telle approprié? ou puis-je appliquer l’HE pure?

    Merci

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Une dermite séborrhéique n’est pas forcément due à une mycose. Le palmarosa est plutôt anti-mycosique et antibactérienne et ne suffira pas, seule, à traiter ce type de pathologie.
      Voici une formule plus complète que vous pouvez utiliser pour une dermite séborrhéique (Baudoux) :
      Huile essentielle de Bois de rose : 1 ml
      Huile essentielle de Monarde fistuleuse : 2 ml
      Huile essentielle de Tea tree : 2 ml
      Huile essentielle de Géranium Egypte : 1 ml
      Huile essentielle de Sauge officinale : 1 ml
      Huile végétale de Rose musquée : 3 ml Utilisation : 4 à 5 gouttes du mélange dans une noix de base lavante tous les 2 jours jusqu’à guérison.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Une dermite séborrhéique n’est pas forcément due à une mycose. Le palmarosa est plutôt anti-mycosique et antibactérienne et ne suffira pas, seule, à traiter ce type de pathologie.
      Voici une formule plus complète que vous pouvez utiliser pour une dermite séborrhéique (Baudoux) :
      Huile essentielle de Bois de rose : 1 ml Huile essentielle de Monarde fistuleuse : 2 ml Huile essentielle de Tea tree : 2 ml Huile essentielle de Géranium Egypte : 1 ml Huile essentielle de Sauge officinale : 1 ml Huile végétale de Rose musquée : 3 ml Utilisation : 4 à 5 gouttes du mélange dans une noix de base lavante tous les 2 jours jusqu’à guérison.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  70. LIMONGI Magali dit :

    Bonsoir,
    J’aimerais savoir quel type de gélule vide est nécessaire. La pharmacienne m’a déconseillé fortement les gélules habituelles car elles ne résisteraient pas aux H.E. Et où puis-je me les procurer ? De plus, pour la préparation du talc, quelle dose de talc faut-il pour cette préparation ?
    Merci de votre aide.
    Et félicitations pour votre excellent site.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Il peut être très dangereux de « recycler » des gélules de médicaments et de créer soi-même ses mélanges à partir de gélules vides. Elles risquent d’être mal dosées et différentes les unes de autres.
      Il est préférable de faire préparer vos gélules en pharmacie.
      Quelques pharmacies proposent ce service sur place et les autres sous-traitent les préparations dans des établissements dédiés à cet art. Vous trouverez via ce lien (blog de Danièle Festy, aromathérapeute), une liste des pharmacies réalisant des préparations : http://www.danielefesty.com/pharmacies.html
      A savoir que certaines pharmacies, sans prescription médicale, refusent de faire des préparations ou n’acceptent qu’à condition de fournir eux-mêmes les ingrédients (ce qui fait augmenter le prix final).
      Il faudrait se renseigner dans la pharmacie la plus proche pour connaitre la marche à suivre. S’ils vous demandent une ordonnance, un aromathérapeute sera disposée à vous la faire.
      Demander systématiquement un devis pour connaître le prix de la préparation car c’est souvent assez cher.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  71. Magalie dit :

    Bonsoir,

    J’ai récidive sur récidive de mycose intertrigo sous les bras et sous les seins que faire?

    mERCI

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Comme indiqué dans un post précédent je vous conseille le traitement suivant à base d’huiles essentielles :
      – Menthe poivrée (1goutte)
      – Lavande aspic (2gouttes)
      – Matricaire (1goutte)
      – Géranium rosat (2gouttes)
      avec deux gouttes d’huile végétale de Calophylle. Appliquer 4 à 6 gouttes du mélange sur les parties concernées 2 fois par jour jusqu’à nette amélioration.
      Cette maladie des plis est favorisée par la transpiration ou un mauvais séchage après la toilette. Il est donc important de bien sécher cette zone pour éviter toute macération propice au développement bactérien.

      N’hésitez pas à consulter votre dermatologue en parallèle.

      Très bonne journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  72. maité dit :

    Bonjour
    Une question est ce qu’un savon ‘home made’ avec les HE qui soignent les mycoses peut etre envisagé pour se laver de façon quotidienne en choisissant bien-sûr des huiles adaptées….?
    j’ai été ennuyée pendant 10 ans….et depuis que j’ai changé d’alimentation tout a changé et l’équilbre PH s’est refait….mais parfois j’ai d’infimes sensations que je connais que trop….alors je me suis dit pourquoi pas utiliser dans ces cas quelque chose de doux et qui agit à titre d’entretien…
    merci
    bonne journée

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Les huiles essentielles ne doivent être utilisées que ponctuellement ou sous forme de cure mais jamais de façon continu.
      De plus, le savon étant rincé, vous n’aurez aucun effet sur votre mycose car les huiles essentielles n’auront pas le temps d’agir.
      Il est conseillé dès les premiers symptômes, de commencer la synergie locale ou le traitement de fond.

      Je vous souhaite une excellente journée,
      Catherine Docteur en Pharmacie

  73. Lucie dit :

    Bonjour,

    Merci pour le travail que vous avez fait avec cet article !

    J’ai essayé le traitement par voie orale mais il a un goût épouvantable et même dans de la mie de pain ou du miel (ou les deux), impossible de le masquer. Plutôt que de mettre les gouttes de la synergie dans de la mie de pain, je sais qu’on peut acheter des gelules vides en pharmacie ou sur internet.
    Conseillez vous les gelules normales, qui libèrent le produit dans l’estomac, ou les gelules gastro-résistantes (beaucoup plus chères) qui le libère dans les intestins ?
    Je me souviens avoir lu que les sucs gastriques détérioraient une bonne partie du produit avant que celui ci puisse agir dans les intestins, mais j’imagine qu’on rencontre le même problème avec la mie de pain ?

    Excellente journée

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Nous ne recommandons pas à nos clients de faire eux-mêmes leur gélules pour éviter tout risque. Les gélules sont une préparation pharmaceutique qui doit être fait par un pharmacien dans les règles de l’art.
      N’hésitez pas à en parler avec votre pharmacien.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  74. Sandrine dit :

    Bonjour,
    Sur les 8 derniers mois j’ai développé à 5 reprises une vaginose bactérienne ; à chaque fois traitée par du flagyl ou dernièrement du secnol associé au fémibion intime.
    Seulement malgré les traitements, il y a récidive.
    Sur les conseils d’une amie et en consultant les blogs je me tourne donc vers l’aromathérapie pleine d’espoir.
    J’ai acheté l’huile essentielle bio de tea tree en pharmacie, je l’applique depuis 2 jours pure sur le bas ventre (matin et soir) associée à 15 gouttes d’extrait de pépin de pamplemousse (matin et soir) et de 2 gélules de fémibion intime. Que pensez-vous de ce traitement ? Est-il efficace ?
    Dois je prendre ce traitement quand la vaginose bactérienne est présente ou bien en traitement de fond (dans ce dernier cas combien de temps?).
    Je suis un peu perdue et j’ai le sentiment d’être seule face à ce problème récurrent.
    Je vous remercie pour toutes les informations utiles que vous pourrez me donner.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      La formule de l’expert (traitement de fond) peut vous aider à lutter contre les mycoses à répétitions. Nous vous conseillons aussi de faire votre toilette avec un savon spécial au pH plutôt basique et de bien sécher les muqueuses vaginales.
      Si les symptômes persistent plus de 3 jours, nous vous conseillons de consulter un aromathérapeute pour des conseils plus personnalisés et un traitement sous forme d’ovule.
      A noter que les huiles essentielles ne doivent pas être appliquées sur les muqueuses pour éviter tout risque d’irritation supplémentaire.
      Notre Extrait de pépins de pamplemousse n’est pas adapté à la consommation. Nous ne le vendons pas comme alimentaire parce que nous n’avons aucune donnée du fabricant concernant un tel usage et il n’a à notre connaissance aucune propriété thérapeutique documentée, nous n’avons donc aucune donnée ni garantie sur un tel usage et le vendons comme conservateur à usage cosmétique exclusivement.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  75. stéphanie dit :

    Bonjour,

    Je fais des mycoses vaginales à répétition et j’aimerais me débarrasser de ce soucis!!

    Ma gynéco me conseille de me tourner vers les huiles essentielles en préventif mais j’avoue ne rien y connaitre et être un peu pommée.

    Pourriez vous me conseiller, me dire ce que je peux utiliser, à quelle fréquence. . .??

    Merci

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Je vous recommande la formule de fond recommandée par notre expert.
      Faites votre toilette avec un savon spécial au pH plutôt basique et de bien sécher les muqueuses vaginales.
      Si les symptômes persistent plus de 3 jours, nous vous conseillons de consulter un médecin ou un aromathérapeute pour des conseils plus personnalisés.

      Très belle journée,
      Catherine, Docteur en Pharmacie

  76. Sylvie dit :

    Bonjour,
    J’ai eu une mycose dans la bouche l’année dernière à cause d’un antibiotique. Mon médecin m’a prescrit un médicament, c’est parti. Et là, je crois que c’est revenu. J’ai l’estomac dérangé, et une haleine très très forte, alors que d’habitude, ce n’est pas du tout le cas.
    Depuis hier, je prends une goutte de tea tree + une goutte de cannelle de Chine + une goutte d’origan compact dans de l’huile d’olive, trois fois par jour.
    Pensez-vous que ce soit une bonne chose ? Dois-je faire autrement ou rajouter quelque chose ?
    Merci par avance pour votre attention,

    Sylvie

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Tous ses symptômes ne signifie pas forcément la réapparition de la mycose. Il est impératif de poser un diagnostic précis avant d’entreprendre tout traitement.
      La mauvaise haleine peut être due à des problèmes de digestion ou de foie.
      N’hésitez pas à en discuter avec votre médecin qui pourra peut-être vous conseiller une cure détoxifiante ou un traitement à base probiotiques pour rééquilibrer la flore intestinale.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  77. anka dit :

    Bonjour,

    j ai ete diagnostiquee avec pitiryasis versicolor il y a un mois mnt, mon docteur trait m as prescrit du ketoconazole en gel 2% mais les taches blanches sur le dos persistent. J ai consulté un dermato qui m as explique que il faut patienter, bronzer d abord pour que la peau redevienne comme avt ( + prescription avec keracnyl gel et effaclar duo contre les boutons sur le visage et principalement sur le front ). Je suis a la 2eme seance de UV, mais mes taches resistent. Cela me stresse enormement d autant plus que je vais me marier cet ete, alors je vous en prie aidez moi a trouver un traitement a base d huiles qui puisse me debarasser de cette mycose et des ses effets inestetiques.

    Je vous remercie d avance pour votre aide!
    Anka

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Pour le Pityriasis versicolor, nous pouvons vous proposer cette recette de D. Baudoux :
      Huile essentielle de Trachyspermum ammi (Ajowan) : 2 ml
      Huile essentielle d’Eugenia caryophyllus (Clou de Girofle) : 1 ml
      Huile essentielle de Monarda fistula (Monarde fistuleuse) : 3 ml
      Huile essentielle de Melaleuca alternifolia (Tea tree) : 2 ml
      Huile essentielle d’Origanum majorana (Marjolaine à coquilles) : 1 ml
      Gel de carbomer à 2 % : complément à 50 g
      3 applications locales par jour jusqu’à guérison Vous pouvez remplacer le gel de carbomer par un gel neutre ou d’aloe vera.

      Très belle journée.
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  78. Lucie dit :

    Bonjour, j’ai enfin vaincu mes successions de mycoses grâce aux huiles essentielles depuis 2 mois, mais j’ai une fissure à l’entrée du vagin qui vient de revenir (je croyais m’en être débarrassée en même temps que des mycoses…) Comme cette zone est très sensible, je ne voudrais pas risquer de l’abîmer plus. Aussi, me conseillez-vous d’appliquer du gel d’aloe vera ou bien y a-t-il une huile végétale qui soit particulièrement indiquée ?
    A moins que je puisse réaliser une crème simple avec votre actif Skin Repair, par exemple ? Si oui, quel doit être le pH ?
    Merci d’avance pour vos conseils.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Il serait préférable de consulter un médecin pour ce type de problème afin d’avoir des produits adaptés.
      Nos muqueuses sont fragiles et il ne faut pas y mettre d’huiles essentielles ou d’autres actifs cosmétiques qui pourrait irriter davantage.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en pharmacie

      • Lucie dit :

        Bonjour,

        Merci de votre réponse.
        Je suis tout à fait d’accord, c’est une zone fragile, aussi j’attendais d’avoir votre avis avant de tester quoi que ce soit.
        Je ne comptais pas mettre d’huile essentielle bien sur. C’est noté, pas d’actif non plus.
        Ma gyné m’a effectivement fait tester un certain nombre de crèmes de pharmacie, mais sans résultats…

        Il se trouve que ma petite fissure est partie assez rapidement, en quelques jours, mais comme j’y ai beaucoup été sujette, pouvez vous m’indiquer si une huile ou votre gel d’aloe vera pourrait convenir à cette zone, en prévention ou bien en curatif ?

        Très bonne journée également

        • Aroma-Zone dit :

          Bonjour,

          Nous vous conseillons de ne rien mettre sur cette zone très fragile.

          Très belle journée,
          Catherine, Docteur en Pharmacie

  79. kindveronica dit :

    bonjour

    serait-il possible d’avoir une recette pour une mycose qui se trouve sous le pied et entre les orteils pour ma fille de 8 ans svp?
    merci d’avance

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Pour soigner les mycoses cutanées chez l’enfant et les bébés (plus de 3 mois), nous pouvons vous proposer cette synergie :
      Huile essentielle de Cymbopogon martinii (Palmarosa) : 2 ml
      Huile essentielle de Pelargonium x asperum cv Egypte (Géranium rosat) : 2 ml
      Huile essentielle de Eugenia caryophyllus (Clou de girofle) : 0,5 ml
      Huile essentielle de Laurus Nobilis (Laurier Noble) : 1 ml
      Huile essentielle de Melaleuca Alternifolia (Tea tree) : 2 ml
      Huile végétale de Noisette ou Macadamia : complément à 15 ml

      Appliquez quelques gouttes du mélange localement 3 fois par jour pendant 3 semaines.

      Très bonne journée,
      Catherine Docteur en Pharmacie

  80. Liliane HURAY dit :

    Bonjour à tous,
    Je ne sais si je suis au bon endroit pour à la fois poser une question et faire un commentaire.
    Je ne suis pas sujette aux mycoses. Toutefois, j’ai attraper une mycose des pieds à la piscine, pourtant je n’y vais presque jamais. A l’époque, je m’étais soignée avec de l’HE de Lavande vraie. Je m’en croyais débarrassée, cela faisait des années, malheureusement, c’est réapparu suite à la pose d’un sparadrap qui a dû provoquer une macération.
    J’ai suivi vos conseils et appliqué le mélange pour traitement externe. Je voyais une nette amélioration. Mais, après être restée une journée entière chaussée de bottes fourrées très chaudes j’ai senti à nouveau les picotements caractéristiques. Je suis donc passée à la vitesse supérieure et à l’absorption du mélange N° 2. Comme je suis intolérante au gluten, j’imprègne des pastilles neutres. J’aimerais savoir à quel moment : si c’est hors ou pendant les repas, que je dois prendre ce traitement. Merci donc de bien vouloir me répondre.
    D’autre part, dans le livre de Michel DOGNA : Prenez en main votre santé : tome 1, il préconise une méthode très ancienne, qui va peut-être surprendre certaines personnes, c’est se faire des bains de pieds ou tout au moins des applications de notre première urine du matin. Je dois dire que cela soulage énormément les démangeaisons, surtout provoquées par la chaleur : il
    m’arrive la nuit d’être obligée de me lever pour avoir recours à cette méthode et, conjuguée aux H.E., j’espère en arriver à bout.
    Je me suis préparée également un pulvérisateur du mélange H.E. et alcool pour désinfecter les chaussures, chaussons etc… il faut être très strict sur l’hygiène afin de limiter les risques d’auto contamination, comme par exemple échanger des chaussettes entre le pied sain et le contaminé. Merci encore à ceux ou celles qui prendront le temps de me répondre.
    Amicalement,

    LILIANE.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Le traitement d’une mycose est très long et il ne faut pas l’arrêter au premier signe d’amélioration mais au contraire poursuivre le traitement sur plusieurs. mois.
      Pour avoir visiter le site de Michel Dogna, je constate qu’il n’a pas une grande confiance (et estime!) en la médecine moderne. Ce conseil ne me parait pas approprié quand on sait que les mycoses se développent dans les endroits chauds, humides et acide. L’urine est particulièrement acide donc c’est peut être efficace sur le moment contre les démangeaisons mais je doute de l’efficacité à long terme. De plus, il faut noter aussi que l’urine est relativement toxique car elle contient tous les déchets de l’organisme et cela ne doit pas être très bon pour la peau.

      Si je peux vous donner un conseil, il est serait judicieux de continuer le traitement aux huiles essentielles, d’abandonner le traitement par l’urine et de respecter un certain nombres de règles pour éviter les récidives comme sécher soigneusement vos pieds, y compris l’espace entre les orteils et d’éviter autant que possible la transpiration et la macération (en privilégiant notamment les chaussettes en fibres naturelles…).

      Très bonne journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  81. batut dit :

    bonjour,

    mon compagnon a une dermite séborrhéique du cuir chevelu. son médecin lui a prescrit une lotion « Diprosalic » (bétaméthasone, acide salicylique) à appliquer tous les jours ainsi qu’un shampooing spécifique, cela fait plusieurs mois que ça dure et je ne vois pas d’amélioration durable. la dermite disparaît quelques jours puis récidive. Je doute de l’efficacité des produits prescrits. comment traiter durablement son problème? je précise que les plaques ne sont pas trop étendues et que cela ne le démange pas outre mesure. Existe-t-il un traitement efficace en aromathérapie à élaborer soi-même ? j’ai déjà un grand nombre d’HE dans ma pharmacie personnelle, pourriez-vous me conseiller ?
    merci par avance
    fanny

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Voici une synergie que vous pouvez utiliser pour une dermite séborrhéique (Baudoux) :
      • Huile essentielle de Bois de rose : 1 ml
      • Huile essentielle de Monarde fistuleuse : 2 ml
      • Huile essentielle de Tea tree : 2 ml
      • Huile essentielle de Géranium Egypte : 1 ml
      • Huile essentielle de Sauge officinale : 1 ml
      • Huile végétale de Rose musquée : 3 ml
      Utilisation : 4 à 5 gouttes du mélange dans une noix de base lavante tous les 2 jours jusqu’à guérison.
      Nous proposons une base shampoing neutre (Biologique, sans colorant, sans parfum) idéale pour cette synergie.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  82. Hédrick dit :

    Bonjour,

    J’ai depuis quelques temps une mycose à l’aine, j’ai été traité avec un antifongique Terbinasine (comprimé) + Fonx (crème), mais sans effet les démangeaisons persistes et depuis 1 mois une autre repousse a surgit.

    Mon rendez-vous chez le dermatho n’est que dans 1 mois et demi!

    Pouvez-vous me conseiller?

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Je vous recommande la formule de l’expert mentionnée plus haut. Vous pouvez commencer par l’application cutanée. Le traitement d’une mycose est assez long et il ne faut pas l’arrêter même s’il y a des signes d’améliorations.

      Très belle journée.
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  83. mimi dit :

    bonjour,
    Puis-je mélanger des gouttes de tea tree palmarosa et geranium à de l’homeoplasmine pour une application sur l’entrée du vagin où j’ai deux petites coupures?
    Merci pour votre aide.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Nous ne recommandons pas l’utilisation des huiles essentielles sur les muqueuses et plus particulière si elles sont endommagées. De plus, l’Homéoplasmine (Boiron) ne doit pas être appliqué sur les muqueuses et/ou sur une peau lésée à cause de la présence d’acide borique (voir la notice d’utilisation).
      Je vous conseille de consulter votre gynécologue pour un traitement plus adapté.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  84. Mike dit :

    Bonjour.

    Je me suis irrite la peau de lentre jambe, entre ma cuisse et ma testicule apres avoir abusé de lutilisation du talque. Jai tellement gratté que javais perdus des bouts de peaux. Jai eu des champigons. Points rouges avec odeur. Le medecin ma prescrit anti fongique et cortisone en pomade. Cela a iliminer le probleme mais cest revenu.

    Je me suis tourné vers les HE. Argousier, bourache et nigelle. Question de renforcer la peau. Apres sejour a la plage, a mon retour ca a recidivé. Medecin a encore prescris la meme chose. Cela fonctionne. Mais je suis convaincu que mon epiderme est tellement fragile et que jai des mini ecorchures non gueries et le tout fait en sorte que cela revient.

    Aidez moi, je veux en finir avec tout ça. Cest vraiment desagreable.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Nous ne recommandons pas l’utilisation d’huiles essentielles sur les muqueuses ou sur les appareils génitaux.
      Vous pouvez suivre la synergie antifongique : traitement de fond, à prendre par voie orale.
      Les champignons aiment les endroits chauds et humides. Si vous devez porter un maillot à la plage ou à la piscine, il est conseiller de se changer et de ne pas garder son maillot mouillé.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

      • Mike dit :

        Bonjour,
        Il nest pas question de muceuses ou organes genitaux. Je parle de la peau de mon entre jambe, la ou sa touche mes testicules.
        Jai appliqué les cremes. Tout est reglé. Mais je sens que ma peau est fragile et irritée.
        Est ce que les huile E. Peuvent aider? Jai en ma pocession niguele, bourache et argousier.

        Merci a lavance pour votre reponse.

        Cordialement.

        • Aroma-Zone dit :

          Bonjour,

          Nous ne recommandons rien pour les parties génitales (muqueuses ou peau) qui est une zone très sensible.
          L’application d’huile(s) végétale(s) seule(s) ne va pas arranger vos problèmes de mycose mais au contraire favoriser davantage le phénomène de macération.
          Je vous conseille de vous rapprocher de votre médecin.

          Très belle journée,
          Catherine
          Docteur en Pharmacie

  85. Sésa dit :

    Bonjour,

    J’ai testé votre synergie anti-fongique pour mes mycoses « pied d’athlète »… (j’y suis abonnée depuis mon adolescence, avec au moins 3 crises par an). Au bout de 5 jours de traitement, j’ai eu l’impression que les lésions s’étendent et les démangeaisons sont devenues insupportables.. j’ai donc repris ma bonne vieille crème « chimique » 🙁
    Auriez-vous un conseil à me donner pour la prochaine fois ?

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Il est possible que vous soyez sensible aux huiles essentielles. Pour diminuer les démangeaisons, vous pouvez essayer de diluer le mélange d’huiles essentielles dans une huile végétale.
      4 gouttes du mélange d’huiles essentielles pour 4 gouttes d’huiles végétales par exemple. Si les effets indésirables persistent, il n’est pas nécessaire de continuer le traitement.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  86. Gwen dit :

    Bonjour,

    Une personne de mon entourage souffre de psoriasis. Elle a des plaques partout sur les jambes et ça remonte avec les années.

    Quel mélange proposeriez vous pour soigner la peau et éventuellement (mieux encore) un traitement de fond?

    Merci beaucoup pour votre réponse. Belle journée.

    Je n’ai pas trouvé sur le site alors je pose la question ici, désolée si c’est hors sujet.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Pour le Psoriasis, je peux vous recommander cette formule de Baudoux :
      – Huile essentielle de Mentha sylvestris (Menthe sylvestre) : 0,5 ml
      – Huile essentielle de Rosmarinus officinalis CT Verbénone (Romarin à verbénone) : 0,5 ml
      – Huile essentielle de Juniperus oxycedrus (Cade) : 0,5 ml
      – Huile essentielle de Salvia officinalis var officinalis (Sauge officinale) : 0,5 ml
      – Huile essentielle de Nardostachys jatamansi (Nard de l’Himalaya) : 0,5 ml
      – Huile végétale Rosa rubiginosa (Rose musquée) : complément à 30 ml

      2 à 3 applications par jour jusqu’à nette amélioration.

      Très belle journée,
      Catherine Docteur en Pharmacie

  87. claudette dit :

    bonjour,

    Depuis plusieurs années , j ai des mycoses a l’ongle qui sont devenus noirs et très épais .J’ai essayé les produits achetés en pharmacie ,mais sans aucun résultat.J’ai lu plusieurs articles des personnes qui utilisent les huiles essentielles pures .Quel mélange dois-je utiliser pour ces mycoses de l ongles.Aidez-moi j aimerais pouvoir mettre des claquettes sans avoir a cachez mes ongles sous du vernis a ongles.Merci de l aide que vous pouvez-m apportez.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Pour soigner votre mycose unguéale, vous pouvez suivre la formule de l’expert mentionnée dans cet article.
      Il n’est pas conseillé de mettre du vernis coloré sur un ongle atteint de mycose. Cela empêche le phénomène de guérison et vous risquez de contaminer vos autres ongles.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  88. P.Laure dit :

    Bonjour,

    Je souffre depuis mi-janvier de mycoses vaginale à répétition, j’ai suivit la méthode allopathique mais la mycose traîne encore j’ai même été mobilisée quelques temps.

    Dernièrement j’ai associé la crème Eco##zole avec l’extrait de pépins de pamplemousse, cette méthode est agressive j’en suis consciente mais elle a permit de diminuer l’aspect de ma vulve qui était gonflée.
    J’utilise actuellement le même traitement de façon dégressive [(1/jour actuellement depuis hier contre 3/jour au tout début du traitement)je précise que je n’utilisais pas l’EPP il y a 2 mois son utilisation date de mi-février], je sais qu’il est difficile de guérir vite avec ce problème mais j’ai espoir en l’aromathérapie, j’ai d’ailleurs rdv avec un homéopathe le mois prochain, je suis même des séances d’acupuncture pour la gestion du stress/anxiété mais à côté de ça j’ai encore l’impression que les symptômes persistent, j’ai retrouvé les mêmes sur mon sein droit, derrière les oreilles et le cou. Tout me laisse penser que le champignon cherche un autre terrain pour proliférer. Je procède pour le moment sur les parties évoquées à l’auto-médication càd que j’utilise la crème Eco##zole pour me soulager et cela diminue légèrement la sensation de picotement.

    Je compte sur le spécialiste pour un traitement de fond mais en attendant puis-je utiliser indifféremment les HE proposées sur toutes les parties du corps ?

    Cordialement

    P-Laure

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Un traitement contre les mycoses est assez long (plusieurs mois) et il est tentant de l’arrêter dès les premiers signes de guérison. Il est important de suivre le traitement jusqu’au bout.
      Notre Extrait de pépins de pamplemousse n’est pas adapté à la consommation ou pour un usage thérapeutique. Il n’a à notre connaissance aucune propriété thérapeutique documentée, nous n’avons donc aucune donnée ni garantie sur un tel usage et le vendons comme conservateur à usage cosmétique exclusivement.
      Notez qu’il existe toutes sortes d’ « EPP » (même en alimentaire) selon leur composition et mode d’obtention (qui par ailleurs sont souvent tenus secrets donc très difficile de comparer). Il est donc important de respecter les indications du fabricant quant aux utilisations de ces extraits.
      Les mycoses aiment s’implanter dans les endroits humides et chauds et les plis du corps sont naturellement propice à leur développement Il est important de comprendre les raisons de son apparition afin de prendre des mesures préventives.
      Si vous souhaitez vous orienter vers les huiles essentielles, il est préférable d’opter pour le traitement de fond (par voie orale) mentionné plus haut.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  89. Caroline dit :

    Bonjour,

    J’ai régulièrement des mycoses génital et herpes, et franchement j’en peu plus ! Quelle HE je peux utiliser qui sera vraiment efficace et comment l’utilisé ? et y a t’il une Huile qui aiderai aussi a reconstruit la flore vaginal qui avec tout ca est abimé..

    Cordialement

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Pour ce type de problème, il est préférable de prendre conseil auprès d’un aromathérapeute afin d’avoir une prescription pour des ovules à base d’huile essentielle et des probiotiques pour rééquilibrer la flore vaginale.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  90. Mary dit :

    Bonjour, très habituée à votre site marchand, j’y ai lu que l’on pouvait remplacer le thym thujamol par de la camomille thujamol. Est-ce que dans ce cas je peux le faire ? Ceci pour mycose digestive et autres dues à un dérèglement hormonal. Les mycoses digestives étant arrivées peu de temps après une intolérance au gluten (pas une allergie puisque je le supporte en toute petite quantité quand pas le choix : ex dans médicaments) et une allergie aux sulfites.
    Merci de l’aide apportée et merci pour ce post très intéressant et instructif.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Le thym à thujanol peut être remplacé par la marjolaine à thujanol.
      Pour les mycoses digestives, nous pouvons vous conseiller les huiles essentielles d’origan compact et de tea-tree (une goutte de chaque). Posez les deux gouttes dans une cuillère à café d’huile d’olive et laissez fondre en bouche 3 fois par jour pendant 20jours.
      Il est important de réduire les quantités de sucres (sucre, fruit, céréales) car c’est la nourriture préférée des champignons.
      Vous pouvez également coupler le traitement avec les HE avec une cure de probiotiques qui vont rééquilibrer la flore digestive.

      Très belle journée,
      Catherine – Docteur en Pharmacie

      • Mary dit :

        Merci Catherine pour vos conseils je file dans ma  » boîte à HE  » car malgré les traitements préventifs de nouveau embêtée depuis quelques jours.

        Ceci dit qu’entendez-vous par réduire les quantité de sucre, fruit et céréales ?

        Sucre pas de souci je n’en consomme pas, fruits je dirais 1 midi et soir, céréales ultra occasionnel lorsque je suis en panne de pain sans gluten, du coup je ne mange quasiment pas de céréales et lorsque j’en mange c’est environ 2 cuillère à soupe le matin uniquement (ça je peux aisément supprimer).

        • Aroma-Zone dit :

          Bonjour,

          Les sucres sont la nourriture préférée des champignons. Il existe plusieurs types de sucres présents partout dans la nature.
          Il est difficile de tous les supprimer mais il est possible de les limiter. Eviter les céréales pendant le temps du traitement et orienter votre choix vers des fruits pauvres en sucre comme les agrumes (citron , pamplemousse, clémentine), les fruits rouges (fraises, framboises) ou les incontournables de l’été : melon , pastèque.
          Eviter les cerises, les pommes, les abricots et les pêches qui contiennent des quantités non négligeables de sucres.

          Très belle journée,
          Catherine
          Docteur en Pharmacie

          • Mary dit :

            Merci pour votre réponse et désolée pour mon message si tardif. Juste pour précision, tout ce que j’ai pris pour des symptômes de mycose digestive étaient en fait des symptômes de déshydratation qui provoquent visiblement eux aussi de forte démangeaisons. Me suis faite taper sur les doigts par mon médecin (il a raison) et je fais très attention maintenant à m’hydrater correctement ne ressentant pas la sensation de soif.

            Ceci dit toutes les informations que vous m’avez communiqué me seront certainement utiles à un moment donné.

            Bonne week-end à vous.

  91. larant dit :

    et pour la gardnerella que pouvez vous me conseiller?merci

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Le traitement le plus adapté pour ce type de problème me semble être sous forme d’ovule à base d’huiles essentielles.
      Malheureusement, nous ne sommes pas spécialisés dans ce domaine et nous n’avons pas de formule à vous proposer.
      N’hésitez pas à consulter un aromathérapeute qui saura vous conseiller.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  92. Lucie dit :

    Bonjour, dans la synergie de fond à ingérer, est-il possible de substituer l’HE de Lemongrass par celle de Litsée citronnée ? Je vois que leurs chromatographies sont très semblables. Bonne journée.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Il est préférable de suivre les recommandations d’Aude Maillard concernant la synergie.
      Toutefois, il est possible de substituer le lemongrass par la litsée citronnée.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  93. Laure dit :

    Bonjour,

    J’ai des mycoses sur les ongles de pieds, je suis actuellement sous amycor onychoset mais je ne constate toujours aucun résultat et j’aimerais passer à une méthode plus naturelle et moins contraignante (appliquer une crème et un pansement au dessus tous les jours ça va un moment..). Si j’utilise uniquement l’huile essentielle d’arbre à thé est-ce que je peux m’attendre à un résultat probant?

    En vous remerciant d’avance pour votre réponse

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Le traitement d’une mycose est long est plus particulièrement lorsqu’il s’agit d’une mycose de l’ongle. Ce type de traitement sera donc forcément long et contraignant.
      Il est également important de traiter l’ongle mais également l’environnement comme vos chaussures et/ou chaussettes, de favoriser les tissus qui permettent la respiration.
      Il est nécessaire de limer la surface de l’ongle entre deux applications.
      Nous pouvons vous proposer la synergie suivante de Dr BAUDOUX :

      • 2 gttes HE Laurier noble
      • 2 gttes HE Palmarosa
      • 1 gtte HE Lavande vraie
      • 2 gttes HE Cannelle de Chine
      2 à 3 gouttes du mélange sur l’affection de l’ongle 3 fois par jour jusqu’à nette amélioration.

      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  94. EmmaR dit :

    Bonjour,

    J’ai réalisé la synergie antifongicide / traitement de fond et j’ai qqes questions :

    – La préparation peut-elle être prise avec de l’eau grâce au dispersant, Solubol, ou aux pastilles neutres que vous commercialisez ? J’ai testé avec le Solubol, la préparation ne se dilue pas totalement mais je l’ai bue quand même.

    – Si vous validez l’utilisation avec le Solubol, pouvez-vous m’en confirmer le nombre de gouttes (si j’ai bien compris : prépa 4 gouttes par prise, Solubol 16 gouttes)? Qu’en est-il pour la quantité d’eau adaptée ?

    – la prise de la préparation est-elle compatible avec la prise des repas ou vaut-il mieux espacer la prise de l’un et de l’autre ?

    Merci beaucoup pour vos informations !

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Il convient de mélanger d’abord les huiles essentielles avec le Solubol, de bien mélanger et de verser ensuite le mélange dans un liquide de votre choix (thé, tisane, eau, jus de fruit etc…).
      Pour l’utilisation du Solubol c’est bien 4 gouttes de solubol pour une goutte d’huiles essentielles. Si vous avez des difficultés à bien solubiliser l’ensemble (Solubol+HE), il est possible de rajouter quelques gouttes de Solubol. La quantité minimale d’eau doit être approximativement celle d’un verre d’eau.
      Les huiles essentielles peuvent être prises au moment des repas sans problèmes sachant que pour une efficacité optimale dans le cadre d’une traitement antifongique, il convient de limiter tous les sucres (sucres raffinés, sucres des fruits etc…). Il peut être intéressant également de faire en parallèle une cure de probiotiques.

      Très belle journée,
      Catherine – Docteur en Pharmacie

  95. Emilie dit :

    Bonjour,

    Ayant été distraite et sans doute trop pressée de me débarrasser d’une mycose vaginale (candida albicans) récidivante qui ne me lâche pas depuis 7 ans, j’ai préparé la synergie 1 proposée en traitement local aditionnée d’un peu d’HV de Nigelle, sauf que ça brule et je ne me suis pas rendue compte qu’il y avait une autre formule pour la muqueuse vaginale…
    Que faire de la synergie 1 (lemongrass, palmarosa, geranium Egypte, lavande aspice et litsée citronnée). Puis-je la réutiliser en la diluant avec de l’huile végétale (90%) ou n’est-elle pas réutilisable pour la muqueuse vaginale?
    Merci d’avance pour votre réponse, bonne journée.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Nous ne recommandons pas l’utilisation d’huiles essentielles directement sur les muqueuses et plus particulièrement les muqueuses génitales. Seuls un médecin aromathérapeute est habilité à vous prescrire des huiles essentielles sous forme d’ovules à faire préparer en officine.
      Surveillez l’évolution et n’hésitez pas à consulter votre médecin si les symptômes persistent.
      Pour la synergie restante, elle peut être réutilisée pour les mycoses cutanées.

      Très belle journée,
      Catherine – Docteur en Pharmacie

  96. laetitia dit :

    Bonjour,
    depuis que ma fille de 4 ans a pris des antibiotiques elle reçoit une mycose ( du siège et vaginale) au moins toute les 2 semaines cad à peine j’arrête le TTT anti fongique… Je ne sais plus quoi faire et elle a tellement mal qu’elle n’ose plus aller à la selles et résultat elle se constipe..
    Donc j’aimerai essayé votre TTT mais je ne connais pas le dosage ni la durée pour une enfant de 4 ans ( 15kg )..Merci d’avance pour vos conseils.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Les traitements anti-fongique sont assez longs et il ne faut pas les arrêter dès les premiers signes d’amélioration. Il convient également de respecter certaines mesures préventives pour éviter les récidives : sous-vêtement en coton, pas de couche qui favorise la macération, bien sécher la zone après la toilette, ne pas insister au moment de la toilette etc… etc….
      La synergie de l’expert n’est pas adapté aux enfants. De plus, nous ne recommandons pas l’utilisation d’huiles essentielles directement sur les muqueuses et plus particulièrement les muqueuses génitales.
      N’hésitez pas à prendre contact avec un aromathérapeute pour une synergie personnalisée.

      Très belle journée,
      Catherine – Docteur en Pharmacie

  97. Violette dit :

    Bonjour,
    Cela fait un an que je fais des mycoses vaginales à répétition, je vais donc suivre la synergie en traitement de fond que vous recommandez mais j’aurai voulu savoir si je pouvais mettre directement en local ce que vous avez proposé à certaines personnes(5ml de palmarosa et 5ml de tea tree avec de l’huile de nigelle) sans soucis? ça ne peut pas être dangereux de mettre ces huiles essentielles directement sur les muqueuses? je vous pose la question car je suis craintive! Merci par avance pour votre réponse, à bientôt!

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Nous ne recommandons pas l’utilisation d’huiles essentielles directement sur les muqueuses et plus particulièrement les muqueuses génitales. Seuls un médecin aromathérapeute est habilité à vous prescrire des huiles essentielles sous forme d’ovules à faire préparer en officine.

      Très bonne journée,
      Catherine – Docteur en Pharmacie

  98. Violette dit :

    Bonjour,

    Je vous remercie pour votre réponse; mais plus haut vous aviez conseillé à quelques personnes le palmarosa et tea tree avec de l’huile de nigelle pour le soin local, ce n’est plus valable? je ne comprends pas trop!

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Mes collègues ont effectivement proposé des huiles essentielles en application locale. Chaque personne a une approche différente de l’aromathérapie. Le conseil donné plus haut est valable mais pour ma part et par mesure de précaution, je préfère déconseiller les huiles essentielles en usage externe sur les muqueuses.
      Les muqueuses sont plus fragiles et plus sensibles que la peau et les risques d’irritations sont donc plus importants.
      Pour cette raison, je préfère vous orienter vers un médecin ou un aromathérapeute qui saura vous conseiller au mieux.

      Très belle journée.
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  99. Cath dit :

    Bonjour,
    Avec l arrivée du soleil, mes fils de 10 et 14 ans présentes des taches blanches sur le visage, et pour le grand sur un bras. L’année passée notre medecin avait prescrit une crème anti fongique qui a donné des résultats plus que moyens. Je trouve que la récidive est assez importante. Puis je leur faire prendre la synergie orale? Pour la synergie externe, j’ai un peu peur qu’elle soit un peu agressive pour leur peau, puis je la melanger avec une HV (hydratante pour le plus jeune car il a la peau noire et le grand a la peau avec un peu d’acné)? L’application se fait elle largement ou uniquement sur les taches?
    Dans l’attente de votre réponse, je vous souhaite un bon week end.
    Cath

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Pour de jeunes adolescents, je ne recommanderai pas forcément la prise d’huiles essentielles par voie orale plutôt reservée aux adultes.
      Vous pouvez utiliser sur les tâches (uniquement) la synergie par voie externe. Si vos enfants ont une peau sensible vous pouvez diluer les 3 gouttes du mélanges dans une cuillère café d’huile végétale.

      Très belle journée.
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  100. Violette dit :

    Bonjour,
    Je vous remercie pour votre réponse, je comprends tout à fait;
    Merci pour vos précisions, je comprends mieux;
    Très belle journée à vous également.

  101. Alice dit :

    Bonjour,

    Le pain m’ėtant interdit dans le cadre du régime anti candidose, je souhaiterais savoir par quoi je peux remplacer la boule de mie de pain pour avaler le ‘traitement de fond’.

    Merci beaucoup par avance.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Il est possible aussi de mettre les gouttes d’huile essentielle dans une gélule vide (achetée en pharmacie) et d’avaler la gélule.
      Vous pouvez également mettre les gouttes du mélange dans une cuillère à soupe d’huile végétale.

      Très belle journée.
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  102. Sandrine B dit :

    Bonjour,

    je découvre à l’instant votre superbe article. Il se trouve que l’on m’a diagnostiquée une infection à candida intestinale, infection que j’ai transmis à mon bébé de 14 mois que j’allaite. On a toutes les deux commencé à prendre des probiotiques et supprimer de mon alimentation tous les sucres et levures ainsi que la prise de gouttes de « Ingest Zen » sous les conseils de ma naturopathe. Le souci est que mon bébé n’est pas prête à l’alimentation solide.
    J’aurai aimé savoir si je pouvais utiliser le mélange donné plus haut par voie orale, en enlevant peut-être le thym à thymol le clou de girofle? Afin qu’à travers mon lait mon bébé puisse aussi en profiter.
    Merci de votre réponse.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Il est fortement déconseillé de donner des huiles essentielles par voie orale à un bébé. Il est préférable de réserver cette voie aux adultes ou enfant de plus de 7ans (sous avis médical uniquement) Comme les huiles essentielles passent dans le lait maternel, il n’est pas possible pour une femme qui allaite de prendre et d’utiliser des huiles essentielles.
      Si le traitement de votre naturopathe n’est pas adapté à votre fille, il est conseillé de prendre conseil auprès d’un médecin.

      Très bonne journée.
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  103. Sophie dit :

    Bonjour,
    Ma fille de 20 mois a un érythème fessier persistant depuis des jours qui lui laisse la peau a vif. Elle a tellement mal qu’elle s’empêche d’aller à la selle. Elle hurle quand je la nettoie à l’eau.
    J’avais réussi à atténuer l’érythème avec de l’huile d’amande et lavande aspic et angustifolia mais cela reprend, que puis-je combiner de plus pour éradiquer (prévenir) son érythème sachant que je lis que c’est peut-être une mycose ou candida …
    J’ai du Tea tree, de la lavande aspic, de l’huile d’amande.
    Merci infiniment pour votre aide.
    Sophie.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Le port de couche favorise la macération ce qui conduit inévitablement à un érythème fessier.
      Nous ne recommandons pas l’utilisation d’huile essentielle en continu et chez des nourrissons. Avant de poser un diagnostic de mycose, il est préférable de consulter un médecin.
      Pour apaiser votre enfant, vous pouvez utiliser le beurre de karité mélangé ou du macérât huileux de calendula. Le karité a des propriétés anti-inflammatoires et adoucissantes et le calendula va apaiser et apporter du confort.
      Après le change et sur des fesses bien propres et sèches, appliquer le beurre ou l’huile jusqu’à pénétration. A répéter tous les jours jusqu’à amélioration complète.
      Vous pouvez également utiliser le beurre de karité en prévention, 1 à 2 fois par semaine.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  104. Lepage dit :

    bonjour , j’ai une mycose aux ongles du pied droit et aussi je fais de la dysidrose que j’essaie de faire partir ; j’ai commencer un traitement avec des huiles essentiels qui sont un mélange de tee tree , palmarosa, lavande vrai , clou de girofle ,, niaoui , laurier
    j’ai commencer a voir une amélioration sur la peau et les ongles
    mais je voulais savoir si je pouvais rajouter huile de manuka aussi ? je vous remercie
    je fais attention a mon alimentation mais que pourrais je prendre en interne du coup pour traiter tout cela ?
    en tout cas merci car je ne savait pas qu’il fallait traiter aussi notre corps interne pour les mycoses

    merci de votre réponse
    cordialement
    sandrine

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Vous pouvez rajouter de l’huile essentielle de Manuka dans votre traitement local si vous le souhaitez.
      Vous pouvez également essayer le mélange pour application locale préconisé dans l’article ci-dessus.

      Effectivement, un traitement de fond par voie interne avec la synergie recommandée plus haut est une aide précieuse dans le traitement des infections fongiques, quelle que soit leur localisation, surtout si elles sont récidivantes ou persistantes, ce qui souvent est signe d’un déséquilibre interne.

      Très belle journée,
      Emilie, Expert technique en ingrédients cosmétiques

      • Lepage dit :

        je vous remercie pour votre réponse et vos conseils, je n’arrive pas a trouver la synergie dont vous parler ?

        et que puis je prendre du coup pour le traitement en interne ?

        merci

        bonne journée

        • Aroma-Zone dit :

          Bonjour,

          Vous trouverez les deux synergies (orale et cutanée) dans la partie « Les formules de l’expert » de notre article.

          Très belle journée,
          Laura, Formulatrice cosmétique

          • Lepage dit :

            bonjour je vous remercie de votre réponse

            peut t’on les faire faire ou les commander chez vous ? Merci

          • Aroma-Zone dit :

            Bonjour,

            Nous ne fabriquons pas ce type de produit. Vous pouvez cependant demander à votre Pharmacien s’il peut vous les faire.

            Très belle journée,
            Laura, Formulatrice cosmétique

          • Lepage dit :

            re bon jour

            j’ai vu que l’extrait de feuille d’olivier était très bon pour les mycoses en interne aussi car elle aurait le pouvoir de tuer virus bactérie parasites dans le corps
            je voulais votre avis si possible ? Merci

            je ne voudrais pas mélanger trop de choses

            sandrine

          • Aroma-Zone dit :

            Bonjour,

            Je suis désolée, je n’ai pas d’information sur ce produit ni ses propriétés. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien, médecin ou à un thérapeute.

            Très belle journée,
            Emilie, Expert technique en ingrédients cosmétiques

  105. josselin martine dit :

    Bonjour,
    Je souffre d’un champignon buccal qui me gène énormément surtout pour manger.
    J’utilise l’HE de sarriette des montagne + HE tea tree + HE de giroflier, à raison de 2 gouttes de chaque dans une cuillerée à café d’huile d’olive 3 fois par jour.
    Cette méthode suffit-elle pour héradiquer mon champignon dû à une prise d’antibiotiques importante.
    Au bout de combien de temps ce remède est-il efficace ?
    Dans l’attente de vous lire.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Les huiles essentielles que vous avez choisies ont une action antibactérienne et antifongique à large spectre puissante, néanmoins, je vous conseille plutôt de suivre la synergie proposée par Aude Maillard pour un traitement de fond, car elle est spécifiquement ciblée pour les mycoses tout en restant suffisamment douce (et surtout pas trop toxique pour le foie) pour pouvoir être utilisée pendant le temps nécessaire à la réussite du traitement. En effet, le traitement de fond des mycoses doit se faire pendant suffisamment longtemps pour éviter les récidives. Nous conseillons de suivre la durée (et les pauses thérapeutiques) recommandées par Aude Maillard pour une bonne efficacité sans surcharger le foie.

      Notez que pour tout traitement par voie interne avec des huiles essentielles, surtout à long terme, il est recommandé de consulter un aromathérapeute ou médecin.

      En parallèle du traitement par voie interne, je pense qu’il vous faudra un traitement local sous forme de bains de bouche.
      Dans son livre « Essences de femmes », D. Baudoux recommande pour le traitement des candidoses buccales la formule suivante :
      Huile essentielle de Lemongrass : 3 ml
      Huile essentielle de tea tree : 1 ml
      Huile essentielle de Giroflier : 1 ml
      3 fois par jour, mettre 3 gouttes du mélange dans 1 cuillère à café d’huile végétale et faire un bain de bouche pendant 1 minute avant de recracher.

      Très belle journée,
      Emilie, Expert technique en ingrédients cosmétiques

  106. Belén dit :

    Bojour,

    Je pense que j’ai mis 10 goutes de plus de Lemongrass das ma préparation, je dois refaire la recette ou je peux l’utiliser comme ça?

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Si vous parlez bien des « formules de l’expert » ci-dessus, je pense que vous pouvez utiliser votre mélange tel quel.

      Très belle journée,
      Emilie, Expert technique en ingrédients cosmétiques

  107. Lepage dit :

    bonjour

    j’aurai voulu savoir comment soigner la dyshidrose ? j’en ai un peu sur le pied , la ou j’ai les mycoses des ongles d’ailleurs , peut être y a t’il un lien ?

    merci à vous

    sandrine

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      D. Festy propose ce mélange pour lutter contre la dishydrose :
      Huile essentielle de melaleuca alternifolia :1ml
      Huile essentielle de pinus sylvestris : 0,5ml
      Huile essentielle de cupresseus sempervirens : 1ml
      Gel d’aloe vera : 27.5ml

      Si les symptômes persistent, n’hésitez pas à consulter un médecin.

      Il sera utile également de chercher les causes du problèmes : il est très possible que la dishydrose soit liée à l’infection mycosique. Sinon, la dishydrose est souvent liée au stress / anxiété ou peut aussi être liée à un problème d’allergie ou d’intolérance alimentaire (qui elles-mêmes peuvent être des manifestations corollaires du stress ou d’un déséquilibre de l’hygiène de vie…).

      Portez de préférence des chaussures qui respirent et des matières naturelles.

      Très belle journée,
      Emilie, Expert technique en ingrédients cosmétiques

  108. CORDIER dit :

    Bonjour,
    Ma fille (21 ans)aux intestins fragiles habituellement souffre par périodes assez longues de diarrhées aigues et fréquentes(examens de selles normaux). Puis je utiliser l’HE de Canelle et avec quelle posologie? Quelles autres HE utiliser ?
    merci d’avance pour votre réponse.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      L’huile essentielle de cannelle n’est pas indiquée dans ce cas, elle ne serait utile que si la diarrhée était d’origine infectieuse (turista, gastro…), mais puisque la diarrhée est récurrente et avec des examens de selles normaux, je pense que le problème est ailleurs.
      Nous ne sommes pas médecins et ne pouvons pas conseiller des huiles essentielles pour des problèmes médicaux, ce type de conseil nécessite une consultation approfondie par un professionnel compétent. Je vous conseille de consulter un médecin spécialisé ou éventuellement un aromathérapeute.
      Ponctuellement votre fille peut éventuellement utiliser quelques gouttes d’huile essentielle de basilic tropical diluée dans une huile végétale en massages sur le ventre pour apaiser les spasmes liés à la diarrhée (mais cela ne va pas traiter le problème).

      Très belle journée,
      Emilie, Expert technique en ingrédients cosmétiques

  109. Nath S dit :

    Bonjour,
    Suite à des démangeaisons vaginales et anales, ma dermato a diagnostiqué un prurit. Elle m’a dit qu’il ne s’agissait pas de mycoses.

    Qu’elle synergie me conseillez-vous, svp?

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Pour votre prurit vaginal et anal, nous pouvons vous conseiller la formule de Danièle Festy, à savoir :

      Dans un flacon de 10 mL, mélangez :
      • 1 goutte d’huile essentielle de Lavande officinale
      • 1 goutte d’huile essentielle de Lavandin super
      • 2 gouttes d’huile essentielle de Camomille
      • 3 gouttes d’huile végétale de Calendula

      Appliquez 2 à 3 gouttes de ce mélange localement. Renouvelez autant de fois que c’est nécessaire, 3 à 5 fois par jour.

      Nous pouvons également vous conseiller des irrigations vaginales très douces, pour soulager immédiatement (toujours proposé par Daniel Festy) :
      • 50 mL d’hydrolat de Lavande officinale
      • 50 mL d’hydrolat de Camomille romaine

      Utilisez une poire vaginale pour instiller ce mélange dans le vagin, 2 à 3 fois par jour.

      Les hydrolats ne sont pas des huiles essentielles : ils sont beaucoup plus doux, ce qui explique pourquoi ils sont utilisés en plus grandes quantité ! Ne pas remplacer les hydrolats par les huiles essentielles avec ces quantités ! Ce mélange doux pour irrigation vaginal est à faire UNIQUEMENT lors des démangeaisons, pas pour une hygiène quotidienne. Pour une hygiène quotidienne, optez pour un gel spécial « intimité », et éviter le gel-douche et les savons « classiques »

      Très belle journée,
      Isabelle MALLET
      Docteur en Pharmacie

      • Zakary dit :

        Bonjour,

        Je souhaite faire cette formule ; par quoi peut on remplacer l’huile végétale de calendula, non vendue sur le site ?
        Merci d’avance de votre réponse,
        Cordialement,

        Zak

  110. calatayud elise dit :

    Bonjour,
    Je viens de parcourir tous les échanges et vraiment je vous remercie pour tous ces merveilleux conseils dont je vais en puiser quelque uns qui me seront très utiles; Pour ma part, juste une question. Combien de temps peut on garder un melange HE?.Je vais préparer une formule pour une mycose ongulaire que mon fils n’arrive pas à eradiquer. J’ai du niaouli et ravintsara que j’ai ramené de Madagascar, je suppose que je peux les utiliser?
    En vous remerciant
    Cordialment
    Elise

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Vous pouvez garder un mélange d’huile essentielle environ 6 mois.
      Vous pouvez en effet utiliser les huiles essentielles que vous avez ramenées de Madagascar.

      Belle journée,
      Laura

  111. Marie dit :

    Très instructif merci

  112. Jana dit :

    Bonjour,
    Je voudrais acheter Huile Végétale Vierge d’Argousier de Aroma-Zone 15 eur -30 ml (premier pression à froid)
    mais je ne trouve pas comment le commander et je tombe surtout sur HUILE VÉGÉTALE D’ARGOUSIER BIO (EXTRAIT CO2)
    S’il vous plaît dites moi comment à trouver celui de premier pression
    merci bcp!
    Jana

  113. Flo dit :

    Bonjour,
    Ma fille, lorsqu’elle était enfant a contracté un streptocoque groupe B qui s’est avéré dangereux lors de sa deuxième grossesse, elle a donc été scrupuleusement suivi par son gynécologue . Aujourd’hui , à 32 ans,elle a développé un staphylocoque doré qui pourrait, d’après son médecin , faire suite au streptocoque . Elle a des petits boutons blancs un peu partout sur le corps.Son médecin l’a mise sous antibiotiques . Elle prend pour protéger sa flore intestinale à cause des antibiotiques,du lait fermenté.
    Qu’elle traitement aux HE pourrait-elle prendre localement et aussi par voie interne pour se débarrasser de ces bactéries ?
    Peut elle prendre ce traitement en même temps que les antibiotiques ou de préférence après ?
    Je vous remercie infiniment pour votre réponse .

  114. jocelyne dit :

    Bonjour,

    J’ai depuis quelques perdu mes cheveux par endroit et suivi un traitement au minoxidil 4 % prescrit par mon dermatologue pendant au moins 5 ans. J’en ai récupéré mais pas la totalité et mon cuir chevelu est plus clairsemé à l’arrière de la tête. Quel traitement puis-je utiliser afin d’essayer d’en récupérer encore un peu car je me sens vraiment très mal à l’aise d’autant plus j’ai un cheveu très fin. L’huile de ricin peut-elle être bénéfique dans mon cas.

    Merci à vous et très belle journée.

  115. elsa dit :

    Bonjour
    puis utiliser le slsa pour faire un gel lavant intime?
    je voudrais faire la recette suivante:

    42,5ml ha lavande aspic
    42,5ml ha camomille
    5g slsa
    5gbardane
    2ml bisabolol
    1g allantoine
    1ml he tea tree
    acide lactique pour obtenir un ph de 5
    et conservateur cosgard

    l he de tea tree dans mon gel puis je l utiliser au quotidien ou sur un courte periode uniquement?

    Par voie interne que me conseillez vous comme hydrolat contre les mycose vaginal?

  116. Max dit :

    Très instructif je suis arthritique je souffre depuis des années de candémies (profondes malheureusement) récidivantes car on ne connaissait pas la porte d’entrée la seule qui nécessite une exérèse (c’est ma rhinite chronique qui l’a dénoncé) mes végétations qu’il me faut opérer!
    J’ai donc eu des manifestation dermique faciale et buccale et pour lutter contre l’infection j’inhalais et me brumisais l’huile essentielle à base de niaouli qui est antiseptique et doux, cela me décongestionnait les yeux.
    Pour les arthritiques sévère (péricardite) la candida est l’ennemi la plus traitresse…
    Je vais donc compléter cela va m’éviter de trop cumuler de traitement symptômatique alors que le fluconazole est déjà à l’œuvre. Et enfin peut-être pour la dernière fois!

    Par contre le niaouli a une forme licencier l’huile goménolé mais cette dernière est sous prescription… [N.B : ne pas instiller le niaouli]

  117. Mag dit :

    Bonsoir,
    Je souffre d une onychomycose à trichophyton rubrum sur 7 de mes 10 ongles de pieds: que pensez vous de la synergie suivante: lemongrass, clou de girofle, tea tree, cannelle, palmarosa? Dois je les appliquer pures ou diluées dans une huile végétale et à quel dosage?
    Merci pour tous vos conseils précieux

  118. Perrine dit :

    Bonjour, je fais des mycoses à répétition. Je vais faire le traitement de fond. Peut on remplacer l’une des huiles par de l’huile de citronnelle de Madagascar, laquelle?et quelle quantité? Pouvez vous me donner une synergie pour traiter localement mon conjoint. Merci beaucoup

  119. Florence dit :

    Bonjour,

    J’ai fait la préparation de l’expert pour le pied d’athlète de mon mari, ca marche assez bien mais sa peau jaunie Est-ce normal ?

    Florence

  120. mili dit :

    Bonjour,

    Pour traiter les mycoses vaginales , j’ai lu cela à plusieurs reprises :
    « Vous pouvez appliquer un mélange à 10% d’huiles essentielles (Palmarosa antifongique (http://www.aroma-zone.com/aroma/fichepalmarosa.asp), Tea tree antibactérien (http://www.aroma-zone.com/aroma/ficheteatree.asp)), c’est-à-dire 10 ml du mélange de ces deux huiles essentielles + 90 ml d’huile végétale ou de mâcérat huileux. »

    Mais aussi qu’il ne fallait pas appliquer d’huiles essentielles sur les muqueuses…

    Alors comment faire en cas de mycose vaginale (traitement local possible ou pas ?…) ?

    Merci.

  121. Marie dit :

    Quel article, merci beaucoup. C’est une sacré mine d’or avec en plus tous les commentaires. J’ai noté l’adresse pour pouvoir lire ça plus tard.
    Je confirme que l’huile de tea tree est vraiment efficace. J’ai aussi reçu beaucoup de témoignage positif avec le calendula.

  122. prau dit :

    Le traitement de fond, c’est 5 jours par mois pendant 3 mois ?

  123. Dominique dit :

    Bonsoir,
    Depuis que je suis un traitement hormonal dans le cadre d’un cancer de la prostate, je souffre de mycoses à répétition siégeant pour l’essentiel, sur les fessiers et dans les plis de l’aine. Je ne sais pas si ces mycoses sont en lien avec l’hormonothérapie – mes médecins restent assez évasifs sur le sujet – mais aucun traitement allopathique ne donne de résultats satisfaisant.
    Que me conseilleriez-vous ?
    Merci par avance.
    Bien cordialement.

  124. Danielle dit :

    Bonjour,
    A la recherche d’un traitement naturel pour une mycose résistante (candida glabrata), je souhaiterais savoir si je peux utiliser la formule indiquée ci-dessus (Huile essentielle de Lemongrass : 3 ml – Huile essentielle de tea tree : 1 ml – Huile essentielle de Giroflier : 1 ml.
    3 fois par jour, mettre 3 gouttes du mélange dans 1 cuillère à café d’huile végétale et faire un bain de bouche pendant 1 minute avant de recracher.).
    Merci d’avance de votre réponse.

Poster une réponse