Aromathérapie : Prolonger le teint lumineux de l’été

| 13 septembre 2013 | 16 Commentaires
L’expert : Aude Maillard, Docteur en Pharmacie, Aromathérapeute et Réflexologue.

Praticienne et diplômée en aromathérapie scientifique, réflexologie plantaire et olfactothérapie, Aude Maillard a une approche très complète des huiles essentielles, à la fois scientifique et énergétique.C’est aussi et avant tout une passionnée des huiles essentielles avide de transmettre son savoir.Aude Maillard anime aujourd’hui des ateliers d’Aromathérapie Aroma-Zone et est également à votre disposition pour des consultations personnalisées : pour davantage d’informations, connectez-vous sur www.aude-maillard.fr


La peau est soumise à de rudes épreuves en été. Ultraviolets, sel, chlore… elle se déshydrate, perd aussi ses lipides qui constituent le film hydrolipidique et protecteur. La jolie couleur pain d’épice, tant convoitée, a tendance à très rapidement s’envoler et laisser l’épiderme en mauvais état. Y-a-t-il un moyen pour prolonger ce teint halé ? Pour préserver la beauté du tissu cutané voire de réparer les méfaits de la saison estivale ?

Même si la saison estivale est perçue comme la saison du repos, des vacances, du plein d’énergie avant la rentrée, il est important de l’amadouer (voir l’article « dompter le feu de l’été ») et de soutenir l’organisme dès la fin de l’été dans un esprit de prévention avec les gestes adaptés. En effet, à chaque saison le corps a besoin d’un coup de pouce énergétique et physiologique pour ralentir les méfaits du temps, soutenir les fragilités de terrain et prévenir les maladies.

 

L’été, l’énergie du feu peut agresser

La peau est un organe à part entière qui représente plus de 2 mètres carrés de surface. Richement innervée et vascularisée, elle est une porte de sortie des toxines, seconde la respiration, permet de réguler la température du corps, mais aussi de ressentir son environnement. Elle est également un lien social évident, son aspect conditionnant directement l’image de soi. La peau est le reflet d’un bon état de santé général, au même titre que la chevelure, et très en rapport avec l’équilibre énergétique et psychique de l’organisme.

Le feu du soleil est bel et bien nécessaire à la santé. Au travers des cellules de l’épiderme, le corps synthétise la fameuse vitamine D impliquée dans la calcification des os, l’équilibre immunitaire, cardiovasculaire et même psychique. S’il faut dompter le feu du soleil, il faut aussi en faire le plein pendant toute la saison estivale. Pas facile de faire la part des choses, le juste milieu semble une fois de plus être la solution la plus adaptée.

 

Le coup de soleil est la marque d’une agression extrême des cellules épidermiques jusque dans leur matériel génétique, il est impératif de s’en affranchir, en dosant les durées d’exposition, pour préserver son capital soleil. Ce dernier est important car il est le garant de la prévention du mélanome mais aussi du vieillissement prématuré de la peau. Pouvoir s’exposer au soleil chaque été est nécessaire à la bonne santé. Si le capital soleil est brûlé, la peau ne bronze plus, des taches apparaissent en nombre, les risques de relâchements tissulaires et de cancérisation sont élevés car les cellules ne peuvent plus se protéger contre les UV. A ce titre, les coups de soleil reçus avant l’âge de 2 ans sont à proscrire car ils entament largement ce capital soleil. Après l’été, le bronzage n’est que la cicatrice de l’agression par les UV. Si cette cicatrice est plutôt embellissante et gage d’une recharge en vitamine D, elle signifie aussi que les cellules épidermiques ont été endommagées et ont besoin d’être régénérées.

Réparer la surface

L’épiderme est protégé par le film hydrolipidique, qui comme son nom l’indique, est constitué d’eau et de lipides. A la fin de l’été relipider et réhydrater les cellules avec des actifs naturels bien assimilés et tolérés par le tissu cutané, permet de prolonger le teint lumineux et d’embellir son grain de peau.

Pour reconstituer les lipides, les huiles végétales sont incontournables. Elles sont les principales sources des acides gras essentiels, constituants membranaires.  Celle de Rose musquée, pour tous les types de peau, est une des plus riches en acides gras oméga 3, celle d’Argan est une huile anti oxydante par excellence ; Les mains des femmes marocaines qui travaillent la noix de l’arganier en sont la preuve évidente. Sans tache, leur peau reste fine et lisse même à des âges avancés. L’huile de Framboise, légèrement halée, apportera un effet bonne mine et participera à la réparation cellulaire, elle est particulièrement recommandées après l’été. Une cure d’OMEGA 3 par voie orale est aussi vivement conseillée en complément.

Pour réhydrater la peau, même si la voie interne semble être essentielle avec un apport hydrique adapté, le gel d’Aloe vera est lui aussi un excellent vecteur d’hydratation et de fraîcheur directement sur la peau.

 

Pour ce qu’il en est des huiles essentielles, dépourvues d’acides gras essentiels et de vitamines, elles ne travaillent pas au même niveau sur le tissu cutané. Elles œuvrent vers la cohérence des tissus, la régénération cellulaire, luttent contre l’inflammation et l’oxydation et le désordre immunitaire voire même la perturbation chromosomique. Certains actifs aromatiques et notamment l’huile essentielle de Géranium Égypte et de Carotte, ont des propriétés de régénération de l’épiderme et de la réparation cellulaire. La Carotte plus connue pour sa racine, ou encore son macérât lipidique, que pour son huile essentielle fournit pourtant avec ses semences un concentré aromatique des plus régénérateurs du foie, de la peau, en passant par le rein. Elle reconstitue les cellules cutanées abîmées, estompe les taches d’hyperpigmentation et revitalise la couche basale de l’épiderme. Elle restaure la peau même après les plus graves brûlures ou coups de soleil. Véritable élixir de beauté et de santé de la peau, c’est une incontournable après l’été. Attention, elle reste photosensibilisante. La nature est logique : si cette huile essentielle répare les méfaits du soleil, elle reste complétement incompatible avec les ultraviolets. L’huile essentielle de Géranium Égypte complète très bien ces effets par ses propriétés astringentes et tonifiantes. Quant à la présence de l’huile essentielle de Romarin à verbénone dans ce gel réparateur embellisseur, il assure au fil des jours un peeling en douceur de la surface de l’épiderme. Il permet ainsi à la peau épaissie par les expositions aux UV de s’affiner, tout en purifiant et rééquilibrant le travail des glandes sébacées, ce qui éloigne tout risque de poussée de bouton, fréquente après une exposition solaire.

Se revitaliser en profondeur

Si la beauté vient de l’intérieur, il est donc évident qu’il ne faut pas se contenter d’un « traitement de surface » pour espérer redonner à la peau toutes ces qualités primaires que la médecine traditionnelle chinoise décrit si bien dans le principe énergétique du métal : l’éclat, la fraîcheur et la pureté. Les huiles essentielles aident à les retrouver lorsque les saisons les altèrent. La pureté de la peau est nécessaire à son éclat et sa fraîcheur.

Certaines huiles essentielles excellent dans le travail de purification de « l’émonctoire peau ». Elles la débarrassent des toxines, éclaircissent le teint, régulent l’état des glandes sébacées et du film hydrolipidique. La peau retrouve son éclat et sa fraîcheur. Pour cela, une huile essentielle est incontournable, on retrouve l’huile essentielle de Carotte prise par voie interne. Grande régénératrice hépatorénale, elle participe à la détoxification du foie et du rein, mais aussi et surtout de la peau. Elle régénère les épithéliums cutanénomuqueux et préviendrait aussi des pathologies dégénératives liées au vieillissement. Il est intéressant de l’associer en synergie avec la Livèche pour drainer les métaux lourds, mais aussi le Romarin à verbénone, une des plus belles huiles de terrain, à visée régulatrice et réharmonisante sur un registre endocrinien, immunitaire, hépatique et rénale. Les huiles essentielles de Menthe poivrée et d’Estragon, de grandes stimulantes digestives, assurent un soutien de tout l’arbre de la digestion, et calment d’éventuellement spasmes ou micro-inflammations des muqueuses stomachiques ou intestinales. Cette synergie drainante est vivement recommandée en automne mais aussi à tout autre moment (éviter tout de même le plein été ou le plein hiver) pour les peaux à tendance inflammatoire présentant des problèmes d’acné et de peaux grasses, d’eczéma, de psoriasis, de pellicules ou encore d’aphte.

Réflexe : le zeste bonne mine

L’huile essentielle de Citron est le plus souvent utilisée par voie sublinguale pour drainer et soutenir le foie ou encore pour renforcer l’immunité. Elle peut être encore utilisée dans le diffuseur atmosphérique en synergie avec Ravintsare et/ou Lavande fine et/ou Géranium Egypte pour assainir et désodoriser les pièces. Sur la peau, ses propriétés irritantes et ses risques photoxiques sont des freins évidents à une utilisation simple et sans risque.

Cependant, bien diluée dans un support adapté, après l’avoir testée au niveau allergique dans le pli du coude et veiller à se mettre à l’abri de toute exposition aux ultraviolets, cette essence d’agrume présente des atouts de premier choix pour la beauté de l’instant et même de demain. Son côté piquant apporte de la lumière et des propriétés tonifiantes et stimulantes cutanées, comme un coup d’éclat immédiat qui illumine le visage. D’autre part, elle présente comme toutes les essences d’agrumes des propriétés anti-élastase qui offrent des effets anti-âge en prévenant le relâchement des tissus.

Ajouter une goutte à la crème de jour, ou mieux diluer à 3% (90 gouttes dans un flacon de 10 ml ) dans un huile végétale d’Argan ou de Rose musquée tous les matins sur l’ensemble du visage et du cou (les jours où il n’y a pas de  risque d’exposition au soleil). Effet bonne mine garanti !

 

RAPPEL : faire le test allergique

Sur toute peau sensible, et systématiquement chez les enfants, il est recommandé avant l’application d’huile essentielle de tester leur potentiel allergisant. Pour cela, déposer 1 goutte de l’huile essentielle dans le pli du coude, attendre 20 min et observer s’il y a développement d’une rougeur ou de démangeaisons. Si tel est le cas – la peau réagit d’une manière rapide et sur un registre allergique – ne pas continuer l’utilisation de l’huile essentielle en question. Si rien ne se passe, il est recommandé de renouveler une deuxième fois ce test dans les heures qui suivent. Un phénomène allergique ne survient jamais au premier contact mais plutôt aux suivants.

 

« Les formules de l’expert »
Synergie à usage local : gel réparateur embellisseur
Propriétés :
exfoliante, détoxifiante, astringente régénératrice et purifiante de l’épiderme, régulateur pigmentaire.
Indications : peaux mixtes, grasses ou épaisses, peaux ternes et/ou épaissies par le bronzage, taches d’hyperpigmentation.

Huile essentielle de Romarin à verbénone
Rosmarinus officinalis CT verbénone    
2 g
Huile essentielle de Carotte
Daucus carotta
1 g
Huile essentielle de Géranium Égypte
Pelargonium asperum
1 g
Huile végétale de carotte                      
2 g
Gel d’Aloe vera               
44 g

Sur une balance, poser le mortier, faire la tare, peser successivement toutes les huiles essentielles et l’huile végétale, homogénéiser, rajouter le gel jusqu’à 50 gr. Mélanger avec le pilon jusqu’à homogénéisation complète.

Usage : utiliser matin et soir sur un peau propre en guise de crème de jour ou de nuit, en cure de 2 mois si besoin.

Précautions d’emploi : pas d’exposition au soleil dans les 6 heures qui suivent l’application.

Synergie à usage sublingual : synergie teint lumineux
Propriétés :
drainantes et détoxifiantes de la peau et des autres émonctoires (foie, reins, poumons, intestins), stimulantes digestives.
Indications :drainage saisonnier des émonctoires et plus particulièrement de la peau, acné, eczéma, psoriasis, peaux ternes, déshydratées et teint brouillé, peaux grasses et asphyxiées.

Huile essentielle de Romarin à verbénone
Rosmarinus officinalis CT verbénone    
2 ml soit 70 gouttes
Huile essentielle de Carotte
Daucus carotta
3 ml soit 105 gouttes
Huile essentielle de Livèche
Levisticum officinalis
1 ml soit 35 gouttes
Huile essentielle d’Estragon
Artemisia dracunculus
2 ml soit 70 gouttes
Huile essentielle de Menthe poivrée
Mentha x piperita    
2 ml soit 70 gouttes

35 gouttes = 1 ml

Dans un flacon en verre teinté de 10 ml, mélanger les huiles essentielles selon les quantités indiquées, refermer avec le bouchon compte-gouttes, agiter.

Usage : 3 gouttes dans une petite cuillère avec un peu d’huile de lin, matin et soir, pendant 3 semaines.

Contre-indications : antécédents de cancers hormonaux dépendants (romarin à verbénone), femmes enceintes et allaitantes.

Catégorie: AVIS D'EXPERT

Commentaires (16)

Trackback URL | Flux RSS des commentaires

  1. Amélie dit :

    Mille mercis pour ce dossier très complet !

  2. COSTA dit :

    bonjour, je suis a la recherche d’un soin simple pour ma peau j’ai 40 ans et la peaux pleine de petites imperfections,au niveau du bas des joues,des boutons pas d’acné mais ressemblants à l’acné et rouges,plus qq taches marron au niveau des pomettes et la peaux limite couperosé au niveau des pomettes des que je perd mes couleurs de l’ete les imperfections ressortent j’utilise l’huile de figue de barbarie en complement de mes cremes hydratantes mais j’ai l’impression que ça ma graisse les pores au niveau des machoires et du menton,pouvez vous me diriger vers un soin qui me permette de corriger ces effets peaux habimé ,taches boutons et couperose;cordialement votre cliente LEA COSTA

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Pour votre type de peau, je vous propose d’essayer le Gel d’Aloe Vera BIO. A appliquer comme un sérum avant le soin quotidien.
      Vous pouvez y ajouter l’actif Concentré Eclat & Lumière (unifiant) et l’Extrait concentré de petit Houx (anti-rougeur) si vous le souhaitez.
      1 goutte de chaque dans votre dose quotidienne (dans le creux de la main).

      Très belle journée,
      Marie-Laure, Formulatrice cosmétique

  3. PETITDANT Claire dit :

    Bonjour,je découvre votre site par le copain de ma fille qui a essaye certain produit pour le sommeil.Personnellement,j’ai eu un cancer du sein en 2010,et cette année on me découvre un cancer du poumon avec des métastases au cerveau.Après avoir perdu 5 kg en 3 semaines et subi des rayons en restant hospitalisée 2 semaines sous perfusions( sinon c’était nausées continuellement)Alitée depuis mi-aout,donc super affaibli!!! De nouveau je vais être hospitalisée le 30 pour une ponction du poumon sous anesthésie générale,encore de la fatigue…
    %a question est comment retrouver un peu de force et d’énergie et de sommeil??? En sachant que mon foie ne supporte pas quand j’avale des huiles,j’ai tout essayée!!Pouvez-vous me conseillée?MERCI BEAUCOUP

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Il est délicat pour nous d’intervenir sur des thématiques thérapeutiques telle que celle-ci qui demande une grande précision au niveau du traitement. Certaines huiles essentielles agissent au niveau de l’organise comme des hormones et sont fortement déconseillées en fonction du type de cancer. Par exemple, les HE « oestrogen-like » et le cancer du sein.
      Il est possible que certains médecins envisagent la possibilité d’utilisation des huiles essentielles. Vous pourriez éventuellement en parler à votre médecin pour voir ce qu’il en pense.
      A titre uniquement indicatif, vous trouverez ci-dessous une liste d’aromathérapeutes :
      http://www.medecines-douces.com/annuaires/an_naturo.htm
      Je vous souhaite beaucoup de réussite dans votre entreprise.

      Très belle journée,
      Catherine, Docteur en Pharmacie

  4. Ydrill dit :

    Bonjour,
    Pour une utilisation en crème de jour quotidienne visage/cou, quelle quantité de Concentré Eclat & Lumière puis-je mettre dans une pression d’aloé verra ? Est-ce que 2 gouttes iraient, ou bien c’est trop (ou bien pas assez) ? L’effet recherché est éclaircir et unifier le teint.
    Merci pour cet article, et merci d’avance pour votre réponse.

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      2 gouttes d’actif Concentré Eclat & Lumière dans votre dose quotidienne de gel d’Aloe Vera me semble adéquat.

      Très belle journée,
      Marie-Laure, Formulatrice cosmétique

  5. Felicjia dit :

    Bonjour,

    Par quoi peut ont remplacer l’Huile essentielle d’Estragon dans votre recette pour une « synergie teint lumineux » ?

    Merci

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Si vous ne souhaitez pas mettre d’estragon , vous pouvez retirer cette huile essentielle de la synergie.
      Il restera l’huile essentielle de menthe poivrée dans la synergie pour assurer un soutien de tout l’arbre de la digestion, et calmer d’éventuels spasmes ou micro-inflammations des muqueuses stomachiques ou intestinales.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

  6. kane dit :

    Bonjour,

    C’est possible de savoir à partir de quelle dose, l’huile essentielle de carotte est photosensibilisante. Est ce que ajouter 3 gouttes sur 100ml d’huile végétale est photosensibilisante.

  7. coralie dit :

    Bonjour,

    A 27 ans j’ai encore la peau mixte et de l’acné. Depuis un an je remplace ma crème hydratante par du gel d’aloé véra afin que ma peau soit un peu plus matifiée. Et récemment j’ai ajouté quelques gouttes d’AHA à mon gel d’aloé vera. Depuis j’ai le peau très sèche à certain endroit, elle pèle comme si elle était brûlée, et elle continue à gresser au cour de la journée. Quel(s) geste(s) simple(s) puis-je adopter pour d’une part diminuer l’aspect peau de crocodile, et d’autre part réduire l’effet luisant et l’acné?
    Merci par avance! Bien à vous

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Bonjour,

      Et merci pour votre confiance.

      Pour votre peau, je vous conseille d’ajouter une huile végétale à votre soin (gel d’Aloe Vera + AHA) comme par exemple celle de melon d’eau.
      En effet même si vous avez une peau qui graisse facilement, il est toujours important d’apporter un corps gras à la peau. Celui-ci va protéger au quotidien votre peau des pollutions et par ce bais va limiter votre acné.
      Je vous conseille également de diminuer les AHA, car si votre peau est très sèche à certains endroits, c’est que votre soin a un pH trop acide (le pH ne doit pas être inférieur à 4).
      Vous pouvez ensuite ajouter l’Actif MSM (régule les peaux grasses et lutte contre l’acné) à votre soin et pourquoi pas de l’Arrow root en poudre pour apporter le pouvoir matifiant.

      Très belle journée,
      Marie-Laure, Formulatrice cosmétique

  8. Melanie dit :

    Boujour Catherine
    Vous dites que l HE de carotte est regenerante pour la peau, mais photosensibilisante. Si je decide d en ajouter un peu dans mon lait pour le corps que j applique le soir sur ma peau, est ce aue cela represente encore des risque pour ma peau le lendemain?
    Merci pour votre aide!
    Melanie

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Non, il ne devrait pas y avoir de problème pour le lendemain en cas d’application le soir, convenablement diluée.

      Très belle journée,
      Catherine, Docteur en Pharmacie

  9. Lola dit :

    Bonjour,

    J’aurai besoin d’un conseil concernant l’utilisation de l’essence de citron.
    Je pense réaliser un sérum huileux pour le soir, sachant que j’ai la peau mixte et sensible (points noirs + couperose).

    30 ml d’HV (framboise, calendula, jojoba, abricot)
    5 gouttes de lavande fine
    5 gouttes de géranium rosat
    5 gouttes d’essence de citron

    Etant donné que ma peau est sensible (mais pas intolérante ou super réactive), est-ce que 5 gouttes de citron dans 30 ml d’HV c’est trop?

    Merci de votre réponse, bien cordialement

    • Aroma-Zone dit :

      Bonjour,

      Le plus important reste la quantité totale d’huile essentielle dans le produit. Dans les soins pour le visage, il est possible d’aller jusqu’à 2%.
      Avant toute application sur le visage, il est préférable de réaliser un test dans le pli du coude et de vérifier l’absence de réaction pendant 48H. Si vous notez des signes d’irritation, vous pouvez diluer votre préparation en ajoutant de l’huile végétale.

      Très belle journée,
      Catherine
      Docteur en Pharmacie

Poster une réponse