Aromathérapie familiale : effacer les cicatrices

| 17 avril 2014 | 96 Commentaires
L’expert : Aude Maillard, Docteur en Pharmacie, Aromathérapeute et Réflexologue.

Praticienne et diplômée en aromathérapie scientifique, réflexologie plantaire et olfactothérapie, Aude Maillard a une approche très complète des huiles essentielles, à la fois scientifique et énergétique.C’est aussi et avant tout une passionnée des huiles essentielles avide de transmettre son savoir.Aude Maillard anime aujourd’hui des ateliers d’Aromathérapie Aroma-Zone et est également à votre disposition pour des consultations personnalisées : pour davantage d’informations, connectez-vous sur www.aude-maillard.fr

 

La peau est physiologiquement dotée d’une capacité de régénération cellulaire et de cicatrisation. Quelques fois, dans certaines circonstances extrêmes et pour certains individus en particulier, la peau garde en mémoire les traces de blessure. Plaies d’intervention chirurgicale ou de technique de laser, ou bien traumatisme par effraction, ou encore acné sévère ou brûlure peuvent laisser des traces inesthétiques. La nature met à disposition des actifs aromatiques soutenant les processus d’autoréparation de l’organisme.

 

Cicatrices : savoir les effacer avec les huiles essentielles

La peau constitue, en poids, l’organe le plus lourd du corps. Richement vascularisée, innervée, elle assure différentes fonctions vitales pour l’organisme comme l’élimination, la respiration ou la protection des tissus. Lorsqu’une plaie survient, débute instantanément les processus d’inflammation et de cicatrisation. Ces processus reflètent les défenses que l’organisme met en œuvre pour assurer le retour d’intégrité. Il est important, surtout pour les plaies les plus profondes, que tout soit mis en œuvre pour que la brèche se gomme le mieux possible. Après 6 à 12 mois, il sera trop tard et la cicatrise gardera son aspect. La gravité d’une plaie s’envisage d’après son origine (égratignure, brûlure, coupure ou morsure), sa localisation (zone fragile du visage ou de la main) et son étendue ou profondeur qui peut justifier de la pose de points de suture. Lorsque les structures profondes de la peau sont touchées, à savoir le derme ou l’hypoderme, la plaie va non seulement saigner mais également faire mal. Huiles essentielles et huiles végétales sont véritablement efficaces pour accompagner l’organisme vers la restauration des tissus.

 

Huile essentielle et huile végétale : des alliées de choc

Les huiles essentielles ont une très grande affinité pour l’épiderme. Si l’on dépose une goutte d’essence sur la peau, celle-ci, en quelques instants même si elle n’est pas massée, pénètre dans les couches de l’épiderme et va même jusqu’au sang. Cette capacité de pénétration tient au fait que les huiles essentielles sont lipophiles, c’est-à-dire qu’elles sont attirées par les corps gras.  Les huiles végétales, qui sont utilisées comme supports de dilution, sont des excipients aussi très intéressants et même incontournables en matière de restructuration cutanée. Une synergie aromatique bien choisie, diluée avec de belles huiles végétales adaptées à la régénération cellulaire, constituera un allié de choc pour tous les problèmes de peau.

Les huiles végétales, à la différence des huiles essentielles, contiennent des lipides que l’on appelle acides gras essentiels. « Essentiels » car l’organisme ne sait pas les fabriquer lui-même. Il est un acide gras particulièrement intéressant pour restaurer l’épiderme, c’est l’acide alphalinolénique ou Omega 3. En effet – même si les huiles essentielles apportent des propriétés étonnantes en rapport avec la régénération cellulaire, l’inflammation et la restructuration des tissus – ces actifs aromatiques sont dépourvus d’acide gras. Ces derniers, et en particulier les acides gras type Omega 3, sont les constituants majeurs des membranes cellulaires. Ainsi, les huiles végétales comme celles de Rose musquée et d’Argan s’associent volontiers aux huiles essentielles quand il faut réparer un épithélium. Il est aussi une règle d’or en matière d’accompagnement à visée dermatologique : patience et longueur de temps ! Les cellules de l’épiderme ont une durée de vie de 28 jours. Il faut donc attendre environ 1 mois pour observer les premiers effets des traitements. Et bien souvent il faut attendre plusieurs cycles de renouvellement de 3 mois à 1 an, selon l’ancienneté des cicatrices, pour espérer aboutir à un résultat satisfaisant.

Géranium : le génie aromatique au service de la peau

Quand la peau est blessée par effraction et que le sang coule, la précocité et la qualité d’intervention sont essentielles pour optimiser les processus de reconstruction et de cicatrisation. En premier lieu, le maître mot est la détersion. Elle consiste à décoller de la plaie les corps étrangers (poussières, cailloux…). C’est d’ailleurs tout le rôle de l’hémorragie. Par écoulement vers l’extérieur, le flux sanguin débarrasse l’épiderme de tout élément indésirable et potentiellement dangereux. Le lavage à l’eau et au savon de Marseille est vivement recommandé pour ces raisons-là. Et pour une plaie profonde, comme geste de désinfection, on fera couler quelques gouttes d’huiles essentielle de Tea tree pure sur la zone. Cette première étape fait place nette en poursuivant la détersion et en délogeant d’éventuelles bactéries pathogènes.

Si la plaie saigne abondamment, on peut opérer dans un deuxième temps une compression mécanique avec une compresse stérile. Et c’est là ensuite que l’huile essentielle de Géranium intervient comme un trésor aromatique pour la peau. La prouesse de cette huile essentielle réside dans le fait qu’elle accélère la temporalité en soutenant l’organisme dans la cinétique des processus physiologiques de cicatrisation : à savoir détersion (pour nettoyer efficacement), puis coagulation (pour stopper l’hémorragie) et restructuration de l’épiderme pour effacer les traces. En effet, une fois appliquée pure, elle va dans un premier temps accélérer le flux sanguin (effet détersif) puis, d’un coup, ce flux s’arrêtera de lui-même. C’est l’effet hémostatique. Cette huile essentielle garantit d’autre part la réparation des épithéliums par régénération des cellules. Dès les premières applications, le bourgeonnement s’opère, dans la juste mesure. Cette huile essentielle est tout dans le balancement et le juste milieu. Elle régénère sans non plus faire proliférer le tissu. Ses propriétés astringentes permettront au tissu épidermique de retrouver son équilibre en termes de tonicité, mais aussi d’hydratation, d’aspect et de texture. Selon les principes de la médecine traditionnelle chinoise, la peau appartient à l’élément métal, cela signifie que ses qualités intrinsèques sont l’éclat et la fraîcheur. En d’autres termes, et a fortiori si la peau souffre de cicatrices, cette huile essentielle est indispensable pour entretenir ou réparer : protection, régénération et restructuration du grain de peau sont assurées.

Cicatrices chéloïdes : exfolier doucement mais surement

Certains phénomènes s’observent parfois dans les processus de cicatrisation, comme si le corps choisissait de fabriquer trop, plutôt que pas assez. Le tissu cutané prolifère plus que de mesure, la cicatrice « déborde » laissant une marque disgracieuse et rebelle. La nature est toujours dans le juste milieu et nous offre des molécules pour gommer les excès, les accumulations. Les huiles essentielles à cétones notamment sont très douées pour ce genre de mission. Les huiles essentielles de Romarin à verbénone, de Lavande aspic, d’Hélichryse italienne, de Romarin à camphre sont excellentes sur le sujet. Pour réparer les dégâts, ces huiles essentielles peuvent être utilisées en synergie et incorporées à un gel d’aloe vera. Appliquée quotidiennement, elle contribuera à ce que le tissu cutané retrouve petit à petit un aspect physiologiquement normal. L’ancienneté du problème sera proportionnelle à la durée du traitement. 6 mois à 1 an peuvent parfois être nécessaires. Pour le gel en question, voici une formule adéquate :

Huile essentielle de Romarin camphre 1 ml
Huile essentielle de Romarin verbénone 1 ml
Huile essentielle de Lavande aspic 1 ml
Huile essentielle de Géranium 2 ml
Huile végétale d’Argan 2 ml
Gel d’Aloe vera 43 ml

 

 

 

 

 

Pour se mettre à l’abri de ces phénomènes prolifératifs, au moins l’une de ces huiles essentielles est vivement conseillée pour accompagner un phénomène de cicatrisation, ce qui justifie sa présence dans la formule proposée.

Ciste et hélichryse : les cicatrices profondes

Si l’huile essentielle de Géranium est l’huile essentielle du juste milieu, celle de l’équilibre de la peau et de sa texture, il en est deux autres qui s’associent volontiers en synergie dans les situations les plus délicates. En cas de plaies profondes, ou selon l’origine de la cicatrise (morsure, brûlure profonde, radiothérapie), l’huile essentielle d’Hélichryse italienne et celle de Ciste ladanifère offrent des propriétés uniques.

Le buisson de Ciste, présent dans le bassin méditerranéen, présente sur ses rameaux une résine collante et visqueuse. L’huile essentielle qui en est extraite est à la même image, elle sert de « colle » pour colmater les brèches de l’épiderme. Rides, ridules ou plaies sont comblées par ses actifs épais et riches, les bords sont rapprochés en vitesse accélérée. Excellente huile essentielle anti-rides et anti-âge, c’est un actif de luxe en dermocosmétique et une huile essentielle à la dimension thérapeutique quand la peau est profondément blessée.

Cette huile essentielle possède un bras droit, à savoir celle d’Hélichryse italienne. La synergie des deux amène une dimension inégalée dans les situations délicates. Si le Ciste est la plante qui repousse le plus vite après le passage du feu (plante pyrophile, qui a besoin du feu pour la germination), la fleur d’Hélichryse italienne ne fane jamais. Cette immortalité est symboliquement transmise au travers de la matière extractive aromatique puisque l’huile essentielle d’Hélichryse italienne a pour particularité de réparer tous les tissus de l’organisme lorsqu’ils ont perdu leur intégrité. Tissu osseux, tissu conjonctif, tissu vasculaire, nerveux, musculaire ou encore cutané, quelque soit l’épithélium la belle italienne sait restaurer. Avec un tropisme vasculaire, elle s’astreint à assurer la microcirculation, la mobilité des tissus et la cohérence des cellules. Cicatrisante, anti-inflammatoire, désclérosante elle est un gage de réparation parfaite de l’épiderme.

Urgence : désinfection intelligente

Il est important de ne pas utiliser de ouate, mais de préférer des compresses stériles non tissées (plus douce que les tissées). Le geste se fera du centre vers la périphérie, sans frotter, en tamponnant. Les antiseptiques type ammonium quaternaire, iode ou alcool ne sont pas les plus recommandés du fait de leur cytotoxicité. On préfèrera l’hypochlorite de sodium (dakin), la chlorhéxidine ou bien encore l’eau oxygénée active sur les germes anaérobies (par exemple en cas de morsure). Les huiles essentielles offrent une alternative naturelle et tout aussi efficace sur les bactéries, champignons ou encore virus susceptibles de surinfecter la plaie.

L’huile essentielle Tea tree est vraiment l’huile essentielle en plein dans le mille dans ces situations. Appliquée pure sur la plaie, elle ne pique pas et son caractère détersif garantit le nettoyage des poussières ou des éléments indésirables. Ses propriétés puissantes anti-infectieuses poursuivent l’action menée en lysant toute bactérie ou microbe potentiellement pathogène. Les huiles essentielles sont dans le respect de la flore de défense car elles soutiennent et renforcent les bactéries saprophytes car elles sont une fonction immunitaire ! D’autre part, elle seconde le processus inflammatoire, le « cadre », le guide pour éviter trop de douleur, trop de chaleur et de rougeur. Magnifique Tea tree, à glisser dans la trousse d’urgence sans hésitation. Si des adénopathies (ganglions) apparaissent à proximité de la blessure, un traitement antibiotique par voie orale est conseillé. L’huile essentielle d’origan compact en oléocapsules sera le traitement adéquat, à raison de 2 capsules 3 à 4 fois par jour, pendant 7 jours.

 

« La formule de l’expert »
Synergie: « effacer les cicatrices ».Propriétés : restructuration et régénération des cellules de l’épiderme.

Huile essentielle de Ciste ladanifère
Cistus ladaniferus CT pinène  
20 gouttes
Huile essentielle de Géranium Bourbon
Pelargonium asperum CV Bourbon
20 gouttes
Huile essentielle d’Hélichryse italienne
Helichrysum italicum
15 gouttes
Huile essentielle de Romarin à verbénone
Rosmarinus officinalis CT verbénone
20 gouttes
Huile végétale d’Argan 3 ml
Huile végétale de Rose musquée 7 ml

1ml équivaut à 35 gouttes

Dans un flacon en verre teinté de 10 ml, muni d’un codigoutte, déposer les huiles essentielles selon le nombre de gouttes indiqué, refermer et agiter.

Usage : Le traitement peut durer 4 à 6 mois.
Voie cutanée : appliquer la quantité nécessaire sur la surface à traiter 2 fois par jour en faisant bien pénétrer, jusqu’à amélioration satisfaisante.

Indications : cicatrices anciennes ou récentes, épiderme abîmé, enflammé, cicatriciel, en rapport avec une brûlure, de l’acné, des techniques laser, de l’eczéma, ou toutes autres pathologies inflammatoires dermatologiques.

Catégorie: AVIS D'EXPERT

Commentaires (96)

Trackback URL | Flux RSS des commentaires

  1. amatullaah dit :

    bonjour
    Merci pour cet article très intéressant, que pensez vous du vinaigre de cidre pour désinfecter une petite plaie ou encore l huile d’olive?
    Merci

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Le vinaigre de cidre est très acide et risque d’endommager le pourtour de la plaie et freiner ainsi le processus de cicatrisation. En plus, le vinaigre va énormément piquer, ce qui ne va pas être très agréable !
      L’huile d’olive n’est pas connu pour ses vertus antiseptiques et ne convient pas au nettoyage ou à la désinfection des plaies.
      Pour désinfecter une plaie je vous recommande de vous orienter vers des produits plus spécifiques et éviter ainsi tout risque d’infection.

      Très belle journée,
      Catherine – Docteur en Pharmacie

  2. Eva dit :

    Merci pour ce billet très intéressant.
    « La formule de l’expert » peut elle être appliquée sur la joue d’un enfant de 3 ans, suite à une opération chirurgicale visant a enlever un névus congénital ? (névus sans danger, de 1cm sur 1,5 cm)
    Opération chirurgicale faite en 2 parties à 6 mois d’intervalle. La première opération a déjà eut lieu en janvier, névus réduit de moitié, la cicatrice se trouve au centre du névus sur toute la longueur.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Il est important de se référer aux conseils du chirurgien. Il préférera peut-être attendre la deuxième opération avant d’entreprendre un soin réparateur.
      La synergie de l’expert n’est pas adaptée à un enfant de 3ans car certaines huiles essentielles ne sont pas adaptées à un enfant en bas âge.

      Très belle journée,
      Catherine – Docteur en Pharmacie

  3. NICOLAS dit :

    Merci pour cette recette, que je garderais précieusement dans mon sac pour toute blessure.

    je souhaitais savoir si je pouvais utiliser cette « formule de l’expert » sur des points de suture (d’une semaine) car le dermatologique m’a retiré un grain de beauté et je ne veut pas utiliser le baume B5 cicaplast.

    j’avais également entendu parlé de HV de calophylle et d’ajouter de HE de lavande vraie.
    Qu’en pensez-vous ?

    Merci pour votre réponse

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      La synergie de l’expert doit être appliquée uniquement sur une plaie fermée. Il en est de même pour l’HV calophylle et la lavande vraie indiquée également dans le soin des cicatrices.

      Très belle journée,
      Catherine – Docteur en Pharmacie

      • rabo rasmata dit :

        Bonjour moi j’ai des cicatrices d’enfance de plus de 20ans j’arrive pas à m’habiller comment il faut jenvimen debarasser

  4. NICOLAS dit :

    De plus, les enfants peuvent-ils utiliser l’une des 2 formules citées ci-dessus ?
    Avec mes remerciements

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      La première synergie qui contient du camphre est à réserver à l’adulte.
      La deuxième (synergie de l’expert) peut être utilisée chez les enfants à partir de 3ans sur de petite surface.

      Très belle journée.
      Catherine – Docteur en Pharmacie

  5. Sophie dit :

    Bonsoir et merci pour cet article.

    Les filles de 5 et 2 ans ont eu la varicelle il y a 3 mois et en ont gardé quelques petites cicatrices sur le visage. Est-il encore temps de faire qq chose pour atténuer les petits trous laissés par les boutons et si oui, quelles HE puis-je appliquer ?
    Merci d’avance pour votre réponse et bonne soirée.
    Cordialement,

    Sophie.

    • Sophie dit :

      « Mes » filles, pas « les » filles, vous l’aurez compris !

      • Sophie dit :

        Désolée, mon message initial (du 12/05/2014 à 20h35) n’a pas été retranscrit entièrement.
        J’y demandais des infos concernant les cicatrices laissées par les boutons de varicelle sur le visage de mes 2 filles, de 5 et 2 ans. Quelle synergie puis-je utiliser pour les atténuer (épisode de varicelle datant de février 2014) s’il est encore temps de faire quelque chose ?

        Merci d’avance.

        Sophie

        • Aroma-Zone dit :

          Bonjour,

          Pour des enfants si jeunes, nous ne recommandons pas l’utilisation d’huiles essentielles.
          Pour les cicatrices des enfants, je vous conseille l’huile végétale de rose musquée qui est très réparatrice à appliquer directement sur la peau.
          Ne vous inquiétez pas, la peau se renouvelle en permanence et les cicatrices peu profondes disparaissent au fil du temps.

          Très belle journée.
          Catherine
          Docteur en Pharmacie

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Ce type de cicatrices est généralement peu profond et le renouvellement de l’épiderme devrait pouvoir les effacer avec le temps.
      Vous pouvez appliquer de l’huile végétale de rose musquée qui est très réparatrice et très indiquée dans les problèmes de cicatrices.

      Très belle journée,
      Catherine – Docteur en Pharmacie

  6. caron dit :

    Bonjour,
    Quelle huile essentielle peut remplacer le Romarin à verbénone quand il est
    interdit de s’en appliquer ?
    Merci pour votre réponse et belle journée !
    LOU

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Il est possible de retirer l’huile essentielle de romarin à verbénone de la synergie sans la remplacer.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  7. Julia dit :

    Article vraiment intéressant, surtout que je n’aime pas réellement utiliser de produits non naturel. Les cicatrices sont des problèmes de la vie au quotidien. Merci pour les informations !

  8. Clara dit :

    Bonjour,

    Que pourriez-vous me conseiller pour le soin préventif et/ou curatif des vergetures ?
    Merci d’avance ! et merci pour vos articles !

  9. céline E dit :

    Bonjour,
    Quelle(s) huiles essentielles peut-on appliquer sur des cicatrices pigmentées laissées par de l’acnée sur les joues ? Merci d’avance pour votre réponse.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Nous vous recommandons la synergie de l’expert.

      Très bonne journée.
      Catherine – Docteur en Pharmacie

      • safia dit :

        bjr jai des cicatrices du a l acnee j ai fais 3 seances de laser je precise il y a 1 ans que me proposez vous pour des soins de tt les jours masque gommage hydratant tout lol ( huiles gel etc) cordialement
        la poudre de lotus egalement es ce un bien pour moi

  10. Lucie dit :

    Bonjour, j’aimerai utiliser votre synergie comme un sérum pour atténuer les cicatrices d’acné que j’ai sur le visage, mais ma peau mixte risque ne pas apprécier les huiles végétales d’argan et de rose musquée. Par quoi puis-je les remplacer s’il vous plait ?

    Autre question, j’ai un angiome rubis sur une joue depuis quelques années et il semblerait que j’en ai fabriqué 3 sur mon autre joue ces dernières semaines/mois. Cette synergie pourra-t-elle y faire quelque chose ?

    Bonne soirée et merci pour vos réponses.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Pour traiter les angiomes rubis, nous vous recommandons plutôt cette synergie :
      Huile Végétale de Calophylle : 6 ml
      Huile Essentielle d’Hélichryse Italienne : 2 ml
      Huile Essentielle de Cyprès : 1 ml

      Très belle journée,
      Catherine – Docteur en Pharmacie

      • Lucie dit :

        Bonjour,
        Merci pour votre réponse, j’ai passé ma commande. Pouvez-vous m’indiquer la posologie s’il vous plait ?
        Est-ce qu’en appliquant le mélange, je peux déborder sur la peau « saine » ou surtout pas ?
        Très belle journée également

        • Aroma-Zone dit :

          Bonjour,

          Il n’y a pas de risque si vous débordez un peu sur la peau saine, même si ce traitement est destiné à être localisé.

          Essayez par exemple d’appliquer 2 gouttes du mélange en application locale 2-3 fois par jour pendant quelques semaines ou jusqu’à amélioration.

          Très belle journée,
          Isabelle, Docteur en Pharmacie

  11. Saltaojos dit :

    Merci pour cet article, comme toujours complet et très utile !

  12. njdolette dit :

    Bonjour,
    Aprés quelque recherce dans vos archives et bien entendu aprés avoir lu votre article , j’aimerais me fabriquer une huile de soin pour le visage.J’ai la peau noire de type mixte avec des cicatrices d’acné et de l’acné ponctuelle.La « recette » suivante vous parait-elle correcte:
    HV de melon du kalahari
    HV de rose musqué
    HE de graine de céleri+HE de graine de carotte
    HE de saugé sclarée+HE de palmarosa
    Je ne sait pas encore en quelle proportion uriliser les HV ,puis-je rajouter de L’HV de noisette?

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Je vous conseille pour votre recette de ne pas dépasser les 2 % d’huile essentielle. Vous pouvez également y ajouter de l’huile végétale de Noisette.
      Cependant, attention aux huiles essentielles de Céleri et Carotte qui sont photosensibilisantes.

      Très belle journée,
      Laura, Formulatrice cosmétique

  13. Marion dit :

    Bonjour ! et merci pour toutes ces informations si précieuses !
    J’ai eu 3 césariennes … et malheureusement 3 cicatrices chéloïdes ! (la dernière un peu moins épaisse que les 2 autres car je l’ai massée régulièrement (cicalfate)).
    Je dois me faire opérer en septembre d’une hernie de la ligne blanche, ce qui me laissera une longue cicatrice (d’une hanche à l’autre à peu près)! J’aimerais faire le maximum pour que celle-ci soit au mieux !!! le chirurgien reprend ma cicatrice de césarienne et j’aimerais mettre toutes les chances de mon côté !
    Avez-vous des conseils à me donner pour préparer ma peau avant l’opération ? ou quelque chose à appliquer dès l’opération ? ou encore pour les mois post-opératoires ?
    Je vous remercie d’avance.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Je ne suis pas sûre qu’une préparation de la peau avant l’opération sera vraiment utile mais si vous le souhaitez, vous pouvez appliquer de l’huile de rose musquée, qui va nourrir la peau et l’assouplir.
      Après l’opération, je vous conseillerai d’appliquer la « formule de l’expert » d’Aude Maillard en massages sur la cicatrice (une fois la plaie refermée et les points de suture enlevés) pendant plusieurs mois comme recommandé.
      Si des chéloïdes se développent, appliquez la formule destinée aux chéloïdes.

      Très belle journée,
      Emilie, Expert technique en ingrédients cosmétiques

  14. Fatou dit :

    Bonjour,
    J’aimerais savoir si ces formules peuvent être efficaces pour des chéloïdes qui datent de deux ans? suite a une intervention chirurgicale sur le bras (extraction d’implants), des excroissances s’étaient formées depuis…. je désespérais de les voir disparaitre un jour, mais la votre billet me redonne un tout petit espoir…
    Merci d’avance pour votre réponse

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Je vous conseille d’essayer la synergie proposée dans cette article par Aude Maillard pour les cicatrices chéloïdes. Comme elle l’explique, le traitement peut être long pour des cicatrices anciennes mais on peut obtenir de bons résultats.
      Je ne peux pas vous garantir que ça marche à tous les coups et sur toutes les cicatrices mais je pense que ça vaut la peine d’essayer.

      Très belle journée,
      Emilie, Expert technique en ingrédients cosmétiques

  15. Christiane dit :

    Bonjour,
    Pour soigner et accélérer la cicatrisation des petites plaies, quelle lavande est la plus efficace : la lavande aspic ou la lavande officinale ? Merci

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Pour soigner et accélérer la cicatrisation des petites plaies, ces deux huiles essentielles sont réputées. Cependant, en fonction de la plaie en question, on peut faire une légère distinction :
      – En cas de petites plaies comme une coupure, écorchure, je vous conseillerais plutôt d’utiliser l’huile essentielle de lavande officinale.
      Comme le recommande Danièle Festy, il faut appliquer quelques gouttes pures sur la plaie, et renouveler l’application plusieurs fois dans la journée.
      NB : avant d’appliquer l’huile essentielle, lavez bien la plaie à l’eau et au savon.
      – En cas de brûlure ou de piqûre (en particulier guêpe et méduse), je vous conseillerais plutôt l’huile essentielle de lavande aspic. Ci-après figurent les conseils d’utilisation de Danièle Festy. Pour la brûlure, si elle est peu étendue et ne touche pas le visage, appliquez 2 gouttes pures localement, et renouvelez tous les quarts d’heure 3 ou 4 fois, puis appliquez ensuite 3 fois dans le journée. Pour les piqûres, appliquez une goutte pure directement sur le bouton, le plus vite possible après la piqûre (la démangeaison va passer quasi instantanément, mais vous pouvez renouvelez l’application tous les quart d’heure si besoin).

      Très belle journée,
      Isabelle, Docteur en Pharmacie

  16. Myriam dit :

    Bonjour,

    J’ai subi plusieurs interventions chirurgicales avec des cicatrices anciennes type chéloïdes(2 ans)et récentes (1 mois). Je cherche à atténuer les anciennes et permettre une meilleure cicatrisation pour les nouvelles. Dois-je utiliser la formule de l’expert?
    Merci d’avance pour votre réponse

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      « La formule de l’expert » peut-être utilisée pour les cicatrices anciennes ou récentes, mais pour vos cicatrices chéloïdes je vous conseille plutôt d’utiliser la synergie proposée dans cette article par Aude Maillard, à incorporer dans le gel d’aloe vera. Comme elle l’explique, le traitement peut être long pour des cicatrices anciennes mais on peut obtenir de bons résultats. Je ne peux pas vous garantir que ça marche à tous les coups et sur toutes les cicatrices mais je pense que ça vaut la peine d’essayer.
      Pour vos cicatrices récentes, « la formule de l’expert » convient tout à fait, mais elle doit s’appliquer uniquement sur une plaie fermée (ce qui je pense est le cas au bout d’un mois).

      Très belle journée,
      Isabelle, Docteur en Pharmacie

  17. Zoé dit :

    Bonjour,

    J’ai une question concernant la formule pour les cicatrices chéloïdes.
    J’ai entendu dire que l’aloe vera ne se mélangeait pas facilement aux huiles essentielles; de ce fait, un dispersant de type Solubol est-il nécessaire pour préparer cette formule ?
    Je mélangerais d’abord les huiles essentielles avec le dispersant, ensuite j’y ajouterais l’huile d’argan, et enfin je mélangerais le tout à l’aloe vera. Est-ce correct ? Je ne sais pas trop comment m’y prendre.

    Merci d’avance

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      En effet les huiles essentielles ne solubilise pas dans le gel d’aloe vera. Dans cette recette l’huile d’argan aide les huiles essentielles à se disperser (sous forme de gouttelettes) dans le gel d’aloe vera. Il n’est donc pas nécessaire d’ajouter en solubilisant.

      Très belle journée,
      Laura, Formulatrice cosmétique

  18. Aurelie dit :

    Bonjour,

    Ma fille a eu la varicelle quand elle avait 3 mois et elle bavait beaucoup et avait un bouton en dessous de la bouche et depuis (elle a 2 ans maintenant) a encore une petite tache plus claire que sa peau. Pensez vous quelle va disparaître? ou faut il que je lui applique une crème ou autre?

    Merci d’avance pour votre réponse

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Les taches sont longues à partir. Je vous conseille avant de lui appliquer quoique ce soit d’attendre. La tache devrait disparaitre naturellement d’ici quelques années. Si votre fille a toujours sa tache étant plus grande vous pourrait envisager d’appliquer un produit.

      Très belle journée,
      Laura, Formulatrice cosmétique

  19. Aïssatou dit :

    Bonjour,
    J’ai une question sur la conservation du formule de l’expert. Comment doit-il être conservé, au frais, à température ambiante? vu que le gel d’aloè vera est conservé au réfrigérateur après ouverture. Doit-on le mettre au frais?
    Merci

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      En effet je vous recommande de conserver votre préparation au réfrigérateur.

      Très belle journée,
      Laura, Formulatrice cosmétique

  20. Coccinelle dit :

    J’ai de petites cicatrices blanches (normal, entouré de brun<; le blanc ne me gêne pas, c'est le brun qu'il y a autour que je voudrais voir disparaître. Elles ont au moins 4 ou 5 ans. Y a t'il des solutions ? Merci.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Vous pouvez essayer l’huile proposée dans l’article pour atténuer ces taches brunes.

      Très belle journée,
      LAura

  21. Sarah dit :

    Pouvez-vous me dire combien de gouttes font 1 ml d’HE? et de’HV? Merci d’avance
    Sarah

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Avec nos flacons codigoutte 1 ml = ~35 gouttes.

      Très belle journée,
      Laura, Formulatrice cosmétique

  22. Nousha dit :

    Bonjour, j’aimerais me concocter une crème pour le visage et une lotion démaquillante sans rinçage. J’ai 38 ans, une peau mixte avec quelques tâches brunes sur le menton (traces de boutons) que j’aimerais bien voir disparaître et de micro-ridules au niveau de la patte d’oie. Je pensais à :
    – 30 ml de crème neutre déshaltérante
    – 30 gouttes de relax’ rides
    – 30 gouttes d’algo’boost
    – 6 gouttes d’extraits de pépins de pamplemousse
    – 3 gouttes d’HE de petitgrain
    – 3 gouttes d’HE de bois de rose => pour le matin
    … et remplacer la crème déshaltérante par la crème neutre jeunesse et l’HE de petitgrain par de l’HE de carotte pour la nuit. Chaque crème dans un flacon airless.
    Et la lotion :
    – 50 ml d’eau minérale
    – 40 ml d’hydrolat de rose de Damas
    – 3 gouttes de jus de betterave BIO
    – 2,8 ml de base lavante neutre
    – 52 gouttes d’algo’boost
    – 17 gouttes d’extraits de pépins de pamplemousse
    Cela me conviendrait-il ? Cette lotion est-elle bien sans rinçage et puis-je appliquer ma crème par-dessus ? Merci pour vos réponses. Bonne rentrée !

  23. Anso dit :

    Bonjour,

    Quelles huiles me conseillez vous pour ma cicatrice de césarienne encore un peu bleue suite à un hématome et légèrement chéloïde?

    Par avance, merci!

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Pour votre cicatrice je vous conseille, comme mentionné dans l’article ci-dessus, l’huile essentielle d’Hélichryse italienne et l’huile essentielle de Ciste.

      Très belle journée,
      Laura, formulatrice cosmétique

  24. Nicolas dit :

    Le total de la formule de l’expert dépasse les 10 ml ! On fait quoi de ce qui ne rentre pas dans le flacon ? ^^ La formule n’est pas bonne du coup ?

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      La formule est tout à fait correcte. Cependant vous pouvez mettre un peu moins d’huile de rose musquée pour que la préparation rentre dans un flacon de 10 ml. Sinon vous pouvez garder le surplus dans un autre flacon.

      Très belle journée,
      Laura, Formulatrice cosmétique

  25. soukette dit :

    bonjour

    j’aimerai savoir si après application de la formule on peut se maquiller ?
    je peut continuer ma routine du matin savon +lotion+crème et ensuite j’appliqué la formule je masse et je me maquille après es possible de procédé comme ceci ?
    en sachant que dans ma crème de nuit je met de l’huile essentielle de cannelle doit je le baNir?

    merci

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Il est tout à fait possible de se maquiller après avoir appliqué et fait pénétrer la synergie.

      Très belle journée;
      LAura

  26. Élodie Cussonneau dit :

    Bonjour,
    J’ai commencer a avoir de l’acné vers 12-13 ans et j’en ai eu jusqu’à mes 18 ans a peu prêt. Aujourd’hui j’en ai 19 et je me retrouve couverte de cicatrice que les nombreux produit que j’ai essayer ne font pas partir. Certaine de ces cicatrices sont creuser, j’aurais aimé vos conseil pour les atténuée au maximum.
    Merci d’avance

  27. Prisca dit :

    Je peux utiliser quel huile parmis les huilles que vous avez cité

  28. Difi fatima zohra dit :

    Bonjour,

    en lisant votre article sur internet, je me suis dis que l’espoir est revenu dans ma vie afin de trouver une solution pour effacer des cicatrices que je porte depuit 20 ans …une sur le visage et l’autre plus profande sur la nuque.

    j’ai 43ans , et tellement que j’ai tan soufère de l’apparence de ces cicatrices ..es- ce serra possible de revivre une peaux et eliminer ces cicatrice ..

    qu’est ce que vous me consseillez Madame comme synergie ou formule ..afin de faire revenir confiance en soit .

  29. Sylvie dit :

    Bonjour, j’ai mon petit fils qui à eu dernièrement un accident grave au visage, et a dû être opéré en urgence, malheureusement il a une énorme cicatrice en forme de fer a cheval sur toute sa joue droite. Cela c’est passé il y a un peu plus d’un mois. Mon petit fils n’a que quatre ans et ça me fait mal de le voir aussi marqué. Le docteur a dit a ses parents que la cicatrice disparaitra avec le temps(18mois a peu près) mais vu la taille je n’y crois pas de trop, je pense que c’était plutôt pour rassurer ses parents. Alors je vous le demande que me conseillez vous? J’attend votre réponse prochainement.
    Merci d’avance.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,
      Les cicatrices des jeunes enfants tendent effectivement à s’atténuer fortement (voire quasiment disparaître) quand ils grandissent, car leur peau a une énorme capacité de renouvellement et va peu à peu se renouveler, mais je pense que cela prend en général plusieurs années, pas juste 18 mois.
      Pour aider la peau à se renouveler et l’assouplir, vous pouvez y appliquer régulièrement en massages doux de l’huile de rose musquée, qui est très réputée et efficace pour atténuer les cicatrices. Cela devrait aider. Cela dit, évitez d’en faire un point de focalisation ou un « problème », car l’enfant va forcément le sentir et cela peut déclencher un complexe autour de cette cicatrice (ou de son apparence) pour lui (alors qu’un enfant de cet âge n’a normalement pas souci de son apparence), ce qui serait dommage car il est vraisemblable qu’en grandissant la marque devienne très légère et juste une « caractéristique » qui fera partie de son charme, pas un handicap esthétique.
      Émilie
      Aroma-Zone

  30. Véronique F dit :

    Bon, je vais donc répondre moi-même : ma petite crème (sans HE de rose et sans HV de calophylle) a bien limité les dégâts. Je la fais suivre, le soir seulement, de la formule de l’expert (en plus, elle sent bon). La coupure laissera une trace, mais je ne pense pas que ça méritera une reconstruction. Merci qui ?

  31. ana dit :

    en muy pocas ocasiones he tenido el privilegio d una informacion tan completa sobre los aceites
    gracias

  32. olivier dit :

    bonjour

    je me suis fait opérer du tendon d’Achille il y 6 semaines . A 3 semaines ils m’ont changer la résine et la cicatrice était correcte . Lorsqu’ils m’ont définitivement enlever le plâtre il y a deux jours ,la cicatrice s’était ré ouverte sur 5 CM avec légère infection . Une infirmière vient tous les 2 jours pour changer le pansement et vérifier l’évolution ; Elle me met une sorte de tulle verte (sorbast) puis un pansement étanche.
    Pensez vous qu’un traitement a base d’huiles essentielles serait préférable ? J’ai toujours soigné mes plaies a l’aide d’huiles essentielles avec une belle efficacité mais j’ai peur de me lancer car il s’agit d’une plaie un peu plus profonde et qu’il ne faut surtout pas d’infection .Qu’en pensez vous svp ?

  33. Linda dit :

    Bonjour! Merci pour la recette de l’expert que je m’apprête à essayer! Comment utiliser au mieux ce mélange? Faut-il l’appliquer avant ou après le soin hydratant? Si je m’hydrate avec une HV le matin et le soir, puis je appliquer directement après cette solution sur ma cicatrice? Puis je l’utiliser sur des cicatrices de boutons, microkystes etc…? Merci de votre aide!

  34. malika dit :

    Bonjour
    Il y a environ 2 mois je me suis brûlée la cuisse à 2 reprises presqu au même endroit en touchant accidentellement la  » cuve » qui contient les pierres chauffantes d un sauna.J avais alors utilisé de la biafine uniquement.Résultat: Deux assez grandes taches marrons encore sensibles aujourd hui. Comment fsire pour les atténuer et arrêter cette sensibilité? Que dois je faire aussi au soleil pour les protéger? Merci infiniment pour votre réponse.

  35. aurelie dit :

    bonjour

    article très intéressant .ma fille de 7 ans vient d avoir 4 points de suture au niveau du menton suite à une chute et doit les enlever dans une semaine .est ce que je peux appliquer la formule de l expert après l ablation des fils ou je dois attendre un peu???
    merci pour vos conseils

  36. brunaud dit :

    Bonjour,j’ai des boutons qui apparaissent sur les chevilles et jambes une fois éclatés que mettre pour désinfecter et cicatriser merci d’avance

  37. Ana dit :

    Bonjour,

    La formule pour les chéloïdes est-elle applicable sur le visage (chéloïde juste en dessous de l’œil)? Et peut-on l’appliquer avant que la chéloïde ne soit totalement formée?

    Merci d’avance

  38. virginie dit :

    bonjour,

    Puis je utiliser cette recette pour effacer les cicatrices de varicelle de mon fils de 9 ans?
    Merci

  39. ClaireD dit :

    Bonsoir,
    En septembre je vais me faire opérer. Il s agit d une augmentation mammaire avec pose de prothèse mais plastie associe ( car seins tubéreux). Auriez vous des conseils à appliquer en pré (pour préparer et aider la peau) et en post opératoire ( une fois que les cicatrices seront fermés ). Je suis tres blanche de peau et souhaiterait pouvoir atténuer au mieux les cicatrices qui vont être nécessaires.
    En vous remerciant,
    Claire

  40. sabine dit :

    Bonjour,
    J’ai remarqué qu’il n’y a pas de conservateur dans la formule de l’expert donc je voudrai savoir combien de temps peut-on la conserver?
    Merci

  41. yal dit :

    Bonjour,

    j’ai encore un peu d’acné alors je voulais savoir si l’huile de rose musquée présente dans la formule n’était pas contre indiquée dans ce cas.
    Par ailleurs j’ai des cicatrices au dessus de la lèvre supérieure y a t-il un risque si le produit touche la lèvre?

    Merci de votre réponse

  42. lilou dit :

    Bonjour, je vais faire la recette pour cicatrice cheloide mais jai des questions :
    Doit on masser les cicatrices ou juste appliquer comme une creme ?
    Peut on depasser sur la peau qui est « normale » ?
    La preparation se conserve combien de temps ?
    merci pour vos reponses

  43. doolaeghe dit :

    Bonjour,
    Je viens de me faire opérer d’une tumeur de la peau au visage, j’ai 2 cicatrices qui s’étendent du bord de l’œil jusqu’à la narine, mes fils viennent d’être retirés le chirurgien me conseillait de masser avec de la vaseline, que pouvez-vous me conseiller ?
    D’avance je vous en remercie,
    Christine

  44. cacace dit :

    Bonjour,
    J aimerai savoir si votre formule est adapté pour des cicatrice sur les jambe du au grattages de piquer de moustique qui pour sert aîné sont vieille ! Tout va disparaître ?
    Merci beaucoup

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,
      Vous pouvez utiliser la formule de l’expert sur vos jambes. Lorsque vous souffrez de piqûres de moustiques, n’hésitez pas à utiliser du gel d’Aloe vera qui vous soulagera et évitera de vous gratter tout en participant à la régénération de la peau.
      Nous vous souhaitons de très belles découvertes aromatiques,
      Lucie
      Aroma-Zone

  45. Ptite pomme dit :

    Bonjour,

    Quels produits me conseillez vous contre une fibrose très douloureuse (suite 2 opérations hernie discale en L5 S1) ?
    Merci

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,
      Nous vous remercions pour votre confiance toutefois nous ne sommes pas médecins ni thérapeutes et ne sommes pas en mesure de donner des consultations personnalisées sur des problèmes spécifiques, ni des conseils sur des pathologies médicales complexes.
      Je n’ai pas trouvé de formule concernant ce type de problème dans les ouvrages d’aromathérapie dont nous disposons, je vous conseille de vous tourner vers un médecin spécialisé ou un aromathérapeute. Il est possible de trouver des médecins formés aux méthodes naturelles ou à l’aromathérapie.
      Concernant la gestion de la douleur associée à ce problème, je vous conseille la lecture de cet article, où vous trouverez aussi une formule antidouleur pour application locale :
      http://blog.aroma-zone.com/avis-expert/aromatherapie-familiale-la-gestion-de-la-douleur/
      Très belles découvertes aromatiques à vous,
      Émilie
      Aroma-Zone

  46. Ceran dit :

    Bonjour,
    merci pour cet article complet !
    J’ai une cicatrice chéloide sur le nez depuis que j’ai enlevé mon piercing, il y a un mois.
    Je voulais savoir si une application d’huile d’argan+ HE de romarin à camphre pourrait être efficace ?
    En vous remerciant par avance pour vos précieux conseils,
    bien cordialement,
    Marine

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour Marine,
      Nous vous remercions pour votre confiance.
      L’huile de Rose Musquée sera plus efficace sur les cicatrices que l’huile d’Argan.
      Voici une recette de Dominique Baudoux, auteur de l’ouvrage « L’aromathérapie – Se soigner par les huiles essentielles » de Dominique Baudoux – Editions Amyris », que nous vous conseillons :
      9. Chéloïde (excroissance lisse de tissu fibroblastique qui naît d’une plaie) (D. Baudoux)
      HE Rosmarinus officinalis CT camphre (Romarin à Camphre) : 2 ml
      HE Helichrysum italicum (Immortelle ou Hélichryse italienne) : 2 ml
      HE Salvia officinalis var officinalis (Sauge officinale) : 1 ml
      HE Cedrus atlantica (Cèdre Atlas) : 3 ml
      HV Rosa rubiginosa (Rose musquée) : complément à 15 ml
      Utilisation : 3 applications locales par jour jusqu’à amélioration sensible
      Nous espérons vous avoir renseignée au mieux.
      Très belle journée aromatique à vous,
      Lucie
      Aroma-Zone

  47. Reynouard dit :

    Ma fille a subi une rhinoplastie en février 2014, à la cicatrisation un tissus fibreux c’est formé sur le côté du nez, ce qui lui a fait une bosse. Réopérée en février 2015 pour enlever ce tissus fibreux celui-ci c’est reformé un peu plus important, le chirurgien dit qu’il faut attendre quelques mois pour voir comment ça évolue, il a peur que si il opère une troisième fois ça revienne et plus important encore.
    Mes questions sont les suivantes :
    Est-ce que je peux lui faire « la formule de l’expert » et peut elle s’en mettre dans le nez puisque la cicatrise et dans le nez.
    Merci pour votre réponse
    Magali

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour Magali,
      Cette formule peut être appliquée sur le nez en externe, mais elle n’est pas adaptée pour une application à l’intérieur du nez, les huiles essentielles ne doivent pas utilisées en contact avec des muqueuses et ne s’utilisent donc jamais dans le nez (sauf éventuellement formules très spécifiques très très diluées sur avis médical en suivant des conseils d’aromathérapeute).
      Nous vous remercions pour votre confiance et nous restons à votre écoute.
      Émilie
      Aroma-Zone

  48. Loove dit :

    Bonjour, j’ai une cicatrice très longue liée à une abdominoplastie, elle est hypertrophique. J’ai fais vos deux synergies proposées et les ai appliqué ensemble. Pas de soucis?

    D’avance merci.

  49. Tami dit :

    Bonjour,
    Je voudrait savoir si je peut donner à ma fille de 7 ans (8 ans en janvier 2016) , en interne, des HE d’origan et de thym, en alternance.
    Merci beaucoup pour votre réponse.

  50. laurence dit :

    Bonjour,
    suite à l’opération d’un kyste pilodinal fin mai 2014, même si la cicatrisation est faite selon chirurgien et infirmières (j’ai eu des soins quotidiens tous les jours pendant 5 mois) je sens toujours la cicatrice parfois suintante et surtout très fragile. Y aurait il une HE qui pourrait m’aider car je dois avouer que j’en ai plus que marre de cette situation qui dure depuis un an. Merci

  51. MASSAGE PARIS dit :

    votre article me donne l’espoir dans ma vie de revoir ces cicatrices se dissipent petit à petit au fur et à mesure que je l’ai fait. merci beaucoup.

  52. Sophie dit :

    Bonjour,
    Ma question concerne la recette à base de gel d’Aloe vera pour le cicatrices chéloïdes, car je n’ai pas l’habitude d’utiliser ce gel :
    Faut-il rincer la peau après le massage ou simplement laisser sécher ?
    Merci.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,
      Vous n’avez pas besoin de rincer le gel d’Aloe vera après usage, laissez-le tout simplement « sécher » sur la peau comme vous le feriez avec une crème.
      Très belles découvertes aromatiques à vous !
      Lucie
      Aroma-Zone

  53. Céline dit :

    Votre article est tout à fait pertinent. Il est important de rappeler qu’il faut protéger ses cicatrices du soleil pendant longtemps. L’un des pires ennemis de la cicatrisation, c’est le soleil. Il entraîne des modifications de coloration donc une personne qui a eu soit une brûlure, soit une intervention chirurgicale doit protéger sa cicatrice avec un écran qui n’est jamais total. Il faut en mettre toutes les trois heures y compris sur des zones protégées par des vêtements ou un maillot de bain.

  54. Marina dit :

    Bonjour et merci pour votre article.

    Je me suis faite opérer des hallux valgus il y a 1 mois ( 18 septembre ). J’ai donc 2 cicatrices assez importante au niveau des pieds. La croute n’est pas encore tombée.
    J’ai fait « la formule de l’expert » que je trouve super après avoir fait de nombreuses recherche sur chacun des composants de cette meme formule.

    J’ai tout de meme une question : Sur la mise en garde et precaution d’emploi qui se trouve dans le colis à la reception de vos HE et HV, il est mentionné, Hélicryse italienne, dans la partie « Certaines HE peuvent être irritantes, particulièrement sensibilisantes ou peuvent presenter une certaine toxicité à forte dose ou à long terme »

    Etant donné que la formule de l’expert doit s’appliquer entre 4 et 6 mois, je voudrai savoir si il n’y aurait pas de risque ?

    Merci.

  55. Gaëlle dit :

    Bonjour
    J’ai la peau noire et des cicatrices d’acné (dues à des boutons triturés). Cela m’a laissé des taches sombres sur le visage.
    Que pouvez-vous me conseiller s’il vous plaît ?
    Merci de votre aide et pour cet article très détaillé (malheureusement j’ai décroché , il se faisait tard)
    À bientôt !

Poster une réponse